2048

71 pages
Extrait
de Dominique LAURENT
2048 Dominique LAURENT
Synopsis

Ce livre appartient au registre des dystopies, lesquelles peuvent être décrites comme des utopies qui virent au cauchemar. Mais, alors que 1984 (le modèle des dystopies) décrivait l’univers soviétique poussé à l’extrême, 2048 décrit notre monde actuel projeté dans moins de trente ans. Toutes les technologies décrites dans 2048 existent déjà, certaines comme les caméras et les drones se développent très vite, d’autres comme l’analyse automatique du langage sont encore à affiner mais leur développement se fait à une vitesse exponentielle. 2048 n’est pas une utopie qui vire au cauchemar mais une projection du monde actuel qui vire de plus en plus au cauchemar.

Publié le 01 Janvier 2021

Les statistiques du livre

  7 Classement
  1817 Lectures 30 jours
  1817 Lectures totales
  +18 Progression
  131 Téléchargement
  16 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

32 commentaires , 11 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Cher ami, le problème n'est pas le nombre des subordonnées mais leur articulation. Cependant le sujet n'est pas là, il est que je suis sceptique quant au nombre de lecteurs qui se jettent sur votre bouquin comme un nuage de sauterelles ou comme la vérole sur le bas clergé. Quelque deux cents depuis hier, excusez-moi mais je trouve cela à mourir de rire. Ceci dit, je ne vous condamne pas (vous n'imaginez pas comme je m'en fous, m'en surfous et m'en contrefous), je me contente de constater et m'étonne que Maryse Pouffe (si tant est qu'elle existe, ce dont je doute fortement) et le père Brégeant n'aient pas sonné le tocsin contre vous . Décidément, vous prenez tous les trois une sérieuse option pour être fêtés comme le trio comique de l'année.
PS : Vos histoires de concurrence, désirez-vous que je vous dise où vous pouvez vous les mettre ?

Publié le 15 Janvier 2021

@catherine Z (alias la miss 11)
Effectivement employer plus d'une subordonnée ou des sujets inversés excède sans doute largement vos facultés de compréhension. Je m'en excuse et, la prochaine fois, je ferais plus court et moins fatigant pour vos quelques neurones !

Publié le 15 Janvier 2021

C'est exactement ce que je disais : vous êtes plaisant... Et vous écrivez foutrement mal : relisez votre commentaire, vous verrez...

Publié le 15 Janvier 2021

@La miss 11
Je m''attendais bien à un commentaire désobligeant mais pas de la part d'un autre auteur qui visiblement n'a pas lu le texte et, sans doute par jalousie mais plutôt pour gagner 15 jours de monBookTime, vient dézinguer les auteurs qu'elle considère comme des concurrents. Voilà une petitesse, surtout ajoutée à un score minimal, qui démontre qu'il y a même des misérables parmi les écrivain.e.s. Qui en plus sont des tricheuses, si l'on en croit Maryse Souffe et Yvar Brégeant, ce que l'observation des scores quotidiens confirme, surtout sans même effectuer la moindre promotion !
Si l'on en croit les promoteurs du site, il y a quelque 5000 lecteurs qui viennent chaque jour sur le site. Dont sans doute quelques dizaines de nouveaux venus. Cela dit, sont loin d'être nouveaux des lecteurs comme Ben559, François Xavier Agostini, Hurle Lune, Alain Boulot ou Yvar Bregeant, ces trois derniers étant d'ailleurs des auteurs. Mais voilà que je réponds à vos dingueries, ce qui est évidemment inutile ! Je vous laisse donc à vos lamentables errements...

