Ce que nous en ferons

151 pages de Laurence RENOUARD
Ce que nous en ferons Laurence RENOUARD
Synopsis

Manon et Lucas, âgés de trente-cinq/quarante ans et mariés depuis quelques années, forment un couple soudé et épanoui. Manon découvre par une imprudence de Lucas - et à son insu - qu’il entretient une liaison. Sous le choc, elle engage envers lui une opération anonyme de déstabilisation où elle-même risque de s’engloutir.
La crise violente qu’ils traversent alors convoque les histoires passées de chacun d’eux, les questionne sur leur lien d’amour non dépourvu de confidences tues, démêle le fil des amours anciennes tressées au cœur de leur histoire d’aujourd’hui.

257 lectures depuis la publication le 19 Juin 2020

Les statistiques du livre

  90 Classement
  257 Lectures
  +23 Progression
  4.7 / 5 Notation
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
J'ai aimé, bravo pour ce roman, rythme haletant et justesse de l'expression des émotions et des sentiments. Bonne chance!
Publié le 08 Juillet 2020
5
Un vrai moment de bonheur Une écriture riche et simple Une histoire passionnante de bout en bout Un livre profond et sensible Une œuvre Merci
Publié le 06 Juillet 2020

@Jeanne Bageau, merci de votre avis :-).
Permettez-vous tous les commentaires, j'apprécie de lire le vôtre. Vous savez quoi? Eh ben je n'ai jamais cherché la métaphore. Elle surgit seule en v
érité et, ma foi, peut-être trop puisque cela vous a un brin dérangée. Va falloir que je sois vigilante ;-). Merci en tout cas de me l'avoir confié et de m'avoir fait part de votre expérience de lectrice.
La question de la vengeance froide que vous évoquez disparaît assez vite cependant, puisqu'il s'agit ensuite principalement de révélations de tous ces non-dits, ces non-racontés et de leurs conséquences.
Merci d'avoir pris le temps de poster ces quelques lignes.
Amicalement,
Laurence.

Publié le 29 Juin 2020
4
Je regardais hier soir ce merveilleux film italien il postino, où l’acteur apprend le sens de la métaphore. Et en vous lisant ce matin, je me dis que vous le connaissez si bien que peut-être vous en abusez un peu ! Quelle lectrice suis-je pour me permettre une telle ineptie de commentaire ? Vous êtes un écrivain pro, vous connaissez tous les rouages j’en suis sûre, mais je crois que j’ai eu envie de lire votre scénario assez machiavélique dans sa plus simple expression, brute de fonderie, car c’est la force de votre histoire pour moi, comprendre à quel point la vengeance se mange froid, sans accompagnements...
Publié le 27 Juin 2020

@lamish, merci infiniment pour vos commentaires.
La précision de votre analyse, le temps que vous avez consacré à la lecture de ce roman et le soin avec lequel vous en étudiez les contours tout comme les dimensions qui vous ont marquée me touchent profondément. Vous me trouvez à la fois déconcertée et ébouriffée de bénéficier du regard d'une critique avertie...
MERCI Michèle,
Laurence.

Publié le 21 Juin 2020
5
Belle plume, belle histoire... Vous exprimez les mécanismes de vos personnages comme l'on décrit un paysage. En détail. Avec beaucoup de poésie. Rien n'échappe à vos mots ciselés qui décortiquent les émotions au point de prendre l'ascendant sur elles et amortir les battements de coeur... étrange impression sur laquelle j'ai du mal à mettre des mots, justement ;-). J'ai apprécié la finesse de vos personnages. Leur capacité à fouiller au-delà d'une situation de tromperie "classique". A cerner suffisamment leurs ressentis pour casser les non-dits et mettre à nu leurs vrais sentiments... Un beau roman psychologique comme je les aime. Alors merci infiniment de l'avoir partagé ici, Laurence. Je lui souhaite un succès mérité. Amicalement, Michèle
Publié le 21 Juin 2020