Victor le conquérant

7 pages de nours
Victor le conquérant nours
Synopsis

Je ne sais plus qui disait " un idiot pauvre est un idiot, un idiot riche est un riche", mais cette citation pourrait tout à fait s'appliquer à cette petite nouvelle traitée sur le mode humoristique et surréaliste...

Publié le 23 Août 2021

Les statistiques du livre

  392 Classement
  74 Lectures 30 jours
  240 Lectures totales
  -127 Progression
  6 Téléchargement
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 4 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Verdon SousLesVannes
Bonjour et merci pour votre commentaire un bonne journée qui s’annonce alors ?

Publié le 03 Octobre 2021
5
Voilà qui est bien agréable à lire, un dimanche matin, avec son café, en se replongeant dans les sensations des lectures de jeunesse. Merci.
Publié le 03 Octobre 2021

@BELLA.b
Bonjour et merci d’avoir apprécié ma petite histoire…je vais jeter un œil sur la vôtre qui me parait plus sérieuse….

Publié le 12 Septembre 2021
5
bonjour très belle histoire
Publié le 11 Septembre 2021

@galodarsac
bonjour et merci pour ces étoiles en dépit des coquilles ici et là...Mon but était de divertir et je pense que c'est assez réussi. Je m'en vais découvrir la ballade des gens pauvres, pour voir si je peux m'enrichir.. cordialement !

Publié le 09 Septembre 2021
5
Amusante histoire pleine d'humour ! Dommage qu'il traîne quelques coquilles çà et là, mais cela ne nuit pas à la bonne humeur du lecteur. J'irai avec plaisir découvrir le reste de votre œuvre !
Publié le 09 Septembre 2021

Bonjour @guy catalo
Merci pour votre commentaire . Je prends notes de vos remarques objectives concernant mes expressions abusives… plus de sobriété la prochaine fois ….mais je vous rassure, je n’ai jamais goûter au béluga, peut être le devrais-je si je ne veux mourrir idiot !

Publié le 26 Août 2021

Bonjour @nours
J’ai téléchargé votre nouvelle pour la lire plus confortablement et la garder sur ma liseuse.
J’apprécie cette idée du caviar Béluga, denrée de luxe qui va donner une nouvelle chance à l’idiot de service à travers un voyage que l’on pourrait qualifier « d’initiatique » et qui nous fait sauter d’un bon vieux village de nos campagnes françaises jusque dans les steppes de l’Asie centrale.
Votre texte fait référence à Dostoïevski et surtout Jules Verne. J’aime bien ces allusions à des auteurs et aux voyages dans les textes que j’écris.

Votre style d’écriture me convient bien, direct, assimilant ce récit à un conte assez improbable aux enchaînements légers et coulants.
On pourrait en parler comme pour le caviar de l’ultime (Wikipédia) à partir de 384 € la boîte de 30 g (Heureusement la livraison est offerte)
"En sélection Spécial Réserve®, le Béluga présente un goût délicat, soyeux, d’une grande complexité, une longueur en bouche exacerbée, où les notes suaves succèdent aux notes subtiles de noisettes en une symphonie de saveurs. Majestueux ! "
(Bon, je n’aime pas beaucoup le caviar, son goût trop salé et trop riche en iode pour moi.)
Ou alors, accuser votre héros d’être responsable de la disparition des esturgeons sauvages Huso huso de la Caspienne ou du Baïkal. Est-ce là votre intention ? : "Qui sait ? Le dernier béluga du Baïkal l’attendait peut-être sagement sous la glace…"
À la relecture, je rencontre un texte riche, précieux, subtil qui dégage un sens social et politique à travers un espace temps ouvert.
J’aime ça !
Quelques expressions que ne me semblent pas très appropriées : "son père gloussait au fond du poulailler," "six pieds sous mer" "satisfaire sa requête oviforme" "l’envol de sa poule aux œufs d’or"

Bon, pour dire que je me suis bien amusé à lire votre nouvelle imaginative, drôle et attachante, à suivre cet "antihéros" dans son aventure qui m’a fait aussi penser au film "Alexandre le bienheureux" d’Yves Robert.
Amicalement.
(Je vais lire les autres textes...)

Publié le 26 Août 2021

@lamish
Bonjour Michèle, de la part d’un auteur aussi prolifique et talentueux, je prends votre commentaire comme un encouragement à poursuivre mes petits délires….vous aviez déjà bien aimé « lune de miel au soleil couchant », il semblerait donc que je progresse. Amicalement Franck

Publié le 25 Août 2021
5
Bonsoir, Nours. J'ai boulotté votre nouvelle en quelques minutes... aimé le jusqu'au-boutisme de Victor... Sacré dépaysement, tant géographique que mental !Je vais prendre le temps de lire une autre de vos nouvelles. Merci pour ce partage à la fois doux et très singulier. Amicalement, Michèle
Publié le 24 Août 2021