HOLODOMOR

135 pages de CLAUDIN
HOLODOMOR CLAUDIN
Synopsis

'Tout homme est deux hommes et le véritable c'est l'autre' (Borges). Stanislas et Didier vont le découvrir au cours de cet étrange expérience qu'est leur amour non consommé, incomplet mais éternel. De milieux sociaux extrêmes, tout aurait dû les éloigner l'un de l'autre après ce qui aurait dû n'être qu'une amourette juvénile. Après plus de dix ans de séparation, Didier retrouve ce Prince d'Ukraine qui, pour lui, deviendra son Petit Prince, le tout sur fond des souvenirs douloureux des horreurs des crimes staliniens contre le peurple ukrainien. Didier se fera un honneur de l'aider à supporter l'insupportable et ils uniront leurs solitudes dans un amour resté intact.... et bien sûr les personnages sont imaginaires.

Publié le 17 Janvier 2022

Les statistiques du livre

  847 Classement
  45 Lectures 30 jours
  348 Lectures totales
  -19 Progression
  0 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Je vous remercie pour votre commentaire qui n'en est pas un car vous passez complètement à côté de l'histoire proprement dite.
Je n'ai pas écrit un guide touristique de l'Ukraine qui m'aurait paru d'une indescence absolue compte tenu de ce qui se passe dans ce pays.
Je ne me suis pas impliqué non plus dans un monde d'adultes qui n'offrent que des plaisirs pour des personnes désenchantées et résignées
Si c'est votre idéal, et c'est votre droit, ce n'est pas celui des deux personnages principaux.
Le vrai voyage qu'ils font, par contre, est le plus beau que deux êtres qui s'aiment peuvent accomplir ensemble.
Respectueusement.

Publié le 27 Janvier 2022

Comme diraient mes enfants, c’est gênant ! J’ai été gênée par ce rôle qu’ils se donnent tous les deux. Je n’ai pas trouvé ça crédible. Non la situation elle-même. Mais sa description. Sans doute parce que vous survolez un peu tout, le voyage, les retrouvailles, les lieux, les souvenirs, tout est évoqué, mais jamais vous ne rentrez vraiment dedans. Cela en fait un exercice un peu scolaire, comme si vous n’aviez pas l’expérience d’un adulte. J’ai donc lu ces premières trente pages en spectatrice, sans m’impliquer, sans vivre ce voyage. Et je l’ai regretté (d’autant plus que j’ai du sang d’Ukraine)

Publié le 26 Janvier 2022