La Réelle Histoire de l'humanité - Tome 2 La fin des mystères de Titan - Gôbekli Tepe Malte Stonehenge

508 pages
Feuilleton
de Yvar BREGEANT
La Réelle Histoire de l'humanité - Tome 2 La fin des mystères de Titan - Gôbekli Tepe Malte Stonehenge Yvar BREGEANT
Synopsis

Quel rite majeur célébraient nos ancêtres dans les cavernes ?
Pourquoi les grands sites mégalithiques ont-ils été construits ?
En révolution de ce tout ce que nous croyions savoir de ces sites mystérieux, l’auteur décrypte pour nous grâce au sumérien le langage symbolique commun à la caverne et aux plus grands temples sacrés de la Terre.
Ici, Göbekli Tepe, Malte et Stonehenge.
Par ce nouveau chapitre faisant tomber le voile du culte de la Déesse-mère de l’Humanité, l’auteur poursuit sa mise à nu de la vision du monde ésotérique, sa lutte contre les mensonges religieux et scientistes qu’il juge responsables de la ruine de notre planète.
Dire que ce n’est là qu’une simple étape pour atteindre notre but ultime, trouver la clef de la plus grande énigme : celle de notre origine !

Publié le 10 Septembre 2021

Les statistiques du livre

  39 Classement
  458 Lectures 30 jours
  458 Lectures totales
  +48 Progression
  0 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

15 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Yvar BREGEANT
Bonjour Yvar. Merci pour votre mot et vous avez sans doute raison à 99 %. Votre travail ambitieux dont on peut débattre est quoiqu'il en soit admirable au sens ou le travail et les convictions l'animent. Comme vous le mentionnez un comité de lecture est un comité de lecture, et est le plus souvent en circuit fermé. Dés qu'on l'ouvre , on s'aperçoit que les voeux pieux de lecture disparaissent et que la paresse est dominante. Quand aux justiciers de pacotille qui ne brillent que par des formules pathétiques qui (ils le croient) ne valorisent qu'eux mêmes, nous nous en faisons les prédateurs. Comme vous le savez la chienlit repousse, et l'éradiquer totalement, c'est la stimuler. Nous allons néanmoins procéder à un petit nettoyage d'automne.
Pour gagner du temps, laisser nous les liens sur contact@monBestSeller

Publié le 24 Septembre 2021

Pour mieux illustrer le langage symbolique utilisé par les bâtisseurs de ces sites sacrés, j'ai trouvé utile de laisser le livre entier en libre lecture, Stonehenge inclus.
L'intégralité des symboles, mythes et personnages majeurs des mythologies sera expliquée dans les livres précédents non encore édités.
Celui-ci, le sixième de la série illustre avec ces trois premiers exemples à quel point les chercheurs et observateurs de ces sites sont dans l'erreur.
Ignares de la symbolique sacrée qui innerve ces sanctuaires, ils continuent à les interpréter comme ayant été édifiés par des chasseurs-cueilleurs primitifs y célébrant des fêtes agricoles ou d'élevage en lien avec un culte solaire..
Sans aucun doute une des plus grandes bêtises de notre histoire.
Yvar

Publié le 23 Septembre 2021

@monBestSeller
Message ouvert aux administrateurs du site :
Bonjour,
Je me permets de m’adresser à vous directement depuis ma page.
Je pense être un auteur qui fournit un travail de qualité. En témoignent les deux ouvrages que j’ai mis en ligne.
Je pense être un auteur ayant toujours fait preuve de respect envers ses collègues. En témoignent les nombreux échanges que j’ai pu avoir avec nombre d’entre eux.
Très clairement, je ne nourris aucune naïveté et ne m’attend à aucun soutien de votre comité de lecture qui pour moi, très franchement, n’en est pas un puisqu’il évolue en circuit fermé, en ne lisant, ne soutenant et n’adoubant que celles et ceux qui suivent une ligne éditoriale ou une opinion générale qui lui ressemble. Ceci dit, c’est très humain d’avoir des préjugés donc je ne lui en veux pas.
Je ne m’attends à rien non plus de l’édition française pour les mêmes raisons. C’est pourquoi d’ailleurs je ne leur enverrai jamais rien. Je répugne à ce qu’un directeur éditorial à la culture étriquée finisse par vouloir m’imposer ce que je dois dire, croire ou penser. De ce point de vue, remarquez que les éditeurs anglo-saxons sont bien plus ouverts et éclectiques.
Je m’attends par contre à l’adhésion du vrai lectorat qui ne peut se manifester que sur le temps long. C’est pourquoi je ne me vois pas non plus recourir à des commentaires de mon cercle d’amis pour avoir des retours sur mes livres.
Je crois grandement aux vertus de l’autoédition pour la liberté qu’il procure.
Je crois beaucoup à votre site en ce qu'il permet à des autoédités de tous les horizons de rencontrer leur public, ce dont je vous remercie très sincèrement.
Tout ceci pour dire quoi, me direz-vous ?
Que très franchement, en regard de c(m)es convictions, je ne m'attend qu'à une seule chose de votre part dans la gestion du site : faire un travail sérieux de régulation en éjectant les pseudos lecteurs et/ou auteurs qui ne viennent ici que pour nuire aux auteur(e)s. (cf par exemple Bella venu "noter" Emy Luca sur son livre "laisses le souffle..." ou Jules x ex La Miss 1,2,3,4,5,6 ici).
D’avance un grand Merci.
Yvar