Publié le 15 Janvier 2021
1
Étonnant, non ? que cette chère et ineffable Maryse Pouffe ne vous soit pas encore tombée sur le râble... Et sidérant, non ? tous ces usagers qui apparaissent sur le site, juste pour vous couvrir de lauriers... Révélateur, en tout cas, je dirais... Brèfle, vous êtes un joyeux drille et, rien que pour cela, il vous sera beaucoup pardonné...
Publié le 15 Janvier 2021
5
Excellent ! Comme on dit sur Wikipedia, je plussoie aux commentaires ci-dessous, en particulier ceux de @mamylou et @Yvar BREGEANT. Je vais demander à l'auteur de me faire parvenir rapidement l'ouvrage complet car je suis en manque ! La somme d'informations fournie par ce bouquin est hallucinante et, du coup, le scénario en devient plus que crédible ! Bravo à l'auteur !
Publié le 14 Janvier 2021

Bonjour @Yvar BREGEANT,
Je n'avais pas relevé que mon livre s'était retrouvé derrière le vôtre... Je n'ai pas la maîtrise des lectures, donc impossible de l'arrêter ! J'ai noté que des problèmes de serveur, hier et aujourd'hui, avaient un peu ralenti la progression et le nombre de lectures est encore assez loin du vôtre. Mais c'est vrai qu'en souscrivant à pack360, mon but était de le promouvoir ! Pour un auteur, les lecteurs sont le bien le plus précieux.
Merci en tous les cas pour vos commentaires tout aussi précieux, y compris sur la faute de frappe !

Publié le 14 Janvier 2021

@ Dominique LAURENT
Je me joins à mamylou pour vous remercier Dominique de l'envoi de la suite.
J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de la première partie et la suite n'a fait que confirmer mon ressenti, comme d'ailleurs nos craintes partagées.
Si l'homme doit continuer à faire l'apprenti sorcier et bien, un seul "mot" me vient :
Gloups !
PS : Une seule chose : essayez juste SVP de ne pas m'enrhumer en passant en trombe vers le sommet (bien mérité) car, vu le contexte ambiant, j'aimerai quant même éviter ! ;)
A bientôt par messagerie
Yvar

Publié le 14 Janvier 2021

Merci @mamylou pour votre gentil commentaire ! Oui le numérique ne fait pas l'unanimité et, personnellement, je préfère les livres qu'on peut télécharger, en tout ou partie plutôt que le mode de lecture proposé par ce site, assez pénible au bout de quelques pages !

Publié le 14 Janvier 2021

Bonjour @ Dominique LAURENT
J'ai bien reçu votre livre et je vous en remercie. Finalement je n'ai pas regretté d'avoir choisi la version papier plutôt que la version numérique. C'est franchement plus agréable. Mon cœur de mère et de grand-mère aurait préféré une autre fin mais ... je préfère ne pas en dire plus pour donner envie à vos lecteurs de connaître la fin.
En tous cas, longue vie à votre livre!

Publié le 14 Janvier 2021

message spécial pour @Régine Duvert
Vous m'en faites aussi une belle, vous, de pantalonnade. Mais, bon, moi aussi je vous aime.

Publié le 12 Janvier 2021

Bonjour @ALAIN BOULOT
C'est évidemment le problème. Même si je n'ai jamais travaillé pour l'Etat ou la police, c'est vrai que l'analyse en profondeur du langage n'est pas neutre et on sait qu'elle peut être utilisée pour le pire comme le meilleur (et avec l'Etat c'est plutôt pour le pire!). Donc je dénonce le pire de l'utilisation d'une intelligence artificielle que je connais bien !

Publié le 12 Janvier 2021

Bonjour,
Je vais lire la partie de votre manuscrit 2048, car vous dénoncer semble t'il le progrès que vous avez contribué à faire naitre... ( Enfin en partie ). Alors j'attends avec impatience de découvrir vos lignes. Pour ma part j'ai presque le même profil que vous, je suis à la retraite, j'ai contribué également à la mise en place d'internet, des centre d'appels, et autres gadgets bien pratiques. Bref cela m'a comme vous inspiré pour le roman " Le génie des algorithmes".
Je vous dirai ce que je pense quand j'aurai trouvé le temps d'écouter 2048 !

