RECETTES D'AUTEURS

75 pages de Les écrivistes-tambouilleurs
RECETTES D'AUTEURS Les écrivistes-tambouilleurs
Synopsis

Il était une fois une nouvelle, celle de Fernand Fallou, et son titre,“l’omelette d’œufs” ; titre qui nous a intrigués, car comme nous le savons, on ne fait pas d’omelette sans œufs… Curiosité donc, et pour l’auteur, et pour son étrange recette… La discussion autour de l’omelette d’œufs s’est ouverte. Quelques-uns se sont découvert une passion commune pour les poulettes et leurs œufs (les trois premiers auteurs du recueil) ; d’autres ont apprécié la teneur, la légèreté des échanges… et l’idée a germé : pourquoi ne pas faire un recueil de recettes d’auteurs ?

Publié le 24 Avril 2021

Les statistiques du livre

  869 Classement
  43 Lectures 30 jours
  588 Lectures totales
  +180 Progression
  18 Téléchargement
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

25 commentaires , 5 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Voyer Merci infiniment ! Toujours agréable de croiser un fin palais ;-)... et si ajouter votre contribution à ce recueil vous tente, c'est avec plaisir que nous l'accueillerons.
Bonne fin de journée.
Amicalement,
Les écrivistes-tambouilleurs
PS : voici le lien vers le topo : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire/14765-recettes-dauteurs-participez-au-jeu

Publié le 20 Juin 2021
5
les souvenirs et les odeurs se mêlent, les jours passés et les goûts qui reviennent… une idée de très bon goût, à savourer !
Publié le 20 Juin 2021

à tous points de vue, c'est vraiment délicieux !

Publié le 20 Juin 2021

Merci à @Bruno Guennec : j'ai été très touchée par sa recette-souvenir. Bon, déjà, c'est un gâteau au chocolat... Donc d'emblée, il marque des points. Mais j'ai surtout adoré la mise en scène de ses pensées pendant les courses et la réalisation de la recette. Un bel hommage à sa maman...

Publié le 28 Mai 2021

@Les écrivistes-tambouilleurs A part inclure une photo de casserole au fond carbonisé et la retranscription des récrimination des convives dépités et affamés (juste avant que nous nous acheminions au restaurant le plus proche), je ne vois pas trop comment je pourrais contribuer... Grand merci toutefois pour votre généreuse invitation.

Publié le 29 Avril 2021

Merci à @Annie Pic pour sa contribution reçue ce jour, et bonne soirée à tous.

Publié le 27 Avril 2021

Merci à @Christiane PABLO MORA pour sa contribution reçue ce jour, et bonne journée à tous.

Publié le 27 Avril 2021

@LadyAutrice1800 Quel plaisir de lire quelques ligne de cet incomparable style parsemé d'humour qui est vôtre, chère Lady ! Nous vous avons fait saliver, c'est l'essentiel, et aucun examen de passage n'est requis pour y aller de sa petite recette-délire-souvenir-... Certains auteurs de ce recueil ne savent pas cuisiner ; juste apprécier... Alors si vous vous sentez inspirée (vous aussi @Annett WHISPER), c'est avec grand plaisir que nous accueillerons votre contribution. Merci pour la note, pour la lecture itou et bonne journée. Amicalement, Les écrivistes-tambouilleurs

Publié le 27 Avril 2021
5
Oserai-je dire que, étant loin d'être une cuisinière émérite (les œufs au plat... - sans plat, dirait Dali ! -, les pâtes accompagnées de sauce tomate, les salades et les surgelés étant ce que je fais de mieux !), je n'ai lu ce recueil que pour les à-côtés ? Que saint Lustucru me rédime ! Mais un tel collectif fait saliver... Excellente-issime idée, et chapeau bas (toque ?) à @Catarina Viti et @Lamish pour sa genèse et sa mise aux fourneaux, et à mBS pour sa publication.
Publié le 27 Avril 2021

@Annett WHISPER Merci infiniment pour votre lecture, vos généreuses étoiles et votre adorable commentaire qui nous réjouissent à notre tour. Bonne soirée !
Amicalement,
Les écrivistes-tambouilleurs

