INSTANTS D'OMBRE ET DE LUMIÈRE

203 pages de Alix Cordouan
INSTANTS D'OMBRE ET DE LUMIÈRE Alix Cordouan
Synopsis

En ce matin d’août 1965, Martin Constant va vivre un évènement qui bouleversera irréversiblement le cours de sa vie.
Dans l'existence aventureuse, engendrée par le choc qu’il a subi, s’affronteront les sentiments les plus contradictoires exacerbés par un remords qu’il lui faudra surmonter.
L’autodérision clôture ce roman, finalement pas si noir, où l’humour et l’émotion ne perdent pas leurs droits.

Publié le 06 Mars 2021

Les statistiques du livre

  15 Classement
  1037 Lectures 30 jours
  1480 Lectures totales
  0 Progression
  149 Téléchargement
  14 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

9 commentaires , 9 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Bill Congo
Je me réjouis d’être lu par un commentateur exigeant et j’apprécie d’autant plus les étoiles que vous m’avez accordées.
Toutes les critiques étant bonnes à prendre, j’attends avec impatience celles que vous voudrez bien me faire sur mes autres romans.
Je remercie au passage l’auteur de mBS qui a eu la bienveillance de me recommander auprès de vous.
Cordialement.

Publié le 16 Avril 2021
5
C'est une histoire qui se lit d'un trait. Pourtant je suis un lecteur sévère et exigeant qui interrompt relativement souvent une lecture peu satisfaisante. Je lirai avec plaisir vos autres oeuvres. C'est une personne, un auteur mbs, qui m'a orienté vers vous. Cordialement.
Publié le 16 Avril 2021

@Sylvie Petitmarie
Merci Sylvie pour cette nouvelle lecture étoilée.
Je remarque que vous avez souligné la violence, toute relative au regard de notre époque, qui peut apparaître dans mes romans. Elle s’explique, dans le cas de certains de mes personnages, par leur parcours où les rapports de force physique, quand les mots ne suffisent plus, restent la dernière expression à leur portée pour manifester leur révolte.
Dans le huitième chapitre, j’ai voulu apporter un peu de distanciation avec la chose écrite en général qui est, à mon goût, trop souvent sublimée de manière injustifiée. Je m’inclus dans cette réflexion, bien entendu.
J’apprécie beaucoup que vous ayez pris le temps de lire l’intégralité de mes romans parus sur mBS et de les avoir commentés avec beaucoup de générosité et de pertinence.
Alix

Publié le 16 Avril 2021
4
@Alix Cordouan, j'ai ressenti énormément de similitudes entre le personnage de Martin et le personnage de Léo (un de vos personnages du roman "le fils du père Noel").Beaucoup d'humanité dans vos écrits malgré la violence de certains moments de la vie de vos personnages.Le huitième chapitre apporte un petit truc en plus .Bien cordialement.
Publié le 16 Avril 2021

@Annie Pic
Bien que nos imaginaires évoluent dans des univers diamétralement opposés, je vous remercie d’avoir eu la curiosité de vous pencher sur ce roman et de l’avoir généreusement étoilé.
Je vous souhaite beaucoup de succès pour votre dernier ouvrage.
Cordialement,
Alix.

Publié le 15 Avril 2021
5
Bonjour Alix Cordouan. Au travers d'une écriture réaliste, nuancée, vous décrivez l'atmosphère et l''ambiance des années 1965 avec une précision chirurgicale. En respectant le tempo de l'époque, le portrait de la famille Constant reflète parfaitement la recette du patriarcat. Basée sur la dominance du père dont l'orgueil génère à la fois sa vacuité, la trame révèlera les failles. Cet homme prisonnier du qu'en dira-t-on, dont l'épouse Bernadette est entièrement soumise à son bon vouloir, entrainera leur déchéance, ainsi que celle de leur fils. Cette analyse psychologique sur l'errance du jeune Martin, se déroule au fil du temps, glissant dans les réminiscences, la hantise, la culpabilité, jusqu'à la victimisation. Comment Martin pourra-t-il exorciser ses frustrations, et se sortir d'une vie de misère, pour aller jusqu'à la rédemption ? La succession des instants de vie de Martin, se dévoilera progressivement et tout prendra sa place dans ce roman “Instants d'ombre et de lumière” dont les feuillets vont se perdre au gré des aléas de la nature. Merci Alix Cordouan pour ce partage. Bien à vous, Annie
Publié le 15 Avril 2021

@Amadia
Bonjour Amadia,
Je suis heureux qu’une nouvelle fois vous ayez pris le temps de me lire et surtout de me faire connaître votre ressenti qui, jusqu’ici, a été très encourageant.
Je suis ravi que l’humour et l’autodérision du dernier chapitre vous aient plu, je dois dire que j’ai eu beaucoup de plaisir à l’écrire.
Je vous remercie pour vos étoiles motivantes.

