Le désordre des jours

121 pages
Extrait
de zanetti
Le désordre des jours zanetti
Synopsis

Dans l'Antiquité, la semaine ne commençait pas le lundi, mais le samedi, et se terminait le lundi, suivant ainsi le parcours dans le ciel de sept astres. Les sept nouvelles de ce livre reprennent cet ordre ancien. Comme les jours qui sont différents, ces histoires illustrent des genres également différents: romance, dystopie, terreur et vengeance. En les lisant, vous voyagerez en Bretagne, en Haute Savoie, en Irlande ou encore en Suisse. Et à Paris, l'incontournable ville lumière et ses millions de papillons qui viennent y chercher fortune.

91 lectures depuis la publication le 01 Septembre 2020

Les statistiques du livre

  334 Classement
  91 Lectures
  +55 Progression
  4 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@menagere de -50
Ce que vous avez imaginé sur moi n’a rien à voir avec la réalité. Il n’y a pas une seule ligne autobiographique et je ne ressens aucune frustration. Par contre j’aurais aimé savoir ce que vous pensiez des histoires qui constituent ce recueil, chère madame TF1 (vous savez cette chaîne commerciale avec son temps de cerveau disponible, ses romances à l’eau de rose, ses jeux débiles et ses kilomètres cube de publicités Abrutissantes qui défoulent les spectatrices frustrées).

Publié le 19 Septembre 2020
4
Zanetti mon chéri, j'ai l'impression que ton Alexandre il nous a fait une Benjamin Griveaux mais encore en pire que l'original. Le gars, il n'est pas malin, il se filme dans des positions plus que compromettantes avec sa maîtresse, tu m'étonnes qu'il se fasse pécho... D'ailleurs le gars il pécho sa maîtresse et il se fait pécho par sa femme, hahaha... Non mais sinon votre histoire elle est d'actualité avec ses histoires de mariage pour tous et de GPA/PMA donc elle tombe bien. Ah les plaisirs de la chair, cela fait perdre la tête! Les personnages m'ont plutôt fait marrer, ils sont déjantés, l'histoire ne manque pas de peps et de vivacité, donc je te dis merci pour ce moment comme dirait Valérie Trierweiler.
Publié le 18 Septembre 2020

C’est étonnant quand on voit votre photo, on ne se dit pas que l‘on va lire de la romance, romance ! et vous n’avez pas peur des clichés, même caricaturaux … Souvenirs autobiographiques romancés ? frustrations éternelles ? mémoire déformée ? En tout cas j’ai souri plus d’une fois devant ces émois.

Publié le 18 Septembre 2020