De creuser, ma main s'est arrêtée

36 pages
Extrait
de Samuel Hervy
De creuser, ma main s'est arrêtée Samuel Hervy
Synopsis

Caroline annonce à Thomas qu’elle le quitte. Alors le monde factice de Thomas s’écroule, le mettant face au vide de son existence. Thomas va alors sentir grandir en lui l’envie d’échapper à ce destin sans sel qu’il poursuit. S’envoler vers la Russie où la belle Nina l’attend peut-être, devient dès lors son issue de secours. Luttant contre ses démons internes et une pression sociale sommant les brebis égarées de rentrer dans le rang, Thomas va être confronté au dilemme de sa vie: rester et périr ou partir et vivre. De creuser ma main s’est arrêtée est l’histoire ordinaire d’une libération, une fable sociale, une analyse critique de notre modèle consumériste, une histoire d’amour et un carnet de voyage, tout ça à la fois, un portrait brut de notre société sévèrement remise en cause.

Publié le 29 Avril 2020

Les statistiques du livre

  1152 Classement
  33 Lectures 30 jours
  544 Lectures totales
  +259 Progression
  0 Téléchargement
  8 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 7 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Mademoiselle Garnier @stanislawa @lamish
Un grand merci à vous d'avoir pris de votre temps pour la lecture du récit et de poster vos commentaires, très touchants je dois le dire :) Je suis très honoré que les aventures de Thomas aient pu vous emporter avec lui ainsi.
@stanislawa Ceci est mon premier roman, le second est en cours d'écriture; je ne manquerai de le partager ici dès qu'il sera prêt.

Au plaisir.
Samuel

Publié le 14 Mai 2020
5
Des frustrations, un choc émotionnel, une prise de conscience, suivis d'une décision et de son inévitable lot d'hésitations, d'élans et de doutes... Une plume, telle une petite gourmandise, qui ne nuit pas à l'affaire, se boulotte avec facilité... Bref, j'ai accompagné Thomas en totale empathie, même si j'ai parfois eu envie de lui botter les fesses ;-). Seul petit bémol à mes yeux : le détail des raisons de son ras-le-bol professionnel qui supporterait, une fois la première description faite, de simples petites piqûres de rappel moins dosées. Merci pour ce partage fouillé et très humain. Amicalement, Michèle
Publié le 14 Mai 2020

J'ai beaucoup aimé vous lire. Votre style est limpide, clair et vos descriptions sont toutes en délicatesse. On se sent à la place de Thomas et on part avec lui. Je vous souhaite une longue carrière de romancier. Avez-vous écrit d'autres livres ? J'aimerais vous suivre.

Publié le 13 Mai 2020
5
Un roman intense, l'histoire d'une vie ordinaire qui veut devenir extraordinaire et qui s'en trouve empêché. L'écriture nous entraîne, nous emprisonne puis nous libère quand on étouffe, un point de vue sur la vie, ses tourments et le sens qu'on y donne, Thomas, le personnage, c'est un peu nous au final. Un livre plaisant qui questionne sur le destin qu'on se choisit, merci pour le partage!
Publié le 11 Mai 2020

@SéveSève @Sandrine C @Chloé Séverine Ubaldi @Esther J. Hervy @ABBA MAHOMET
Un grand merci à vous, vraiment, d'avoir pris de votre temps pour lire et commenter mon texte. Vos remarques sont pertinentes et bienveillantes, elles sauront m'être d'une grande utilité. Je vous souhaite de très belles lectures sur le site et ailleurs.