Publié le 26 Avril 2021
5
Quelle bonne idée, ce recueil collectif! Alléchée, j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir la variété de vos approches... Entre humour et nostalgie, ce voyage culinaire est des plus réjouissants pour l'esprit comme pour les papilles. J'avoue avoir un petit faible pour la "Petite tartine de nuit" de Marie Berchoud, tout à fait à la hauteur de mes compétences culinaires fort discutables, un brin régressive et tellement jubilatoire...
Publié le 26 Avril 2021

Caro @Fernand Fallou. Eh oui, vous ne le saviez pas (ma mère non plus, il faut croire, vu sa stupéfaction quand les vieilles du village remplissaient de pâtes le coffre de la Commodore Opel -voir Adieu Amériques), Gragnano est le Centre Officiel du Monde des Pâtes. Et pour accompagner les pâtes : il famoso vino di Gragnano ! Eh oui, le vin aussi ! Le vin de Gragnano... rien à voir avec le pinard de Bordeaux. Rhôôôôôô! non, pas du tout. Il faut imaginer une boisson violine, spumante, dont les premières gorgées sont à elles seules une expérience qui peut justifier une vie ici bas. C'est le vin tel qu'on le servait à Rome ou plus près, à Pompei avant l'éruption. Et mon père (rââââhhhh, encore lui) essayait de faire le même à Sanary... Mais, cher Fernand, ceci est encore une autre histoire. Une véritable histoire de fous avec explosion de bouteilles, arrosage (involontaire) des invités, décapage du plafond de la cuisine... et pour finir un doigt de picrate dans chaque verre que les invités vidaient en changeant de couleur. Un vrai cirque, quoi. Allez, à la revoyure et à d'autres aventures tambouillesques ou pinardesques.

Publié le 25 Avril 2021
5
Bravo à tous les marmitons-écrivains ou écrivains-marmitons (nous attendons un communiqué de l’Académie française pour trancher). Je ne vais pas répéter ce qui a été écrit par les commentateurs précédents. Les textes sont remplis de poésie culinaire et les recettes sont gastronomiquement poétiques. Sans oublier l’humour. Ce fut un projet dirigé avec maestria par @Catarina Viti et @lamish inspirées par @Fernand Fallou, soutenu par MBS et accueilli avec enthousiasme par tous les participants. La rapidité et la qualité d’exécution sont remarquables. Pour finir, deux réactions de lecteurs : Jean Labadie de Bordeaux-Bastide «Anquiii ! C’est gavé bon tout ça. Rien à voir avé de la ragougnasse. Ça va grailler d’enfer au Ferret ! Adishatz » Shanna du Val Fourré « Sorry not sorry, c’est pas un truc de ouf de darons ça là. Psartek, c’est du lourd. Y a moyen de moyenner pour ranger le zbeul dans la cuisine? » Merci Bisous Merci à tous.
Publié le 25 Avril 2021
5
@Fernand Fallou Merci infiniment, oeil de lynx ;-) ! En ce moment, et déjà que j'ai naturellement cette fâcheuse tendance, je suis une catastrophe d'étourderie ! C'est ce qui arrive lorsque l'on essaie de monter plusieurs chevaux à la fois :-)... Michel en a fait les frais pas plus tard que cette nuit, avec des " décorations chinoises" qui ne voulaient pas s'effacer, car j'enregistrais mon PDF au mauvais endroit ! /// Je vous ai tous lus, bien sûr, et ce faisant, j’ai goûté l’Italie et ses charmes explosifs, avec @Catarina Viti ; voyagé loin avec @Michel Canal, @Yan Ollive et leurs plats aux senteurs subtiles ; bien déliré et souri avec @Parthemise33 en me demandant : « Mais où va-t-elle chercher tout ça ? » ; éclaté de rire avec @Sylvie Etient (merci, Sylvie, ça fait un bien !) ; avec @Stog aussi, et les aventures de l’homo canadiensis urbanicus. En grande gourmande j’ai eu souvent l’eau à la bouche, parfois avec nostalgie, comme en vous lisant @Fernand Fallou et @Boris Phillips. J’ai vécu l’atmosphère poétique d’une nuit d’insomnie, avec @Marie Berchoud ; apprécié de me transformer en mouche pour assister à un rendez-vous annuel que je ne connaîtrai jamais, avec @Fred Opalka (Fred, gaffe la prochaine fois que tu en vois une sur ton gazadiel… C’est peut-être moi ;-) !) ; adoré accompagner @Bruno guennec et les questions existentielles qui ne le quittent jamais, même quand il cuisine et fait ses courses ; me suis sentie aussi parachutée que @Houria dans un petit village autrichien, et aussi étonnée face à cette drôle de recette. Et pour finir, @Galodarsac m’a procuré un bien agréable petit frisson dans le dos. /// @tous, merci infiniment d’avoir participé à ce recueil. Ce fut un réel plaisir de découvrir vos recettes ; vraiment ! Alors je vous étoile et vous souhaite un bon dimanche. Bises, Michèle
Publié le 25 Avril 2021

