La pensée

9 pages de Fernand Fallou
La pensée Fernand Fallou
Synopsis

3ème tentative d’un essai.
Thème : la pensée.
si jamais dans une situation chaotique,
vous ne deviez sauvez qu’un seul livre.
Ne réfléchissez pas !
Sauvez un dictionnaire.

Publié le 04 Septembre 2021

Les statistiques du livre

  209 Classement
  117 Lectures 30 jours
  327 Lectures totales
  -18 Progression
  0 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

12 commentaires , 5 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Mon cher @andréSe
Je vous remercie de vous intéresser à mon travail.
Le problème est que nous avons tous notre avis sur ces sujets de la pensée. Mais aucun moyen de contrôler. Les bébés pensent, je veux bien, mais qui vous l'a dit ? Pour les animaux, c'est pareil.
Il y a longtemps, au début du début, où la notion de communauté de clan n'existait pas, l'homme devait se méfier de tous les hommes. C'était l'heure du cannibalisme. Un être vivant homme ou bête devait considérer tous les autres êtres vivants comme des ennemis. Il devait voler sa compagne à sa famille. A cette famille qui engendra la notion de clan. C'est comme ça que je vois les choses. Certaines espèces d'animaux ont acquis la notion de clan et vivent en meute. Mais tout étranger à la meute, même de la même espèce est un ennemi.
Comme l'homme à cette époque.
La famille engendre le clan, le clan engendre le village, la ville, la province, le pays… etc.
C'est comme ça que je vois les choses, ce n'est pas la parole de l'évangile, évidement, c'est juste mon avis.
FF

Publié le 25 Septembre 2021

Votre essai est vraiment intéressant et appréciable car il a le mérite de soulever des questions philosophiques qui sont importantes, sérieuses et qu'on ne se pose pas forcément naturellement. Vous nous faites réfléchir sur les points que vous abordez et cela permet à notre pensée de s'affiner et de se complexifier.
Est-ce qu’une personne qui ne connaît pas le langage a une pensée ? Est-ce qu'un animal est capable de penser? Est-ce qu'un bébé est capable de penser?
J'ai un avis sur toutes ces questions mais par contre je ne suis pas un expert sur tous ces sujets. Je pense qu'un animal est capable d'être intuitif, instinctif et d'avoir des sentiments mais par contre est-t-il capable de penser, j'avoue que j'aurais du mal à répondre à cette question....Pour moi un bébé ou une personne ne possédant pas le langage est capable de penser mais plus le langage est évolué plus la pensée l'est aussi car l'humain a plus de mots à sa disposition pour exprimer une idée et pour complexifier sa pensée. Il ne faut pas oublier que notre langage est conçu d'images. Toutes les inventions se réalisent d’abord en pensée. La pensée c’est ce qui fait ce que nous sommes. je suis d'accord avec vous sur tous ces points.
Il n’ y a pas de communication entre un individu et un autre individu. Tout autre que nous même est un ennemi. Que voulez-vous dire?
Les animaux sauvages de la même espèce s’acceptent et s’organisent en petit communauté.
Je dirais que c'est vrai pour les humains aussi.
L'animal ne connaît pas la paix, il vit dans la guerre avec tout ce qui n’est pas sa famille ou son maître qui en prend soin. Là je ne suis pas d'accord avec vous car j'ai vécu avec des chiens notamment et pour certains d'entre eux ils ne faisaient pas la différence entre leur maître et les autres.

Publié le 25 Septembre 2021

Ma chère @Chanelle 75
C'est avec un grand plaisir que je lis vos commentaires complaisants sur mes textes. Mais les mérite-je ?
Parfois, assis devant ma grotte, appuyé, tel un grand père,
les deux mains sur sa canne et son menton pardessus,
moi de même sur ma massue,
je surveille du coin de l'œil le soleil qui tombe là-bas, derrière l'horizon. Et je pense…
Je suis très fier de participer à l'évolution de votre pensée. C'est ma plus belle récompense.
Hommes, femmes, animaux, plantes, créatures connues et inconnues, planètes, univers, chaque seconde qui passe est plus riche que la précédente.
Nul ne peut échapper à l'évolution !
Merci pour ce commentaire généreusement étoilé.

