Archi

150 pages de JIA TOLENTINO
Archi JIA TOLENTINO
Synopsis

Le 7 octobre 1991, c’est à bord d’une Renault 14 vert kaki repeinte au pinceau par mon grand-père que j’investis le parking de l’école d’architecture de Marseille. J'ai eu le permis, pas J2L. Il soupire côté passager, avec cet air blasé qui m'énerve. Une demi-heure plus tard, on trouve une place dans l’amphi, au milieu d’un cheptel du genre humain. Sur les huit UV à passer, seuls sept vieux grigous sont alignés sur scène. Manque à l’appel la seule femme de l’équipe : madame Argeliès. Une vieille hippie déglinguée, selon la rumeur. Quand les groupes d’étude sont annoncés, on apprend qu’elle sera notre prof de dessin. J2L soupire en estompant un crobar stupéfiant sur sa feuille.
— L'architecture, c'est ce qui fait les belles ruines, non ?

Un feel-good book tiré d'une histoire vraie.

Publié le 23 Septembre 2021

Les statistiques du livre

  49 Classement
  355 Lectures 30 jours
  355 Lectures totales
  +20 Progression
  0 Téléchargement
  3 Bibliothèque
 

"Archi" est le "Livre le +" du 8 octobre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à Jia Tolentino, c’est pour cela qu’elle publie gratuitement son roman sur monBestSeller.

Publié le 08 Octobre 2021

Ce livre est noté par

4 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Mon cher @Antoine Loiseul, votre commentaire me ravit. Je me demande donc si la post-face est nécessaire.... peut-être accentue-t-elle un peu trop ce côté autobiographique en occultant d'autant le romanesque ? Pensez-vous que la soustraire serait bénéfique ?
Encore merci pour vos compliments.
Amitiés
Jia

Publié le 13 Octobre 2021
4
Je dois dire que j'ai compris à la lecture de la "post face" de votre livre ce qui m'a plu et ce qui m'a déplu dans votre ouvrage. Ce qui m'a déplu, c'est justement un côté très autobiographique, attaché aux détails, type journal d'un post ado, qui est marqué dans le temps, un peu désuet parfois...et difficile à partager en complice. Peut-être l'usage du "je" amplifie cette dimension... En contrepoint, vous avez un vrai talent d'écriture, d'humour, de descriptions et de jolies envolées. Une rapidité dans les formules et une acuité dans les images. La présentation de vos parents en dix lignes est un bijou (chapitre 5 page 22), et d'autres passages aussi m'ont ravi. Et le récit de cette vraie amitié chaotique et fatale est vraie. Il est difficile de dire quelle est la partie romanesque qui fait décoller( mais on la sent) et le côté potache qui ressemble plus à un carnet de bord personnel (qu'on sent surtout au début). Mais vous êtes sans doute un écrivain. Bravo
Publié le 12 Octobre 2021

@Loulou PF et @Agostini Francois-Xavier Merci merci ! Toutes ces étoiles font briller mes yeux !
Votre commentaire récompense les semaines d'efforts passées à structurer ce récit, même si, somme toute, cette histoire s'est écrite d'elle-même car vécue dans ses moindres détails, comme je l'explique à la fin.
Jia est davantage un pseudo qui "sonne bien" à mes oreilles, histoire de diversifier ma première imposture en tant que Norin ANTALL (plutôt orienté polar, celui-là). Sans doute que je pèche par excès de schizophrénie, comme tous les auteurs, j'imagine. Cela étant, vous avez peut-être raison du fait d'un héros masculin, cela doit créer un décalage perturbant...
Je pensais que le synopsis donnait le "ton" du récit mais si ce n'est pas le cas je vais réclamer d'autres avis et éventuellement revoir ma copie.
Encore merci à vous
Amitiés
Jia

Publié le 11 Octobre 2021
5
Bonjour voici 5 étoiles filantes pour l'effort et l'originalité. J"ai l'habitude de sire : "De gustibus et coloribus non disputandum...." Chacun son style, son idée d'écriture et tout ira très bien. En attendant bonne lecture à tous les autrices et auteurs libres COMME VOUS ET MOI SUR MONBESTSELLER. En ces temps d'élections anarchiques qui pourraient finir par un drame, ayons le temps de lire. Personnellement je suis en train d'améliorer et de réécrire "Prophetia..." Bon courage.
Publié le 09 Octobre 2021
5
Ça déchire (comme on disait, ou comme on dit, je sais plus) Mais pas que ! C’est fort, très fort. Il y a des phrases assez inoubliables et des citations qu’on ne devrait jamais oublier. Outre un scénario osé, un couple assez sorti de nulle part et formidables, des dialogues itou, comme vous dites à Marseille, non ? bravo, très très bon. En revanche, Jia ? Pourquoi pas plutôt Jio ? Ni le ton, ni les photos souvenirs à la fin ne ressemblent à une jeune femme ravissante, aussi belle sans doute que Gabrielle ou Elodie Gasquet, ou Hortense brunette coupable d’écrire de telles hilarantes males fulgurances ? Et par ailleurs, pas une seconde on ne peut imaginer dans votre synopsis, ni dans votre titre d’ailleurs, tout l’humour fin (et donc le travail acharné du verbe juste) que vous y avez mis. Sans doute devriez-vous modifier l’un ou l’autre ou les deux ? Bon après, un chouill’ moins d’archi, moins d’énumérations de guitaristes légendaires… ne changeraient pas la magie de votre récit de roman.
Publié le 07 Octobre 2021

Bonjour @Blanchet Rachid, moi je vois beaucoup de compliments dans votre commentaire ! Merci beaucoup d'avoir pris le temps. Amitiés. Jia

Publié le 25 Septembre 2021

@JIA TOLENTINO
Je passe un peu en coup de vent sur votre page, feuillette les premières pages : phrases courtes, beaucoup de gros mots, style coup de poing, relâché étudié à la Céline ; soyons francs, tout ce que je n'aime pas. CECI DIT, ça m'a l'air d'être un travail très sérieux et très léché, donc de valeur, donc qui mérite lecture pour ceux (nombreux) qui apprécient ce genre d'écriture. Pardon d'avoir été le premier à vous laisser un commentaire, c'est le hasard qui a mal fait les choses.
Bonne continuation.
Amitiés
Rachid

Publié le 25 Septembre 2021