Le dépeceur des Lilas

115 pages de LubKha
Le dépeceur des Lilas LubKha
Synopsis

Lubin Khazar, journaliste pigiste, vient de passer la trentaine. Sa carrière, qui a du mal à débuter, va bénéficier d’un coup de pouce. Alors qu’un tueur en série sévit à Paris, il est mystérieusement présent sur toutes les scènes de crimes.

Projeté dans une enquête qui le dépasse, Lubin va devoir gérer les suspicions d’un commissaire de police, une mère originale, un coup de foudre, deux colocataires atypiques et un tueur en série écolo qui pose une question inédite : tous les moyens sont-ils bons pour sauver la planète ?

426 lectures depuis la publication le 21 Août 2020

Les statistiques du livre

  49 Classement
  420 Lectures
  +9 Progression
  5 / 5 Notation
  10 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci @Agostini Francois-Xavier pour vos encouragements !

Publié le 03 Septembre 2020
5
bonjour encouragement voici 5 étoiles filantes, on pense, quand on lit le titre de votre roman, au "Poinçonneur des Lilas" ( la chanson ) c'est voulu sans doute. En attendant bonne lecture à tous les auteurs libres comme VOUS ET MOI. Bonne continuation.
Publié le 02 Septembre 2020

Merci @lamish pour votre message et pour ces commentaires qui vont m'aider à progresser ! A bientôt,

Publié le 01 Septembre 2020
5
En dépit de la gravité du sujet, votre jeunesse, votre enthousiasme, donnent de la légèreté à votre fiction. J'ai aimé le jeune homme qui essaie de grandir pour faire plaisir à sa mère. Son histoire d'amour qui tient plus du rêve éveillé que d'une réalité probable. Son regard rebelle, mais déjà désabusé, sur les nombreux problèmes sociétaux, sur l'écologie. Moins les nombreuses interpellations directes à l'intention du lecteur qui, si elles rapprochent de l'auteur, créent la distance avec le récit. Les dialogues aussi, surtout ceux entre colocs, qui manquent un peu de maturité dans le contexte. Mais votre plume directe rend la lecture facile. Grâce à elle, votre enquête, bien ficelée au demeurant, se boit comme du petit lait. Merci pour ce partage, et au plaisir de lire vos prochains romans. Bonne journée. Amicalement, Michèle / PS : P.105 "qu'eST-CE que tu fais".
Publié le 29 Août 2020

"Le dépeceur des Lilas" est le "Livre le +" du 28 août. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/13531-le-dep... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’il a publié son thriller gratuitement sur monBestSeller.

Publié le 28 Août 2020

@Loulou PF Très heureux que cela vous plaise ! Merci d'avoir pris le temps de me lire et merci pour votre message très encourageant.

Publié le 27 Août 2020
5
Il y a deux livres je trouve dans votre suspense, le roman et le thriller. J’ai aimé le roman, malin, gai. Vous savez croquer vos personnages en quelques coups de crayon, créer de l’empathie, manier les dialogues, donner simplement l’envie de tourner les pages, de savoir comment vous les faites évoluer. Et votre intrigue policière m’a… intriguée. Pas de poncifs (ouf), un sujet iconoclaste et bien sûr, le nécessaire besoin viscéral de deviner qui parmi les protagonistes peut être coupable. En d’autres mots, à qui peut profiter le crime ? Et vous êtes fort ! Bravo pour votre livre qui se lit d’une traite.
Publié le 26 Août 2020

Merci @Jeanne Bageau d'avoir pris le temps de lire ce texte et merci pour vos commentaires et vos encouragements ! ( Je note également vos conseils sur la mise en forme pour éviter toute gêne de lecture à l'avenir :) ). A très vite,

Publié le 25 Août 2020
5
Surprenant votre dépeceur, tordu, mais subtile presque à toutes les pages. Lubin et ses colocataires, c’est un casting inattendu mais très jouissif. Autant que le scénario ! bref, un sans faute (bon, pas d’orthographe), malgré les queues de poissons et les erreurs de jeunesse. Tant mieux que vous en rêviez la nuit, c’est à la fois léger et consistant. Bravo et je vous souhaite plein de nouveaux rêves. (ps. Rappeler le nom de l’auteur et le titre du livre à chaque page, et dans la même typo que le reste du bouquin est un peu superflu, voire limite irritant, non ?)
Publié le 25 Août 2020