Voir Styra et ne pas mourir

403 pages de Éric Jadannes
Voir Styra et ne pas mourir Éric Jadannes
Synopsis

Le Condor, puissant cuirassé d'une nouvelle génération, part pour un vol d'essai. La découverte d'un navire en détresse va amener Ralph Nitag, son commandant, à faire prendre une tournure toute autre aux évènements. Il va également devoir affronter la plus grande menace à la quelle est confrontée le flotte de Solaris : celle de l'empire styrien.

Publié le 26 Juin 2021

Les statistiques du livre

  2856 Classement
  21 Lectures 30 jours
  238 Lectures totales
  -523 Progression
  5 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Valérie Seth
Je suis ravi que vous ayez été emportée par l'intrigue et j'espère que la suite de la lecture vous apportera sa dose de rebondissements, de surprises pour vous tenir en haleine tout au long du roman.
Bonne lecture à vous... et merci pour ce commentaire chaleureux.

Publié le 28 Juillet 2021

Je me suis posée pour lire votre roman et suis très contente d'avoir été accrochée par l'intrigue au bout de quelques pages. J'apprécie la précision des descriptions techniques qui alimente le réalisme. Je reviens dès que possible pour un nouveau commentaire dès que je me remettrai à la lecture...

Publié le 26 Juillet 2021

@Annie Pic
Bonjour Annie.
Un grand merci pour ce commentaire des plus élogieux auquel je ne m'attendais absolument pas.
J'ai effectivement construit cette histoire sans trop creuser le côté psychologique, ne me sentant pas à la hauteur dans ce domaine. Il doit, en ce qui me concerne, uniquement servir qà habiller l'histoire.
J'ai voulu mettre l'accent sur quelques personnages (adorables ou détestables selon), mais sans plus.
Encore un grand merci
Eric

Publié le 22 Juillet 2021
5
Bonjour Éric, "Voir Styra et ne pas mourir", ce space-opéra finement élaboré entre dans la tradition du genre - Guerre des étoiles. Dans le pur style des combats intergalactiques, le roman débute sur les chapeaux de roues, avec moult détails techniques ( peut-être un peu trop ? ) et d'impitoyables affrontements. Pas de temps morts, le récit est bien maitrisé. Aventure, action, alliances... tout y est réuni. Dès les premières lignes, on s'accroche pour ne pas se perdre devant l'afflux des divers protagonistes, incarnant les solariens, les rimtenans, les styriens... ainsi que leurs flottes respectives, gros cuirassés, croiseurs, etc. Le récit est cohérent, ce qui avantage sa fluidité de lecture. Cependant, la psychologie des personnages principaux est à peine effleurée, et l'unique relation sentimentale tout juste suggérée ; à mon sens, plusieurs personnages féminins forts et stratèges auraient donné plus de profondeur à l'histoire, et rendu son déroulement moins prévisible. Quelques coquilles, quelques phrases répétitives, quelques fautes d'inattention restent à corriger... mais dans un volume de 400 pages, c'est presque anodin. Bravo pour cette belle performance, Annie
Publié le 21 Juillet 2021

@FaustineFaust

Un grand merci pour votre comentaire, Faustine.
je dois avouer avoir eu une certaine appréhension quant à l’accueil que recevra mon livre et ces quelques lignes ont nettement tendance à me rassurer.
J'ai voulu rendre le récit aussi fluide que possible, essayant de maintenir le lecteur en haleine, lui donnant envie de tourner les pages les unes après les autres....
Encore un grand merci !

Publié le 02 Juillet 2021
4
La qualité première de votre livre pour moi, c’est que vous n’êtes surtout pas tombé dans le piège de descriptions de votre monde / univers fastidieuses, longues etc. et de dialogues vides de sens qui ne font pas avancer le récit. Vous avez une intrigue, vous menez un rythme. Mais je trouve que vous pourriez plus encore maintenir un suspense intolérable qui fasse que l’on ne puisse pas une seconde penser abandonner le vaisseau. Vous avez une écriture visuelle, on imagine parfaitement les scènes, même si on fait appel à des images références, un peu plus d’angoisse, de peur qu’ils n’y arrivent pas, d’un traitre qui se cacherait quelque part, bref, un peu de 007 ou autre serait pour moi un must. Bravo néanmoins, très bon moment.
Publié le 01 Juillet 2021
Éric Jadannes
Biographie

Grand amateur de SF depuis ma prime jeunesse, j'ai finalement osé franchir le pas et passer du côté de ceux qui procurent du plaisir à leurs...


A découvrir cette semaine
A lire dans les actualités