Au plaisir.
Samuel

Publié le 06 Mai 2020
4
J'ai vraiment apprécié ce livre, qui me parle à titre personnel et dont le thème me touche. Ayant subi il y a quelques années un harcèlement moral, et ceci en est peut-être la raison, j'ai aimé dans le récit la restitution de l'impasse que représente la situation du personnage principal, qui est criante de vérité et qui fait écho à ma propre histoire. C'est oppressant, lourd, comme une prise au piège, la narration emprunte justement son style à la situation qu'elle décrit pour mieux nous la faire ressentir et ça marche parce qu'on étouffe aussi. C'est joliment écrit en plus, ça coule, on tourne les pages avec la question permanente de vouloir savoir où tout cela va mener Thomas, dont la descente aux enfers si ordinaire semble inéluctable et désespérante, quasiment pathologique. Outre la question du sens de la vie qu'il pose, le roman n'est pas que ceci, il y a de l'espoir, un regard sur le monde - avec lequel on adhère pas sur tout, loin de là d'ailleurs - et même un certain romantisme "naïf" qui tranche avec la brutalité sociale dépeinte et un vrai dénouement. En résumé le récit peut cliver, l'histoire peut peser à la longue et même ennuyer si le sujet ne tient pas à cœur, c'est complètement vrai, mais au moins, le livre à le grand mérite de ne pas laisser indifférent, et ce n'est déjà pas si mal.
Publié le 06 Mai 2020
4
C’est amusant, je finissais votre livre ce matin sur lequel j’avais passé une partie de la nuit et pensais au commentaire que j’allais écrire, quand j’ai vu le commentaire précédent le mien, me faisant douter de mon propre avis :). Et finalement non ! chaque lecteur a son propre ressenti, bien sûr. J’ai aimé le récit, le personnage, un peu moins son message parfois trop convenu pour moi, j’ai aimé l’envie d’une chute qui motive à partir de la mi-chemin, j’ai aimé votre œil sur ce qui vous entoure, plus que l’analyse de votre regard, mais ai regretté que tout cela soit quand même très envahi par des broussailles étouffantes tout autour. Vous avez écrit un roman, mais on dirait trop que vous voulez en faire un essai sur le monde de l’open space vu par un quadra mal dans sa peau de ne pas être là où il pourrait. La midinette qui est en moi n’a pas envie de toute cette narration sur ses tribulations. On comprend très bien qui il est, où il ne va pas dès les premières pages. En avez-vous besoin de 150 autres pour vous assurer que l’on ait compris ? Mais si votre écriture est tortueuse à mon goût, elle n’en est pas moins fluide, elle coule, elle porte. Il y a un petit suspense, on veut effectivement savoir ce qu’il en est de Caroline. On veut savoir ce qu’il va faire. Un roman quoi ! qui pour moi a un peu commencé à mi-parcours. Je serai curieuse de lire votre deuxième roman allégé de ce qui m’a paru alourdir celui-ci ! Merci de votre partage et je vous souhaite de susciter plein d'avis divers.
Publié le 03 Mai 2020
5
En période de confinement où on peut prendre le temps pour réfléchir sur le "monde d'après", "De creuser ma main s'est arrêtée" est une vraie invitation à se questionner sur le sens qu'on doit donner à sa vie, sa place dans le société et une vraie réflexion sur la violence ordinaire de notre monde "moderne" et son fonctionnement. J'ai dévoré le livre en trois jours, c'est joliment écrit, émouvant, acide, bref une belle découverte que je recommande.
Publié le 03 Mai 2020
5
Un roman qui dépeint la vie moderne et cette éternelle quête de sens. Pourquoi et après quoi courons-nous toujours plus vite, et surtout dans quel but ? Thomas est comme beaucoup d'entre nous perdu dans son quotidien, jusqu'à ce que la personne avec laquelle il partage sa vie lui renvoie en pleine figure l'absurdité de celle-ci. Une claque qui va le mener dans des "montagnes russes" émotionnelles, du cynisme au romantisme, en passant par l'humour pour donner un peu de légèreté à la déprime qui l'envahit. A travers cette histoire, Samuel Hervy nous fait une description acerbe et brute de la société qui nous entoure. A lire absolument !
Publié le 29 Avril 2020
5
18/20
Publié le 29 Avril 2020
Samuel Hervy
Biographie

"De creuser, ma main s'est arrêtée" est mon premier roman....


A lire dans les actualités