Page 24, suivi du Retour d'Ursalim…

221 pages de Pantinois
Page 24, suivi du Retour d'Ursalim… Pantinois
Synopsis

Page 24, suivi du Retour d'Ursalim, suivi d'Apostrophe à Nanard.
Un homme fuit Paris afin d'éviter les coups de poing d'un « ami ».
Arrivé sur la côte picarde et s'installant à deux pas des falaises dans la maison d'un autre « ami », le voici qu'il se met à réécrire son histoire.
Sur sa route, de nombreuses personnes dont une Clara et un certain Ursalim qui n'a rien d'humain. Puis arrivent un jazz-band peu orthodoxe et 7 chats noirs. Sans oublier Paris, avec le « s » qui siffle, éditrice charmée par l'écrivain.
Et dans tout cela, quel rôle vient jouer la Madone ?
❤️ https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/8795-e-book-a-lire-en-ligne-pantinois-page-24

Publié le 03 Avril 2021

Les statistiques du livre

  669 Classement
  51 Lectures 30 jours
  553 Lectures totales
  -42 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Trisha E.
oh ! Trisha ! C'était pas bien grave cet oubli d'étoiles… j'avais déjà reçu celles de Fanny (pas fanny à la pétanque, j'ai bien noté) et celles de mimiche :)
Oui, être invité chez Nanard les a tous conduits vers la tombe. Et ceux qui y ont réchappé, pour le moment, ne sont qu'en sursis… moi-même, sans avoir usé les fauteuils du vendredi soir, n'échapperai pas à la sentence du divin Pivot !
P.

Publié le 05 Mai 2021
5
Bizarre, j'avais oublié les étoiles ! Mais bon... Bien cordialement. Pat
Publié le 05 Mai 2021

@Trisha E.
Merci d'avoir lu cette « trilogie ». Présentez vos manuscrits à Paris (Pârissssse) de ma part, les éditions Pillards sont en recherche de nouveaux talents !
P.

Publié le 05 Mai 2021

Bonjour@Pantinois j'ai bien noté le nom de votre éditeur, au cas où, ainsi qu'il ne fait pas bon être invité chez Nanard !!!! Merci à l'écrivain pour ces 3 savoureuses lectures. Cordialement. Pat

Publié le 05 Mai 2021

@FANNY DUMOND
C'est pas très modeste de ma part, tout ça, mais cette citation me fait tordre de rire ce soir !
Merci de me la remettre à l'esprit. Et après tout, elle n'est de moi, mais de Dieu lui-même (qui a donc de l'humour et sait de quoi il parle !)
P.
PS : naturellement, vous pouvez, avec grand plaisir, citer cette phrase. Ce sera un honneur pour moi.

Publié le 14 Avril 2021

Bonsoir@Pantinois voici la réflexion que Dieu fait à Philippe dans "Le retour d'Ursalim" que j'envisage de citer dans ma future nouvelle : "Dans quels dosages ai-je pu merder autant pour avoir fabriqué des races de dégénérés ?". Je vous souhaite une excellente soirée en vous remerciant pour l'inspiration ! Nous partagerons les droits d'auteur ;-))) Fanny/Patricia

Publié le 14 Avril 2021

@FANNY DUMOND
Merci Fanny/Patricia.

Publié le 12 Avril 2021

@Pantinois je conseille vivement votre livre (entre réalité et fiction) dont vos réflexions philosophiques résument parfaitement notre monde dans lequel on se perd. Nous sommes bien d'accord : lorsque nous devons peser chacun de nos mots, on en est à se demander ce qu'il advient de notre spontanéité, synonyme de franchise. Mais, quand bien même nous les pesons pour ne pas éveiller les susceptibilités des chicaneurs, qui ne savent pas lire, ils trouvent encore à redire. C'est quand même intrigant sur un site qui se veut littéraire, mais qui est entré dans cette mode de tout vouloir mettre dans des cadres, et quels cadres ? Mystère ! Ils sont comme ceux qui s'indignent de la couleur noire des corbeaux dans le dessin animé tiré du "livre de la jungle" qu'il veulent recoloriser, pour éviter certains amalgames, tout comme "le petit chaperon rouge" car le rouge évoque le sang ! Et qui traitent le Prince de pervers sexuel dans "la belle au bois dormant", car elle n'est pas consentante à ce baiser car elle dort !!!! et qu'elle est victime de harcèlement sexuel ! et tant d'autres exemples. Quelle époque nous vivons, mon bon monsieur ! Oui continuons avec délice, vous vos pantinoiseries et moi mes fannoiseries bien au chaud sur nos pages où l'on peut échanger sur plein de sujets (le but de notre inscription, n'est-ce pas ?). F/PDE

Publié le 10 Avril 2021

@FANNY DUMOND
Eh ! Fanny/PE ! Un nouveau passage bien sympathique de votre part et des remarques élogieuses sur mes 3 histoires !
Ça fait du bien de vous lire… en espérant que tout cela reste bien dans les limites des CGU… parce que vous savez, jadis il y avait la Louison, aujourd'hui il pourrait y avoir la Christophette !
Un mot plus haut que l'autre : hop, la tête dans le panier à sciure.
Enfin, à moins que de viles âmes viennent nous dénoncer, nous sommes bien au chaud sur cette page.
Pantinois qui continue ses pantinoiseries avec délice.

