Je ne voulais pas déranger

9 pages de Annabelle Markarian
Je ne voulais pas déranger Annabelle Markarian
Synopsis

Il n’a rien à faire, nulle part où se rendre. Il a perdu son emploi. Depuis, il se sent diminué.

Publié le 21 Octobre 2023

Les statistiques du livre

  508 Classement
  91 Lectures 30 jours
  1076 Lectures totales
  -121 Progression
  50 Téléchargement
  7 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

36 commentaires , 15 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Chris Korman merci beaucoup pour votre retour sur cette nouvelle !

Publié le 27 Décembre 2023
5
Je ne peux que reprendre les commentaires qui précèdent. Vous faites mouche à chaque phrase et votre style est fluide et efficace. La déchéance de Max est décrite avec justesse. La chute est à la fois évidente et glaçante. Bravo!
Publié le 11 Décembre 2023

@Rosalie Fleuret merci beaucoup ! J'ai beaucoup aimé votre recueil !

Publié le 02 Décembre 2023

Un fait divers comme on en lit trop, un drame du quotidien... conté par une plume fine et fluide.
Un détachement qui rend la fin d'autant plus glaçante.
J'ai beaucoup apprécié ma lecture!

Publié le 30 Novembre 2023

@Brune CF merci beaucoup pour votre commentaire très encourageant

Publié le 30 Novembre 2023

@Phillechat 3 merci de m’avoir lue et merci de votre commentaire. J’irai lire votre nouvelle.

Publié le 30 Novembre 2023
4
Une tragédie ordinaire, une fin surprenante, tout ça en quelques pages...Bravo !
Publié le 30 Novembre 2023

J'aime beaucoup cette douce-amère dérive intérieure, ce sentiment désespérant qui est celui aussi de ma sixième nouvelle.

Publié le 29 Novembre 2023

@Yann POREE merci beaucoup pour votre commentaire

Publié le 23 Novembre 2023

Bien écrit, fluide, prenant, bravo et merci.

Publié le 22 Novembre 2023

@F.J. Lécollier merci de m’avoir lue et merci pour votre note

Publié le 13 Novembre 2023

@Ange-François merci beaucoup

Publié le 13 Novembre 2023
5
Bonjour, Voilà un récit efficace, une description très fine et réaliste de la lente déchéance que peut entraîner une perte d'emploi. On devine bien le parcours du personnage, jusqu'au dénouement final qu'on peut à peine soupçonner quelques lignes avant la fin. Avec autant d'informations à lire entre les lignes, condensées en quelques pages, on pourrait certainement utiliser ce texte comme point de départ à un cours de sciences sociales.
Publié le 12 Novembre 2023

Bonjour @Annabelle Markarian ,
Je vous suis avec intérêt... Je sais, qu'à travers vos nouvelles si précises, où les scènes sont si justement décrites, c'est votre chemin vers l'apaisement et l'équilibre que vous tracez. Continuez, le meilleur reste à venir dans votre vie.

Publié le 12 Novembre 2023

@antarabdelaziz8 merci beaucoup de m’avoir lue. Merci pour votre commentaire

Publié le 11 Novembre 2023
5
Bonjour ! @Annabelle Markarian La ligue antialcoolique devrait vous décerner une médaille ! Votre récit froid, détaché, sans un mot inutile, décrit parfaitement la déchéance que l'alcool peut entraîner. On peut arriver à tuer sans même s'en rendre compte ou s'en rappeler. Vous avez un style très efficace qui démontre bien ce que vous vouliez démontrer. Bravo !
Publié le 11 Novembre 2023

@alban paulh merci beaucoup de m’avoir lue. Je vous remercie aussi pour votre critique très encourageante

Publié le 07 Novembre 2023

@Elisa Galam merci beaucoup pour votre note et pour votre commentaire

Publié le 04 Novembre 2023
5
Bonjour Annabelle, J'ai lu votre nouvelle avec beaucoup d'attention. J'ai beaucoup aimé votre style, votre écriture est fluide. Vous nous emmenez dans le quotidien sombre et triste de cet homme. Je ne m'attendais pas du tout à la chute. Merci pour ce partage. Très belle fin de journée. Elisa
Publié le 04 Novembre 2023

@Aouadi ahmed merci beaucoup pour votre lecture et votre commentaire

Publié le 01 Novembre 2023

@Annabelle Markarian
Bonjour,sujet bien presente avec simplicite .vous aurez pu en ecrire plus,c'est interessant.Merci et bonnes continuites.

Publié le 01 Novembre 2023

@Gwendoline R Merci beaucoup pour votre commentaire

Publié le 30 Octobre 2023
5
Une nouvelle très bien écrite avec une fin surprenante !
Publié le 30 Octobre 2023

Bonjour @dumbo53, merci de m'avoir lue et merci pour cette comparaison très flatteuse pour moi

Publié le 29 Octobre 2023
5
C'est bien comme du ...Raymond Carver..
Publié le 29 Octobre 2023

@Caroline K merci beaucoup, je suis contente que vous ayez apprécié cette nouvelle !

Publié le 26 Octobre 2023
5
Une histoire courte mais dont on se rappellera. Une histoire dans l'ère du temps qui dit la misère et la malheur de l'homme. A lire pour essayer de comprendre et réfléchir.
Publié le 26 Octobre 2023

@Anne Clécie Merci beaucoup de m’avoir lue et merci pour votre commentaire

Publié le 25 Octobre 2023

Bonjour Annabelle,
J'ai aimé votre style direct, précis, phrases courtes. Vous nous plongez dès le départ dans le quotidien de Max, sa banalité, son laisser-aller, le déni de son alcoolisme, sa solitude. On se doute bien qu'il s'est passé quelque chose avec le chien qui ne cesse d'aboyer. Et on bascule dans le fait-divers, triste et inéluctable.