Publié le 12 Janvier 2021

Bonjour @Régine Duvert
Merci pour votre commentaire.
Avez-vous entendu parler d'ECHELON ? d'EMERAUDE ? de FRANCHELON ? Sans doute pas car ces réseaux d'interception de TOUTES les communications sont top secret. Le gouvernement français n'a jamais reconnu l'existence de FRANCHELON et pourtant il a sa page Wikipédia !!! Oui, nous sommes de plus en plus espionnés et surveillés. Mais tout cela reste assez primaire, l'analyse des conversations marche sur des mots-clés et il faut des hommes derrière pour traiter les écoutes. Le jour où l'ordinateur fera une réelle analyse et générera des alertes... nous serons cuits !
Merci pour votre bravo final. Cela réchauffe le cœur !

Publié le 11 Janvier 2021

Bien que bourré d'informations, le livre est facile à lire (enfin l'extrait que vous fournissez). Je ne savais pas que l'espionnage des écrits et des paroles avait atteint ce niveau, c'est terrifiant ! En fait nous sommes en train de perdre toutes nos libertés. Avec la crise sanitaire en plus et la crise écologique, nous courons vraiment à notre perte, autant dire à la fin de l'humanité. Je ne sais pas s'il est trop tard mais nous devons nous révolter très vite car c'est sûr que dans quelques années ce sera cuit ! C'est vrai que les gilets jaunes ont ouvert une voie, en dehors des partis et organisations qui finalement laissent faire quand ils n'aident pas le système, mais ils ont été laminés par la répression et seuls restent les plus convaincus et les plus résistants. Vers chez moi, il y a encore des groupes le week-end sur les ronds-points mais ils fatiguent et le froid glacial n'aide pas !
C'est assez incroyable ce site avec ce mélange de livres. On trouve aussi bien des bouquins style collection Arlequin comme ceux de Coeur Sarah ou des pantalonnades comme les textes de La Miss, que des livres super intéressants comme le vôtre. Bravo !

Publié le 11 Janvier 2021

@Yvar BREGEANT
J'ai commencé votre livre, au demeurant très ambitieux. Je vous réponds par messagerie. Très cordialement.

Publié le 10 Janvier 2021

@ Dominique LAURENT
Je suis entièrement d’accord avec vous. Le tableau est bien sombre. D’autant que j’ai deux jeunes enfants. Je m’y suis mis un peu tard et sans doute dans un moment d’égarement ! La honte est aussi partagée, car je n’ai pas eu/pris le temps de lire de nombreux auteurs surement excellents. Je pense par exemple à Mr NIVET avec Inévitable. Pour ma part, j’ai pris la plume, un peu comme vous, la rage au ventre, devant tant de désinformations pour tenter de raviver et agiter une lumière dans ce marasme ambiant, en invitant à regarder les choses positivement cad d’une autre manière encore. Car il existe, je le crois, une réelle issue à cette double impasse à laquelle la doublette mortifère fausses religions + science sans conscience nous ont conduit : Elle ne se trouve, étonnamment, pas devant nous, mais derrière nous, dans cette « ruelle » désaffectée, abandonnée : notre passé, notre Histoire. Je reste en effet convaincu que la solution de la prédiction exacte du futur ne se trouve pas dans les modèles prédictifs du GIEC, même dopés aux stéroïdes par les futures avancées en IA, mais dans la réponse à la question sur nos origines, qui est selon moi une « simple » énigme à trois voies, énigme à laquelle seule notre humanité saura trouver la réponse :
Au fond, sommes-nous les enfants rebelles, apprentis sorciers, d’un Dieu transcendant et aimant qui a dû, pour un temps, respecter notre liberté de vouloir nous livrer à toutes nos expériences ? Ou bien les enfants d’une Conscience supérieure, immanente et indifférente, se livrant avec nous à toutes ses expériences, jusqu’à ce que, devenus des dieux, nous la réintégrions ? Ou bien juste les enfants livrés à eux-mêmes par le Hasard tout-puissant ? En fonction de la réponse, on a alors une réelle chance de s’en sortir ici-bas, non ?
Je reste en tout cas réellement curieux et impatient de voir comment vous allez nous décrire notre fin terrestre en cas de deuxième et troisième voie.
Pour l’envoi de votre suite, mon adresse est : yvarbregeant@gmail.com. Merci d'avance ;)

