Le reste de l'humanité

178 pages de Annie Pic
Le reste de l'humanité Annie Pic
Synopsis

En 2050, dans un contexte frisant l'irrationnel, des évènements inattendus vont surgir et mettre au jour un terrible complot.
Comment vont réagir les différents protagonistes, face à une réalité cauchemardesque ?
Ce roman d'anticipation s'attarde sur la folie incontrôlée des hommes, révélant des suprémacistes prêts à détruire une partie de l'humanité.

Publié le 28 Mai 2020

Les statistiques du livre

  285 Classement
  93 Lectures 30 jours
  2636 Lectures totales
  -26 Progression
  74 Téléchargement
  23 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

15 commentaires , 11 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Éric Jadannes,
En utilisant notre présent et les connaissances accumulées du passé, la SF permet la réinterprétation d'un futur hypothétique.
Pour revenir sur les différentes approches de la SF (genre majeur, le plus minoré de la littérature) qui sociologiquement se révèle témoin de changements profonds de nos horizons, la posture de l'auteur(trice) dans ce qu'il(elle) donne à lire, s'avère dans sa capacité à saisir le sens, certes d'une manière excessive, mais tellement spéculative, d'un monde en train de se faire, mais qui n'est pas encore une évidence.
Amicalement, Annie

Publié le 17 Juillet 2021
5
Dans un futur proche dont les évolutions techniques et technologiques restent du domaine du possible, nous nous immergeons, après un début sur les chapeaux de roue, dans un bon vieux polar sur fond de complot/conflit politique et de soif de pouvoir. L’intrigue ne nous lâche pas et il faut se faire violence pour ne pas dévorer l’histoire en une seule fois. (ce que je n’ai pas pu m’empêcher de faire). On s’attache aux personnages, on fait corps avec l’enquête, bref, un excellent moment pour une histoire écrite en trois semaines. Les quelques corrections qui pourraient être apportées ne nuisent en rien à la fluidité de lecture.
Publié le 16 Juillet 2021

@Éric Jadannes,
Sur ma page, cliquez sous ma photo "voir son profil". Ensuite, vous le trouverez en haut à droite de cette nouvelle page.

Publié le 13 Juillet 2021

@Annie pic,
Je deviens vieux ou malvoyant (les deux peut-être), je ne trouve pas
via "envoyez-moi un message"...

Publié le 13 Juillet 2021

Bonjour @Éric Jadannes, merci pour avoir apprécié votre lecture et pour votre vison sur les éventuelles corrections à apporter. Si vous le souhaitez, vous pouvez m'envoyer votre fichier par le biais de mBS via "envoyez-moi un message". Il sera bienvenu, d'autant que je n'ai pas encore pris le temps de me relire.
Amicalement, Annie

Publié le 13 Juillet 2021

@Annie Pic
je viens de lire votre livre et j'avoue avoir beaucoup aimé.
J'ai fait un fichier des corrections à apporter (selon moi) et vous le tiens à disposition.

Publié le 12 Juillet 2021

Bonjour @ROTH Didier,
Merci pour votre commentaire.
J'ai écrit cette histoire en trois semaines en négligeant la relecture. Sur ce constat, je vais l'améliorer. Évidemment, je tiendrai compte de vos remarques.
Amicalement, Annie

Publié le 12 Mars 2021
3
Les personnages sont bien croqués et l'intrigue est accrocheuse, par contre je trouve que dans les vingt dernières pages, les événements s'enchaînent trop vite et du coup gâche la lecture (avis purement personnel). Par endroits, j'aurais vu plus de précision pour une meilleure immersion dans le récit. Bémol concernant aussi les auxiliaires et le verbe "faire" que l'on retrouve à toutes les sauces : on frise parfois l'indigestion ;)^^ (mode boutade) J'ai bien aimé le détournement du sigle RH :) Merci pour le partage
Publié le 11 Mars 2021

Bonjour @Amaising,
Merci pour avoir lu mon roman et merci pour ton élogieuse appréciation. Je suis d'autant plus flattée, car je sais que tu es une fervente lectrice de science-fiction.
Bonne journée à toi. Bises virtuelles.
Annie

