Les mots sucrés salés

de Jean Paul Chor
Les mots sucrés salés Jean Paul Chor
Synopsis

Une poésie tout genre ou un genre de poésie.
Le concept :
Un long poème ininterrompu, classique, moderne, surréaliste, découpé de morceaux sans titres et sans véritable but... Une respiration poètique.

" La pluie traîne dans le ciel ses barreaux humides
Inonde mon cœur de la plus triste prison
Et tisse sa toile jusque dans l'horizon
Larmes brodées d'eau de l'abyssal génocide

Quand l'arc-en-ciel transperce les nuages lourds
Tel une arche avec sa pâle cariatide
Je sens au fond de moi que tout n'est pas sordide
De ma douleur j'exhume encore de l'amour "

MAJ : 13/01/2021

Publié le 23 Septembre 2020

Les statistiques du livre

  1008 Classement
  41 Lectures 30 jours
  394 Lectures totales
  +91 Progression
  0 Téléchargement
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci de votre lecture attentive et de votre commentaire @pascal.S
L'intérêt de la vie, c'est justement qu'elle soit éphémère. Sinon les mots comme regrets et nostalgie n'existeraient pas.

Publié le 08 Octobre 2020

Votre texte est à la fois si beau et si triste.....Mais bon c'est logique car souvent dans la vie la beauté fait bon ménage avec la tristesse. En vous lisant on ne peut que se rappeler que nous humains, nous ne sommes pas grand chose et que notre vie est éphémère. Vous dites, que restera-t-il de nos os sous la terre? c'est une question légitime.... La poussière de l'oubli camoufle nos peines mais j'allais dire, il est difficile d'oublier nos peines. Il est beaucoup question de solitude dans vos textes, mal qui fait tant de dégâts! "Les arbres et les fleurs n'ont pas les mots pour se défendre, juste leur beauté, leur parfum et leur amour pour l’homme", c'est si vrai et émouvant quand on y pense...

Publié le 08 Octobre 2020

Merci @jo Galetas de votre lecture

Publié le 08 Octobre 2020

C'est une poésie bien musicale, et donc aussi sonore qu'agréable à lire. J'ai trouvé qu'il y avait de la poésie américaine là-dedans et tout au long, dans le style du XIXème et XXème siècles.

Publié le 07 Octobre 2020

Merci @la miss
C'est un beau commentaire même si vous évoquez une certaine forme de banalité parfois dans le poème. Vous avez certainement raison mais comment la reconnaître car la banalité n'est pas la même pour tout le monde.

Publié le 25 Septembre 2020
5
@Jean-Paul Chor Beaucoup de bonheurs d'écriture dans votre poésie, mais aussi, hélas! quelques banalités que vous devriez pourchasser sans pitié. Brèfle, parmi tout ce que j'ai lu dernièrement au rayon Poésie, votre long poème est ce qui se rapproche le plus de ce qu'on est en droit d'attendre dans ce cadre-ci.
Publié le 24 Septembre 2020