LA PREMIERE PIERRE

60 pages de Pierre ou pierre
LA PREMIERE PIERRE Pierre ou pierre
Synopsis

Les convictions religieuses viennent souvent de notre milieu familial et éducatif. Elles peuvent aussi être imposées et qu'advient-il si le manque d'esprit critique conduit au fanatisme ? Anton Kostov, fils d'un Pope orthodoxe autoritaire, a hérité d'une foi solide et d'une éducation soignée. Pourtant, à chaque fois que quelqu'un de sa famille, que ce soit un frère ou ses enfants, voulait quitter la foi de ses ancêtres, il ne le supportait pas et se considérait comme le justicier.

Publié le 18 Décembre 2020

Les statistiques du livre

  101 Classement
  287 Lectures 30 jours
  287 Lectures totales
  +17 Progression
  0 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour et merci pour votre commentaire.
Oui, vous avez trouvé le fil conducteur . C'est exactement celà.
Bien cordialement.

Publié le 14 Janvier 2021

C’est comme si j’avais lu un bon polar en vous lisant, au début cela parlait beaucoup de religion, puis après il y a eu la série de meurtres, même si la religion ne restait jamais loin.

Publié le 14 Janvier 2021

Bonjour et merci pour votre commentaire.
Roman ou témoignange, comme tous les genres littéraires, me laissent indifférent.
Pour moi, ils n'apportent rien à la compréhension.
Pourquoi vouloir absolument ranger une histoire dans un tiroir avec une étiquette ? Sans doute pour la laisser mourir à petit feu un peu plus vite. Car c'est le destin de la plupart des écrits sur cette plateforme où les oeuvres ne sont pas vraiment lues.
Il y a la réalité et il y a la fiction. A elles de faire bon ménage !
Je me sens tout à fait libéré. Mais ce qui me manque c'est de serrer la main d'un ami et d'embrasser mes proches.
Bonne et heureuse année.
Amicalement.

Publié le 01 Janvier 2021

Il faut être motivée pour rentrer dans votre récit. il y a une espèce de naïveté surannée un peu dérangeante. Non le sujet lui-même, très respectable, mais la manière dont vous le traitez. Est-ce vraiment un roman ? N’est-ce pas plutôt une sorte de témoignage ? C’est ce que je me demandais en vous lisant. Si c’est un roman, alors je trouve que vous devriez le traiter comme tel, sans doute alléger la partie prédication, et mieux camper vos différents personnages, que l’on comprenne les enjeux, qu’il y ait une sorte d’intrigue qui donne l’envie de la découvrir. Mais ce n’est que l’avis d’une lectrice un soir de réveillon pas du tout réveillonneur.. ! Tous mes voeux pour cette année que nous souhaitons tous libérée.

Publié le 31 Décembre 2020