La Salope de Pâques

53 pages de Didier Leuenberger
La Salope de Pâques Didier Leuenberger
Synopsis

Vous êtes plus de 30 800 à avoir apprécié cette délicieuse cochonne dans "La Salope de Noël".

Réjouissez-vous, elle revient pour une belle tranche d'humour, de sexe et d'érotisme qui vous donnera le tournis.

Jusqu'à la dernière ligne, vous n'êtes pas au bout de vos surprises et serez surpris du dénouement de cette nouvelle à croquer.

Accueillez avec autant d’enthousiasme cette histoire de lapin que celle du Père-Noël ; installez-vous confortablement avec quelques carottes à portée de doigts, c'est bon pour les yeux, et laissez-vous embarquer dans cette aventure qui vous fera sourire en plus de cogiter...

Très bonne lecture et n'oubliez pas de commenter...

1889 lectures depuis la publication le 01 Juin 2020

Les statistiques du livre

  25 Classement
  749 Lectures
  -3 Progression
  5 / 5 Notation
  10 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

N’est-ce pas un peu pas du tout une nouvelle avec une chute qu’on n’attend pas du tout mais juste un prétexte à écrire des petites phrases olé olé dont je me demande s’ils n’ont pas plus d’effets sur son auteur que son lecteur ?

Publié le 14 Juin 2020

@Didier Leuenberger
Je ne comprends pas tout à votre message (je ne me souviens pas, par exemple, qu'on se soit déjà croisés), mais, ayant jeté un oeil à votre "Salope de Noël", en ce qui concerne ceux qui n'évoluent pas, je crois que vous êtes bien placé : rien ne bouge, ni les fautes de français, ni les erreurs de vocabulaire, ni les lourdeurs de style, ni la ponctuation erronée, nib de nib, que dalle. Bravo, M. Leuenberger ! Vous êtes un exemple pour tous les auteurs de ce site... Maintenant, je vous rassure, mes psychoses se portent à merveille, et quant à me donner, quand l'envie m'en prends, du plaisir, avec ou sans margarine, sachez que je n'ai jamais attendu votre autorisation. Brèfle, votre message est aussi ridicule et navrant que votre truc prétendument érotique.

Publié le 02 Juin 2020
5
Cela faisait un moment que j n'avais plus publié sur @monbestseller je vois que le niveau de certaine n'a pas évolué et je ne suis même pas surpris. Tu pourrais te renouveler ma chérie. Et merci pour le puceau je prends ça pour un compliment. Tu devrais te badigeonner de margarine effectivement, et te faire un doux plaisir, je suis certain que ça calmerait tes psychoses. Presque un sans faute pour les Fêtes mentionnées, bravo. Je vais y penser... Une très belle journée à toi et merci pour les 5 étoiles, mais ce n'était pas nécessaire.
Publié le 02 Juin 2020
5
@Didier Leuenberger Prose acnéique et mal fichue, comme d'un puceau attardé travaillé par le printemps et la montée de la sève, à peu près aussi érotique qu'une demi-livre de margarine. Je vous offre néanmoins cinq étoiles, car j'adore la margarine. PS : Après la Salope de Noël et celle de Pâques, à quand la Salope de l'Epiphanie (qui offre lubriquement sa fève aux appétits des rois mages), celle de la Quasimodo (qui se fait besogner par le Bossu de N.-D.), celle de l'Ascension (qui ne se fait niquer que dans les ascenseurs), celle de la Pentecôte (qui accueille le Saint-Esprit dans sa culotte), celle de l'Annonciation (qui sodomise l'ange Gabriel avec un goupillon), j'en passe et des moins festives ?
Publié le 02 Juin 2020

©Kroussar
Hello, ce n'est pas le même texte bien évidemment. Les lapins n'ont rien à voir avec les Pères-Noël.... Mais c'est la même héroïne et coquine assumée. Donc à découvrir .

Publié le 02 Juin 2020

C'est la même que la salope de Noël ! Non ?

Publié le 02 Juin 2020