Bella Donna

66 pages de Gérard Pertusa
Bella Donna Gérard Pertusa
Synopsis

Tour à tour énigmatiques, inquiétantes ou ironiques, ces histoires singulières parlent du confinement des corps et des esprits. Mais, paradoxalement, elles entrainent le lecteur dans des mondes improbables, comme autant d’invitations à de salutaires évasions. Il en est ainsi de Bella Donna (Belle Dame, en italien). Pièce éponyme de ce recueil, cette plante, la belladone, avec ses fruits noirs et luisants, est aussi séduisante que vénéneuse. Graziella, la belle émancipée, en fera l’amère expérience. Elle eut le grand tort d’avoir appris à penser par elle-même ! Quant à La planque de Max, que Cédric Villani, alors président d’un concours de nouvelles scientifiques qualifiera de « marquante », elle nous transporte dans un no man’s land clos par un mur d’enceinte immaculé.

Publié le 14 Octobre 2021

Les statistiques du livre

  255 Classement
  100 Lectures 30 jours
  184 Lectures totales
  -41 Progression
  0 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonsoir @Renaud R Je comprends fort bien votre indignation à propos des gourous manipulateurs et cupides. Mais tous ceux qui rejoignent une secte ne ressemblent pas au portrait que vous en brossez. Si certains présentent effectivement le profil que vous décrivez, d'autres sont des idéalistes qui veulent contribuer à l'amélioration de l'humanité, voire à l'avènement d'un monde meilleur, ce qui est tout en leur honneur. Que des faux guides spirituels profitent de cette inclination altruiste est une autre histoire. En ce qui me concerne, j'ai pu constater que ces humanistes avaient souvent de très bonnes situations et un niveau intellectuel élevé, très loin des pauvres types que les médias et les psychologues brocardaient. Ces deux catégories de détracteurs ont d'ailleurs révisé leur jugement à l'égard de ces soi-disant égarés à la personnalité vulnérable. Bien à vous. Gérard

Publié le 09 Novembre 2021

Ces gourous et cette secte, cela fait bien froid dans le dos.... Les gourous s'attaquent à des gens perdus dans la vie, vulnérables, en manque de repères et cherchant désespérément un sens à leur vie afin de leur retourner le cerveau et de bien les manipuler. Votre récit est bien écrit et bien fait car il a le mérite de montrer avec efficacité comment ce processus de manipulation se met en place. Bien souvent ce processus se termine par des drames(suicides,....). On le sait que l'argent ne fait pas le bonheur et ne suffit pas, les gens ont besoin d'appartenir à une communauté qui donne un sens à leur vie, ce qui fait que certains ou certaines se font parfois avoir par des gens malhonnêtes et malsains et finissent par rentrer dans une secte. Puis comme par hasard les personnes qui sont à la tête de la communauté vivent dans la luxure et ceux qui sont manipulés eux, doivent dormir dans de mauvaises conditions. Je déteste ses capitalistes déguisés malfaisants sans foi ni loi et encore je suis gentil et reste poli car ce sont de vrais gros C.........!

Publié le 05 Novembre 2021

@Vincent Emmanuel Nauda Il est vrai, Vincent, que j'aime bien l'ironie, voltairienne surtout. Bien que très occupé, je vous renverrai l'ascenseur avec plaisir dès que possible. Bonne lecture et à bientôt. Gérard

Publié le 16 Octobre 2021
5
Je n'en ai pas encore terminé la lecture (ce que je compte absolument faire), mais déjà je peux vous féliciter pour la gymnastique de votre plume... sans mentionner votre penchant pour le noir et le sarcasme voilé qui me plaît énormément.
Publié le 16 Octobre 2021
Gérard Pertusa
Biographie

Un écrivain public mettra fin à ma longue errance professionnelle. Grâce à lui me fut révélée ma vocation : écrire ! Je suis à présent...


A découvrir cette semaine
A lire dans les actualités