Monaconnexion

120 pages de Rezkallahmo
Monaconnexion Rezkallahmo
Synopsis

« MONACONNEXION » porte un regard plein d’humanité sur le quotidien, les rencontres, ces petites choses de la vie qu’on a tendance à négliger et nous amène à nous interroger sur la conception même de la personnalité.Les tribulations d'un jeune écrivain, sans domicile fixe en plein cœur de Monaco, qui se laisse porter, au gré des rencontres, entre ses fantasmes et un réel sans cesse en mouvement.De sa liaison avec Donna, bonne vivante de cent kilos qui le quittera, à la rencontre avec Buck, écrivain qui prétend ne pas savoir écrire et qui disparaîtra, laissant derrière lui le box qu'il squattait rempli de manuscrits, l'auteur nous donne à partager la vie peu ordinaire de son héros et nous fait croiser des personnages pittoresques.

169 lectures depuis la publication le 25 Juillet 2020

Les statistiques du livre

  156 Classement
  169 Lectures
  +90 Progression
  4.3 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

"Monaconnexion" est le "Livre le +" du 14 août. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/13490-monaco.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’il a publié son roman gratuitement sur monBestSeller.

Publié le 14 Août 2020
4
Des rencontres éphémères, parfois touchantes lorsque le narrateur se prend d’amitié pour un clochard, le narrateur ne manque pas d’humanité et d’empathie même si on le sent lui-même perdu et déprimé comme s’il n’arrivait pas à donner de direction à sa vie et comme si il ne savait pas où il allait. Il avance au gré des rencontres qu’il fait. Le narrateur avale des couleuvres, c'est un bon gars, j'ai aimé le suivre dans ses galères car avec lui pas le temps de s'ennuyer, tout est imprévisible. Le narrateur est un artiste à lui tout seul, un spectacle, on s'imagine qu'il va vivre des galères, on est curieux de savoir lesquelles, du coup on le suit dans son quotidien avec plaisir.
Publié le 09 Août 2020
5
Bonjour Mo. J'ai vu passer quelques extraits sur Facebook sans avoir le temps de les lire, me promettant d'y revenir... Il faut dire que tu es si prolifique que suivre ton oeuvre est assez chronophage ;-)... mais tu as satisfait ma curiosité en éditant "Monaconnexion" dans son intégralité, ici. Je lui ai donc consacré une partie de la nuit... J'ai cru l'avoir déjà lu, dans les premières pages, en retrouvant une de tes nouvelles. Une nouvelle qui aura finalement servi de point de départ à un scénario déroutant mais bien mené, puisqu'il retrouve toute sa cohérence dans les dernières phrases. Je l'ai dégusté avec plaisir, glanant au passage les nombreuses fulgurances qui émaillent ta prose... "L'usine à bêtises" m'a fait sourire, tout comme "Ça rend si séduisant pour soi-même, le mal-être"... Un nectare ;-)... Merci infiniment pour ce singulier partage. Bises et bonne journée. Michèle
Publié le 30 Juillet 2020
4
pas très captivant au début mais la fin me laisse bouche bée.bravo a l'auteur
Publié le 28 Juillet 2020