Ce qui est le plus important dans ce recueil, c'est la concrétisation d'une idée (à partir d'une nouvelle de Fernand), la coopération de plusieurs auteurs, l'aval et la complicité de l'équipe mBS pour la voir arriver en ligne, la preuve que l'on peut faire du collectif malgré la diversité de nos écrits.
En plus, est-ce voulu ? Il est possible d'imaginer des menus (entrée, plat, dessert) à partir de ce mini-recueil. Essayons, chacun et chacune, de proposer des menus à partir de ces recettes... mais des menus qu'il faudra réaliser et donner son avis ! Chiche ?
Bon dimanche à tous et à toutes... et à bientôt de vos nouvelles. Bonne sieste à Fernand... il doit être épuisé après tous ces commentaires !

Publié le 25 Avril 2021

Ouf !
Puisque paraît-il, je suis à l'origine de cette rubrique, ce qui ne me semble pas faux, et pour remercier @Catarina Viti et @lamish pour leur travail, je ne pouvais pas faire moins que de lire les recettes de tous les participants.
Bravo à tous en passant, je ne manquerais pas d'en essayer quelques-unes.
La cuisine n'a jamais été considérée par moi comme une corvée. C'est un art, un plaisir double, préparation et dégustation. Tout est dit.
Merci à tous les participants.

Publié le 25 Avril 2021

@Yvan Ollive
Si vous lisez la salade au bœuf de Yvan Ollive, vous allez automatiquement vous retrouver attablé à une terrasse qui mène le soleil par le bout du nez.
Il y a des produit comme ça !

Publié le 25 Avril 2021

@galodarsac
Si vous avez un jour l'occasion d'inviter notre ami Léon (le libertin) rappelez-vous qu'il compte pour deux. Et que donc, par définition c'est un homme averti. Mais ça n'a rien à voir à voir avec notre propos. Donc recette italienne. Donc recette de grand séducteur. Il la bat, il la fouette, et on peut supposer qu'elle va passer à la casserole (c'est de la pub, ce n'est pas de moi… dommage ! ) avec beaucoup de poésies.

Publié le 25 Avril 2021

@HOURIA L'ÉCRIVAINE
On revient sur les pâtes avec Houria, de pâtes à la sauce tomates qui ressemblent aux tagliatelles mais en plus on apprend l'allemand.
Bravo.

Publié le 25 Avril 2021

@Bruno Guennec
Si vous aimez le chocolat, il ne faut pas rater la recette de Bruno. Prévoyez tout de même de vous inscrire sur une liste de dons d'organes pour faire remplacer votre poignet après l'exécution de cette recette.

Publié le 25 Avril 2021

@Stog
Le printemps, des érables en rut, des ours qui s'éveillent, des femmes qui se déshabillent, les vaches et les moutons envahissent les pâturages. C'est là que l'homo canadiensis urbanicus mange sa bine au lard et au sirop d'érable dans sa cabane au Canada.
Ce plat ayant les mêmes effets que la soupe au choux de Louis de Funes, attendez-vous à voir des martiens très prochainement.

