Maman 001

16 pages de Fernand Fallou
Maman 001 Fernand Fallou
Synopsis

Un peu d’humour, juste pour les vacances.
Si vous souriez, ça vaut une petit mot comme « Rigolo » sans préciser si c’est moi ou le texte.
Si carrément je vous fais rire précisez « Texte rigolo »
Si vous avez ri jusqu’à MDR au point d’appeler le SAMU, n’oubliez pas de me mettre cinq étoiles avant de passer à trépas.

Publié le 07 Août 2021

Les statistiques du livre

  335 Classement
  83 Lectures 30 jours
  373 Lectures totales
  -22 Progression
  0 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 7 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Ma chère @Chanelle 75
Je vous remercie d’avoir pris du temps pour lire ce texte que j’ai voulu volontairement humoristique. J’adore rire et faire rire. À l’insu de mon plein gré, j’ai dû manger du clown dans ma jeunesse. C’est une grande richesse que d’avoir une famille.
Un jour, je la raconterai.
Nous voirons !
Merci pour ce commentaire généreusement étoilé.
FF

Publié le 20 Octobre 2021
5
Cher Fernand Fallou, On peut dire que vous ne manquez ni d'imagination ni d'humour :0) C'est attendrissant et drôle de parler ainsi de sa mère, et oui notre mère nous transmets le meilleur et le pire aussi :-) Si le cœur et la plume vous en dit je lirais bien d'autres anecdotes de famille Bien à vous
Publié le 18 Octobre 2021

Cher @Bouquineur
Embarqué, c’est exactement le mot que j’aime lire. J’aime embarquer mes lecteurs dans une féerie. Parfois un peu dingue, voire surréaliste. Ça m’amuse.
Merci pour ce commentaire généreusement étoilé.

Publié le 06 Octobre 2021
5
C'est tout un univers qui m'a fait parfois sourire, mais qui m'a surtout embarqué.
Publié le 05 Octobre 2021

Cher @Thomas Bloqué
Très heureux de vous avoir fait marrer, comme c'était mon but avoué dans mon synopsis. Vous pensez si je suis ravi. Mais d'après votre nomenclature vous n'avez pas tout vu. Relisez encore, grattez, ne laissez nulle place où le regard ne passe et repasse. Peut-être que vous trouverez d'autres bons mots, voire une ou deux images subliminales.
Merci pour ce commentaire très sympathique.
FF

Publié le 08 Septembre 2021

Vous m'avez fait bien marrer avec vos mots ou vos expressions suivantes: gugus, malabars, cabots, coucougnettes jusqu'aux 2 oreilles, de gros balézes avec pinces de tourteaux.
Il est surprenant et déjanté votre récit. "Il faut dire que je n'ai que vous pour lire vos textes", votre phrase on ne s'y attend pas et cela change de ce que j'ai pu parfois lire sur ce site avec certains auteurs qui étaient eux-mêmes admiratifs de leur propre travail et qui avaient véritablement le melon comme on dit. D'ailleurs c'est pas le melon qu'ils avaient mais une grosse pastèque. Les surnoms que donnent le narrateur à sa mère, c'est pas joli joli: " une petite bonne femme, un bout de femme de rien du tout", etc.... Sa maman donne naissance à 10 enfants, c’est une poule ma parole. Non je rigole moi je respecte les femmes. D'ailleurs je respecte aussi les poules.

Publié le 08 Septembre 2021

@lamish
Ma chère Michele
Après avoir écrit « Solitudes », j’avais, besoin de rigoler un peu. Inutile de te dire que la mention « texte rigolo » me fait très plaisir.
Merci pour ce commentaire surchargé d’étoiles.
Je sais ce que je vais faire lorsque je quitterai Mbs…
Marchand d’étoiles…
Ça, c’est un bon boulot.
En tout cas c’est mieux que tondeur d’œufs.
(Quand je travaillais aux impôts)
FF

Publié le 30 Août 2021
5
Bonsoir, @Fernand Fallou. Ça commence comme un petit vidage de sac, plein de bon sens, de malice et d'autodérision, puis ça bifurque sur une histoire attachante, celle d'une mère simple et aimante qui fait des prouesses culinaires... pour finalement terminer sur une note abracadabrantesque, décalée et très drôle... En bref, je me suis laissé mener par le bout du nez avec autant de plaisir que de confiance par ce "gentil fiston" ;-). Merci, bises et bonne soirée. Michèle /// PS : texte rigolo ;-).
Publié le 29 Août 2021

Chère @Parthemise33
Encore un défi, autour d’un ex-voto de Notre Dame de la Garde pendant les fêtes de fin d’année. Pourquoi pas ? Ma réponse est positive rien que pour le plaisir de vous laisser gagner (je suis un gentleman) à un poil de C..ils près !
Je vais réfléchir. Si ça m’amuse, c’est bon !
Mais je m’accorde un pouvoir de rétractation de huit jours. Sans nouvelle de ma part à ce sujet dans les huit jours, vous pouvez commencer à martyriser votre souris.
Si vous gagnez, je vous emmènerai voir un course de sous-marins sous un océan enflammé par coucher de soleil à Lacanau.
FF.

