Enfantine

96 pages de Marie Gallicher
Enfantine Marie Gallicher
Synopsis

Léda et Thyndare forment, depuis plusieurs années, un couple apparemment harmonieux et indestructible. Elle est frigide et lui impuissant, ils ont choisi de vivre dans un "mariage ouvert". Le deuil, le poids du vécu familial et des secrets révélés font de ce roman une confession sur plusieurs générations. loin des idées reçues et des idées transmises.

Publié le 18 Novembre 2020

Les statistiques du livre

  578 Classement
  59 Lectures 30 jours
  1668 Lectures totales
  -34 Progression
  163 Téléchargement
  5 Bibliothèque
 

"Enfantine" est le "Livre le +" du 18 décembre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/14110-enfantine-publie-par-marie-gallicher. N'oubliez pas de laisser un commentaire à l'auteur, c’est pour cela qu’elle a publié son roman gratuitement sur monBestSeller.

Publié le 18 Décembre 2020

Ce livre est noté par

6 commentaires , 5 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@françoise J'ai lu le livre. je l'ai trouvé touffu, pas simple à lire, décevant. Ce meli-melo psychologique ne m'a pas enthousiasmé.

Publié le 22 Février 2021

@Jean-Louis.Thivolle
Merci beaucoup : j'ai aimé le coup "j'ai vu de la lumière, je suis rentré". Il n'y a pas plus de joie pour un auteur que de happer comme vous dîtes le lecteur "qui passait par là" innocemment. Les personnages vous ont un peu déçus car pas assez transparents, j'en suis désolée. Il y a toujours beaucoup de travail à rajouter à chaque livre. Je n'ose pas vous dire combien j'en ai écrit... Trop de précipitation certainement.

Publié le 22 Janvier 2021

@nouria
MERCI BEAUCOUP
Marie Gallicher

Publié le 22 Janvier 2021
4
très beau livre qui aurait mérité d'être plus long
Publié le 22 Janvier 2021
4
J'ai lu ce livre  un peu par hasard, je n'avais que faire ce soir, je me préparais à une lecture en diagonale et je me suis laissé prendre par l'histoire et le style. Je n'ai lâché le bouquin (même s'il s'agit d'une version immatérielle) que lorsque je pus lire FIN. J'ai bien aimé le sujet de l'histoire, le style d'écriture. J'ai moins aimé le manque d’épaisseur des personnages, un peu superficiels, j'ai eu du mal à imaginer ce qui se passait dans leurs têtes et leurs tripes. Globalement positif donc.
Publié le 21 Janvier 2021

@lamish
Merci d'avoir lu ce livre et de l'avoir noté généreusement. Il ne faut pas oublier que Léda et Thyndare sont cousins et que leur vécu familial est important car c'est une chose qui les rapproche encore plus dans leur complicité. Ils sont issus chacun d'une des branches de la famille qui a suivi un chemin différent. Les descriptions sont aussi la preuve d'un héritage familial, le côté province en plein Paris, un peu désuet. Il s'agit de la France profonde farouchement catholique dont on ne parle plus tellement en ces temps de terrorisme. Je corrigerai les fautes que je vous remercie de m'avoir fait remarquer dès que possible...

Publié le 19 Décembre 2020
5
Bonsoir Marie. J'ai abordé ce roman, guidée par la mise en avant et le commentaire de Chris, mais j'avoue avoir été un peu déçue. L'avalanche généalogique, les longues descriptions détaillés des décors, tout cela prend trop le pas sur le vrai sujet : la relation de Léna et Thyndare. J'aurais préféré que vous creusiez un peu plus la psychologie de vos personnages, d'autant plus qu'il y a matière. Je maintiens cependant les cinq étoiles pour votre plume et le soin apporté à votre prose. Désolée d'être passée à côté, et merci pour ce nouveau partage. Amicalement, Michèle
Publié le 19 Décembre 2020

@Agostini François-Xavier
Merci d'avoir lu mon livre et de l'avoir noté ainsi que de vos encouragements. Il est difficile d'écrire et de plaire. Je ne pense pas que l'écriture va s'arrêter, l'être humain a toujours besoin de s'exprimer, ce sont quelquefois les yeux ou les oreilles des autres qui manquent pour recevoir le message. Le public est là mais veut-il de nous ? Je ne vais pas dire du mal d'Amazon qui m'a permis de m'autopublier mais sans le pack "lecteurs conquis". Le chemin est long. Autrefois, c'était la publication qui restait le Graal, maintenant, c'est l'intérêt du public confronté à tant d'offres. Je n'ai pas souvent été notée et le déplore. N'ayez pas peur de le faire même durement du moment que l'analyse est honnête et correspond à votre intime conviction. Je me tâte dans plusieurs domaines littéraires mais ce livre est le plus intime que j'aie écrit pour diverses raisons. Regardons derrière les apparences...

Publié le 18 Décembre 2020
5
Bonjour, je suis né aussi 1962, encouragement même si l'édition a du souci à se faire par ces temps ubuesques de COVID et que les librairies ferment les unes après les autres, en effet on va vers la fin de l'écriture : les gens ne lisent plus, mais si les librairies ferment aussi, comme me le disait, celle qui a mit les clés sous la porte dans ma petite ville c'est à cause d'AMAZON... Il faut du mérite pour écrire aujourd'hui. Votre histoire est légère, et je dis et j'affirme que les couples les plus improbables sont les plus résistants, voir Dali et Gala par exemple... Chacun son style et son idée d'écriture vous un fantasme moi une prophétie "Prophétia..." En attendant bonne lecture à tous les auteurs LIBRES COMME VOUS ET MOI SUR monbestsel
Publié le 18 Décembre 2020

@Chris Martelli
Tout d'abord merci d'avoir laissé une note et un commentaire. J'avoue que j'ai tapé fort dans ce livre-là qui creuse un souterrain sous la façade sociale, l'enfance et les anecdotes de famille, la religion, la bourgeoisie. Règlement de comptes, non. Les noms me sont venus de la mythologie romaine sans rapport avec la personnalité des protagonistes, je voulais que ce soit étrange. Sinon ce livre est une promesse que j'ai faite à une personne qui nous a quittés et à une autre qui n'a pas encore lu la bête et va être bien surprise...

Publié le 16 Décembre 2020
5
Alors là, je suis pantoise… ! J’ai l’impression d’avoir pris un labyrinthe de nuit à l’envers et un peu éméchée ! C’est quoi cette histoire, comme aurait dit Chirac, abracabrantesque ? D’où vous est-elle venue ?;) Histoire, prénoms, rebonds de tous genres, généalogie, protagonistes de romans, etc etc, tout pour nous faire perdre nos repères. Vous avez le sens du récit, nul doute, et je me demande encore comment j’ai été alpaguée par vous. Chapeau ! Vrai moment de lecture.
Publié le 16 Décembre 2020
Marie Gallicher
Biographie

Je suis née en 1962. Provinciale, je suis montée à Paris pour servir l'administration. Mes genres littéraires sont très variés :...


A lire dans les actualités