La proie pour l'ombre

24 pages de Alexis Arnaud
La proie pour l'ombre Alexis Arnaud
Synopsis

Conte dramatique, quelque part en Auvergne, à une époque indéterminée du XIXe siècle.
Alors qu'une pluie diluvienne s'annonce, la petite Agnès ferme les volets et aperçoit un monstre qui se dirige vers sa maison. Un instant plus tard, Pa s'empare du fusil et ouvre sa porte…

Publié le 06 Novembre 2020

Les statistiques du livre

  127 Classement
  238 Lectures 30 jours
  730 Lectures totales
  +1 Progression
  0 Téléchargement
  8 Bibliothèque
 

"La proie pour l'ombre" est le "Livre le +" du 27 novembre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/13944-la-pro.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’il a publié sa nouvelle gratuitement sur monBestSeller.

Publié le 27 Novembre 2020

Ce livre est noté par

24 commentaires , 14 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Merci @Omen-Cy Ouongo / ces mots me font grand plaisir ! / Alexis / oups ! étourdi que je suis, j'ai mis des étoiles sur un commentaire. Désolé, manque de concentration.
Publié le 20 Janvier 2021

Ça nous embarque tout de suite !

Publié le 20 Janvier 2021

@Saint-Bleyras
Heureux que vous ayez pris du plaisir à me lire et pour vos encouragements à continuer à écrire.
Texte mis à jour par un glisser-déposer sur la case "sélectionner le fichier". Pas très orthodoxe comme façon de faire, mais ça marche !
Alexis

Publié le 11 Janvier 2021
5
@Alexis Arnaud Très bon moment passé en compagnie de votre nouvelle, lue d'une traite ! C'est un conte et il est très réussi, je me suis laissé emmener dans votre récit, avec un réel plaisir. Je ne vais pas jouer au critique littéraire, j'en suis incapable et n'en ai pas le goût. Pour votre service, deux ou trois observations pratiques : - page 8 : répétition rapprochée du mot "affaires", une fois au sens de vêtements, l'autre au sens d'activités commerciales. - page 12 ; harmoniser la graphie, parisien/Parisien. - page 22 : "les éperons leur rappelaient". Quoi ? Vous avez égaré le pronom'"le leur rappelaient"). Merci encore pour ce très bon moment ! Continuez !
Publié le 11 Janvier 2021

@Sylvie Petitmarie
Bonsoir Sylvie.
Vive le vent,
Vive la pluie,
Vive l'orage !
Merci de votre passage ici !
Alexis

Publié le 13 Décembre 2020
5
j'ai lu votre nouvelle un jour de pluie. Est-ce pour cela que j'ai dès les premières lignes plongée dans l'ambiance de votre livre? En tout cas, j'ai bien aimé.
Publié le 13 Décembre 2020

@Annie Pic
Bonjour Annie. Deux choses : d'abord merci de vos réflexions sur ma nouvelle. J'y retrouve ce que j'avais tenté d'y mettre. Tous les textes que j'ai pu déposer sur d'autres sites et tous ceux qui restent dans mes cartons sont toujours perfectibles. Et j'ai eu longtemps la fâcheuse tendance de penser qu'on ne devrait jamais publier car tous les textes sont perfectibles. Mais nous n'irions pas loin avec ce genre de raisonnement. À un moment donné, il faut se jeter à l'eau, tout en sachant qu'ici où là on aurait pu formuler autrement, que la chute aurait pu être autre chose etc. Donc, bien prétentieux ceux — et j'en vois beaucoup trop, ici (et ailleurs)— qui pensent avoir pondu le chef-d'oeuvre du siècle. Ainsi, j'ai déposé mon texte une fois avoir pensé être allé au bout de mes compétences (je répète : une dizaine d'années) et cherchant, effectivement des avis.
L'autre chose revient au point précédent. J'ai bien compris le fonctionnement du site. J'ai déjà commenté des textes. Seuls ceux que l'on note apparaissent dans la liste (ceci dit au passage).
Je suis remonté dans le passé lointain du site car il me semble qu'on délaisse les textes "vieux" de plus de six mois. Et que dire de ceux qui sont là depuis 5 ans ! hormis avoir un abonnement, naturellement et pouvoir faire la promo régulièrement des textes.
Et pour finir, j'ai lu, il y a quelques jours votre nouvelle, mais comme mon avis rejoignait ceux déposés, j'avoue n'avoir pas empilé le mien au-dessus. Mais j'irai le faire car j'ai trop ralé, très vite, d'avoir été plongé (en 2 jours) aux deux-tiers de la page nouveautés et manqué d'avis. Au bout de moins d'une semaine, il n'y avait plus que 4 lectures par jour. Fort heureusement, la mise en avant a remédié à cela.
Mais si je lis les textes sur mBS, je ne serai pas non plus de ceux qui laissent 20 commentaires par semaine. Lire deux, trois textes par semaine, soit une grosse dizaine par mois, c'est déjà pas mal. Trouver de l'intérêt à 1 sur 10, c'est aussi pas mal, finalement.
@Emmanuelle Pesqué
Ne vous inquiétez pas, j'avais compris tout cela dans votre premier message. Dans cette description, j'ai cherché à planter le décor ; un décor majestueux, mais aussi, parfois écrasant pour ses habitants.
Cordialement à toutes deux.
Alexis

