Le dernier caillou de la plage

525 pages de Martine Fève
Le dernier caillou de la plage Martine Fève
Synopsis

Il existe pour chacun, dans le monde, un endroit où déposer sa douleur, non pas pour l'enfouir mais pour faire corps avec elle. Ce lieu sera l'Irlande, pour Lina, où, dans le cottage de sa belle-sœur Angela, entre secrets, souvenirs et légendes, elle retrouvera ceux qu'elle aime, en paix avec les vivants et les morts auxquels elle n'aura cessé de parler.

1209 lectures depuis la publication le 06 Avril 2020

Les statistiques du livre

  80 Classement
  342 Lectures
  -35 Progression
  5 / 5 Notation
  26 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Tereza, merci pour vos jolis mots. Je vous souhaite de découvrir l'Irlande et le meilleur, dans cette époque de voyages intérieurs. Amitiés et bonnes lectures à venir !

Publié le 15 Mai 2020
5
Que d'émotions mais aussi une jolie balade qui donne envie de découvrir l'Irlande. Beaucoup d'amour et de rêves. Merci pour ce bon moment de lecture.
Publié le 15 Mai 2020

@Bonjour Kroussar, je suis touchée par votre enthousiasme et vous en remercie. Je ne pense pas arriver à la qualité de ces grands auteurs ! Mais le fait que vous ayez été réceptif à mon écriture est un encouragement bienfaisant. Ce qui prouve que chaque livre rencontre son lecteur, un effet de miroir qui rassemble les esprits et l'âme des créateurs. Qu'il soit multiplié est le but afin d'un plus grand partage. Je vous le souhaite, également, continuant la lecture de votre récit. Bien amicalement.
Martine

Publié le 10 Mai 2020
5
@Martine Fève, Du pure Zola, du Victor Hugo... ! Lina qui nous conte la magnifique histoire de sa vie, de son amour pour l'Irlande, mais pas seulement. Au fil des pages se déroulent des drames humains, des amours déchirés, des liens virtuels entre la vie et la mort, entre l'ici et l'au-delà, cet amour impossible entre Lina et Manuel. Ce roman ne se lit pas d'une traite, oh que non ! La magie des mots, les phrases ciselées, pesées... nous transportent dans un autre monde, pourtant si proche. Il faut prendre son temps pour savourer cette pépite, dont le style nous rappelle celui de grands écrivains ; "Bijou livre" a dit un autre lecteur... c'est sûrement cela, car tout n'est que sensibilité. Bien que le mot FIN résonne encore dans ma tête, je ne peux me libérer de l'emprise de Lina !  Merci encore pour ce partage. Un roman que je recommande aux lecteurs. Amicalement Jean-Claude 
Publié le 10 Mai 2020

@Martine Fève, Merci de bien vouloir vous en soucier,
Merci beaucoup de ce retour assez chaleureux et charmant, juste qui me fait vivre dans un tremplin et plein de bonheur littéraire. Qui m'amène à croire que j'avais déjà ému un public quel que soit à travers mon petit invalide ou non.
Merci beaucoup Martine,
Avec vous, j'ai le bonheur...
cordialement amie

Publié le 08 Mai 2020

@Innocent Emil DeBanyin, merci, cher poète ! Je lirai avec plaisir votre petit recueil dès sa parution. Merci aussi de m'en informer, il y a, parfois, de quoi s'y perdre, dans le choix des livres en ligne ! :). Que tout vous soit doux et inspirant ! Amitiés en poésie.

Publié le 08 Mai 2020
5
@Martine Fève je vous en prie, je n'ai pas encore déposé mon recueil bien que tout petit, je crois que bientôt il sera en ligne sur monbestseller. je vous remercie à mon tour pour ce chaleureux et cordial retour, très cordialement chère amie...
Publié le 08 Mai 2020

@Lila L
/n
Chère Lila, en cette période morose nous avons tous besoin de bulles de joie, comme tu l'exprimes si bien. Mais, je crois que ce roman "Le dernier caillou sur la plage" mérite d'être lu jusqu’à la dernière page. Sa construction, sa lenteur, sa sensibilité nous font découvrir des histoires, magnifiques, d'amours, de drames, et nous emportent dans des univers bien étranges. Alors, un nouveau passage ? Cordialement.

Publié le 05 Mai 2020

@Martine Fève,
/n
Bonjour Martine, que vous dire ! Je progresse doucement,(page 130) et je me délecte de votre plume qui nous conte une magnifique histoire, d'une grande sensibilité.
Une pépite assurément.
Je suis envoûté par cette lettre d'amour d'une mère à son fils, cette relation épistolaire avec l’au-delà, et l'amour de Lina pour son pays d'adoption, l'Irlande.
Bref, je continue la lecture et reviendrai pour la note finale... À bientôt.

Publié le 04 Mai 2020

@Innocent Emil DeBanyin, merci pour cette jolie "audace" ! :). Votre commentaire si poétique me va droit au cœur. Je n'ai pas réussi à trouver votre recueil de poèmes. L'avez-vous publié sur monBestSeller ? Belle journée enchantée, à vous ! Bien cordialement.

Publié le 01 Mai 2020

bravo chère auteure, je me donne l'audace de bien apprécier ce bijoux livre qui laisse étendre mes pensés sur tes belles feuilles électroniques. merci

Publié le 01 Mai 2020

@Lila L Merci, Lila, pour votre commentaire. Je vais essayer de comprendre votre avis afin d'améliorer le cours de l'histoire... L'Irlande, intrinsèquement liée à Lina, est un personnage essentiel du roman. Désolée qu'elle vous ait perdue dans ses méandres, une caractéristique du pays et de ses charmes magiques qui bousculent parfois les esprits... Je comprends votre désir de bulles de joie, en ce moment, je souhaite qu'elles pétillent pour vous le plus vite possible !

Publié le 23 Avril 2020

Quelle déclaration à votre pays d’adoption. Si vous étiez aquarelliste, vous n’auriez pas assez de teintes à votre gamme ! tant vous beurrez la tartine des deux côtés, comme on disait par chez moi. Mais pour moi qui ne connaît presque pas ces paysages, c’en est presque trop. Pas dans les compliments, mais dans le fait qu’ils prennent totalement le pas sur l’avancée du récit. Il y a ce prologue tonitruant, magnifique de joie, de scènes au présent, de bouchons de champagne de ces deux hommes, ces deux amis que tout tout le temps réunit. Et cet autre récit, très narratif, ode à l’introspection, à la nostalgie. J’ai cherché le lien mais me suis perdue ! Peut-être tout simplement tant j’ai besoin de bulles de joie en ce moment…

Publié le 22 Avril 2020

Merci, @quadrifolium, pour votre beau commentaire, d'avoir compris l'existence des deux mondes entre lesquels Lina navigue de souvenirs en émotions, de douleurs en résilience, dans cette ode qui, avant tout, est dédiée à l'Irlande.

Publié le 09 Avril 2020
5
Belle histoire de résilience dans un décor magique: l'Irlande sauvage de la côte ouest. Richesse de la langue et maîtrise du style se conjuguent pour nous emporter dans un roman envoûtant à la frontière de deux mondes.
Publié le 06 Avril 2020