Echos du futur

25 pages de Jean-Marie PELLOQUIN
Echos du futur Jean-Marie PELLOQUIN
Synopsis

Il s'agit de deux nouvelles évoquant la gestion de l'eau (Délits d'eau) et celle de l'énergie électrique (Papy et l'électricité). Visions plutôt angoissantes mais laissant place à un réalisme humaniste.

Publié le 30 Septembre 2021

Les statistiques du livre

  1981 Classement
  27 Lectures 30 jours
  103 Lectures totales
  -24 Progression
  4 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
3
Ces deux nouvelles ne sont guère optimistes, mais il est certain que la prochaine guerre sera celle de l’eau. On en voit aujourd’hui déjà les prémices et les prémisses. Certes, il y aura toujours la même quantité d’eau sur Terre, mais le problème de l’eau potable se pose d’ores et déjà. En revanche, la nouvelle concernant l’électricité est peut-être moins évidente. Les possibilités de fabriquer une électricité plus écologique existent, il faudra seulement réduire notre consommation. Il existe un test dont un des items est «pourriez-vous vivre sans téléphone, sans ordi, sans internet, etc ?» La réponse est bien sûr «oui». L’homme a vécu des milliers d’années sans tout cela. Le tout est d’être raisonable. Le serons-nous un jour, c’est la question posée par ces deux nouvelles.
Publié le 12 Octobre 2021

@Gaspard du Gévaudan

Je regrette de n'avoir pas satisfait vos envies d'emphase et de références SF. Mais l'écriture de nouvelles a ses règles. Il faut beaucoup de concision, ne pas se disperser et conduire le récit d'une façon implacable. Sans doute n'y a-t-il pas beaucoup d'écrivains de nouvelles dans le genre SF., ceux-ci privilégiant le roman.
J'espère que ces quelques pages vous ont cependant procuré un certain plaisir de lecture.

Publié le 11 Octobre 2021

Si l´idée du journal du matin pour faire passer le message est ok, le style et le vocabulaire employé („quartiers rupins“...) me semble inadapté.
J´aime bien l´idée du droit des espèces vivantes à la survie.
Sur le même thème, après l´eau, ce sera l´oxygène que nos petits-enfants respireront qui pourrait bien devenir payant un jour.

Publié le 11 Octobre 2021

Vrai sujet SF bien sûr, mais je trouve que vous devriez / auriez pu le traiter avec plus d’emphase, de drames, de flips, nous mettre dans une ambiance de métropolis ou autre références qui vous parlent le plus. Il y a dans cette manière de l’écrire un côté moralisateur certainement nécessaire, mais un peu pas le bon format ou le bon support, je ne sais pas. Ou le bon jour tout simplement pour moi ! Mais je vais prendre une douche ce soir et penserai à ne pas ouvrir le robinet à fond, en quelque sorte, votre bref récit aura eu 1 impact !

Publié le 07 Octobre 2021
Jean-Marie PELLOQUIN
Biographie

Homme tout terrain, de l'informatique à l'éducation spécialisée, de l'enseignement à la création artistique, il a toujours...


A découvrir cette semaine
A lire dans les actualités