Publié le 07 Décembre 2020
5
Bonjour Alexis Arnaud. Votre conte fleure bon l'ambiance du terroir. Votre prose sert la désespérance de l'épouse, sa résignation, puis sa tentation... Les croyances ancestrales, la bonhomie, le manque de défiance, s'expriment à travers vos personnages. Quant à la trame, libre ensuite, d'y trouver (ou non) son lecteur. Si je puis me permettre, vous avez pu constater les échanges constructifs entre auteurs, n'hésitez pas à les lire à votre tour. Bien cordialement. Annie
Publié le 06 Décembre 2020

@Emmanuelle Pesqué
Emmanuelle, j'entends ce que vous dites. Cette nouvelle, je l'ai écrite il y a de cela une dizaine d'années. Jamais satisfait, je l'ai retravaillée plusieurs fois. Finalement, j'ai décidé de la mettre en ligne tout en réécrivant son "introduction", c'est-à-dire environ la première page… celle que vous n'aimez pas (et en coupant deux ou trois passages trop descriptifs). Dommage ! Mais si le reste vous a plu, alors tant mieux.
Alexis

Publié le 06 Décembre 2020

@Agostini Francois-Xavier
Je m'en vais les accrocher de ce pas.
Alexis

Publié le 30 Novembre 2020
5
Bonne nuit les petits, il est tard 23 h 35, Alexis encouragements voici 5 étoiles filantes pour ton sapin de NOËL et bonne lecture à tous les auteurs LIBRES COMME VOUS ET MOI sur monbestseller.
Publié le 29 Novembre 2020

Bonsoir @Marie Gallicher
Je suis gâté avec mon conte auvergnat. Je suis très heureux et même excité d'avoir tous ces commentaires. Le vôtre rejoint celui de Sansberro (un peu plus bas dans cette liste) qui avait aimé le petit côté désuet. Donc, je ne serai pas très original en vous disant qu'il est à la fois recherché mais aussi inhérent à l'époque, au lieu, au milieu social etc. Et si les revirements sont à la hauteur de vos attentes, alors là je suis définitivement comblé.
Alexis

Publié le 29 Novembre 2020
5
J'ai beaucoup aimé cette nouvelle pour son charme désuet et surtout pour ses deux revirements qui m'ont coupé le souffle.
Publié le 29 Novembre 2020

@Fantomette65
Non, ne soyez pas désolée : ça peut être succinct et clair, c'est ce que je voulais dire. Vous êtes donc ma deuxième Auvergnate à déposer un commentaire… et je suis heureux de ne pas avoir déçu l'Auvergne.
Alexis

Publié le 28 Novembre 2020

Désolée.
Rien à ajouter, sinon que c'était trop bien et que j'ai adoré.
En plus, je suis originaire de l'Auvergne et une partie de la famille y est encore

Publié le 28 Novembre 2020

@Fantomette65
Eh bien voilà qui est succinct, mais clair. Donc, merci !
Alexis

Publié le 28 Novembre 2020

J'ai adoré.

Publié le 28 Novembre 2020

@Amarande
Merci !
Je vous souhaite de bonnes aventures sur mBS.
Alexis

Publié le 23 Novembre 2020
5
Super be ! J'ai adoré
Publié le 22 Novembre 2020

Bonsoir
Je viens de terminer votre livre que j'ai lu d'un trait et que j'ai adoré.! Superbe nouvelle, on sent chez vous une grande sensibilité et vous décrivez remarquablement les méandres boueuses de la nature humaine..
Bravo et merci pour ce beau moment que j'ai passé grâce à vous
Bien cordialement
Amarande

Publié le 22 Novembre 2020

Bonsoir Je n'ai pas encore lu votre livre, mais je vous remercie du fond du Coeur pour votre commentaire même si il y a des reproches que j'assume totalement car je connais mes faiblesses et je suis surtout très nulle en informatique !!!
et surtout trop rêveuse!!!
AU plaisir de vous lire
Cordialement
Amarande