Publié le 24 Octobre 2020
5
Bonjour Annie, Je viens de terminer la lecture de ton roman. Je me suis facilement attachée aux personnages principaux. L’intrigue est menée avec finesse. L’histoire est prenante. Je me suis régalée ! Merci d’avoir partagé ton univers futuriste ! Bises.
Publié le 22 Octobre 2020

Bonjour @Paul Arte,
Merci pour avoir si bien appréhendé le thème de mon roman.
Cette incursion dans un futur proche sous-entend que si rien ne change, si les gouvernants (au lieu de se regarder le nombril ) ne prennent pas conscience du nouveau monde qui se profile - le climat et ses futures migrations - s'ils ne réalisent pas que l'individualisme qui s'installe, peut devenir la cause de la rupture sociale et accentuer le risque de menaces terroristes, d'agressions permanentes etc. L'avenir pourrait s'assombrir.
À la vitesse où la technologie avance, l'utopie d'aujourd'hui c'est la réalité de demain.
La voiture volante ? Au Japon les premiers essais sont déjà concluants. En France, Franky Zapata (entre autres) promet un premier essai de sa voiture volante, d'ici la fin de l'année...
Les robots humanoïdes avec peau artificielle sont déjà là. Un peu partout dans le monde, les chercheurs sont en train de décupler leurs capacités neuronales.
Etc, etc...
Bien entendu, nous gardons une note optimiste, espérant que le monde sache se modérer afin de se préserver. Que toute cette nouvelle technologie qui va nous submerger, soit utilisée pour le bien de l'humanité et non pour la détruire.
Pour terminer, petite note humoristique ;-)
Quant à nos E-books de Science-fiction, dans 30 ans, ce sera peut-être le genre le plus recherché, le plus lu. Nos descendants voudront certainement savoir comment les auteurs du début du XXIe siècle imaginaient les différents scénarios de leur futur...
Cher Paul, pour la notation je vous rejoins totalement. Merci encore pour l’intérêt manifesté pour mon ouvrage. Je vous souhaite une très belle journée.
Bien à vous, Annie

Publié le 05 Septembre 2020
5
@Annie Pic J'ai fait un tour dans le futur Merci de m'avoir invité J'ai pu partir à l'aventure Sans bouger de mon canapé. J'ai rencontré des presqu'humains Dans un monde hyper connecté Où les taxis sont aériens Et où se perd l'humanité... Bon d'accord j'exagère, l'humanité il en reste un peu comme l'indique le titre de votre livre, titre que vous avez fort bien choisi puisqu'il peut s'interpréter de bien des façons. Me voici donc revenu de l'année 2050, avec un goût étrange et paradoxal dans la bouche. Étrange comme ce que le monde est devenu selon vous, et paradoxal parce que vous décrivez très bien...ce que je ne veux surtout pas vivre. Je dois vous avouer que, spontanément je ne suis pas attiré par les objets connectés, les robots (humanoïdes ou non), les voitures plus intelligentes que leurs conducteurs, etc, etc... Ceci dit, l'expérience était vraiment intéressante, le récit fort bien conduit, et le flic de service très attachant, sans doute parce que lui, de l'humanité, il lui en reste une certaine dose. Je remarque cependant que, comme dans nombre de romans d'anticipation, même si la société "progresse" sur le plan technologique, l'âme humaine reste toujours aussi noire, le progrès moral n'étant plus du tout à l'ordre du jour. Et c'est bien là le problème Annie : tant que l'on sacrifiera l'écologie sur l'autel de la croissance économique, tant que des humains corrompus détiendront le pouvoir, tant que l'on tirera dans le dos d'un homme parce que sa couleur de peau dérange, etc...etc..., le futur de l'humanité s'écrira en lettres de sang ou peut-être ne s'écrira pas du tout. Les générations futures ont vraiment du souci à se faire... Néanmoins pour finir sur une note plus souriante, je vous indique qu'en 2050, si je suis encore vivant, je serai probablement grabataire, alors j'espère que l'infirmière qui poussera mon fauteuil aura le même délicieux physique que vos personnages féminins principaux... J'accompagne ce commentaire de quelques étoiles, ce n'est pas une "notation" de ma part, noter les autres que l'on soit auteur soi-même ou simple lecteur n'a pour moi aucun sens, je ne suis ni juge, ni coach, ni grand évaluateur devant l'Éternel, je suis juste un humain qui parle à un autre humain et lui dit "merci pour ce bon bouquin". Bien à vous Paul Arte
Publié le 02 Septembre 2020