Publié le 10 Janvier 2021

Merci @Yvar BREGEANT
pour ce copieux commentaire plus qu'aimable ! J'ai honte car je n'ai pas encore lu votre ouvrage bien que je l'ai vu dans la liste. Ma seule excuse est que je ne suis sur ce site que depuis dix jours à peine ! Pour le titre, autant nous sommes à peu près certains qu'en 2048 la question du réchauffement climatique sera capitale (malgré les éventuelles tentatives de l'enrayer dont on est sûr maintenant qu'elles seront trop tardives), autant la prise en main de la population entière par les logiciels d'IA via des ordinateurs centralisés et contrôlés par un nombre très réduit de personnes est encore dans les limbes. Pour ce qui est du hardware, d'ici 5 ou 10 ans, les super-ordinateurs seront au point pour gérer des millions de milliards de données à la seconde, donc la population d'un pays. Mais pour le software, qui est plutôt mon domaine, il faudra 10 à 20 ans pour que les logiciels parviennent au degré d'analyse décrit dans l'ouvrage, raison pour laquelle je "prévois" une période initiale où des dizaines de milliers de gens feront le travail d'analyse ensuite effectué par un simple super-ordinateur. Tout cela est extrêmement inquiétant. Nous avions déjà le défi nucléaire depuis 45, auquel s'est ajouté le défi climatique (conscient depuis une vingtaine d'années). S'y ajoute le défi économique (le modèle actuel ne peut survivre bien longtemps). Et, avec l'autoritarisme de plus en plus net, le défi démocratique. Je plains sincèrement nos enfants et petits-enfants...

Publié le 10 Janvier 2021
5
@ Dominique LAURENT Bonjour Mr Laurent, Je tiens à vous féliciter pour votre roman-essai. Je lui mettrais 25 étoiles si cela était possible, tant le sujet est urgent et la manière de le traiter brillante. Il est aussi extrêmement réconfortant, je trouve, de voir que beaucoup s’intéressent à ce sujet. Preuve que la politique de l’autruche, soutenue, hier encore, par les climatosceptiques et les adorateurs scientistes béats de la science montrent toutes ses limites. Je partage pour ma part totalement votre analyse générale, et n’y pose que deux bémols : le premier est que je trouve « juste injuste » de mettre un nom, en l’occurrence, Macron Ier ;) sur ceux qui profitent de notre époque à la Orwell. Quand bien même nos actes, souvent, nous définissent, nous ne pouvons pas savoir ce qu’il y a réellement dans le cœur des gens et il y a surement dans l’État, de très nombreuses personnes qui travaillent de tout cœur pour le bien commun et d’autres, évidemment, uniquement pour leur propre gloriole. Savoir qui agit et qui profite, qui joue le mauvais rôle de l’État profond n’est, au fond, pas la vraie question. Pour le reste votre analyse globale comme détaillée est en soi extrêmement positive. C’est comme cela que je la regarde en tout cas. Elle met le doigt sur le fait que l’humanité arrive maintenant, à grands pas, dans une double impasse ; écartelée entre, d’un côté, le mur dressé depuis des lustres par des religions millénaires obscurantistes et hypocrites, autoproclamées représentantes de Dieu, qui n’ont laissé (et ne laissent encore) derrière elles que tourments et, d’un autre côté, maintenant, le mur de la religion scientiste, qui a émergé en réaction aux premières, a su un temps lui vendre la science, en lieu et place de la conscience, comme la seule panacée à tous ses maux. Mais science sans conscience n’est que ruine de l’âme… si nous ne l’avions pas compris, pour le coup, là ! (Heureusement, comme vous dites en page 54, jamais l’IA ne prendra le pas sur l’humain). Vous nous démontrez ainsi, mieux que personne, par votre écrit avec, sous-jacente, votre expérience professionnelle d’homme de science, que nous arrivons à grands pas au bout du bout de ce dernier modèle de pensée, de ce « dernier essai », présupposé meilleur. Quant à la date exacte pour en sonner le glas définitif (et c’est mon deuxième bémol), 2048 me semble optimiste ! car le temps que les modèles en place soient, enfin, correctement re-re-re…paramétrés par le GIEC, que le politique s’en inquiète et que le public entier se saisisse en personne du dossier, nous serons déjà tous bien avant en « live » sur Koh Lanta à nous écharper pour un bout de gras. Quelle sacrée évolution ! Merci donc pour votre excellente et absolument nécessaire pierre à la construction du bien commun dont j’attends aussi la suite à travers, en plus, l’histoire émouvante de Léo et Lina.
Publié le 10 Janvier 2021