Publié le 22 Novembre 2020

Bonjour @RodrigueHatu
Voici un compliment qui me va droit au coeur.
Alexis

Publié le 21 Novembre 2020
5
L’art de la nouvelle, j’adore, unité de lieu, unité de temps, une chute inattendue, chapeau !
Publié le 21 Novembre 2020

Bonsoir monsieur @René Sauvage.
Vous avez raison, la question peut se poser : à quel moment j'arrête. Car ce texte commence à avoir un peu de bouteille et pour l'occasion du dépôt sur mBS, je l'ai de nouveau travaillé. Et au départ, voici pas mal de temps de cela, j'avais envisagé d'en faire un roman. Cela était effectivement le début d'une plus longue histoire que j'ai finalement abandonnée. Donc, on peut imaginer la possibilité d'une suite. (Voire imaginer une autre fin pour cette nouvelle).
Alexis
PS : les charentaises, c'est une bonne mise en condition pour lire.

Publié le 19 Novembre 2020
5
J’ai bien aimé votre beau(coup de) travail. Car il n’y a pas de mystères, le talent se travaille. Bravo pour ce récit. j’imagine qu’une des questions que l’on se pose en l’écrivant, c’est à quel moment il s’arrête. Vous avez installé cette ambiance bien particulière, qui s'écoule lentement, j’avais mis mes charentaises, j’étais prêt pour un plus long voyage. Merci pour ce partage.
Publié le 19 Novembre 2020

@Boris Phillips
Merci d'être passé par ici et d'avoir lu mon texte et les commentaires (le mien en particulier).
Pour le texte : je suis évidemment comblé qu'il vous ait plu et que vous le trouviez crédible.
Pour mon commentaire personnel : oui je suis un peu déçu du nombre de lectures, surtout en rapport de l'annonce du site qui en promet beaucoup. Et je m'aperçois que, par manque de chance, je suis tombé sur un week-end où il y eut de nombreux dépôts de textes et des mêmes personnes. Ce qui a eu pour effet de noyer immédiatement mon propre texte dans cet océan littéraire.
Je vais suivre votre conseil : donner sa chance au produit, pour parler commercialement, et donc le laisser encore une paire de semaines pour voir si la situation en nombre de lectures s'améliore.
Cordialement
Alexis

Publié le 14 Novembre 2020
5
Des étoiles méritées, @Alexis Arnaud, pour une histoire tout à fait crédible dans les campagnes du XIXème siècle qui plus est contée avec d'évidentes qualités de narrateur... Bravo ! Étant un des plus anciens auteurs de ce site, je me permets un conseil : ne retirez pas votre nouvelle, au contraire persévérez. La nouvelle formule de monBesSeller fera que de nouveaux lecteurs viendront se pencher sur vos lignes. Cordialement. Boris.
Publié le 13 Novembre 2020

35 lectures et 4 commentaires au bout de 24 heures. Merci à celles et ceux qui sont passés par ici.
Mais dès le lendemain on passe à une douzaine de lectures par jour et une semaine plus tard à 5 par jour et zéro commentaires. (moins de 50 lectures en 6 jours).
Je sais bien que des petits malins sont venus entasser leurs textes par poignées de 4, 5 après le mien et qu'en 48 heures, mon texte était déjà relayé à mi-page des nouveautés, mais tout de même.
Où sont les milliers de lecteurs promis par le site ? Je ne les vois pas.
Donc, je remercie encore celles et ceux qui ont pris le temps de lire. Ils m'excuseront de ne pas laisser plus longtemps La proie pour l'ombre en place. (je le laisse jusque lundi, je pense).
Peut-être que la prochaine fois, je ferai comme certains : je déposerai 5 ou 6 textes d'un seul coup !
Cordialement
Alexis
PS : ceci fut écrit avant la mise en avant de mon texte par mBS. Le compteur s'est remis en marche le temps d'un week-end (celui du 27 nov). C'est au moins cela de pris.

Publié le 13 Novembre 2020

@gerard lamarque
Merci de votre commentaire auquel, finalement, je n'ai pas pipé mot.

Publié le 09 Novembre 2020

Quelle ambiance heureusement il y a les 4 dernières pages.