Publié le 26 Août 2021

Cher Monsieur @Fernand Fallou À la lecture de votre réponse, je suis littératuresquement hilarée. Puisque vous me semblez en grande forme, je vous propose une battle, pardon un nouveau défi. Disons une histoire dont l’action se passerait durant les fêtes de fin d’année. L’intrigue tournerait autour d’un ex voto de Notre Dame de la Garde (vous savez, la Bonne Mère de Marseille). Personnages au choix du narrateur. Qu’en pensez-vous ? Merci Bisous Merci

Publié le 25 Août 2021

Chère @Parthemise33
Ça m’étonnerais que je vous raconte la suite de mes aventures militaires. C’était une époque où il n’y avait pas de femmes dans l’armée. (Les autres militaires et moi.) Nos aventures, nos chansons, nos plaisanteries étaient plutôt grivoises. Il faut dire que nous avions 20 ans ! Rien que pour vous et pour calmer votre impatience, je vais vous conter une de mes fredaines de cette époque.
La cachotière.
Je l’ai rencontrée un jour que j’avais faim, alors elle m’a emmené chez elle et m’a fait un steak haché, rassasié, je suis resté cette première nuit. Disons-le, tout de go ! Je me suis installé. Et tous les soirs, elle me faisait un steak haché. Au bout de quelques temps, tel Ravaillac qui en avait marre de manger de la poule au pot, je suis parti de chez elle, j’en avais marre tous les soirs de chercher le steak caché.
Pas d’angoisse, je n’ai pas l’intention de faire un bestseller avec ça !
Merci pour ce commentaire généreusement étoilé.
FF.

Publié le 24 Août 2021
5
@Fernand Fallou Cher M. FF, bravo pour cet hommage à la fois tendre et humoristique rendu à votre mère. Il fallait trouver l’idée. À partir de maintenant, je ferai gaffe aux jetons que j’emploie ainsi, ne l’oublions pas, aux sacs publicitaires. Ce sont des choses auxquelles on ne pense pas. Les commerçants peuvent avoir des susceptibilités d’adolescents travaillés par leurs hormones. Merci Bisous Merci pour cette nouvelle histoire. Ps J’attends la suite de vos aventures militaires avec impatience.
Publié le 24 Août 2021

Ohé, @Moussaillons,
ça fait plaisir
même si c’est « pour rire »
de rencontrer contre vents et marées,
dans ce monde de verre et d’acier,
un lecteur qui a de l’esprit et de l’humour.
Merci pour ce commentaire généreusement étoilé.
FF

Publié le 23 Août 2021
5
J'ai appelé le 15, et je me suis fait pourrir...
Publié le 22 Août 2021

Cher @Papou Bezard
Voyez-vous il y des coïncidences extraordinaires, je suis sur Mbs depuis décembre 2016, et jusqu’à maintenant, je n’ai publié que des fictions. La nuit de noces et la première partie de maman 001 sont les seuls textes autobiographiques que j’ai publiés. Après l’écriture de « SolitudeS » qui m’a bien occupé, j’avais besoin de me détendre un peu. Bien sûr, vous avez raison de me traiter de « Parleur prosateur », moi-même, je le dis fréquemment, je ne suis pas vraiment un écrivain, mais un conteur. J’aime raconter des histoires.
Merci pour ce commentaire surchargé d’étoiles.
FF.

Publié le 19 Août 2021
5
@Fernand Fallou, bonjour en surplomb de Gergovie. J'ai pris votre dernière nouvelle et, ma foi, j'y ai retrouvé avec plaisir votre art de "parleur-prosateur" découvert dans "nuit de noces". Le piètre lecteur que je suis a bien aimé vos extrapolations qui donnent envie de vous dire: "A bientôt pour vos années de haut-gradé et big grin.
Publié le 19 Août 2021

Cher @Nicola Niclass
J’ai toujours beaucoup d’admiration pour le premier qui met un commentaire sur un texte. J’en suis d’autant plus fier, quand il a votre sensibilité et votre perspicacité pour voir, pour lire, pour comprendre derrière mes mots de gens simples, parfois même d’ivrognes de bistrots, les idées philosophiques que je transporte.
Merci pour ce commentaire étoilé.
Je ne manquerais pas de lire un de vos livres sur amazone avec un petit faible pour « les contes de l’épouvante ».
FF

Publié le 08 Août 2021
4
Bonjour, Agréable à lire. Une réflexion intéressante sur le thème des rapports humains. Nicola Niclass www.amazon.fr
Publié le 08 Août 2021