Merci @SophieDuranti
Vous êtes la première sur ce site à avoir lu la totalité du livre ! Merci de votre commande et surtout de vos gentils commentaires. Moi aussi j'aimerais bien m'être trompé et avoir été trop pessimiste. Mais tout ce que je décris existe déjà ou est en germe (du côté de l'intelligence artificielle et de la reconnaissance faciale, ça va même plutôt plus vite que je ne l'anticipe, or c'est un danger majeur, celui sur lequel j'ai le plus insisté car le moins bien perçu encore aujourd'hui). Concernant les réactions, il y en a. Peut-être Toulouse est-elle une ville un peu particulière mais, malgré la covid, il y a des manifs presque tous les jours et les gilets jaunes sont toujours là. Vous avez toutefois raison, face aux catastrophes qui arrivent, beaucoup se comportent en autruches !

Publié le 10 Janvier 2021

Merci de m'avoir envoyé votre livre papier suite à mon message. L'impression est assez dense, un peu comme pour le pdf de ce site et même s'il n'y a que 190 pages de texte, ça fait du volume ! Maintenant que j'ai tout lu, je voudrais vous féliciter pour la qualité de votre écriture (et de votre orthographe, mais c'est la moindre des choses !). Votre roman est très prenant, je ne dévoilerai pas la fin mais vous devinez que cela m'a plongé dans des abimes de réflexion ! J'espère que le monde ne prendra pas l'aspect que vous décrivez mais je crains que vos analyses soient exactes et nous nous dirigeons sans doute vers le pire, d'autant que je ne vois pas beaucoup de gens réagir et prendre conscience des catastrophes à venir. Peut-être parce qu'ils sont obnubilés par la covid !

Publié le 10 Janvier 2021

@mamylou
Bonjour et merci pour votre commentaire et votre note !
En fait il y a une méthode simple pour me contacter (et cela vaut pour tous les auteurs). Si vous cliquez sur le bouton "Voir son profil" en dessous de ma photo à droite de la page de mon livre, vous accédez à mon profil et, à droite, vous avez un bouton "envoyez-moi un message". Cela me permet de recevoir votre message par mail, donc d'avoir une communication personnalisée. C'est le meilleur moyen de me joindre si vous n'avez pas Facebook.
Concernant la science-fiction, je ne suis pas très emballé non plus par la catégorie "science-fiction" à laquelle est rattachée "dystopie" car tout cela est bien loin de la science-fiction mais, d'un autre côté, même si j'ai essayé de donner du corps aux personnages, on ne peut pas dire que c'est un roman !

