Le jeune homme et la cougar

5 pages de Michel CANAL
Le jeune homme et la cougar Michel CANAL
Synopsis

Ce n'est pas une fable de Jean de La Fontaine, mais une participation au thème d'écriture : "Rencontres".
Ma vie a été émaillée de circonstances concourant à une sexualité épanouie. Le fait d'avoir traversé les années soixante à quatre-vingts au bon moment ?
Il est des rencontres inoubliables. Celle-ci en fut une.
C'était la première, mais pas la dernière.
Bonne lecture.

Publié le 19 Septembre 2021

Les statistiques du livre

  63 Classement
  292 Lectures 30 jours
  292 Lectures totales
  +11 Progression
  0 Téléchargement
  6 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

9 commentaires , 7 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Cher ami @Boris Phillips, ravi de ton passage et de ton appréciation autant complice que bien analysée... naturellement, avec l'humour qui est ta signature.
Bonnes balades gastronomiques en Alsace. Tu connais la règle : sans en abuser !
Amitié.
MC

Publié le 29 Septembre 2021
5
Ah, mon cher ami @Michel CANAL , que voici le beau récit d’une rencontre inoubliable ; une narration que, certes, un certain Alain Briaud – "héros" de l'essai théâtral que tu avais apprécié « Elle voulait que j’écrive sur elle » – ne désavouerait pas ! Une "relation" que ta plume alerte sait déflorer sans aucune vulgarité et pour laquelle cinq étoiles s’imposent. Amicalement et avec humour. Philippe. P.S. Ma première participation à cet "appel à l’écriture" ne saurait tarder… si toutefois les balades et obligations gastronomiques inhérentes à un séjour en Alsace me laissent un peu de temps.
Publié le 29 Septembre 2021

Merci @Xavier Clavelière pour votre passage apprécié.
Un roman sur cette histoire ? Il y aurait matière à... mais à part la mention de cette liaison dans mes écrits de L'éveil de Claire et cette nouvelle pour répondre au thème d'écriture qui ne nuisent pas à l'intime, ce serait soit de la vantardise ou de la vanité, soit de la goujaterie que cette femme encore en vie et qui restera dans mon coeur ne mérite pas.
De plus, compte tenu de l'essentiel de notre relation en matière de sexualité, on entrerait dans un autre genre qui dépasserait l'érotisme acceptable.
Avec toute ma sympathie. MC

Publié le 23 Septembre 2021
5
Rapide et très efficace :) Il y a un roman à écrire de cette histoire, non ?
Publié le 23 Septembre 2021

@lamish, je ne t'en avais pas informée, pensant que tu étais en retrait momentanément.
Mais chère Michèle, sache combien j'apprécie ton passage. Oui, tu as raison, cette rencontre a fait de moi un éternel amoureux... et même un "amoureux de l'amour" comme l'avait parfaitement défini un thème auquel je m'étais laissé embarquer.
Mais cette rencontre a surtout été déterminante pour ma vie d'amant. Peut-être raconterai-je une autre rencontre, à Paris celle-là quelque dix années plus tard, dont je n'étais pas peu fier.
N'est-ce pas aussi une qualité dont les Michel et Michèle ont hérité par l'attribution de leur prénom. J'ai lu, comme beaucoup d'autres, et comme toi certainement que nos prénoms sont en harmonie avec notre personnalité.
Je te souhaite une bonne journée. Quant à moi, je suis débordé... et la date du salon des auteurs de Sète approche. Bises. MC (même nos initiales ont des connotations : mon(ma) chéri(e), mon coeur, mon chou... c'est dire !)

Publié le 22 Septembre 2021
5
Petit veinard, va ;-) ! Une première fois qui ferait bien des envieux... et qui a sûrement contribué à faire de toi un "éternel amoureux". /// Merci pour cette jolie confidence que ta plume a su valoriser comme il se doit, naturellement, sans exhibitionnisme ni excès de pudeur. Bises et bonne fin de journée. Michèle
Publié le 22 Septembre 2021

@Mehdi jartit, merci pour votre passage sur cette page. Le passage commenté d'un lecteur est une chance pour l'auteur.
Une autre forme de chance. Quand la vie est parsemée de ces rencontres utiles, bénéfiques, c'est un vrai bonheur.
Très cordialement. MC

Publié le 20 Septembre 2021

Quelle chance d'avoir quelqu'un à ses côtés pour l'aider à dévoiler ce monde mystérieux et l'aider à s'épanouir. Michel a eu de la chance dans sa vie sexuelle. Un jeune homme bien préparé pour la suite.

