Alcide, le dernier Cathare

16 pages de J-P LAURIER
Alcide, le dernier Cathare J-P LAURIER
Synopsis

Une petite histoire dans l'histoire qu'on ne lira pas dans les livres d'histoire...
En lisant cette histoire, mettez, tout doucement, la chanson " Il voyage en solitaire "...

D'autres petits moments:
https://www.monbestseller.com/manuscrit/19638-nos-amis
https://www.monbestseller.com/manuscrit/18468-merci-la-viie
https://www.monbestseller.com/manuscrit/18612-au-hasard
https://www.monbestseller.com/manuscrit/18780-arret-de-jeu

Publié le 23 Décembre 2023

Les statistiques du livre

  536 Classement
  65 Lectures 30 jours
  994 Lectures totales
  -74 Progression
  10 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

23 commentaires , 12 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci @Le Chat en Colère pour cette petite visite étoilée... Je crois que le vent devais dissiper l'odeur du vin ( peut-être un peu aigre parfois ! )...
Amicalement,
Jean-Pierre

Publié le 12 Mars 2024
2.4
Une petite fable ou historiette bien agréable, qui sent le vin frais, peut être le vent aussi.
Publié le 11 Mars 2024

Bonjour @Sylvie de Tauriac et merci pour vous être plongée dans cette petite histoire que vous avez éclairé par vos étoiles...
Amicalement,
Jean-Pierre

Publié le 22 Février 2024
2.4
L'histoire est bien écrite et j'aime ce retour vers le passé cathare qui est une des grandes tragédies de l'histoire du sud de la France. Merci pour ce texte et bonne continuation.
Publié le 22 Février 2024

Merci @Michel LAURENT pour avoir apprécié et joué avec cet ermite ! Il a du dormir plus d'une fois sous vos étoiles car certains jours, le chemin de l'ermitage ne devait être facile ! Un pas en avant et deux en arrière...
Jean-Pierre

Publié le 20 Février 2024
3
Cher @J-P LAURIER , vous avez décidément une plume très poétique, que l’on a vraiment beaucoup de plaisir à lire. Une belle histoire, où l’on s’instruit avec grâce. Et ce Ricardo, partagé entre deux femmes... Dommage qu’il n’ait été que le voisin, non l’ermite. Car on aurait alors pu parler d’un ermite errant !
Publié le 20 Février 2024

Merci à vous @MICHELET FREDERIC pour avoir lu et éclairé cette petite histoire... chargée de sens, oui, comme chantait Brassens: "Mourir pour des idées"... Un humble hommage à cette communauté avant-gardiste qui refusait de se soumettre... Et ces châteaux cathare que vous nommez, un beau pèlerinage ! Sans oublier Lastours, Montségur...
La suite ? Pour moi, l'écriture est "impulsionnelle". Je ne suis jamais sûr de retrouver la plume ! Alors ma réponse est: peut-être...peut-être pas !
Jean-Pierre

Publié le 23 Janvier 2024
3
merci beaucoup pour votre histoire. Je vis dans le sud, je suis allé à Minerve, j'y ai même fait des spectacles, je suis allé à Queribus, à Peyrepertuse... des lieux magique, chargés d'histoire et de sens merci de m'avoir fait revivre ce passé puissant... a quand la suite ????
Publié le 22 Janvier 2024

Bonjour @Matthieu Everst... "Donner l'envie" au travers de quelques mots, sont une énorme récompense pour celle ou celui qui à écrit ses mots. Les étoiles qui brillent au-dessus de votre commentaire sont aussi belles que la voie lactée dont je ne me lasse pas, l'été, dans cette garrigue loin de la pollution lumineuse. Certaines nuits, les cigales se reposent seulement quelques heures. Elles veulent profiter de la vie qui leur reste sur terre au maximum... comme je les comprends !
Jean-Pierre

Publié le 14 Janvier 2024
3
Une belle histoire, à l'écriture si agréable et douce à lire. Ça donne envie de venir.
Publié le 14 Janvier 2024

Merci @du Cheyron Catherine pour ce très sympathique commentaire. Il me touche beaucoup... J'ai de l'amour pour cette garrigue, pour cet endroit magique, et je me devais de lui inventer une origine... Qui sait ? J'imagine que mon histoire est peut-être vraie !
Amicalement,
Jean-Pierre

Publié le 13 Janvier 2024

J'ai beaucoup apprécié l'humour et la poésie qui se dégagent de votre écrit malgré la gravité du sujet. Les parfums de la garrigue m'ont accompagnée tout au long de la lecture .
Merci d'avoir permis à ce sympathique troubadour d'avoir préféré la vie au destin funeste et barbare qui l'attendait. Ainsi a-t-il pu nous transmettre ces jolis vers qui émaillent l'histoire.

