PARADISUS

180 pages de Didier CHATEAU
PARADISUS Didier CHATEAU
Synopsis

Qui n'a pas, un jour, rêvé de vivre au paradis ?
Mais Alix ne l'a pas seulement rêvé, elle a imaginé qu'elle pouvait recréer un paradis bien réel dans le monde d'aujourd'hui.
Elle voulait qu'il lui permette de vivre, sur Terre et maintenant, le bonheur paradisiaque avec Henri, l'homme qu'elle aimait et qu'elle avait enfin trouvé pour construire et animer avec elle cette utopie.

Quelle est l'origine de ce paradis ? Où et comment Alix et Henri ont-ils vécu ?
Ont-ils trouvé le bonheur paradisiaque? A t-il pu perdurer ?

Vous découvrirez tout d'abord un paradis à la frontière du réel et des mythes, anticonformiste et déconcertant, puis vous serez soudain plongé dans une histoire bouleversante et inattendue qui ne se dénouera que dans les dernières lignes du roman.

1306 lectures depuis la publication le 14 Avril 2020

Les statistiques du livre

  576 Classement
  60 Lectures
  -384 Progression
  3.7 / 5 Notation
  10 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@ Didier CHATEAU la co-écriture marche très rarement quand on ne s'appelle pas Boileau-Narcejac, pour le reste tout s'acquiert avec un peu de pratique surtout quand l'idée de base est intéressante. Ce que vous cherchez est plutôt de la réécriture. Voilà comment j'aurais rédigé les premières lignes de votre roman.

« Comment ça, va ? comme un lundi ! »
La phrase qu’il ne pouvait plus supporter et que lui servait quatre fois par mois le gardien de l’immeuble lui trottait dans la tête avec une insistance ironique tandis qu’il regardait la petite pile de courrier.
Quelques factures s’étaient probablement glissées parmi les invitations pour des soirées littéraires ou des séances de dédicace. Il y avait aussi des lettres de lecteurs dégoulinantes d’admiration. Il en repéra une qui paraissait plus prometteuse de mystère que les autres. Une femme peut-être… Depuis quelque temps, le manque d’aventures sérieuses commençait à lui peser.
II prit son coupe-papier en acier luisant comme un minuscule sabre de samouraï. Au moment où il sortait de l’enveloppe une feuille d’une blancheur maladive soigneusement pliée en quatre, il ne savait pas encore qu’il vivait les derniers instants de sa vie normale d’auteur reconnu.

Publié le 24 Mai 2020

@Jean-Michel Joubert
Un grand merci pour votre commentaire, car vous avez vu juste, le roman pourrait effectivement être plus étoffé et ses personnages pourraient avoir plus de profondeur.
J’ai pensé le reprendre, mais je crains de ne pas posséder le style narratif adéquate (folie, musique) pour y parvenir. L’idéal serait qu'un auteur plus léger puisse m’aider à mieux faire vivre et ressentir l’étrangeté de cette utopie romancée et à retranscrire moins rigoureusement et moins pudiquement la part d ‘expérience personnelle qu’elle contient.
L’appel est lancé….

Publié le 24 Mai 2020
3
Le champ "commentaire est peut-être " requis" mais je n'aime pas me répéter
Publié le 23 Mai 2020

@Didier Château Le thème est assez étonnant, l'idée est originale. Par contre je suis un peu déçu par le style, très impeccable, un peu trop peut être mais où je n'ai trouvé ni surprise ni " musique" . J'aurais aimé dans la description des personnages un petit grain d'étrange et de folie.

Publié le 23 Mai 2020

@Didier Chateau
Et si le Paradis pouvait se trouver dans une forme de confinement.
C'est le thème principal de ce roman, né d'un rêve, que je m'efforce de concrétiser partiellement, depuis une quinzaine d'années, avec la femme que j'aime.

Publié le 12 Mai 2020

Moi, je crois n’avoir jamais rêvé d’y vivre ! Bien sûr il faut lire votre livre avec le recul nécessaire de l’utopie. Et dans ce cas, l’imaginer. Mais je regrette alors que votre récit ne soit pas aussi aérien que le scénario. Il me semble que sa concrétude freine l’abstraction dans lequel il devrait nous amener. Mais je dis ça, je dis rien ! Merci néanmoins de cette évasion d’un instant.

Publié le 04 Mai 2020
3
comme on ne peut pas mettre de demi étoile, je mets un trois étoiles ;)^^
Publié le 28 Avril 2020

J'ai bien aimé l'angle particulier avec lequel est traité le "paradis".

Je partage quelques idées et valeurs des personnages et sur certaines j'ai des divergences :)

Sur la forme, il y a quelques lenteurs, et on frise par moments l'indigestion de certains mots ("paradis" "entreprendre" "faire" entre autres) ce qui peut faire sortir du récit par endroits.

Dans l'ensemble, j'ai bien aimé cette plongé dans votre univers :)

Je ne sais pas si on peut mettre des demi-étoiles, si c'est le cas je mettrais un 3.5 :)

Merci pour le partage

Publié le 28 Avril 2020

@Agostini Francois-Xavier
Merci pour votre commentaire, vos encouragements et vos étoiles.
Je pense que nous pourrions tous trouver le paradis ici et maintenant si nous parvenions d'abord à l'imaginer ( c'est à dire à imaginer ou à retrouver tout ce qui nous procure un bien-être authentique et profond)
Si vous m'avez bien lu, vous avez du constater que le Paradis ou le Bonheur impose ensuite, selon moi, un certain degré de confinement afin de s'isoler de ceux proposent un bonheur terrestre exclusivement matérialiste et de ceux qui exploitent les faiblesses ou les désespérances humaines en échange d'un paradis qui ne serait accessible que dans un éventuel au-delà.

Publié le 28 Avril 2020
5
Bonjour on ira tous au paradis ça me dit quelque chose ! Encouragements par ces temps où les gens ne se rencontrent plus à cause du confinement, qui ne pourra pas durer éternellement. Dites-moi : il n'y a pas de confinement au paradis ? Bref ! bonne lecture à tous les auteurs libres comme vous et moi sur monbestseller et laissez tomber les remarques primaires de ce porphyre.
Publié le 22 Avril 2020

Bofus.

Publié le 18 Avril 2020