Pourquoi tant de politesse ?

199 pages de LAHILLE Hélène
Pourquoi tant de politesse ? LAHILLE Hélène
Synopsis

La vie s’écoule paisiblement au sein de la résidence Bellevue, dans une violence quotidienne assumée, normalisée, presque romantique. Il n’est pas un jour sans tourment derrière les portes fines des appartements mais nul ne prête attention aux histoires d’autrui, à chacun sa destinée.
Jusqu’au jour où une question anodine posée par un jeune garçon insouciant, une question simple, courtoise, d’une banalité infinie, met fin aux équilibres précaires des foyers.
Le chaos se propage alors comme une traînée de poudre...

Publié le 19 Juin 2021

Les statistiques du livre

  35 Classement
  528 Lectures 30 jours
  872 Lectures totales
  -7 Progression
  0 Téléchargement
  11 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 4 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

beau roman, bravo à l'artiste

Publié le 23 Juillet 2021

@Marie Peterburger
...et surtout un grand merci à vous Marie de m'avoir offert votre analyse et vos conseils si précieux que j'aurai bien en tête pour mon prochain roman! Votre référence à Simenon me parle et me replonge à mes lectures adolescentes. Je ne connaissais pas cette anecdote... Merci pour ces mots qui m'ont touchée et qui m'encouragent. Moi (comme beaucoup d'autres je suppose) qui suis toujours en quête de légitimité, vous venez de me donner le droit d'y croire encore...
Un grand merci.

Publié le 04 Juillet 2021

Un grand merci à toutes les personnes qui ont pris du temps pour lire mon livre (et j'espère que d'autres continuent à le faire !) et pour tous ces retours très constructifs et encourageants...

Publié le 04 Juillet 2021
5
@LAHILLE Hélène Cinq étoiles pour les remarquables qualités de ce livre, pour l’humanité, la vérité, la sensibilité, la diversité des personnages! Ceci dit, quelques remarques dans l’intérêt de l’auteur, remarques qui ne diminuent en rien l’affection que je lui porte en tant que lectrice. Le style est fort chargé, fort ornementé, comporte souvent des exagérations, notamment dans le choix du vocabulaire. Ex. : (les enfants) agglutinés sur un banc pour déguster leurs victuailles, les enfants assis serrés sur un banc pour manger leur goûter, serait suffisant ; déguster est trop fort lorsqu’il s’agit d’une tartine ou d’une barre chocolatée, et « victuailles » évoque des provisions, un tas de nourritures consistantes; affublée d’un pyjama, pourquoi affublée ? Pourquoi pas vêtue ou simplement en pyjama ? Le mot « affublée » suggère que le pyjama est laid ou ridicule, ce qui n’est nullement le cas d’après le contexte. Cette façon de s’exprimer fait un peu roman de gare. Votre livre est extrêmement agréable à lire, ce qui est essentiel. Il est aussi intelligent et fin, donc mérite de se situer bien au-dessus d’un roman à deux sous. Pour bien écrire, il n’est pas nécessaire d’utiliser uniquement des termes recherchés. Il vaut mieux réserver ceux-ci aux passages importants. Lorsqu’il est question, par exemple, d’ouvrir une porte ou d’ôter ses chaussures (exemples que j’invente), il est plutôt indiqué d’appeler un chat un chat, sans plus. Il n’y a pas lieu d’ajouter que la porte est en chêne ou que les chaussures viennent de chez X, si ces détails ne jouent pas un rôle particulier dans le récit. Voici une anecdote racontée par Simenon. Tout jeune, il avait soumis ses premiers écrits à l’appréciation de Colette. Elle lui avait dit : trop littéraire, beaucoup trop littéraire ! Il a tenu compte de cet avis et est devenu le grand écrivain que vous savez. Nombreux sont ceux qui pourraient tirer parti de cette anecdote. Bravo pour votre livre si émouvant, et féministe, digne d’un grand succès, et un chaleureux merci pour les bons moments que je vous dois. Marie Peterburger
Publié le 03 Juillet 2021

Un beau roman bien écrit qui captive dès les premières pages. On entre dans l’intimité des habitants de la résidence et surtout dans la vie de trois femmes dans lesquelles on se reconnaît. L’issue semble inévitable et libératrice. Je recommande vivement ce roman que j’ai lu avec beaucoup de plaisir.

Publié le 29 Juin 2021

Un excellent second roman, à l'opposé du premier, ancré dans une réalité qu'on aimerait différente, et qui nous rappelle la chance que l'on a d'être entourés d'une famille aimante ! A lire et à recommander !

Publié le 29 Juin 2021
4
Le concept est malin et l’écriture sûre. Je me suis baladée dans cette résidence avec curiosité. Vous peignez très bien le caractère des uns et des autres. Mais je trouve que vous auriez du rester dans une analyse psychologique, plutôt que dans l’exploitation d’un fait divers. Ce n’est plus la même histoire, cela nous égare je trouve. Mais bon, ce n’est qu’un avis ! Merci de ce partage.
Publié le 28 Juin 2021
4
Très bon roman prenant et d'une grande finesse psychologique. L'auteur distille une tension qui augmente au fur et à mesure jusqu'à un final terrifiant. A lire absolument !
Publié le 22 Juin 2021

Bravo pour ce récit lucide sur des vies de femmes et d'hommes que nous avons tous et toutes un jour certainement croisé.
Éclairant et qui fait dans le dos!!!

Publié le 22 Juin 2021
5
Une vie de quartier palpable, des personnages attachants, des vies qui se déroulent sous vos yeux, des rebondissements, ... c'est un roman que j'ai eu plaisir à lire et qui marque par le destin des personnages.
Publié le 22 Juin 2021