Publié le 13 Janvier 2024

Merci @Gwenn A. Elle... Je sais que je ne joue pas dans la cour des grands mais après tout, quelle importance ? Si mes formules amusent quelques lecteurs, ça me contente ! Nous verrons plus tard (dans la troisième vie !) si l'on peut viser un prix Goncourt !
Amicalement,
Jean-Pierre

Publié le 05 Janvier 2024

Mon cher J-P LAURIER,

C'est à mon tour de vous visiter...
J'ai apprécié l'originalité et les illustrations. Et j'ai beaucoup aimé certaines de vos formules, ma foi bien mignonnes et pittoresques...
Merci pour le partage !
Gwenn

Publié le 04 Janvier 2024

Merci @Brigitte Deleruelle pour avoir fait ce détour et être venue méditer au pays des Parfaits... Au fait ? N'auriez vous pas rencontré un troubadour ? ....
Jean-Pierre

Publié le 28 Décembre 2023
3
J’ai adoré! Je me suis promenée avec vous sur le chemin du dernier cathare dans la garrigue, j’ai savouré la solitude et la beauté des paysages. Merci pour cette jolie rêverie @ J-P Laurier !
Publié le 27 Décembre 2023

Quel beau commentaire étoilé @Pitoch42... et quel joli pseudo ! Oui, ce petit coin ( quelques hectares quand même ! ), est mon Paradou de l'abbé Mouret, en moins fleuri...
Jean-Pierre

Publié le 27 Décembre 2023
3
C'est encore plus fort lorsque l'on connaît, ce petit coin de paradis ! Merci JPL
Publié le 27 Décembre 2023

Bonsoir @Fernand Fallou et merci pour cette constellation. J'espère, à travers ce texte, avoir sauvé au moins un hippie de cette communauté avant-gardiste qui refusait de se soumettre. Ma poésie de garrigue sent le lavandin, le thym, le romarin et le pin (et même le laurier tin)...et la liberté !!!
Merci encore,
Jean-Pierre

Publié le 26 Décembre 2023

@MILA DESJARDINS, c'est bien l'esprit de ce texte et je suis heureux que vous l'ayez compris dans ce sens... et avec une toute petite dose d'humour, on arrive à sourire un peu malgré le message !
Merci,
Jean-Pierre

Publié le 26 Décembre 2023
3
@J-P LAURIER Je ne connais l’histoire des Cathares qu’à travers ma visite sur l’aire d’autoroute qui leur est consacrée, entre Narbonne et Carcassonne. Mais j’ai beaucoup aimé votre histoire et votre manière de la raconter. La poésie de la garrigue est une des plus belles poésies. Bravo ! FF
Publié le 26 Décembre 2023

Merci pour votre récit qui fait honneur aux gens simples et méritants. Il m'a bien diverti.
Bonne continuation sur le chemin de l'écriture.

Publié le 26 Décembre 2023

Bonjour, @amo134... C'est un véritable cri du cœur que votre commentaire étoilé. Il m'honore en me comparant à des géants, moi qui me cache derrière mes mots, humblement... Mais, l'humilité oubliée, votre appréciation m'encourage et bien sûr me fait le plus grand des plaisirs. Si quelques auteurs n'ont jamais de doutes sur ce qu'ils publient, d'autres, moi le premier, se demandent chaque fois si les mots sont dans le bon ordre... Chaque esprit est tellement différent !
Merci, vraiment...
Jean-pierre

Publié le 26 Décembre 2023

Merci @Alhéna Skat pour ce commentaire élogieux qui donnera envie aux "curieux " d'ouvrir ces quelques pages d'histoire... Et un peu de poésie pour contrer la barbarie, serait-ce l'antidote ?
Merci pour toutes ces étoiles... même une seule, c'est beau...
Jean-Pierre