Publié le 25 Octobre 2023

Bonjour Annabelle,
J'ai aimé votre style direct, précis, phrases courtes. Vous nous plongez dès le départ dans le quotidien de Max, sa banalité, son laisser-aller, le déni de son alcoolisme, sa solitude. On se doute bien qu'il s'est passé quelque chose avec le chien qui ne cesse d'aboyer. Et on bascule dans le fait-divers, triste et inéluctable.

Publié le 25 Octobre 2023

@AUDRAS Frédéric Merci beaucoup, je suis contente que cette nouvelle vous ait plu

Publié le 24 Octobre 2023

Merci @Annabelle Markarian pour le partage de cette histoire. Une nouvelle "brute", au style précis et efficace, qui décrit la chute d'un homme. Un plaisir de lecture.

Publié le 24 Octobre 2023

@Marie Lopert Je suis heureuse que vous ayez apprécié cette nouvelle et je vous remercie pour votre commentaire

Publié le 24 Octobre 2023
5
J'ai aimé votre style direct et concis. Pour ma part, je trouve que la précision des descriptions et des petits détails est un choix judicieux qui nous éloigne habilement de la chute plus sauvage encore.
Publié le 24 Octobre 2023

@Brigitte Deleruelle merci beaucoup pour votre lecture et votre commentaire encourageant !

Publié le 24 Octobre 2023

Bonjour @Annabelle Markarian le titre de votre nouvelle m’a plu, j’ai plongé dedans.
J’adore le cynisme de cette histoire. on se représente bien le personnage au cerveau grillé par l’alcool.
Bonne chute, bravo!

Publié le 23 Octobre 2023

@Zoé Florent merci beaucoup pour ce commentaire bienveillant. Je suis contente d'avoir mis en ligne ce deuxième écrit s'il vous a donné envie de me lire.

Publié le 21 Octobre 2023
5
@Annabelle Markarian Bonsoir, Annabelle. Pour ma part, n'ayant pas très envie de lire un écrit sur la bipolarité en ce moment, c'est avec plaisir que j'ai accueilli la mise en ligne de votre nouvelle, car cela me permet de vous lire en retour ;-). /// Je rejoins quelques avis précédents à propos de détails superflus, mais pour le reste, j'ai trouvé que le ton comme le style collent parfaitement à cette situation aussi courante que navrante... Vous possédez ce talent rare de vous mettre dans la peau de vos personnages, et cela donne une description crue mais juste d'une vie ordinaire, suivie d'une fin d'une logique implacable. /// Merci pour cet essai bien transformé et bonne soirée. Amicalement, Michèle
Publié le 21 Octobre 2023

@galodarsac Merci de m'avoir lue et merci pour votre commentaire encourageant !

Publié le 21 Octobre 2023

@Annabelle Markarian Un récit cout et percutant, avec une chute que je n'avais pas vue venir (en fait j'en avais subodoré une autre, mais je ne veux pas spoiler). Votre style demande à s'affirmer, on sent que c'est un "premier né" mais je ne peux que vous encourager à persévérer. Bien à vous
-LGA

Publié le 21 Octobre 2023

@Alix Cordouan Merci beaucoup pour ce commentaire. Je suis très contente que cela vous ait plu

Publié le 21 Octobre 2023
5
@Annabelle Markarian. Un portrait taillé à coups de serpe, sans concession. Un univers hyperréaliste dans lequel on ne peut que se fondre, et puis une chute, comme la fin d’un chemin, inéluctable. Du brut de décoffrage dans toute sa splendeur. Félicitations pour cet essai transformé en pleine coupe du monde de rugby !
Publié le 21 Octobre 2023

@émilie bruck Merci beaucoup pour votre commentaire qui fait chaud au coeur ! Je prends note de vos remarques pour la rédaction de ma prochaine nouvelle. C'est la première fois que je me lance dans ce difficile exercice...

Publié le 21 Octobre 2023

@Benoît Macaire Merci beaucoup !

Publié le 21 Octobre 2023
5
Le style est précis et concis, le personnage est décrit de façon réaliste et j'aime beaucoup la chute
Publié le 21 Octobre 2023

@Jean Pierre LAURIER merci pour votre lecture et votre critique

Publié le 21 Octobre 2023
3
J'aime vos phrases courtes. L'idée est bonne et la chute est une vraie chute !... Mais votre prose n'a pas vraiment de style, vos descriptions ressemblent à du remplissage, notamment dans la ou les premières pages, les couleurs ajoutées à chaque détails alourdissent la lecture... Mon avis n'est qu'un avis, quand je trouve bien, je le dis, quand je trouve mal ou ordinaire, je le dis aussi ... Jean-Pierre
Publié le 21 Octobre 2023

@Gilles Nougarede Merci de m'avoir lue et merci beaucoup pour votre critique bienveillante.

Publié le 21 Octobre 2023
5
J'aime beaucoup cette description de la vie d'un homme dans ce qu'elle a de tristement banale et en même temps arrivée au bout d'une sorte de déchéance. La chute est très réussie qui vient mettre un point final à la nouvelle et au naufrage de cet homme. J'aime également votre écriture qui rend la lecture facile et agréable.
Publié le 21 Octobre 2023

@Martine Elisabeth merci de m’avoir lue, et merci pour votre commentaire. C’est l’effet que j’ai recherché.

Publié le 21 Octobre 2023
5
C'est un portrait psychologique intéressant La chute m'a surprise
Publié le 21 Octobre 2023