L'Eclat de Verre

180 pages de Sol Ferrières
L'Eclat de Verre Sol Ferrières
Synopsis

Un médecin de campagne souffre de remontées acides, d’obsessions tragiques, de dédoublement de la personnalité. Lui qui croyait être né pour répandre le bien et combattre le malheur, il est soudain fasciné par l'étrange beauté des souffrances qu'il soigne. Devant le miroir, il comprend que ce qu’il croyait être n’est pas, et qu’en lui vit un autre. Et cet autre n’est pas un rigolo! Un choix s’impose, mais, quelle que soit la décision, l'issue sera lourde de conséquences... Récit noir de 180 pages.

1894 lectures depuis la publication le 04 Août 2020

Les statistiques du livre

  9 Classement
  1176 Lectures
  +1 Progression
  0 / 5 Notation
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Paula Pons
Votre commentaire me fait bien plaisir. Vous évoquez beaucoup le regard, et pas seulement celui des yeux, pour évoquer ce qui se passe dans mon texte. Les mots qui prennent un sens nouveau et tout ça, j'en suis ravi! Merci Paula.

Publié le 08 Septembre 2020

Ouhh l’accès n’est pas simple, il faut un passe partout pour ouvrir votre porte. En rentrant dans votre rythme, je me demandais ce qu’avait pu être la raison de cette mise en scène. Comme Christo ? emballer pour que le regard voit différemment. Alors, c’est réussi. Certainement ce récit gagne à sa mise en page. C’est ludique et les mots prennent un sens qu’on ne leur aurait peut-être pas donné. La forme, le fond qui remonte à la surface…

Publié le 07 Septembre 2020

Bonjour @Anouna
C'est bien vrai tout ça, un grand merci pour ton message!

Publié le 19 Août 2020

Ce qui est bien avec ton livre, Sol Ferrières c'est qu'il se lit rapidement, cela change des pavés de livre qu'on nous vend en librairie. Bon après je t'avoue, je n'ai pas tout capté, mais la démarche est créative, du coup, ta démarche, elle a du bon. Après comme je suis une quiche en dessin, c'est peut-être aussi pour cela que je n'ai pas tout capté, mon écriture ne doit pas être visuelle. Mais honnêtement mon ami, je préfére ton écriture à celle d'un Balzac, grand écrivain mais franchement ses longues descriptions et tirades sur les paysages ou les sentiments humains, c'est un bad trip!

Publié le 18 Août 2020

@Catarina Viti
Merci Catarina pour ce beau commentaire, qui me va droit au cœur.
Une "improbable BD", c'est si bien dit et si justement formulé!

Publié le 05 Août 2020

Un choix d'écriture déroutant -si l'on entre sans sésame dans votre texte comme ce fut mon cas.
Puis un plaisir immense de vous suivre tout en dessinant moi même les cases d'une improbable BD.
Vraiment original.
Recommandé aux "visuels".
Merci.

Publié le 05 Août 2020