Publié le 07 Janvier 2021
5
Bonjour. J'ai hâte de connaître la fin mais comment faire car je n'ai pas Facebook, ce n'est plus de mon âge! Pourtant je n'aime pas la science-fiction, mais peut-on vraiment cataloguer cette histoire ainsi alors qu'après tout, on est dans le domaine du possible. J'ai bien aimé apprendre ce qu'était une dystopie car j'avoue humblement l'avoir ignoré jusqu'à ce jour. Evidemment j'ai peur que cette histoire finisse mal mais j'aimerais quand même beaucoup connaître la suite. Merci d'avance.
Publié le 07 Janvier 2021

@FaustineFaust
Merci beaucoup pour votre commentaire ! La crise sanitaire actuelle est montée en épingle par le gouvernement et par les média. Entendons-nous bien, 0,1% de mortalité, ce n'est pas rien, surtout pour les personnes qui en meurent et leurs proches, mais c'est très peu par rapport à une guerre par exemple ou même à la grippe "espagnole" sans parler de la peste... Et avoir le nez dans le guidon permet rarement d'éviter les accidents ! Il faut parvenir à prendre un peu de hauteur et surtout à voir ce qui se profile derrière le quotidien. Or, sans même parler de la menace nucléaire, toujours présente, l'épuisement des ressources et le réchauffement climatique sont des problèmes infiniment plus importants à terme que la covid-19 ! Et les mesures de plus en plus autoritaires de la plupart des gouvernements constituent par ailleurs une menace majeure pour tous les gouvernés...
Imaginez que plus personne n'écrive sur autre chose que la covid ! Alors là pour le coup on deviendrait tous extrêmement anxiogènes pour nous-mêmes !

Publié le 07 Janvier 2021

La question c’est : n’est-ce pas trop tôt ? Le truc, c’est quand même que nous vivons buvons mangeons ducovid 24/24. Faut-il en plus lire une dystopie sur le sujet ? Outre le fait que notre benchmark à tous, 1984, était vraiment flippant, même si on le lisait en 1990. Là, pardon, mais on est tellement dans le drame quotidien, qu’un peu plus semble superfétatoire :) (d’où je sors ce mot tout d’un coup ?). bref, ça c’est pour le fond. Quand à la forme, on vous lit avec une facilité déconcertante, bravo !

Publié le 06 Janvier 2021

Merci, Marine, pour cette note et ce commentaire.
Je ne prétends pas être devin et je n'ai pas la faiblesse de penser que toutes mes analyses sont partagées par tous (ni même par beaucoup !). Oui, vous avez raison, 2048 est à mi-chemin entre l'essai et le roman, c'est d'ailleurs le cas de la plupart des dystopies, par exemple de 1984. Cela fait plaisir de voir que vous partagez mon analyse, d'ailleurs peu originale, de la course à l'autoritarisme et au contrôle général des populations... Quant aux enfants, quel courage ou quelle inconscience d'en faire aujourd'hui, quand le monde va si mal et court à sa destruction !

Publié le 05 Janvier 2021
5
Mélange de roman et d'essai (comme l'a dit Léo Vital avant moi), je n'adhère pas à toutes les thèses émises par l'auteur et j'ai des doutes sur la tournure que prendra le monde d'ici 30 ans mais le livre est fort, bien écrit et fait réfléchir. Sur la tournure autoritaire et répressive des gouvernements actuels, pas seulement en France, c'est si évident que le futur ne peut être vu de manière optimiste. Et je partage la soif de démocratie de l'auteur et des gilets jaunes. Dans quel monde vivront nos enfants, sans même parler de nos possibles petits-enfants (si la planète existe encore en 2050 ou 2060...)
Publié le 05 Janvier 2021

Merci @Léo Vital ! Ne croyez pas que je passe mes journées sur ma page, même si le rythme soutenu des lectures m'impressionne. Chaque commentaire fait l'objet d'un mail à l'auteur ! Merci pour la faute de frappe, je corrige de suite (mais pas dans le pdf, je suis novice sur le site et j''ai peur des conséquences !)