Publié le 25 Septembre 2021
5
Bonjour Fernand Fallou J'ai lu avec bcp d'intérêt vos réflexions sur la pensée et aussi les commentaires intéressants de vos lecteurs et pour répondre à la question Est-ce que les bébés pensent, sont-ils conscients de leurs corps, est-ce que les animaux pensent ? Ma réponse est OUI , alors bien-sûr leurs pensées sont différentes de la notre, elle sont proportionnelles à leurs univers et à leurs capacites. Pour un bébé. Sa capacite de réflexion est grande mais très différente de celle d'un adulte. Les proportions de sa pensée sont dimensionnées. Par exemple, lorsqu'une mère s'éloigne de son bébé, celui-ci pleure car il lui faudra un certain temps pour que son cerveau comprenne qu'il ne fait pas qu' UN avec sa mère . Je vous ai suivi longtemps et souvent dans vos contes, vos réflexions et vos questionnements et je reviens à la lecture après une très longue pause et de ce fait, je réalise une grande évolution dans votre vicabulaire et votre réflexion donc j'en déduis que plus le langage est élaboré plus l'expression de notre réflexion est affinée Bien à vous
Publié le 24 Septembre 2021

Chère @Parthemise33
Ca y est enfin les vacances sont terminées, d’ailleurs je comprends votre commentaire "glossolalique" d’autant plus que pas plus tard que cette année, au cours de mes vacances, vers le 15 août, je me demandais quelle date nous étions ?
Un chat qui passait par là me répondit fort à propos « mi-aout » je m’interrogeait sur ce chat qui m’a-t-on dit s’appelait "Lumo" et était le chat du plombier. Un pauvre bougre qui était né dans un meuble sous évier et qui passait le plus clair de son temps comme la mère Michelle à chercher son Chat "Lumo"…
Vous avez aussi "Pot" le chat "Pot" du potier
Et "Touille" le chat du clown qui nous fait rire aussi bien qu’une chatouille.
Le chat "Bichou"de la marchande de fromage.
Les chats "Fo" qu’on trouve dans les prisons.
Le chat "Mo" du bédouin
Et le chat "Malo" de Saint Malo
Il doit y en avoir beaucoup d’autres.
Désolé, je crois que je suis atteint par la glossolalie
Cimer tour se menterrecom géchargrave toilé.
FF(même mes initiales sont à l'envers. Là, c'est écrit Fallou Fernand)

Publié le 08 Septembre 2021
5
@Fernand Fallou Cher FF, votre réflexionnement, ou votre réflexivité, sur le langage et ses conséquences sur la supériorité de l'homme sur l'animal m'ouvre un portillon grinçant et rouillé sur les contrées inexplorées et nébuleuses du cerveau. Vos observations pertinentes et finement argumentées sont atténuées par un bémol. Un petit hic dont je tiens à vous réserver la primeur. Voici les faits, dans toute leur éblouissante nudité, comme Vénus sortant de l'onde. Hier au soir, j'avisais dans ma bibliothèque le manuel "Chinons en Chinois" , destiné à l'apprentissage rapide de la susdite langue. Et là, quelle ne fut pas ma stupéfaction d'apprendre que, alors que j'avais naïvement cru durant de nombreuses années (dix-neuf ans pour être précise) que ma chère Minette , ma Déméter, mon lapinou d'amour, mon petit tas de poils ne savait s'exprimer qu'en langage félin et se contentait donc de saluer mon départ matutinal d'un "miaou" innocent et classique, il s'agissait en fait d'un des vocables chinois les plus couramment utilisés Ni-à-ou signifiant "salut !". Je pétarade de légitime orgueil. Vie antérieure ? Personnalités multiples ? Ou bêtement glossolalie (c'est pas souvent qu'on peut le placer, celui-là !) La science n'explique pas tout et il convient de rendre grâce à la providence sans trop chercher à approfondir. Car la raison vacille, l'esprit s'égare, confronté aux profondeurs abyssales d'un aussi insondable mystère. Déméter s'est déclarée (en Chinois, cela va de soi) ravie que nous puissions enfin communiquer de façon plus approfondie dans la langue de Lao Tseu. Ainsi donc, l'évolution est en marche. Les félins (et non pas les singes, comme le laisserait penser Pierre Boulle) sont sur le point de prendre le pouvoir. J'attends une communication de votre part sur cette nouvelle ébouriffante Merci Bisous Merci
Publié le 07 Septembre 2021

