Contes étranges et cruels

6 pages
Extrait
de Dumons
Contes étranges et cruels Dumons
Synopsis

Il s'agit de récits courts, condensant ainsi les actions et les personnages afin de ne pas lasser le lecteur.Ce sont des thrillers psychologiques, au dénouement surprenant.
Les héros peuvent être des animaux familiers comme les oiseaux, les chats, et plus étranges, des mouches, des punaises de lit mais aussi des héros de l'antiquité, des jumeaux maléfiques, des personnages anonymes à qui il arrive des événements extraordinaires.
Les chutes sont souvent brutales, déroutantes.
Le style est parfois poétique.
La nature joue ici un rôle important.

Publié le 17 Mai 2020

Les statistiques du livre

  2106 Classement
  22 Lectures 30 jours
  392 Lectures totales
  +254 Progression
  4 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Pourquoi en faire plus alors que c'est déjà très bien ainsi. Une vivifiante nouvelle comme je les aimes.
Publié le 30 Septembre 2020

L'histoire est mignonne et touchante avec un bon clin d'oeil à la fin sur cette dent que la famille trouve dans un plat dans cet auberge restaurant qui recueille des personnes dans le besoin.

Publié le 07 Juin 2020
5
Ce conte est vraiment..étrange mais c'est super bonne continuation
Publié le 19 Mai 2020

@lamiss
Je n'ai mis volontairement qu'un extrait, un seul conte.
Et vous aviez raison.
J'ai supprimé des virgules et écrit toute la nouvelle à la première personne.

Publié le 17 Mai 2020
5
@Dumons Sans blague, je suis étonnée. Etonnée qu'on puisse utiliser autant de virgules dans un texte si court. Que s'est-il donc passé ? Est-ce nerveux ? Est-ce parce que vous en avez hérité (des tombereaux, à ne plus savoir qu'en faire) et que vous avez trouvé ici une pratique manière de vous en débarrasser ? Quelle que soit la raison de cette absurde profusion, le résultat est qu'à vous lire, on se donne l'impression d'avoir attrapé le hoquet. Avouez que ce n'est pas exactement ce qu'on entend quand on parle de confort de lecture. Bon, ce n'est pas grave - enfin, si, mais non -, et si je vous accorde quand même cinq étoiles, c'est parce que votre nouvelle s'est révélée pour moi un excellent apéritif. Je crève la dalle, maintenant, moi ! Bien le bonjour chez vous. PS : Vous intitulez votre ouvrage "Contes étranges et cruels". Permettez-moi de vous faire observer que cela frise l'escroquerie, puisque, de contes, il n'y en a qu'un. De qui se fout-on ?
Publié le 17 Mai 2020