Publié le 09 Novembre 2020

@lamish
Lorsque j'ai ouvert mon ordinateur en fin de matinée, j'ai été agréablement surpris d'y découvrir plusieurs commentaires dont le vôtre. J'en retiendrai le plaisir que vous avez pris. C'est primordial pour aller au bout d'une lecture. L'ambiance, aussi, que vous avez perçue. J'ai, effectivement, travaillé cette ambiance, touche après touche en essayant de ne pas être dans le surdosage. Enfin, j'ai oscillé entre une histoire qui pourrait commencer par être lue par des enfants ou des ados et qui se termine vers autre chose (je laisse les autres lecteurs découvrir). C'est un "conte", donc il peut être lu par tous (enfin, j'espère !).

Publié le 07 Novembre 2020

@Sansberro
Je suis très flatté de votre commentaire, naturellement. Vous me dites "beau travail", je vous réponds "beaucoup de travail !". Ma crainte fut qu'au bout du chemin on ne voit que trop le labeur, car oui, j'ai travaillé et retravaillé mon texte longuement. Le petit côté désuet qui peut être perçu est inhérent, je crois, à l'époque, au lieu aussi où se situe mon histoire. Ce n'est pas pour me déplaire d'avoir, sur ce conte particulièrement, apporté ce petit parfum là. Merci donc pour ces éloges sur mon style. À l'époque de ma scolarité, mes professeurs de français écrivaient souvent sur les copies : "Attention au style" ou encore "Travaillez votre style", ce que j'ai mis longtemps à comprendre. Depuis, c'est la chose qui m'importe le plus.

Publié le 07 Novembre 2020

@FANNY DUMOND
J'imaginais fort bien qu'en laissant ce texte, un Auvergnat ou une Auvergnate viendrait lire au moins par curiosité. J'espère avoir restitué dans cette ambiance rurale une atmosphère que l'on aurait pu connaître à cette époque et en ces lieux. Merci pour les références littéraires, elles me touchent beaucoup. Pour votre Challenge… la Bretagne est source d'imaginaire. Entre la légendaire Pointe du Raz, la forêt de Brocéliande et les Korrigans, entre autres, vous avez de quoi faire pour planter votre décorum.
Cordialement

Publié le 07 Novembre 2020
5
Bonjour@Alexis Arnaud un Breton qui écrit un conte auvergnat, alors, à moi l'Auvergnate, il ne reste plus qu'à relever le challenge d'écrire une fable telle que la vôtre au pays du Kouign-amann. Mais, il me sera très difficile de faire aussi bien pour restituer l'atmosphère à la Giono/Pagnol qui s'en dégage ; à entrer en osmose avec Man, une autre madame Bovary et d'y mettre la philosophie du Candide de Voltaire. J'ai beaucoup aimé votre conte et je vous remercie de cette lecture qui m'a happée dès les premières lignes et de cette belle découverte d'un écrivain qui, je l'espère, ne s'ignore pas. Cordialement. Fanny
Publié le 07 Novembre 2020
5
Bonjour Alexis, Dés les premières lignes, on sait que l'on se trouve en présence d'un vrai écrivain. Plus que l' histoire- dont la fin est tout de même assez surprenante- c'est votre style qui m'a intéressé. C'est fluide, caressant, presque désuet, mais j'adore ce petit côté " conte de Maupassant". Vos dialogues sont très fins et on sent que vous les avez ciselés avec soin. Vraiment du beau travail. Cordialement Pierre Sansberro
Publié le 06 Novembre 2020
5
Un vrai plaisir de lecture, votre nouvelle, Arnaud. Vraiment. L'ambiance y est très palpable. Le ton d'une rare et belle justesse... Une double téléportation. La première dans un autre monde, une autre époque, la deuxième vers ces lectures qui ont ravi notre imagination, enfant, puis adolescent... Merci pour ce délicat partage et bonne soirée. Amicalement, Michèle
Publié le 06 Novembre 2020

@la miss 6
Merci pour votre lecture et ce commentaire enthousiaste.
Pour le reste ! je dirais comme Jacques Chirac lorsqu'il croyait ne pas être en direct : "Diantre !"
Donc, je me suis relu. Je dois en laisser encore passer, mais j'en ai retrouvé deux (des fautes et coquilles) dans le texte et une dans le synopsis.
Au fur et à mesure qu'on voudra bien me les signaler, je remettrai à jour un texte nettoyé de toutes (j'espère) ses fautes.
Cordialement

Publié le 06 Novembre 2020
5
@Alexis Arnoud San doute avez-vous bien fait de changer de province : j'adore votre nouvelle ! Quelques fautes d'orthographe, quelques coquilles, mais foutre de bordel de Dieu, vous tapez fort. Un vrai régal !
Publié le 06 Novembre 2020