L'œuf de bœuf

19 pages de Fernand Fallou
L'œuf de bœuf Fernand Fallou
Synopsis

Comme on dit au casino, on n’arrête jamais sur un coup gagnant. Devant le succès de « L’omelette d’œufs » grâce au texte, (hum), à l’histoire, à la recette… ou aux cocottes, allez savoir, je récidive, avec un peu plus d’humour, pour faire plaisir à mes lectrices et mes lecteurs.
Même plan, j’ai fait un effort sur le texte, y a une histoire à la Edgard Poe. Si vous ne lisez pas tout, vous ne comprendrez pas la fin. Et pour récompenser ceux qui arrivent à la fin,
une recette extraordinaire que vous n’avez jamais mangée, probablement inventée par ma mère (en tous cas sa version) qui vous régalera les papilles gustatives.
Je ne sais plus quoi vous dire
Bonne lecture et bon appétit.

Publié le 06 Mars 2021

Les statistiques du livre

  323 Classement
  88 Lectures 30 jours
  989 Lectures totales
  +31 Progression
  0 Téléchargement
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

16 commentaires , 7 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Cher @Philippe Clausels
Merci pour ce commentaire enthousiaste et généreusement étoilé.

Publié le 30 Juin 2021
5
@ Fernand Fallou. Un récit prenant, une atmosphère intrigante, une ambiance envoûtante. Tout ce que j'aime! A bientôt.
Publié le 29 Juin 2021

@galodarsac
Cher Léon Galo d'Arsac
Je vous remercie d'avoir pris du temps pour me lire et je suis très heureux que mon histoire vous ait plu. Thomas n'est pas un couillon, il ne parle pas anglais, c'est tout ! C'est un de mes complexes principaux. Les effets ont tous une cause.
Merci pour cette généreuse pluie d'étoiles.
FF

Publié le 14 Avril 2021
5
@Fernand Fallou Voilà une nouvelle qu'on découvre avec plaisir, pleine d'un humour pince-sans-rire, une ambiance très "nonsense" comme disent les British, et un final désopilant, quel couillon ce Thomas ! J'irai sans tarder découvrir le reste de votre œuvre, si tout est du même acabit voilà qui augure de bons moments en perspective ! -LGA
Publié le 13 Avril 2021

Cher @Laurent Lereverdy
Si on gratte, on peut trouver une moralité dans tous mes textes, mais ce n’est pas mon but. Mon but, c’est de vous intéresser et de vous entraîner dans une histoire pleine de suspense,
parfois drôle, fantastique souvent, triste parfois, érotique quelquefois etc…
Je vous remercie d’avoir pris du temps pour me lire.
FF

Publié le 30 Mars 2021

Laurent Lereverdy
@Fernand Fallou
S'il devait y avoir une morale à cette histoire, c'est qu'il faut se garder de prendre des bruits pour argent comptant. Surtout s'ils émanent d'une table des Vins. Au plaisir!

Publié le 29 Mars 2021

@Fernand Fallou
Loin de moi l’idée d’avoir cherché à vous corriger en écrivant vingt sans S dans mon commentaire. Pour être franc, la question ne m’a même pas effleuré.
Bien à vous,
Alix

Publié le 08 Mars 2021

Cher @Scaramouche
Même réponse que dans ma précédente nouvelle.
FF

Publié le 08 Mars 2021

Cher @Alix Cordouan
Vous avez raison, vingt, dans ce cas de figure, ne devrait pas prendre de « s » parce ce que en sous-entendu c’est « La table des vingt » (personnes). Mais dans la mesure où il y a « des » devant vingt (article indéfini pluriel, donc multiplicateur), on peut supposer qu’il y a plusieurs « Vingt ». OK, c’est une explication capillotractée digne d’un avocat de mauvaise foi.
Quant aux trois ans, c’est juste une peine qui est dans l’air du temps.
Merci d’avoir pris de votre temps pour me lire et pour ce commentaire généreusement étoilé.
FF

Publié le 08 Mars 2021
3
@Fernand Fallou Même commentaire que pour votre précédente nouvelle.
Publié le 08 Mars 2021

Bravissimo maestro ! En plein dans le mille ! Jeremy l'escargot !
Quatre ans, c'est le temps qu'il m'aura fallu pour écrire une novella de 130 pages format édition classique. Et combien encore pour la rendre publique ?
Ben voilà, c'est mon rythme.
Et à nous deux, on peut réécrire une fable sur les auteurs : "le lièvre et l'escargot", dont je n'ai aucune idée de la morale, si toutefois il y en a une !