Publié le 20 Septembre 2021

Chère @Lidy Williams, quel honneur qu'une Québécoise libertine vienne sur ma page pour se réjouir de cette rencontre déterminante pour ma vie amoureuse.
Oui, un bel exemple d'enseignement, lequel s'il m'a appris tout ce qu'il faut savoir (j'avais alors 17 ans) pour une vie sexuelle épanouie, m'a aussi appris à bien connaître la psychologie et les besoins de la femme pour les respecter au cours de ma vie.
Je pense avoir retenu et appliqué tout ce qu'elle m'a appris.
Parfois, il m'arrive de faire le lien avec un président en exercice qui au même âge, a été follement amoureux de son professeur de français. On sait ce qu'il est advenu de ce désir qui a surmonté tous les obstacles familiaux et sociétaux pour écrire une page de l'Histoire de notre pays.
Merci infiniment, Lidy, et sois assurée de mon amitié en retour. MC

Publié le 20 Septembre 2021
5
Wow ! Quelle chance ce Michel, il a décroché le gros lot. Tu sais que c'est réellement le plus beau des cadeaux ? Si tu as eu une vie épanouie, c'est en partie grâce à son enseignement ; elle a fait de toi un homme sûr de soi. Je sais exactement le changement qui s'est opéré en toi, pour l'avoir vécu aussi. Moi, c'est mon mari mon gros lot, c'est lui qui m'a tout enseigné. C'est moi qui ai eu de la difficulté à me défaire des croyances religieuses qu'on m'avait inculquées. J'ai malheureusement mis beaucoup trop de temps à me défaire de mes chaînes. Alors maintenant, j'en profite pour ne plus avoir de regrets dans le futur. Je trouve tellement dommage que chaque humain n'ait pas le droit à cet enseignement. Ce n'est pas facile pour les hommes de comprendre la sexualité féminine. Nous sommes compliquées les femmes, et tellement différentes l'une de l'autre. La société nous enseigne tout sauf la vie, le sexe, la vie de couple, la communication. Or c'est pourtant la base de la vie, de notre évolution. Ça fait partie de nos fondations. Ça devrait être prioritaire selon moi. Nous serions de meilleures personnes, beaucoup plus épanouies. Si les gens savaient comment nous sommes bien et confiant quand notre sexualité est épanouie et à son apogée. Bon, j'arrête ! Je sais, je rêve éveillée. Sincères amitiés à toi Michel. Lidy xx
Publié le 20 Septembre 2021

Merci @Damian Jade, et honoré du passage d'un écrivain talentueux que j'apprécie.
Un hommage mérité pour cette "dame" qui n'était pas que belle.
A son sujet, j'ai écrit dans L'éveil de Claire (p. 56 et 57 du manuscrit) :
« Jeune homme, une femme que j’admirais en secret m’a fait passer du rêve à la réalité. Ce sont ses yeux que l’on remarquait en premier, de grands yeux bleus qui reflétaient une sensualité exacerbée. Elle avait dû remarquer combien j’étais subjugué quand nos regards se croisaient. Mais je la trouvais tellement hors normes que je ne me sentais ni en mesure de lui plaire, ni apte à la satisfaire, tant son appétit sexuel paraissait évident. J’ai compris que ce sont les femmes qui choisissent les hommes, avec suffisamment d’habileté (...) Elle m’a fait explorer le royaume du désir comme je n’aurais jamais imaginé, ni osé le faire. Je lui dois de savoir caresser avec une patience infinie et d’avoir compris que la femme ne fonctionne pas comme l’homme. Il m’aurait fallu des années pour apprendre tout ce qu’elle m’a enseigné en quelques mois... »
A la question de Claire : — Quelle chance tu as eue. Vous étiez amoureux ?
J'ai répondu : « Il était surtout question de désir et de fougue amoureuse. Je savais que notre liaison ne serait qu’une parenthèse dans notre vie. Elle me faisait découvrir, avec une sensualité rare, tous les chemins qui conduisent au plaisir (...) Avant elle, je confondais désir, amour et passion. Avec le recul, j’ai compris que l’Amour, c’est ce qui résiste à l’usure du temps. Nos routes se sont parfois croisées à nouveau. Le désir était intact, exprimé avec la même passion, mais il y avait en plus la dimension de l’Amour. »
Alors, chacun comprendra qu'il y ait rencontre et rencontre dans une vie !
Alors oui, cher Damian... Que demander de plus ?
Avec toute ma sympathie. MC

