Sans titre

123 pages de Xavier Rogé
Sans titre Xavier Rogé
Synopsis

Alex est très âgé et le monde a bien changé dans tous les domaines, ces dernières décennies. Grâce aux progrès exponentiels de la médecine, il est encore très alerte pour parcourir quotidiennement le littoral dans l'environnement derêve qu'il a toujours connu. Son obsession, sa marotte, c'est de retrouver l'endroit perdu de sa jeunesse où il passait beaucoup de temps seul, dans une nature sauvage, un coin peu fréquenté en raison de ses difficultés d'accès, où il passait des jours entiers à la pêche. Au cours de ses pérégrinations il se remémore les périodes de sa vie les plus intenses et les plus cocasses. Mais quelle surprise l'attend quand il aura retrouvéses lieux de prédilection!

129 lectures depuis la publication le 21 Avril 2020

Les statistiques du livre

  1536 Classement
  23 Lectures
  +410 Progression
  0 / 5 Notation
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Jeanne Bageau

Bonjour et merci de vos précieux commentaires. Je suis un admirateur d'Albert Jacquart qui disait qu'il faut se servir des autres et apprendre d'eux pour progresser sans chercher toujours la compétition.
Je me servirai de vos remarques pour tenter de m'améliorer si je dois ou si je peux continuer à noircir du papier... Encore merci d'avoir eu la gentillesse de me lire et bien cordialement à vous

Publié le 11 Mai 2020

Evidemment, sans titre c’est assez logique d’être sans commentaire :) Donc je serai le premier. Pas facile. Pas facile, parce que si votre plume est vive, tout à fait agréable à lire, elle est un peu confuse quand même. Pas la plume elle-même bien sûr, mais ses méandres. On peine à vous suivre, tant vous faites de diversions. J’imagine que pour vous, c’est une manière élégante de ne pas risquer d’ennuyer votre lecteur. Mais par ces temps confins, votre lecteur a besoin qu’on le prenne un peu plus par la main, qu’on lui laisse un peu temps avant de passer d’une idée à une autre. Je dis votre lecteur, je devrais dire votre lectrice, moi. Bref, tout ça pour dire que j’ai aimé votre style, mais ai trouvé votre propos difficile à suivre. Merci néanmoins pour ce voyage dans le temps.

Publié le 10 Mai 2020