Publié le 11 Avril 2021
5
J'ai lu ce nouveau roman d'un trait. J'aime toujours autant votre écriture toujours très rythmée et cette impression d'être enveloppée dans le récit et de ne pas pouvoir s'en détacher. Martin entraîne le lecteur dans ses tourments et lui fait partager ses émotions, ses révoltes, son mal être. La fin est très originale et surprenante par son autodérision. Bref, j'ai adoré !
Publié le 11 Avril 2021

@Sandrine C
Bonjour Sandrine,
Je vous suis reconnaissant de m’avoir commenté avec humour, une denrée rare, semble-t-il.
Ma « célébrité », toute relative, m’entraînerait plutôt vers l’autodérision que vers la mythomanie, vous l’avez compris.
Reste que ma production commence à être envahissante, j’en suis conscient, aussi vais-je me mettre au vert quelque temps, ce qui me permettra de placer mes... comment dire… "collaborateurs " au repos.
Je vous remercie pour vos analyses pertinentes et constructives.
Alix.

Publié le 05 Avril 2021
4
Le dernier Alix Cordouan (mais le précédent ne date-t-il pas de quelques mois seulement ? C’est pas possible, vous êtes plusieurs !). D’ailleurs ce n’est peut-être pas une boutade que de dire cela ! car comme pour Danuta, je trouve qu’il y a deux romans dans votre récit. La première partie de Danuta m’a emballée. Comme je trouve que la seconde partie de celui-ci est plus dense que ses préliminaires ! Mais surtout je suis ravie de voir que, depuis vous êtes donc devenu célèbre (et mytho ?). Chapeau ! et mérité !…
Publié le 05 Avril 2021

@AndréSe
Je suis heureux que ce livre ait retenu votre intérêt. Votre commentaire constitue un encouragement au partage des auteurs sur mBS.
Je vous remercie pour vos étoiles, votre implication et je vous souhaite de bonnes lectures sur le site.

Publié le 02 Avril 2021
4
Certains de vos personnages sont touchants car ils sont profondément humains, ils ont une certaine épaisseur et ils ont retenu mon attention. Martin, le narrateur suscite l'empathie tant sa souffrance est grande depuis le départ au ciel de sa soeur. Vous avez su me le rendre attrayant et intéressant car il a une personnalité complexe, imprévisible, tourmentée et discrète. D'autre part, vous avez eu la bonne idée de faire évoluer certains de vos personnages au niveau de leur caractère. Martin dans un premier temps obéit à son père blessant et méprisant et puis tout à coup un jour il se rebelle même physiquement contre son père. On observe le même phénomène avec la maman, qui est soumise à son mari au début et qui finit par s'opposer à lui. Par conséquent vos personnages se révèlent au fur et à mesure de l'avancée du bouquin et forcément vous m'avez donné envie de les découvrir davantage durant la lecture de votre récit.
Publié le 01 Avril 2021

@Atérine
Bonjour Atérine,
Merci de m’avoir lu une nouvelle fois avec intérêt, vos étoiles en témoignent.
J’ai apprécié votre remarque sur le huitième chapitre qui me tient particulièrement à cœur.
En effet, il me semble que prendre conscience de ce que nos écrits ont d’éphémère ne peut que nous inciter à la modestie.

Publié le 29 Mars 2021
5
Quel plaisir de découvrir "Instants d'ombre et de lumière" sur mBS ! Dans ce dernier roman c'est à la fois le fond et la forme qui m'ont éblouie ; le chaotique parcours du personnage principal raconté avec finesse dans un style enlevé, rebondissements ... et ce huitième chapitre tellement étonnant, judicieux avec cet enchainement d'autodérision : quelle imagination bravo !
Publié le 28 Mars 2021

@Kroussar
Merci de participer par tes commentaires encourageants et étoilés au plaisir toujours renouvelé du partage sur mBS.
Amicalement, JB

Publié le 22 Mars 2021
5
Surtout, ne change rien ! Encore une fois, ta plume nous entraîne sur les pas de Martin... et nous enferme dans la folie destructive à laquelle tout être humain tente de résister lorsqu'un événement dramatique bouleverse le cours de sa vie. BRAVO, un roman que je recommande. Amitiés Jean-Claude.
Publié le 22 Mars 2021

@lamish
Bonjour Michèle,
Les chemins à prendre dans la narration d’une histoire sont multiples et, les plus sinueux comme les plus directs, ont leurs avantages et leurs inconvénients.
Je vous remercie de m’avoir fait part de votre ressenti étoilé.
Amicalement,
JB

Publié le 10 Mars 2021
5
Bonjour Jean-Bernard. Décidément, les hasards sont étranges parfois. Deux romans de suite que je lis dans lesquels les auteurs se citent, ainsi que leur roman ;-). La fin est originale. Belle symbolique ;-)... La critique excessive m’a un peu coupé la chique, mais je vais vous donner mes impressions en essayant de ne pas vendre la mèche. En premier lieu, j’ai apprécié votre plume, comme d’habitude ; l’humanité de vos personnages aussi. De ce côté-là, pas de surprise non plus. Seul bémol à mes yeux : le respect strict de la chronologie des événement qui donne un côté un peu linéaire au récit de vie de Martin. Arrivée à la fin, je me suis dit qu’amener plus tôt le dernier paragraphe en développant en parallèle la relation Laurence-Quentin donnerait plus de « ressort » à l'ensemble… Une idée à creuser... Quoi qu’il en soit, c’est un plaisir renouvelé que de vous lire. Merci pour cela et bonne fin de journée. Amicalement, Michèle
Publié le 09 Mars 2021