Publié le 04 Janvier 2021

Quelle réactivité ! J'ai oublié de vous dire que j'avais vu une petite faute de frappe. Dans la première phrase du chapitre 15, vous écrivez "Leo" au lieu de "Léo" écrit partout ailleurs ! J'y suis d'autant plus sensible que c'est mon prénom !!!

Publié le 04 Janvier 2021

@Léo Vital
Merci pour ce commentaire qui démontre que vous avez bien lu le bouquin et qui est plutôt flatteur ! Concernant la question du pouvoir politique et du pouvoir économique, la covid-21 a changé la donne puisque, et c'est que nous sommes en train de vivre, les pays se replient de plus en plus sur eux-mêmes (au sens littéral du terme, par exemple en fermant les frontières) et, de ce fait, les multinationales perdent de leur emprise. De toute façon, le pouvoir économique est vassal du pouvoir politique. Les GAFA peuvent être démantelés, les Etats non sauf guerre planétaire. Bien sûr le pouvoir politique dépend du pouvoir économique, cela est particulièrement évident actuellement où le gouvernement ne fait qu'obéir à la feuille de route fournie par Arnault, Néel et consorts lorsqu'ils ont amené Macron au pouvoir.

Publié le 04 Janvier 2021

Amusant ! Le héros de votre livre a le même prénom que moi (mais je n'ai aucune amie proche s'appelant Lina !). Votre livre, très documenté (il pourrait être dans la catégorie Essai aussi bien que dystopie), tient en haleine mais fait surtout réfléchir au monde dans lequel nous vivons et au chemin que nous prenons (ou plutôt que les riches et les gouvernants prennent). Vous donnez plus d'importance au pouvoir politique qu'au pouvoir économique alors que j'ai le sentiment que c'est un peu l'inverse qui se produit.
Dans tous les cas, bien écrit et surtout bien documenté (on s'attend presque à des notes de bas de page et une bibliographie !). Chapeau !

Publié le 04 Janvier 2021

Merci @K.Faure !
Je ne prétends pas prédire l'avenir, je ne m'appelle pas Madame Soleil. Mais les tendances lourdes sont là. La surveillance est de plus en plus présente, la liberté de moins en moins grande. Vous devez être bien jeune pour penser que la covid-19 n'inquiète que les vieux ! Mais imaginez une mutation du virus et cent fois plus de morts, dans toutes les classes d'âge... Sans aller jusque là, je partage évidemment vos inquiétudes et je plains les jeunes de 20 ans qui se retrouvent dans le monde actuel !

Publié le 03 Janvier 2021
5
ça fout les boules votre affaire ! vous croyez vraiment que ça va se passer comme ça ? c'est vrai que l'avenir est de plus en plus inquiétant et je ne parle pas du coronavirus (qui n'inquiète vraiment que les vieux)... Tout est en train de barrer en cacahouète, le boulot, la politique. Plus de loisirs, c'est vraiment "métro boulot dodo"... Inquiétant votre bouquin !
Publié le 03 Janvier 2021

@Hurle Lune
Merci pour votre note ! Oui les choses vont de plus en plus mal, et pas seulement à cause de la crise sanitaire. De plus en plus d'inégalités, de moins en moins de liberté et de fraternité... Si nous ne réagissons pas très vite, la catastrophe nous pend au nez. Ma génération sera peut-être la dernière à avoir connu l'espoir et la liberté.

Publié le 03 Janvier 2021
5
Désastre annoncé...
Publié le 03 Janvier 2021

Merci @Agostini Francois-Xavier !
Sur l'absence de sang bleu chez Macron, c'est certain ! Sur l'absence de charisme et d'envergure de Macron, également d'accord ! Mais, comme le dit le propre père de Macron dans un entretien au Monde du 31 décembre, Macron est un "grand acteur" et un "séducteur", deux qualités indispensables aux hommes politiques dans cette société du mensonge où l'on peut arriver au pouvoir en baratinant constamment pour tenter de séduire chacun. Et, même avec 18% des voix des inscrits, Macron y est arrivé ! Qu'une personne sur six en France ait cru ses mensonges en dit long sur l'état de délabrement psychique de la population, ce que la covid-19 ne va pas arranger... Notez qu'un empereur n'est pas élu, il s'auto-décerne empereur !