Merci @Jean Luc Solomas, pour votre appréciation. Comme quoi, en littérature, il ne faut pas hésiter à aborder tous les genres. À très bientôt de vous lire. Bien à vous.
Annie

Publié le 27 Août 2020
5
J'ai rarement lu de la SF, j'ai bien accroché, c'est plaisant à lire et bien écrit. Bonne continuation.
Publié le 26 Août 2020

Chère @lamish,
Merci pour vous être penchée sur cette théorie futuriste que j'aie souhaitée aborder. Je suis d'autant plus contente, car malgré votre réticence pour ce genre de littérature, vous êtes allée au bout de l'histoire avec un certain intérêt. Vous n'êtes pas sans savoir que la fiction n'est jamais très loin de la réalité. C'est facile pour un auteur d'anticipation d'imaginer la folie de ceux qui se prennent pour dieu, et d'en faire un roman. Malheureusement, notre actualité nous éloigne de moins en moins de la SF. Il suffit de regarder comment tourne le monde. (Avec des dirigeants planétaires complètement dépassés par les catastrophes climatiques qui stimulent les pandémies, provoquent l'appauvrissement des sols, accélèrent l'immensité des pertes financières, etc, etc.)
Merci encore pour votre soutien et votre bienveillance.
Amitiés, Annie

Publié le 25 Août 2020
5
Bonjour Annie. Bien que le genre ne m'attire pas outre mesure, j'ai lu avec plaisir votre roman d'anticipation ; contente de retrouver votre plume et votre regard intelligent sur un futur possible. Après un nécessaire temps d'adaptation pour situer les nombreux protagonistes, j'ai suivi votre scénario machiavélien avec intérêt. Personnages intrigants, manipulateurs, rebondissements, suspens, sexe et belles femmes... Tout y est, si j'ose dire, mais j'ai particulièrement apprécié l'enquête et Amauric, ce personnage débonnaire qui contraste agréablement avec les autres et apporte un peu "d'humanité" à votre intrigue. Merci pour cette histoire particulièrement bien ficelée. Amicalement, Michèle
Publié le 23 Août 2020

Cher @Kroussar,
Comme vous le relevez si bien, Angel Sheller n'est qu'une pâle copie des dirigeants assoiffés de pouvoir qui ne reculent devant rien ! Depuis que le monde existe, il en est ainsi. Nous ne pouvons que nous attendre dans un avenir pas si lointain à une remise à zéro des compteurs. Le réchauffement planétaire est là, ils ne peuvent plus le nier. Les pandémies sont à nos portes, (Donald Trump se décide enfin à porter un masque). Les puissants font la politique de l'autruche mais jusqu'à quand ?
Ainsi va le monde, dans sa légèreté inconsciente. Demain, qu'en sera-t-il ?
Merci pour votre commentaire enrichissant.
Bien à vous, Annie

