Et tous eurent les yeux vert pâle

30 pages de Saint-Bleyras
Et tous eurent les yeux vert pâle Saint-Bleyras
Synopsis

18 textes brefs qui méritent peut-être un coup d’œil.
Après tout, les yeux vert pâle, c'est pas si mal !

Publié le 10 Septembre 2021

Les statistiques du livre

  94 Classement
  218 Lectures 30 jours
  449 Lectures totales
  -30 Progression
  0 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Blanchet Rachid
Merci Bruno pour votre commentaire. Vous avez du bulbe, "rachidien" en l'occurrence (!). En tout cas vos commentaires, que j'apprécie pour leur ouverture à des références littéraires élargies (bien que principalement françaises, en général, si je me rappelle bien), et pour votre façon de vous y impliquer un temps, me sont précieux, en termes de "reconnaissance" et d'encouragement à poursuivre. Puisque vous aimez Baudelaire, je ne résiste pas au plaisir d'écrire ci-dessous ces vers ouvrant le poème Chant d'automne :
"Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres
Adieu vive clarté de nos étés trop courts
J'entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours."
Vers que j'ai appris en classe de seconde, à l'automne 1967, avec Gabrielle Russier comme professeur de français. Et que j'ai retenus, sans erreur je l'espère, jusqu'à aujourd'hui.
Merci encore, et à une autre fois.
Amicalement,
à vous lire.
Georges / Saint-Bleyras

Publié le 27 Septembre 2021
5
Ces textes méritent en effet le coup d'oeil :-) Entre conte, prophétie, récit de rêve, poésie, bout de récit... mais, surtout, chaque texte est un microcosme, chaque texte recrée le monde, comme en un jeu, à l'aide de la grammaire (mais le lexique serait devenu un peu fou). L'effet cadavre exquis donc, plus exquis que cadavre à vrai dire car un courant de beauté souvent y passe, qui m'a fait penser par moments à Rimbaud ou Vian. Je crois que ça valait le coup de les mettre en ligne ces textes (pour répondre à une de vos interrogations ci-dessous). J'ai l'impression que vous êtes gâté question lecteurs : vos livres sont chaque fois commentés par de nombreuses personnes et souvent des gens nouveaux. Moi, je suis avec d'autres un de vos fans les plus fidèles : non seulement vos textes me plaisent, mais votre démarche aussi, votre questionnement, et votre recul, qui fait du bien. Au plaisir de vous lire encore. Amitiés. Rachid / Bruno
Publié le 25 Septembre 2021

@Palamède
Merci pour votre commentaire qui dit joliment que ces textes ont trouvé, de nuit, le chemin d'une résonance en vous. J'en suis content et ça me fait plaisir. Et, encore une fois, j'aime votre façon de vous exprimer dans ce commentaire que je ressens en harmonie, presque au sens musical, avec ce bref recueil de textes.
Merci à vous !

Publié le 19 Septembre 2021

Pareil qu’Elvira84, petite musique de nuit. La nuit, les douleurs sont plus aigues. La nuit, vos textes sont plus perçants (je les ai mieux perçus !), il faut rentrer, se laisser porter, entendre leur musique. Petit concerto pour piano et corde. Et après on dort apaisé. Merci pour ce partage.

Publié le 19 Septembre 2021

@Philippe Clausels
Je tiens depuis cette page ma promesse faite sur la page de mon "Et la nuit sera reine", le 6 août...
J'ai lu votre "Les rêves s'envolent", et je vous remercie pour ces textes : vos rêves font escale chez moi ! J'ai voyagé richement durant cette lecture (qui serait à reprendre en "prises espacées"), bel écrit, belles images. Bel optimisme aussi : "Nous sommes plus puissants que la haine et la bêtise", écrivez-vous page 11. Puisse l'avenir vous donner raison, puissions-nous aussi tous y concourir... quitte à écrire des poëmes !
En évoquant les Highlands, vous concluez : "La beauté de toutes choses explose comme un feu d'artifice" (p. 9). Je pense alors à Dostoïevski : "La beauté sauvera le monde", et je regarde votre optimisme comme un programme...
Pour finir, sans clore, j'aime votre constat : "Nul n'est à l'abri de ses rêves". N'est-ce pas ?

Publié le 18 Septembre 2021

@Elwira84
Bonsoir.
Comme votre récit m'enchante ! Vous avez lu ces textes comme je les avais écrits : "sans chercher à comprendre, sans me creuser la tête, sans objectif". Nous faisions ma compagne et moi des sortes de "cadavre exquis" : à tour de rôle chacun écrivait en se cachant une ou deux phrases sur un feuillet de papier qu"il repliait ensuite et passait à l'autre pour qu'il écrive lui aussi sans le montrer le texte qu'il voulait. "Et ils eurent tous les yeux vert pâle" correspond aux textes que j'ai écrits moi-même, en suivant ce qui me venait à l'esprit et en suivant une sorte de petite histoire, des tableaux plutôt qui s'imposaient à moi. Dans le cours de dix-huit cadavres exquis, répartis sur plusieurs jours.
Quel impact inattendu sur votre propre activité onirique et sur le souvenir que vous gardez de vos rêves, ces quatre matins suivant quatre brèves lectures du soir ! Alors là, ça me plaît !
Merci à vous !