Publié le 23 Septembre 2021

Oui... ok
Autiste asperger de la grammaire française et maintenant frappée d'Alzheimer. C'était sous votre avatar de la Miss l'année dernière, sous mon tome 1, avant que tous vos commentaires malveillants à mon intention et de tant d'autres auteur(e)s ne soient effacés par l'administrateur de MBs qui, alors, précisons-le tout de même, était en veille et opérationnel.
Là, il a juste dû s'endormir sur son clavier.
Attristé en tous cas de voir qu'en un an vous n'avez pas évoluée le moins du monde.

Publié le 21 Septembre 2021

Ha. Enfin. Vous avez modifié "parce nombreux" par "parce que nombreux". Cela devient un peu plus intelligible, je vous le concède.
Quant à la qualité objective de votre avis, vous qui pensez que le sumérien servait à compter les moutons et les chèvres... comment vous dire... ?

Publié le 21 Septembre 2021

Chère madame,
Désolé de vous contredire (on constate ici vos limites), mais "parce que nombreux sont ceux qui le commettent" est du parfait français. Dommage que votre hypothétique don pour les langues ne vous ait pas révéler cela.
PS : Pour ne rien vous cacher, je n'ai pas réussi à lire jusqu'au bout votre pensum. Mon abnégation ne va pas jusque-là. Néanmoins, la chose m'a fait irrésistiblement penser aux délires de tous ces escogriffes qui se donnaient pour mission de démontrer la quadrature du cercle. De fait, pour votre gloire, peut-être vous manque-t-il seulement un Queneau.

Publié le 21 Septembre 2021

Mademoiselle, pas de temps à perdre, désolé. Relisez juste votre précédent commentaire... "parce nombreux". Vous comprendrez.
Prenez au moins le soin de corriger votre erreur avant de répondre (MBs permet de revenir sur ses précédents commentaires vous savez), ce que maintenant, probablement, vous ne manquerez pas de faire, après vous être une nouvelle fois ridiculisée.
Mon dieu...

Publié le 21 Septembre 2021

Peut-être parlez-vous plus de langues que Mme Babel soi-même, mais il n'en reste pas moins que le français demeure pour vous une térébrante énigme. Car, sinon, pourquoi me reprocher "parce que nombreux sont ceux, etc" ? Pour le reste, je n'y comprends que pouic, désolé.
PS : Aimeriez-vous que je vous cause un peu des valeurs comparées de l'indicatif et du subjonctif ? Cela vous permettrait peut-être de comprendre en quoi vous aviez fait un grave contresens en mettant l'un pour l'autre. N'hésitez pas.

Publié le 21 Septembre 2021

Cher Jules x, y et z
Je vous remercie pour toute l'attention quotidienne que vous me portez.
Je pense, pour ma part, que vous n'avez rien lu, voire, pire, rien compris, ni les matières traitées ni même le commentaire de Mr DUFOUR qui me conseillait de remettre une édition simplifiée sans préambule et notes d'auteur.
Il semble que vous ne vous arrêtiez qu'à des détails superficiels bien insipides en vous arcboutant à grand peine sur une "incroyable" erreur que vous avez décelée.
Pourquoi ? Je ne sais pas.
Enfin si, je sais. C'est votre expression favorite "couilles dans le potage" dans l'un de vos commentaires à un autre auteur qui m'a mis sur la voie.
Vous êtes toujours la même. Vous n'avez pas changée.
En tout cas, vous m'avez bien fait rire avec votre "grave contresens".
Toujours aussi ridicule.
On dirait une vieille maitresse d'école toute rabougrie qui n'a lu que le petit Robert de toute sa vie. Et qui a perdu ses binocles en tapant sur son clavier avec un doigt, car que doit-on penser de votre « ce n'est pas parce nombreux » ?
Quand vous parlerez correctement la seule langue que vous prétendez maîtriser, vous pourrez peut-être venir ici faire la fanfaronne.
Fanfaronne, car vous n’êtes bien sûr qu’un énième avatar de "la Miss", la plus stupide membre de ce site qui s’est déjà faite éjecter plus d’une fois comme une malpropre et qui reprend apparemment du service.
Où en êtes-vous d'ailleurs dans vos nouvelles depuis votre dernière (d)éjection ? Toujours en train de refaire du neuf avec du vieux ?
Pitoyable.