Publié le 03 Janvier 2021
5
bonjour 5 étoiles filantes pour débuter l'année. Votre livre pourrait s"appeler 2022, nous y sommes déjà. Chacun son style son idée d"écriture vous une dystopie moi une prophétie qui se réalise sous nos yeux écarquillés. En ce qui concerne Macron il ne sera jamais empereur des Français, il n'a pas de sang bleu... C'est Louis XX Duc d'Anjou et de Bourbon l'héritier au trône de France. Macron n'a pas de charisme, pas d'envergure, pas de carrure au propre comme au figuré; il arrive péniblement à la cheville d'un DE Gaulle et la France s'est enlaidie depuis qu'il est au pouvoir, pas d'élégance pas de prestance.... En attendant bonne lecture à tous les auteurs libres COMME VOUS ET MOI sur mombestseller.
Publié le 03 Janvier 2021

Merci à @Antoine Morin, @Ben559 et @SophieDuranti pour vos commentaires et vos notes. Merci aux plus de 200 lecteurs qui ont téléchargé ou lu mon livre alors que je l'ai placé ici seulement hier !
Je suis évidemment enchanté que mon livre vous ait plu. Merci en particulier à @SophieDuranti pour son commentaire détaillé et ses questions. Ma formation de matheux me fait aimer le nombre 2048 (2 puissance 11), d'autant qu'il est égal aussi à 32x64 alors que 31x64=1984 ! Connaissant en profondeur (deep learning pour les ingénieurs en data mining) le monde de l'intelligence artificielle, je pense qu'il faudra encore 15 à 20 ans pour que le logiciel parvienne à la sagacité décrite ici. Par contre il est vrai que la soif de contrôle des populations existe depuis bien longtemps et se manifeste déjà puissamment à l'heure actuelle, encore plus visible avec la crise sanitaire.
Pour obtenir la suite, merci de m'envoyer un message sur mon profil.

Publié le 02 Janvier 2021
5
Pourquoi le titre "2048" ? Pourquoi dans 27 ou 28 ans ?J'ai l'impression à vous lire que ce désastre annoncé viendra beaucoup plus vite que ça. Déjà les gens, bâillonnés (bon on dit plutôt masqués), ne se parlent plus et se fuient en se repliant sur leur famille quand ils en ont une. Où est la liberté en 2021, ne parlons même pas de l'égalité qui n'a jamais été qu'un leurre, et où est la fraternité avec le covid ? Belle démonstration que votre bouquin en tous les cas et jolie écriture, sans fioritures, avec un impact maximum. Où puis-je trouver la suite ?
Publié le 02 Janvier 2021
5
Espérons que notre avenir ne sera pas celui que vous décrivez mais en même temps, il faut reconnaître qu'on s'en rapproche dangereusement....
Publié le 01 Janvier 2021

Punaise, si c'est ça notre futur, autant se flinguer ! Non je blague ! Malheureusement vous avez raison, on est très mal partis. Entre le rechauffement climatique, la montée de l'autoritarisme, les cameras, les drones, la reconnaissance faciale et l'espionnage généralisé, si on ne se bat pas très vite on est cuits ! Merci pour cette lecture enrichissante! Ça fait reflechir !

Publié le 01 Janvier 2021

@cyrille48
La suite existe mais n'est disponible qu'au format papier ou numérique. Me contacter sur ma page Facebook (https://www.facebook.com/Dominique31Laurent/) car je refuse d'enrichir Amazon. Merci pour votre note !

Publié le 01 Janvier 2021
5
Excellent, à quand la suite ?
Publié le 01 Janvier 2021