Mon cher @Fernand Fallou
Ah, pourtant j'avais laissé un petit paquet d'endroits, mais non, pas Flic-en-Flac !
Il va falloir que j'y retourne !
J'insiste :
Jardin Pamplemousse ? Trou aux Cerfs ? Casella Bird Park ? Le Lac Sacré ?
J'en garde encore un peu sous le coude...
;-) Michael

Publié le 06 Septembre 2021

Mon cher @Michael Sherwood
pas de chance, j'étais à Flic en Flac.
quant à nos rares points communs
nous sommes en plein dans l'atout de la planète.
c'est de la diversité que nait l'évolution
ce n'est pas une loi, c'est juste mon avis.
bonne journée.
FF

Publié le 06 Septembre 2021

Mon cher @Fernand Fallou
Je crois que l'île Maurice (Grand Baie, Trou aux Biches, le Grand Morne, l'île aux Cerfs, l'île d'Ambre, Chamarel, Triolet, Cure Pipe, Port Louis, Mahébourg, tant d'autres, j'en oublie..) est l'un de nos rares points communs !
Camping ! Apéro ! Tout ce que je déteste. On dira que je suis asocial, agoraphobe.
Les vacances ? Toujours à l'étranger, souvent même à l'étranger de l'étranger, (ex : Chypre du Nord à Chypre, Zanzibar en Tanzanie, La Petite Terre plutôt que la Grande Terre à Mayotte...)
Pourquoi ? Difficile à dire sans une introspection personnelle. L'écriture m'y aidera. Je me donne deux ou trois ans...

Publié le 06 Septembre 2021

Mon cher @Michael Sherwood
Lorsque j'habitais Paris, je suis venu plusieurs fois en camping à Biscarosse (bien avant le film Camping.) Aujourd'hui que j'habite Bordeaux, ma compagne ne veut pas aller en vacances à Biscarosse.
Pas assez loin, mon ami... qu'elle me dit.
Que les femmes sont compliquées !
Le sable mélangé aux aiguilles de pins, l'odeur de ces derniers dans l'air iodé du bord de l'océan, les tongs, les shorts, les débardeurs, la casquette NY, l'ambiance bonne franquette, à celui qui dégainera l'apéro le plus vite, et dans tout les coins l'odeur des barbecues...
Moi j'aime bien le camping...

Publié le 05 Septembre 2021

Mon cher @Fernand Fallou
Je suis heureux d'apprendre que vous connaissez aussi l'île Maurice ! C'était un peu les vacances du pauvre quand j'habitais La Réunion, faute de se payer le billet pour la métropole - tout est question de point de vue !