Publié le 15 Septembre 2021

@Saint-Bleyras Nous nous éditons tous chez MBS pour être lus, obtenir des avis plus distants que ceux de nos proches, voire obtenir des avis tout court, lorsque ce n'est pas le cas ; pour communiquer et échanger aussi.
Après six années passées ici, ma plus grande déception est d'avoir constaté que, si tout le monde souhaite être lu et trouve légitime que ce soit le cas, la notion de libre échange, celle de savoir "donner pour recevoir", échappent à la plupart.
Les ego hypertrophiés jouent des coudes, le chacun pour soi rafle la mise... Plus d'esprit critique, plus d'échelle de valeur. Paiement de pack de mise en avant et référencements divers faussent jugement et progression dans un classement de pacotille.
Les auteurs ne lise pas ou peu ; les lecteurs se raréfient.
J'ai essayé de lutter autant que possible, quitte à me faire traiter de lectrice compulsive, car j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir de nouvelles plumes, ici... Mais à l'impossible nul n'est tenu. Je continuerai à "jouer le jeu" avec mes "auteurs fétiches", dont vous êtes, sans prêter le flanc au travers de mes propres écrits.
Bonne soirée, cher Georges, et big bec.
Michèle

Publié le 13 Septembre 2021

@lamish
Merci Michèle pour ce commentaire empreint de finesse et de grâce.
Monbestseller représente pour moi un lieu où publier des textes qui ne sont, à mes yeux, voués ni à l'édition normale ni, encore moins, à devenir des bestsellers.
=
Cette petite observation est un peu moins secondaire qu'il pourrait y paraître, de mon point de vue : dans cette approche "publication hors édition et course aux ventes", il reste important qu'il y ait des lecteurs, mais pour de bon, càd pas des clics ou des lecteurs-réseau mobilisés pour la promotion d'un livre par son nombre de lecteurs. Bref, important que les livres que nous publions les uns et les autres soient lus - et commenté en retour - sur la plateforme. C'est mon avis.
=
J'ai mis en ligne "Et tous eurent les yeux vert pâle" pour qu'il soit lu et commenté, plutôt que de rester dans mes papiers. Comme tous ceux que j'ai publiés sur mBS (et pas gratuitement dans les faits puisque j'ai mis pour tous un pack audience A la une grand format sur un mois, 63 € chaque fois, et un Prem's à 12 € par mois au total). J'ai estimé que cela en valait la peine, pour moi et pour d'éventuels lecteurs.
=
Mais je m'en rends compte : il y a pour beaucoup d'auteurs assez peu de lecteurs, et encore moins de commentaires... Mais il est vrai que je ne mobilise aucun réseau (parfois quand même... ma femme !). Il est vrai que je lis rarement quelqu'un pour de bon sans partir de la présence d'un commentaire intéressant de sa part sur un de mes textes (et ce fut le cas pour vous, comme pour Bruno Guennec, d'une autre manière, d'ailleurs).
=
Reste donc à viser, directement, pour de nouveaux textes, les maisons d'éditions "normales", ou... à en créer une !
Merci Michèle pour vos lectures et commentaires fidèles de mes textes.
Big bec et à bientôt,

Georges / Saint-Bleyras

Publié le 13 Septembre 2021
5
@Saint-Bleyras Heureusement, je n'ai pas totalement perdu ma manie de regarder les dernières mises en ligne, car le @lamish ne m'a pas avertie. En principe, il sera actif au moment où je vous me réponds ;-). /// J'ai beaucoup aimé vos textes courts. Toujours cet art du mot juste qui est vôtre, cette élégance dans l'assemblage qui joue sa douce mélodie. /// Bien qu'imaginaires, j'ai trouvé leur univers différent ; plus lyrique et irréel, voire surnaturel. Mais les images sont belles, je vous rassure, et prêtent encore à la rêverie. /// Merci pour ce nouveau partage, cher Georges, et, selon la petite habitude que nous partageons, big bec. Michèle
Publié le 13 Septembre 2021

@lamish
Eh bonsoir, Michèle ! La voici ma récente mise en ligne. Courte, et sortie d'un tiroir de... 1994 !
Il s'agit de ma participation à des "cadavres exquis" joués avec ma compagne.
Portez-vous bien et à bientôt. Amicalement,

Georges / Saint-Bleyras

Publié le 12 Septembre 2021