Victor le sage

7 pages de nours
Victor le sage nours
Synopsis

Idiot mais pas que...Après Victor le conquérant et son voyage initiatique en Sibérie, voici la seconde mésaventure de mon idiot préféré, certes beaucoup moins dépaysante, mais tout aussi déjantée.

Publié le 19 Octobre 2021

Les statistiques du livre

  278 Classement
  95 Lectures 30 jours
  181 Lectures totales
  -127 Progression
  9 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Et aussi un petit clin d’œil à Jérôme bosh, peintre de son état….

Publié le 13 Novembre 2021

@RodrigueHatu
Bonjour si j’ai bien compris je suis passé à deux doigts d’un beurrage de tartine….ouf !!
C’était simplement une allusion à candide… merci à vous !

Publié le 13 Novembre 2021

Faute avouée à moitié pardonnée (j’espère)… je n’ai pas tout compris ! (mais j’ai apprécié à sa juste valeur le rythme que vous mettez à vos mots, c’est joli à entendre, agréable à lire, imaginez si j’avais compris comment je vous aurais beurré la tartine !)

Publié le 13 Novembre 2021

@Vincent Emmanuel Nauda
Bonsoir je prends note de vos remarques constructives…Victor, est-il plus ou moins idiot qu’il ne paraît ? Tout dépend du point de vue je dirais….

Publié le 03 Novembre 2021
4
Intéressante histoire. (Si j'ai bien compris, il est encore plus idiot qu'on aurait pu le croire - est-ce bien ça ?) Votre façon d'écrire (et l'histoire en tant que telle aussi) me fait penser à du Michel Folco. Si je peux me permettre un commentaire en revanche, je dirais que l'articulation de votre texte gagnerais beaucoup à ce que vous ne vous limitiez pas à l'usage de point et de virgules... j'ai repéré plusieurs endroits où, selon moi, humblement, un point-virgule, un tiret ou parfois un deux-point, aurait grandement enrichi la fluidité du texte. Deux petites coquilles repérées pour finir : [...] le vieux n'avait pas tord. - Ça s'écrit "tort". Et puis, quand vous écrivez : [...] des sons inaudibles parvenaient jusqu'à la surface. ...on comprend l'idée, mais en tant que tel, cette phrase ne fait pas de sens : soit on les entend (qu'un peu certes), ou pas dutout. ...Ne s'entend pas l'inaudible. Bonne continuation, et merci pour le partage. :)
Publié le 03 Novembre 2021