Publié le 20 Septembre 2021

@ Germain Dufour
Bonjour Mr DUFOUR,
Je trouve votre remarque utile. Elle fait écho à ce que je dis au début de mes notes d'auteur, savoir que j'ai longtemps hésité à les insérer de crainte qu'elles ne découragent un certain nombre de lecteurs.
Et, tout comme vous, moi non plus je n'aime pas tout chez Zidane ! Le coup de tête était clairement de trop...
Aussi suis-je à l'écoute de toute axe d'amélioration de ma présentation de ce livre.
Après réflexion, j'ai déplacé les notes d'auteur à la fin par souci de simplification. Je reste convaincu de leur pertinence et qu'il est utile de les lire pour permettre de comprendre le cadre global dans lequel s'insère l'analyse des différents sites.
En tout cas, merci pour votre retour qui a, lui, vocation très nette à améliorer les choses.
Yvar
Ps: Suite à votre remarque j'ai aussi inséré une table des matières pour celles et ceux qui préfèrent se rendre directement, en sélectionnant la page, à l'explication des sites qui les intéressent.
N'hésitez pas à me donner votre avis, le cas échéant, si ces améliorations en soi s'avèrent suffisantes ou pas.
En tout cas merci pour votre compliment appuyé quant aux recherches effectuées. C'est très encourageant.

Publié le 19 Septembre 2021

J’ai eu l’impression d’être à la bibliothèque il y a longtemps, cherchant des documents pour mon mémoire, avec toutes vos pages de garde, de mises en garde, de précautions, d’avant-propos… heureusement, je ne les lis plus (depuis longtemps) et ai appris à aller directement au début du début. Bref, après cette mise en bouche totalement inutile (de ma part), si ce n’est de vous dire à quel point, comme Zidane avec son fameux coup de tête qui a fait dire à tous que, vraiment, il ne pouvait pas gagner une 2ème coupe du monde et définitivement devenir l’icône qu’il était destiné à être, comme Zidane donc, vous faites tout pour décourager vos lecteurs d’aller à la première page. Et si, parce que c’est ici, que nous n’avons pas dans les mains une version papier, que je suis un lecteur du dimanche, (je dis ça comme je dirais peintre du dimanche que je suis aussi parfois et que nous sommes dimanche), que vraiment tous ces avant-propos non seulement sont décourageants, mais répulsifs, repoussants, et si, donc, vous aviez pour ici une version "pour les nuls", je veux dire vulgarisée, accessible ? Il y a dans votre livre des années de travail, de recherches, de minutie, de doutes, de joies, il y a certainement aussi des hypothèses que vous validez, que vous révélez. Et si, enfin (je fais référence à ma longue diatribe), vous proposiez une version simplifiée ? Bref, bravo, comment ne pas être subjugué devant tant de travail, de passion et de générosité, si je peux me permettre, chapeau bas !

