ELOI FOU DE TOITS

19 pages de Jacky Coulet
ELOI FOU DE TOITS Jacky Coulet
Synopsis

Éloi, jeune garçon solitaire, n’a qu’une seule passion, jouer l’équilibriste sur les toits de Paris. Cependant, il s’acoquine avec le concierge de son immeuble, lequel l’emmène le soir à la recherche de la gitane de la nuit dans les couloirs du métro.
La jeune Espagnole de seize ans joue de la guitare station Châtelet, mais elle n’accepte aucune relation, juste la présence de Valentina. Si cette tutrice fréquente la gitane de la nuit, c’est parce qu’elle croit reconnaitre en elle sa fille Iluminada disparue.

Publié le 28 Décembre 2021

Les statistiques du livre

  1460 Classement
  32 Lectures 30 jours
  375 Lectures totales
  -111 Progression
  0 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@René Sauvage. Merci pour votre commentaire. Est-ce que vous pouvez m'expliquer ; "si serré que cela en est quasi pas lisible". Est-ce un problème de présentation typographique... paragraphe... chapitre ? Rassurez moi, rien à voir avec le style ? J'attends avec impatience votre réponse. Bonne année.

Publié le 17 Janvier 2022

Je suis toujours bluffé par l’imagination des auteurs. Mais où vont-ils puiser leurs idées ? En revanche, beaucoup moins par la présentation de votre récit aérien, qui justement ne l’est pas tellement (si serré que cela en est quasi pas lisible…). C’est dommage.

Publié le 15 Janvier 2022
5
J’ai adoré. Merci, ce genre de lecture fait tellement du bien.
Publié le 13 Janvier 2022

@madline Pourquoi le boulevard du crime ? Cette nouvelle n’a rien à voir avec les représentations des quelques théâtres de ce boulevard relatant des faits divers de meurtres, rien à voir non plus avec le film policier du même nom. "Eloi fou de toits" est un mélodrame qui peut plaire ou ne pas plaire, et je le revendique parce qu’il est léger et fantaisiste, et c’est ainsi que j’aime la vie. Il est toujours bon de rigoler, et par n’importe quels temps qui courent, parce que le temps qui coure, il faut savoir l'apprécier avant qu’il ne se sauve. Merci pour votre retour, toujours utile.

Publié le 28 Décembre 2021