Miroir aliénant Tome 1

125 pages de Amédée Cabanes
Miroir aliénant Tome 1 Amédée Cabanes
Synopsis

Comme toujours délicat à résumer. Ce pourrait être une histoire de folie ordinaire.

Publié le 03 Novembre 2020

Les statistiques du livre

  221 Classement
  165 Lectures 30 jours
  165 Lectures totales
  +28 Progression
  0 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Il y en a c’est les virgules, moi c’est plutôt le fil que j’ai trouvé dur à suivre ! Evidemment c’est marrant, y a de la gouaille, une bonne petite atmosphère fifty ou seventy, mais au début, il faut relire chaque phrase 2 ou 3 fois pour comprendre qui parle ou de qui on parle, ça lasse… Bref, autant de talent (et de travail) ne vaudrait-il pas un peu de rangement ?

Publié le 21 Novembre 2020
5
@Amédée Cabanes Mon cher monsieur, vous lire est assommant. Vous lire est assommant, parce que vous semblez n'avoir aucun sens de la ponctuation, ce qui donne à nombre de vos phrases une allure de surréalisme à la petite semaine, de carnaval stylistique déjanté ; il arrive même qu'on se sente pousser à la défenestration, afin de tenter d'échapper à la cacophonie qu'engendre, par négligence ou ignorance "ponctuationnelle", votre écriture. N'étant pas exactement tombée de la dernière pluie, je sais bien que certains parmi les usagers de ce site (voulez-vous la liste ?) me reprochent, parfois violemment, ce qu'ils appellent "une obsession de la virgule". Le mieux est de les laisser dire, parce que ce serait perdre son temps que d'essayer de faire boire des ânes qui n'ont pas soif. Toutefois, et comme il n'y a aucune raison, a priori, de vous compter dans le troupeau asinien qui n'a de cesse d'étaler sa superbe et agressive ignorance, je me permets de vous rappeler que nombre d'auteurs, et non des moindres, se sont exprimés sur l'importance de la ponctuation, certains n'hésitant pas à déclarer que celle-ci n'est rien de moins que l'intelligence, l'âme, l'esprit d'un texte. Voilà, vous ferez ce que bon vous semble de ma remarque ; peut-être n'en ferez-vous rien ; c'est à vous et uniquement à vous de voir ; quant à moi, j'aurai la conscience tranquille : je n'aurai pas assisté sans réagir au douloureux spectacle d'un auteur qui se noie... Bien à vous et à toute votre smala.
Publié le 04 Novembre 2020