INÉLUCTABLEMENT

65 pages
Extrait
de Veronik A
INÉLUCTABLEMENT Veronik A
Synopsis

Quel sort réservait-on dans ce pays aux kidnappeurs d’enfants, en ces années-là ? La sueur coulait dans ses yeux, troublant sa vue, le long de son dos... ses jambes lui faisaient mal et un point de côté commençait à lancer une douleur qui deviendrait rapidement insupportable. Il allait devoir s’arrêter, reprendre son souffle.
Et... tuer l’enfant !
Tuer l’enfant ! Cette terrifiante pensée effaça soudain toutes les autres et prit possession de son esprit.
Tuer l’enfant ! Il y avait songé chaque fois qu’il avait croisé le regard de ce bébé. Depuis qu’il était arrivé à Braunau, pas une seconde ne s’était écoulée sans que cette pensée-là le submerge : tuer l’enfant !

Disponible sur thebookedition.com

Publié le 09 Juin 2020

Les statistiques du livre

  1761 Classement
  23 Lectures 30 jours
  393 Lectures totales
  0 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@KellyK
RIRES
Bonsoir et merci de votre commentaire.
La suite est encore plus surprenante, en tout cas au dire de ce qui l'ont lu entièrement !
Bonne semaine à vous.

Publié le 22 Juin 2020

Eh ben dis donc, vous on peut dire que votre roman est ahurissant. Le Thomas, il a vécu plusieurs vies en 1 vie, à chaque fois on a l’impression qu’il atterrit dans un monde nouveau avec des martiens venant de je ne sais où. En plus à chaque fois dans ses vies successives, il prend cher le pauvre, il lui arrive toujours de ces merdes….Et puis il a connu toutes les époques, c’est voyage dans le passé et le futur….Puis il faut qu’il tue le Adolf Hitler bébé, afin de l’empêcher de faire tous ces massacres et toutes ces horreurs qu'il commettra plus tard une fois adulte. Sauf qu’évidemment il risque de se retrouver en prison pour un bon moment voir la peine de mort pour le meurtre de ce bébé. Ces vies, ces rêves sont terriblement angoissants, il se retrouve devant des situations impossibles et ingérables. Un peu dans un autre genre comme Pierre Richard.... Thomas, c’est notre Pierre Richard national. J’avoue que j’ai kiffé ce roman, en même temps c’est normal, je suis une toquée qui aime bien les situations incroyables, inattendues et puis le personnage de Thomas m’a bien fait goleri.

Publié le 22 Juin 2020

@Jeanne Bageau
Bonjour et merci de votre commentaire.
Belle semaine à vous.

Publié le 22 Juin 2020

Je me demande toujours ce qui m’attire dans un livre qui n’est proposé qu’en extrait. Le pitch bien sûr, le titre certainement aussi, le capitaine évidemment. Bref, un peu de tout ça. Et le tout est pour moi bizarre car je sais que je ne suis venue que picorer, m’évader un instant, rentrer dans un monde, imaginer la trace qu’il peut laisser en moi. Et en même temps, je sais que je suis plus sévère dans mon jugement. Peut-être tout simplement, parce que ne pouvant aller jusqu’au mot fin, on épie le style, on guette les petits défauts… bref, j’ai trouvé que vous aviez apparemment une vraie histoire, apparemment aussi un personnage, mais que vous tardiez à commencer, que vous tourniez un peu autour, et que j’avais envie que cela rentre plus vite dans le vif… mais peut-être est-ce le cas, dans ce cas… Je vous souhaite le meilleur pour votre inéluctable.

Publié le 21 Juin 2020