Publié le 05 Septembre 2021

Mon cher @Michael Sherwood
Tout d’abord, je vous remercie de vous intéresser à ce que j’écris. J’ai très longuement hésité avant de publier ce texte.
Effectivement les animaux pensent, c’est une certitude. Mais il me semble qu’ils ont un registre d’images, de signes, d’expressions trop court pour que nous puissions avoir une discussion. Je me suis mal exprimé dans ce que je voulais dire. Je voulais dire que les tentatives de communications avec les animaux étaient le fait de l’homme et jamais le fait de l’animal. J’ai été très étonné de constater lors de mes vacances à l’ile Maurice alors que je nageais entre les coraux, qu’il y avait autour de chaque rocher, de chaque buisson de corail deux ou trois ou quatre petits poissons qui faisaient du gardiennage et qui malgré leur petite taille n’hésitaient pas à vous attaquer si vous vous approchiez trop près. C’est pour moi la preuve que la pensée est dans tout ce qui vit. Vous avez raison, les éléphantes, les chats, les chiens etc… savent se faire comprendre mais sont incapables de tenir une discussion. Probablement faute d’expression.
Merci pour ce commentaire généreusement étoilé.

Publié le 05 Septembre 2021
5
@ Fernand Fallou votre essai sur « La pensée » a le mérite de nous faire réfléchir et de poursuivre la réflexion par des recherches personnelles. Il y a une proposition en particulier sur laquelle je suis en désaccord : « A part quelques cas exceptionnels, dans des circonstances exceptionnelles, aucun animal n’a jamais essayé de communiquer avec les hommes. » Déjà ce « circonstances exceptionnelles » introduit une faille : cela montre que les animaux communiquent avec les hommes quand ils le jugent nécessaire ! Ils vivent dans leurs mondes (pour ne citer que des mammifères, le monde des chats n’est déjà pas tout à fait celui des chiens, encore moins celui des éléphants ou encore des singes). On généralise en disant « les animaux ». Mais tous les animaux n’ont pas le même corps, la même taille, les mêmes besoins, et ils n’ont pas les mêmes référents, le même vécu que les hommes ! Imaginons la rencontre d’un homme et d’un extra-terrestre : on aura à peu près le même dialogue qu’avec un animal ! Mais si on ne peut pas précisément traduire ce que disent les animaux familiers (aboiements, miaulements), on peut malgré tout interpréter leurs comportements, leurs langages corporels, leurs regards (pupille du chat qui se dilate, ronronnement, feulement de colère, lèchement de la langue, museau qui touche le nez de l’homme ou d’un autre chat, avancée de la patte, roulement ventre en l’air, mouvements de la queue, etc.) Pour sortir du cadre des animaux de compagnie, que dire des éléphantes rencontrées au détour d’une piste dans la brousse africaine qui se mettent à battre furieusement leurs larges oreilles, pour crier aux humains « éloignez-vous », afin de protéger leurs petits ? Les animaux interagissent et communiquent avec nous quand leur besoin s’en fait sentir : A nous humains d’interpréter ces signes !
Publié le 05 Septembre 2021

@lamisch
Ma chère Michele
La pensée collecte les infos sensorielles, émotionnelles. Le langage, lui, permet de la structurer, de l'organiser, de la synthétiser et de donner naissance à la réflexion, au dialogue de la raison avec elle-même, qui, eux, permettent d'approfondir.
C’est ce que je dis. (moins bien)
Bien c’est dimanche aujourd’hui, je vais m’arrêter de courir, de penser à mon chantier qui va se terminer bientôt (samedi prochain,). Je vais me reposer.
Merci pour toutes ces étoiles qui enjolivent ma pensée.
FF

Publié le 05 Septembre 2021
5
@Fernand Fallou Cher Fernand, ta facilité à balader ton lecteur dans ton domaine m'épatera toujours. Il faut dire qu'il est aussi singulier que sympathique, ton monde ;-). /// La pensée collecte les infos sensorielles, émotionnelles. Le langage, lui, permet de la structurer, de l'organiser, de la synthétiser et de donner naissance à la réflexion, au dialogue de la raison avec elle-même, qui, eux, permettent d'approfondir. Cette seconde étape, les animaux, pour la plupart, ne la vivent pas... mais ils pensent, il rêvent... sans que nous sachions s'ils sont capables de dissocier leurs voyages oniriques de la réalité. /// "La pensée est ce qui caractérise l'homme et lui donne sa dignité", affirme-t-on. À mes yeux, l'apanage de l'Homme serait plutôt la réflexion. /// Cate, feu ma petite Jack Russel, avait su inventer un langage pour communiquer avec moi. Il alliait postures, intonations, regards, et je peux te garantir que je la comprenais parfaitement ;-). /// Merci pour ce partage, bises et bonne soirée. Michèle
Publié le 04 Septembre 2021