Publié le 20 Septembre 2021

@Ambrosine, grand merci à toi pour ce commentaire dithyrambique... et légèrement moqueur.
Il n'aurait plus manqué que je porte plainte ! Je n'ai pas eu l'impression d'avoir été agressé sexuellement, ni d'avoir été violé (il me semble que j'avais l'âge d'être consentant). J'ai surtout eu plus de chance que ceux qui se sont fait initier par le curé du coin. Mais chut ! C'est un sujet sensible.
Pour le succès, je suis le premier surpris. Faut croire que tout ce qui touche (au sens noble) au sexe est porteur. Peut-être après tout que les individus d'aujourd'hui sont en demande. Tu es bien placée pour le savoir.
Amitié. MC

Publié le 20 Septembre 2021
5
Ah le bel hommage à la belle dame ! Qu'il est bon de renommer les choses simplement. Une rencontre, un consentement. Que demander de plus ?
Publié le 20 Septembre 2021
5
@Michel CANAL, tu m’as bien fait rire, ce qui m’a permis de bien commencer ma journée. En fait, pour le peu que l’on te connaisse dans la vraie vie, ce qui est mon cas, on te retrouve à travers tous tes écrits. La preuve que l’on y met une part de soi. Donc, comme beaucoup de grands adolescents, tu étais un fan de Johnny jusqu’à imiter sa coiffure (je suppose) et peut-être sa façon de s’habiller rock n’ roll, twist, madison... les danses à la mode de cette période bénie pour la jeunesse. Tu as eu beaucoup de chance que cette femme très belle et sensuelle que tu admirais te tende la main (enfin, tu m’as compris, façon de parler). Ça t’a été bénéfique pour la vie amoureuse qui a suivi... et on comprend (hi, hi, hi) que tu n’aies pas porté plainte pour détournement de mineur. Il me semble, cher ami, qu’au vu du nombre de lectures de cette publication qui n’a pas encore 24 heures d'existence, ta vie amoureuse intéresse beaucoup de monde, autrement que pour la seule qualité de ton écriture. Bravo pour ce succès. Avec toute mon amitié. Ambrosine
Publié le 20 Septembre 2021

Merci @Michael Sherwood pour votre passage pertinent et généreux que je ne boude pas.
Je vais suivre votre conseil pour cette phrase qui m'interloquait aussi car comme vous je suis un puriste.
Pour le reste, c'est la stricte vérité. Mais difficile de relater au mot près une rencontre si ancienne.
Seul le souvenir de ce que m'a apporté cette femme extrêmement belle dans une liaison de plusieurs mois est prégnant. Comme je le relate dans L'éveil de Claire, j'ai appris en moins d'une année ce que je n'aurais peut-être jamais pratiqué dans toute ma vie d'adulte. Un bon départ dans la vie !
Amitié. MC

Publié le 19 Septembre 2021
5
@Michel CANAL Ah, ce jeune homme est un coquin comme dit la belle Sylvie ! Autant dire tout de suite, je me suis régalé de ce petit récit, presque trop beau pour être vrai ! Il y a tout de même une réplique qui mériterait d’être retravaillée : - Non ! mes copines de classe, mais une rapatriée d’Algérie amoureuse, que je vois en cachette de ses parents. « une rapatriée d’Algérie amoureuse, que… » est lourd, et le « mais » marque une opposition qui n’est pas énoncée (sauf peut-être dans la tête de Michel, s’il a encore les idées claires !) Le motif invoqué par Sylvie pour inviter Michel est lui aussi assez… tiré par les cheveux ! Mais ne boudons pas notre plaisir… Amitiés, Michael
Publié le 19 Septembre 2021