Publié le 08 Mars 2021

Chère @Catarina Viti
Merci d’avoir éclairé ma lanterne.
Je ne dis jamais ça, sauf cette semaine, où je l’ai déjà dit une fois. La loi des séries, sûrement...
Je suis allé sur la page de Jérémie… En me demandant en quoi votre Blues 3 pouvait avoir de commun avec les jérémiades de Jérémie. J’ai laissé tomber… Mais un truc, sur lequel je n’ai aucune donnée, un truc, sur lequel je ne sais rien… Un turpinilateur, en quelque sorte, m’a susurré quelques heures plus tard… « Tu ne te demandes pas ce que voulait dire escargot ? » Du coup, je fais connaissance avec l’escargot Jeremy, escargot senestre mort en 2017. Il paraît qu’il y en a un sur un million. Je pense qu’il y a à peu près la même proportion d’hommes qui savent ce que c’est qu’un escargot senestre.
1 sur 1 million, 70 millions d’habitants, égal 70.
Vous et moi, ça fait deux. Que les soixante-huit autres lèvent le doigt.

Publié le 07 Mars 2021
5
@Fernand Fallou N’hésitez pas à vous installer à "La table des vingt" pour assister à la pantomime des faux frères italiens. Pour un prix raisonnable, vous passerez un agréable moment ! PS. Trois ans avec sursis dont un ferme pour Thomas ? Il me semble que par les temps qui courent, un simple rappel la loi…
Publié le 07 Mars 2021

@suzie fong , il n’a pas échappé à votre sagacité pointilleuse ascendant tatillonne, que j’aime déformer, ou créer des mots à ma convenance. Que cela emmouscaille certains foutriquets, m’indiffère. Qui plus est, les ovophiles pratiquent l’incubation buccale des œufs. Cette pratique, naturelle chez certains piscidés, pourrait vite passer pour une déviance sexuelle chez les hominidés. Et hop !

Publié le 07 Mars 2021

Allez, je vous aide un peu pour le Jeremy d'Or : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeremy_(escargot)

Publié le 07 Mars 2021

Chère @Parthemise33
L’œuf, c’est un des trucs le plus important de la planète, un truc fantastique à l’origine de la vie. Cette mélasse blanche et jaune, ça va devenir un poulet avec des pattes, des yeux, des plumes, mais dites-moi par quel miracle ? Par quels mécanismes ? Quels engrenages merveilleux ? Oui, on devrait idolâtrer l’œuf ! Après… Qui vole un œuf vole un bœuf, rien ne m’étonne, qui vole un bœuf vole la Tour Effel… Et allons-y, c’est le plus dingue qui gagne.
Merci aussi pour cette comparaison avec Noël Calef, (et Louis Malle) c’est un peu exagéré, mais à peine…
Merci pour ce commentaire généreusement étoilé.

Publié le 07 Mars 2021

Chère @Catarina Viti
Ne posez pas de questions. Pourquoi j’ai choisi cet exemple, moi-même, je n’en sais absolument rien. Coïncidence, hasard, intuition. Ce sont les choses inexplicables dont je parle de temps en temps dans mes nouvelles. Le Poconéol N° 14 est un truc parfaitement inconnu pour moi.
Je ne trouve aucune trace de votre Jérémie d’or, mais je vous félicite par anticipation en attendant d’en savoir plus.
Merci pour ce commentaire généreusement étoilé.