Cher @Damian Jade
Tout d’abord, merci de vous intéresser à mes écrits. Qui comme vous le dites méritent réflexion, même si scientifiquement ils peuvent êtres contredits ou affinés. J’ai lu « Sapiens » de Harari ce livre m’a imprégné sans qu’il ne me reste quelque chose de concret dans mon esprit… Si, j’ai été très touché par la façon dont on traite les veaux. Pendant les six mois qui suivent leur naissance, ils sont engraissés, debout dans un caisson qui ne leur permet pas de faire un seul pas afin que leur viande reste tendre. Les premiers pas qu’ils feront au bout de six mois sont ceux qui les mèneront à l’abattoir sans avoir jamais vu le beau ciel bleu de la terre. J’ai ennuyé personne, je n’ai cherché à convaincre personne, j’ai simplement arrêté de manger du veau. Quant aux Espagnols j’ai habité pendant cinq années environ à Argeles sur Mer, j’allais souvent en Espagne, j’emmenais mes Belles visiter le musée de Salvador Dali à Figueras. Dites ce que vous voulez mais les produits espagnols, nettement moins chers que les produits français sont nettement gustativement en dessous des mêmes produits français, idem pour les alcools. Quant à l’Italie où j’ai été quelque fois, où j’ai découvert le cappuccino sur le pont du Rialto… à Venise. Je suis revenu de Sicile dernièrement (avant le covid) en disant : je sais ou l’on peut manger une bonne pizza … C’est en France !
Les Italiens sont de grands artistes, les Espagnols de grands travailleurs et cela, j’imagine, influe sur notre façon de penser directement sous l’influence de nos éventails culturels de mots, de goûts, d’odeurs, de décors, d’environnements etc…
Mais comme vous le dites tout peut être contredit, même Eric Zemmour qui pourtant a souvent raison.
Merci pour ce commentaire surchargé d’étoiles.
FF

Publié le 04 Septembre 2021
5
Ah que j'aime tous ces questionnements ! Si certaines suppositions peuvent être scientifiquement contredites (ou affinées), vous mettez le doigt sur bien des sujets qui méritent réflexion. Cela me donne envie de me replonger dans du Noam Chomsky et du Yuval Noah Harari. J'ai souvent débattu du sujet (un langage complexe aide-t-il à une pensée plus poussée ?) et j'ai souvent cédé pour ne pas paraître ce que je ne suis pas. J'ai la conviction, sans pouvoir le prouver, que l'apprentissage de la complexité permet l'appréhension de celle-ci. Cela semble être une lapalissade mais, je m'explique : en apprenant une langue complexe (l'allemand, le français...), l'effort fourni est tel (mémorisation, compréhension) que le cerveau s'habitue à cet exercice pour le restant de sa vie, quelles que soient les difficultés/complexités rencontrées. Mais... me rétorque-t-on très justement, les Espagnols et les Italiens (à la langue très simple d'abord) ne sont pas moins dénués de ces capacités-là. C'est vrai. Alors, peut-être sont-ce l'expérience, la culture, le volume des échanges... qui déterminent les capacités de pensée / penser ? Un autre contre-exemple à ma théorie : Eric Zemmour, maîtrisant parfaitement le langage, a un mode de pensée qui peut sembler manquer (pour le moins) de complexité ;-)
Publié le 04 Septembre 2021