Publié le 25 Avril 2021

@Fred Opalka
La couronne de Pâques de Fred, c'est sûr doit être délicieuse. Mais ce qui est bien plus délicieux, c'est ce rendez-vous à un jour donné, mieux, à un instant donné. Une tradition comme si ce jour-là, tous les ancêtres, tous les membres éparpillés de la famille étaient présents. C'est ça qui donne le goût du pain.
J'ai ça aussi dans ma famille, c'est un moment extraordinaire.

Publié le 25 Avril 2021

@Sylvie ETIENT
J'ai raté la recette de Sylvie Etient mais c'était la faute du lait, par contre j'ai bien rit en la lisant et c'est déjà pas mal.

Publié le 25 Avril 2021

@Boris Phillips
Ce cher Boris qui déplore de n'avoir pas trois bras a néanmoins trouvé une technique pour boire un coup devant l'écran de son four qui demande moins de concentration que l'écran de télé. Bravo !

Publié le 25 Avril 2021

@Marie Berchoud
Quant à la tartine poétique et très beurrée de Marie Berchoud, elle ne peut être que préméditée ou alors pendant les fêtes de fin d'année, car c'est du pain de seigle. Ha, j'oubliais, elle se mange la nuit. Évidement !

Publié le 25 Avril 2021

@lamish
Je lis la recette de Michele et j'ai envie de chanter : des pâtes, des pâtes, oui mais des spaghettis. Il faut que je vous dises mes pates préférées sont les spaghettis, les coquillettes et les tagliatelles. J'ai fait un repas de pates avec ma femme pour ses trente ans dans un hôtel de l'ile du Lido (à Venise) qui a duré quatre heures. Une régalade… Mes amis une régalade (qui m'a coutée une fortune), mais une régalade.
à titre informatif, si jamais... j'ai le plat spécial à paella ( 46 cm.)

Publié le 25 Avril 2021

@Michel CANAL
Kif, kif avec la recette du Sauté MINH de Michel Canal en quinze minutes. C'est le temps qu'il m'a fallu lire la liste des ingrédients. ;-)

Publié le 25 Avril 2021

@parthemise33
Quant à la recette du quatre-quarts de Parthemise33 elle est plus drôle à lire qu'à réaliser. Ça me fait penser à un bouquin que j'ai encore "Jamie en 15 minutes", (on ne me l'a pas encore volé) qui propose pendant trois-cents pages des recettes réalisables en quinze minutes. J'ai voulu en faire une, j'ai mis une journée pour trouver les ingrédients et je n'ai pas réussi à la faire en quinze minutes…
Des œufs de poules dominicaines, du beurre Saint Avé, de la farine Moulin de Saint Joseph, des groseilles versaillaises blanches… etc…
A mon avis vous allez avoir du mal à trouver les ingrédients.

Publié le 25 Avril 2021

@Catarina Viti
J'ai été subjugué par la photo des pâtes de un kilomètre de Catarina. Je ne connaissais pas. J'adore les pâtes. Elle a raison les spaghetti ont des numéros, mais selon les marques ce n'est pas les mêmes. (Chez Panzani), les numéros 1 sont trop fins (sauf dans les soupes chinoises) et les numéros 5 et plus, trop gros. Personnellement, mes préférés sont les numéros quatre Mais je connais peu de gens qui se préoccupent des numéros. Et bien sûr… toujours "al dente".

Publié le 25 Avril 2021

Hé ben ça alors, 45 visites ou lectures et pas un commentaire, seriez-vous devenus muets ? En parlant de recettes qui vous ont intrigués, un jour, lorsque j'étais môme, j'ai entendu, le directeur de l'école demander aux cantinières : — Qu'est-ce qu'il y a à manger aujourd'hui ? Les cantinières ont répondu : du poisson avec des pâtes. Et moi, du haut de mes dix ans, je me suis demandé qu'est-ce que c'était que ce poisson avec des pattes ? J'ai vécu dans une curiosité torride jusqu'au repas de midi pour m'apercevoir que les pattes de ce poisson fantastique venu d'un autre monde étaient des spaghettis.

Publié le 25 Avril 2021