Publié le 24 Juillet 2020
5
Chère, @Annie Pic  Les RH ! Ces deux lettres font penser immédiatement aux "Ressources Humaines", mais dans votre roman, elles prennent un nouveau sens "Robots à l'apparence Humaine". C'est bien pensé surtout que les RH (Ressources Humaines) ont bien souvent aucune ressource et rien d'Humain... Vous avez su nous conter une belle histoire et reproduire les qualités d'emmerdeuse d'Iwea, ce robot à l'apparence de femme. Alors il vaut mieux se donner la mort tout de suite et prier pour que le covid-19 termine rapidement la destruction de la planète, avant d'être confronté à toutes les emmerdeuses humanoïdes. Savez-vous que votre Angel Sheller n'est qu'un enfant de choeur par rapport à Richard Nixon ? Savez-vous que Nixon pour gagner des élections n'a pas hésité à sacrifier plus des 5 millions d'Indochinois ? Un gamin cet Angel. Bref, j'ai aimé votre plume, et l'intrigue bien ficelée. Vous avez de l'imagination et une grosse dose d'anticipation, car le monde devra faire face à des cataclysmes de plus en plus violents. C'est cyclique, et cela dure depuis la création de la planète Terre, alors pourquoi pas une nouvelle race d'humain Immortel pour affronter tous les éléments dévastateurs qui ne manqueront pas de se produire.
Publié le 24 Juillet 2020

Merci @Elisa Beth pour avoir lu et apprécié mon ouvrage. Votre commentaire agrémenté de jolies étoiles me va droit au cœur. En retour, à très bientôt sur votre page.
Amicalement, Annie

Publié le 21 Juillet 2020
5
@Annie Pic J'ai aimé votre récit, sa fluidité, son rythme et l'histoire, bien entendu. J'ai passé un très bon moment de lecture. Merci pour ce partage.
Publié le 19 Juillet 2020

Bonjour @Duncan Cartwright,
Je suis toujours heureuse de découvrir des auteurs comme vous qui comprennent et peuvent écrire ce même genre de littérature d'anticipation. Ce contexte littéraire n'est pas évident pour bon nombre de lecteurs. Vous avez pu le constater par vous-même dès que vous vous en êtes emparé. Bref, je ne boude pas mon plaisir et je vous remercie pour votre commentaire encourageant. Je ne manquerai pas de me pencher sur vos nouvelles, qui semblent enthousiasmer fortement le lectorat.
Bien cordialement. Annie

Publié le 13 Juin 2020
5
@Annie Pic Je me suis senti comme un poisson dans l'eau dans votre univers. C'est un genre qui me plaît. Je n'ai pas gâché mon plaisir aussi, ai-je dégusté ce livre plutôt que de le dévorer. J'ai vraiment passé un bon moment. Que demander de plus ? Bravo et merci pour ce partage. Duncan,
Publié le 12 Juin 2020

@Joseph Bonjour Joseph, merci pour avoir pris le temps de me lire et de me laisser un commentaire. Bien à vous. Annie.

Publié le 10 Juin 2020
4
Pas simple à suivre. Il est vrai que la sf n’est pas non plus tout à fait ma tasse de thé et peut-être est-ce cela qui m’a un peu perdu, les personnages dont on ne se rappelle pas forcément qui ils sont, ou les situations, par définition qui doivent être inattendues puisque sf, mais qui elles aussi parfois un peu difficiles à visualiser ?? Et malgré tout il y a un récit auquel je me suis laissé porté avec plaisir. Très contradictoire tout cela, mais bon, c’est ça aussi la littérature, on peut aimer un récit et avoir des difficultés à le lire !
Publié le 10 Juin 2020

@la miss Bonjour la miss, et bravo pour votre réactivité. "Ma littérature" aussitôt postée aussitôt commentée. Ma cacophonie et moi, nous suivrons votre conseil. À savoir de ne pas nous perdre dans les méandres du possible. Bien cordialement.

Publié le 29 Mai 2020
5
@Annie Pic 2 Quelle cacophonie que votre littérature ! Mais c'est elle, cette cacophonie, qui vous mérite cinq étoiles, car, depuis toute petite, et suite à un accident avec un trombone à coulisse (je lui avais stupidement brûlé la priorité), je suis folle des cacophonies en tout genre, à tel point d'ailleurs que je me suis mariée avec toute la fanfare de Saint-Sonotone-sur-Sourdingue (et je m'en porte très bien, merci). Bien à vous, et essayez de ne pas égarer la clé du champ du possible.
Publié le 28 Mai 2020
Annie Pic
Biographie

L'écriture, c'est un art très personnel.
Son pouvoir m'a permis à chaque étape de ma vie, d'élaborer mes pensées.
Je me...


A lire dans les actualités