Publié le 10 Avril 2021

Bonjour@Pantinois il est des livres comme les vôtres que j'ai grand plaisir à relire tant chacune de vos phrases est à apprécier, à déguster avec gourmandise. Elles appellent à la réflexion philosophique, à sourire souvent, voire à éclater de rire. Aussi, je vous envoie un grand merci pour mes agréables moments de lecture et pour la rediffusion de vos 3 textes que vous avez eu la bonne idée de regrouper en un seul volume. Je vous souhaite une agréable journée, Monsieur ! Bien cordialement. Fanny/PE

Publié le 10 Avril 2021

Bonjour @lamish.
Bien qu'ayant, moi aussi, archivé mes « conversations » sur mes textes et ceux des autres (c'est toujours bon de pouvoir démonter une accusation fausse, par exemple), je ne vais pas faire un copier/coller de ma réponse de 2018.
Simplement, je répondrai que cette republication globale est faite, car j'aurai dû m'y contraindre au moment de la publication du Retour d'Ursalim.
Mais je tenais à ce que cette suite soit déconnectée du volume 1. Son histoire est différente, quand bien même les personnages de Page 24 y sont tous de retour.
Et puis j'ai hésité longuement à corriger Page 24. J'ai relu les commentaires de mes lecteurs de l'époque, et hormis un certain Monsieur Gaston qui me conseillait d'user de la paire de ciseaux, les autres étaient plutôt encourageants. Et puis, Monsieur Gaston m'ayant, deux ans plus tard, traité en creux de vieux c…, à travers un autre pseudo, je me suis dit que ce serait lui faire un sacré cadeau à ce « monsieur » (les guillemets ont leur importance). Donc, j'ai laissé telle quelle cette mouture de Page 24 et sa suite.
Si, en survolant, de-ci de-là, certaines pages vous y avez repris du plaisir, c'est que je ne suis pas si loin de la vérité pour ce texte.
Cordialement
Pantinois
PS : le « monsieur Gaston » n'était pas si acerbe que cela sur mon texte. Sa critique commençait par :
« Le plus dur est fait : vous savez écrire. L’exercice est parfaitement maîtrisé. »
Comme quoi !
PPS : (Le commentaire sur Page 24 et sur sa mise en avant sont identiques, ceci dit en passant ! Il s'agit donc bien d'une archive, n'ergotons pas ! XD)
PPPS : que voulez-vous, lamish, on ne prête qu'aux riches et quand quelqu'un me dit qu'il/elle fait capture de tout, je n'ai pas coeur à croire le contraire. Je le/la crois sincère, de bonne foi, enfin tout ce que vous voulez ! Donc, j'ai additionné 1 + 1 et trouvé 2. Peut-être à tort… dont acte !
Mais tout ceci n'intéresse personne. Je suis heureux de vous compter parmi mes lecteurs et lectrices et c'est surtout mon texte que je mets en avant. Et pour parler de trois années en arrière, je vois un trop grand nombre d'intervenants qui ne sont plus là. Et cela m'attriste un peu.
PPPPS : les nouveaux venus seront neutres si personne n'essaie de leur mettre la main dessus sitôt arrivés. Mes craintes sont plus qu'énormes ! Dès qu'il y a un nouvel arrivé, la machine à enrôler se met en marche !
Dernier PS : c'est l'histoire du petit chaperon rouge : le loup se déguise en grand-mère pour bouffer sa petite-fille. Personne n'est dupe !

Publié le 07 Avril 2021
5
Bonsoir Philippe. Voici le copier-coller du commentaire enthousiaste que je vous ai laissé, en février 2018, après avoir lu « Page 24 » : « J'ai boulotté d'une traite votre roman abracabrantesque. Un vrai régal ! J'ai aimé ce ballottage constant entre fiction et réalité, souvenirs et fantasmes, confidences et pamphlets, délires et prises de conscience. Une prose bien serrée, à la sincérité convaincante (ou bien simulée), assaisonnée d'un humour décapant, nappée d'une bonne dose d'autodérision. Le tout savamment dosé, rythmé... Bref, un excellent moment à vous lire, sourire aux lèvres de surcroît... J'avoue que cela m'a fait le plus grand bien. Grand merci pour ce partage particulièrement jubilatoire. » /// Alors forcément, cinq nouvelles étoiles… les yeux fermés ou presque, puisque je n'ai pas résisté au plaisir de relire quelques pages... Bonne soirée, Michèle /// PS : commentaire non archivé et conservé mais retrouvé sur la mise en avant de "Page 24" qui est toujours en ligne ;-). PPS : 1er PS en réponse à votre allusion. Pour le reste, je n'ai pas plus de raisons de prétendre l'avoir retrouvé ici que de vous persuader de ma bonne foi ;-). PPPS : moi aussi, cela m'attriste, mais des nouveaux-venus se présentent, et ce sang neuf, vierge de tout contentieux, me ravit... Un nouveau départ ? Coude à coude ? PPPPS : machine à enrôler ou complicités ? Nous ne sommes pas à l'armée. Les nouveaux-venus ont besoin de bienveillance, d'un intérêt non-feint, d'aide et de conseils, parfois, mais pas d'adversité. Dernier PS aussi, alors : nous aurons toujours du mal à nous comprendre, je le crains... Bonne soirée et bonne chance à vos prochaines mises en ligne.
Publié le 06 Avril 2021

@FANNY DUMOND
Bonjour, chère Fanny.
Je me suis d'abord dit, « La complainte de Rutebeuf », quesaco ?
Je suis donc allé voir et là, oui, j'ai constaté que je ne connaissais que ça, en fait. Bien vu !
Pantinois

Publié le 05 Avril 2021
5
Bonjour@Pantinois je me régale à vous lire et vous laisserai mon ressenti plus tard. J'ai lu votre lien qui me rappelle "La complainte de Rutebeuf" ! Bonne journée à vous. Bien cordialement. Fanny
Publié le 05 Avril 2021