Publié le 19 Septembre 2021

Cher Jules,
Bonjour et bon dimanche.
Comme c'est agréable de lire un autre de vos commentaires qui restera sûrement, lui aussi, dans toutes les mémoires. Vous êtes décidément extrêmement productif et tellement pertinent. C'est bien..
Je suis juste un peu triste pour vous de constater qu'après avoir bu votre café du matin vous êtes toujours remonté comme une pendule me concernant. Je vous invite chaleureusement à tout de même vous détendre un peu, car la vie reste belle et chercher bien stupidement la petite bête à son prochain n'est pas vraiment le signe d'une grande intelligence. Mais peut-être que je me trompe...Vous en semblez tellement convaincu.
Pour votre gouverne, MBs est un site d'auteurs débutants. Nous sommes ouverts aux corrections orthographiques mais le respect et la compréhension restent de mise.
Nous n'avons pas derrière nous une armée mexicaine de correcteurs et vérificateurs à disposition d'un éditeur pour éliminer toutes les coquilles qu'induit nécessairement la production d'un texte.
Vous pouvez, certes, vous amuser à en chercher encore si cela vous chante. Vous en trouverez sûrement et pourrez ainsi allègrement en jouir tant que vous voudrez, mais cela ne rendra malheureusement pas l'état d'esprit de vos commentaires moins indigent.
Sinon, l'usage du subjonctif suivant "après que" est rentré dans l'usage courant, mais est parfois décrié par les fiscalistes de la langue française dont vous êtes visiblement l'un des plus grands hérauts.
Je rectifie néanmoins cette "coquille".
Je ne souhaite pas vous heurter, puisque ceci, visiblement, explique vos limites à produire un argument digne d'intérêt sur le fond qui est tout de même plutôt ce à quoi s'attend un auteur d'essai.
Yvar
PS : Dans le cas où vous vous seriez trompé de site, je vous conseille le site suivant, peut-être, un peu plus adapté à votre besoin de vous exprimer : jesuisunprodelaconcordancedestemps.com.

Publié le 19 Septembre 2021

Une explication, je pense, utile, pour mieux vous permettre de situer ce livre au sein du feuilleton :

Le premier livre est autour de la 10e place du site et est entièrement en libre lecture.
Il pose le cadre général, de manière romancée.
Il sera ensuite divisé en trois livres-chapitres pour y intégrer sa base documentaire expliquant progressivement, avec une approche chronologique, l’intégralité des symboles et des mythes majeurs des différentes ères et civilisations.

Ce livre-ci est lui le chapitre 3 du tome 2.

Le tome 2 se focalise sur le particularisme du culte de la déesse-mère qui a été extrêmement prégnant à travers le temps et les civilisations.

Ses deux premiers chapitres font une révision des symboles les plus importants utilisés en ésotérisme pour représenter le pouvoir qui fut prêté à la déesse-mère de régénérer les morts en des êtres divins après qu'ils soient retournés à leur mort dans sa matrice.
Nous reverrons ainsi les bases du langage symbolique, qui doit être compris comme étant un véritable langage codé, destiné à un usage sacré et qui a été utilisé de manière universelle et intemporelle par toutes les grandes prêtrises des différentes religions pour encrypter leur enseignement de fond strictement identique et le masquer ainsi aux non-initiés.

Dans ce livre chapitre 3, ce langage symbolique est illustré avec l’analyse du langage auquel ont eu recours les bâtisseurs des temples mégalithiques (datés du Néolithique) de Göbekli Tepe, Malte et Stonehenge en faisant le lien avec le même langage observé dans les cavernes de Gargas et Cosquer (datées du paléolithique supérieur).
Le livre suivant, chapitre 4, traitera des 14 sites mégalithiques majeurs restants.
Le livre suivant, chapitre 5, des sites de Nazca (Pérou) et du plateau de Gizeh.
Le livre suivant, chapitre 6, dévoilera le sens caché des mystères de la Chrétienté et de l’Islam.

Le tome 3 révèlera le sens caché de l’intégralité des symboles (plus de 500) dans une logique de dictionnaire, c’est-à-dire avec une présentation en liste.
Pour chacun, il y aura une synthèse, une analyse étymologique de leur langue racine ainsi que des exemples tirés de l’analyse comparative des mythes.

Le tome 4 fera la démonstration que la philosophie, les cultes à mystères (d'Éleusis, d'Isis…), les grandes religions et le scientisme font partie de la même famille religieuse et tirent leur origine de l’enseignement ésotérique primitif véhiculé au départ par la mythologie.

L’histoire romancée initiée dans le tout premier livre, ne reprendra son cours qu’avec le tome 5, jusqu’au tome 7, pour nous conduire au moment de notre prise décision finale, en toute liberté et de manière éclairée…

Alors Merci mille fois pour votre soutien par vos lectures et commentaires qui m'encouragent beaucoup pour finaliser ce « travail », vous l'avez compris, assez "titanesque" !

Yvar

Publié le 15 Septembre 2021

...à l'ignorant qui se pense sage.

Publié le 14 Septembre 2021

La folie présente bien des visages...

Publié le 13 Septembre 2021
4
Synopsis intérressant
Publié le 11 Septembre 2021
Yvar BREGEANT
Biographie

Ce feuilleton est le résultat d’années de recherches documentaires en histoire, cultes et religions, mythologie comparative, langues anciennes,...


A lire dans les actualités