Publié le 07 Mars 2021

Chère @suzie fong
Je vous remercie d’avoir lu ma nouvelle. Que vous trouvez plaisante, ce qui me ravit et avec moins d’erreurs de ponctuation…
Tout pousse dans la vie, les enfants grandissent, (moi, j’ai arrêté, c’était trop fatigant) dans les champs, l’herbe, les marguerites, les boutons d’or, poussent à qui mieux mieux, c’est comme ça, c’est un effet du printemps qui arrive. Ça doit être la même chose chez les auteurs, enfin je crois…

Publié le 07 Mars 2021
5
@Fernand Fallou, Cher M FF, Qui vole un œuf, vole un bœuf. Curieux tous ces œufs qui se promènent sur le site MBS, en ce moment. Nous ne sommes tout de même pas à Pâques ! Un doute me vient : seriez-vous un fétichiste de l’œuf ? Un oeufophile ? Votre nouvelle création est très agréable à lire. Je vous félicite. Surtout qu’il me semble avoir remarqué que je tenais un petit rôle de figuration assez flatteur. Qui plus est, en honorable compagnie. Depuis, je me dilate comme la grenouille de Mister The Fountain. Jusqu’où va se nicher l’orgueil !!! Le scénario m’a rappelé, dans une certaine mesure, le film « Ascenseur pour l’échafaud ». Vous me répondrez « Billevesées que tout ceci. Comparaison n’est pas raison », je répliquerai « Peut-être, mais c’est mon opinion à moi, et je la partage largement avec tous mes moi-même ». L’histoire est amusante, la chute, inattendue. Merci Bisous Merci pour cette lecture sympathique .... et je n’oublie pas la recette !
Publié le 06 Mars 2021
5
5 étoiles... oeuf corse !
Publié le 06 Mars 2021

Cher Fernand, vous m'avez attribué le rayon "l'homme et la terre" de la librairie du grand magasin, et je vous en remercie vivement.
Comment avez-vous deviné que je connais presque tout ou tout ou presque à propos du mimosa impudique ? lequel entre dans la composition du Poconéol n°14 que j'eus l'occasion de maintes fois prescrire dans une autre vie où je fus terra-peute.
Je prescrivis également le Poconéol n°13 dont le principe actif principal est le Fer(di)nandusa elliptica (pour les inflammations osseuses, celui-ci).
De là à penser que nous étions faits pour nous rencontrer, il n'y a qu'un pas.
Trèfle de plaisanterie, elle est chouette votre histoire et écrite en un temps record.
Je vous décerne de ce fait le Bip-Bip littéraire. (j'ai, quant à moi, remporté haut la main le Jeremy d'or pour mon dernier Blues).
Nous pourrons faire un selfie. Vouzémoi avec nos trophées.
Voili, voilou... j'espère vous avoir fourni de l'occupation pour le reste de votre week-end... toutes ces énigmes à résoudre.
Continuez comme ça, mon cher, votre fan club est en haleine.

Publié le 06 Mars 2021

@lamish
Ma chère Michèle, où je vais chercher tout ça, c’est la grande question. Parfois, j’ai des idées qui arrivent en quantité et je n’ai pas le temps de les noter, et parfois je reste des jours sans la moindre inspiration.
C’est comme ça.
Très heureux que cette nouvelle t’ait plu.
Merci pour ce commentaire généreusement étoilé.
FF

Publié le 06 Mars 2021
5
Mais où vas-tu chercher tout ça, Fernand ? Plus drôle que "l'omelette d'oeuf', en effet, cette petite dernière ;-). Je crois m'être reconnue, avec deux "collègues", et je ne sais pas pourquoi, mais les noms des deux frères italiens me rappellent... Impossible de m'en souvenir... Pff, ma mémoire n'est plus ce qu'elle était ;-) ! Merci pour ce partage décalé et bon enfant juste ce qu'il faut, comme j'aime. Bises et bon week-end. Michèle // PS : de l'oubli et de la coquillette, alors n'hésite pas...
Publié le 06 Mars 2021
Fernand Fallou
Biographie

Voyageurs immobiles de tous les horizons, en partance pour n’importe où ! Bravo ! Vous avez trouvé la gare d’où on part.
Du train de...


A lire dans les actualités