Publié le 26 Décembre 2023
3
J'ai A DO RE. Tout, l'histoire, la plume, le style, j'ai adoré. Il y a du Pagnol dans vos mots et votre poésie, c'est du Giono. Bravo, continuez à nous émerveiller.
Publié le 25 Décembre 2023
3
J'allais oublier !
Publié le 25 Décembre 2023

@J-Pierre LAURIER
Merci, cher Jean-Pierre pour cette œuvre qui vient nous rappeler l’histoire de ce peuple Cathare, laquelle s’efface peu à peu de nos mémoires et sombre dans l’oubli.
Quelle bonne idée d’y avoir intégré la vie d’Alcide, ce dernier Parfait insoumis, dont tu nous faire vivre l’histoire à travers ta plume de poète. C’est un vrai régal de le découvrir, en lisant ce récit court et très enrichissant dont je conseille vivement la lecture.
Bravo !… Continue à faire vivre la mémoire des choses qui disparaissent peu à peu.
Amicalement,
Alhéna.

Publié le 25 Décembre 2023

Cher Jean-Pierre, un auteur n'a pas à devoir expliquer (voire justifier) son texte. Son texte seul doit parler. Toute la littérature est basée sur ce fait.
Entre nous, je crois bien que l'idée que vous avez construite de moi et de mes intentions vous empêche d'entendre ce que la lectrice vous a dit tout simplement. Pensez-y, vous gagnerez du temp, et des tas d'autres choses encore. Bonne journée.

Publié le 25 Décembre 2023

Merci @galodarsac pour cette précision historique... Parfois, les bruits qui courent sont tenaces ! " Tuez-les tous" était donc une fake news et comme la vérité à disparue avec les témoins de cette époque, nous n'en saurons pas plus ! Peut-être faudrait-t-il demander aux descendants des comtes de Toulouse (la lignée des Raymond) puisque l'un d'entre eux, dont j'ai oublié le numéro, était surnommé "Raymond le Cathare" pour cause de soupçons de bienveillance envers les hérétiques... Maintenant, je vais tenter une autre explication pour tous les @Catarina Viti, nés en cartésie, qui n'arrivent pas à mettre de l'ordre dans cette histoire... Alors voilà :
Le narrateur fait le point presque un demi-siècle après avoir acheté une "Campagne" en ruine au milieu de nulle part. Une sorte de mas provençal mais pas en Provence puisqu'ici il s'agit du Minervois. A qui l'a-t-il acheté ? ( cette précision, aux yeux du narrateur, n'avait pas d'importance pour l'histoire)... Ce jeune homme de l'époque, pour devenir propriétaire des lieux, avait dédommagé grâce au prix d'achat (devant notaire), un organisme d'aide sociale ayant pris en charge les soins de santé d'un pauvre clochard, le dernier (ou avant-dernier !) hermite de ce lieu hors du temps, mort à Toulouse. Les descendants dudit SDF avaient préféré une "renonciation d'héritage" afin d'éviter les dettes. Le narrateur imagine l'histoire de cet homme qu'il n'a pas connu et "fabrique" presque de toute pièce cette aventure en remontant aux origines supposées. Place au rêve, chers lecteurs, et imaginez, vous aussi, la vie depuis cette époque... Dans mon histoire, rien n'est rationnel. Mais les cinquante ans de travaux qu'il m'a fallu pour redonner vie à cet hermitage sont bien réels ! ( le "h" à ermitage est volontaire, les puristes iront vérifier l'orthographe !) ... Allez, @Catarina Viti, un dernier petit effort, s'il vous plaît, dites moi que tout est clair ! Clin d'œil !

Publié le 25 Décembre 2023
3
Bravo pour ce récit d'une histoire effectivement méconnue, dont l'émotion se dégage tout du long avec beaucoup de poésie. On se prend à s'imaginer dans ce décor bucolique, avec un pincement de cœur pour ce dernier cathare qui supplante Bélibaste :) Petite parenthèse pour information, la fameuse sentence prêtée à A. Amalric n'a jamais été prononcée, c'est une invention plus tardive du chroniqueur Césaire de Heisterbach qui ne fut pas témoin des faits.
Publié le 25 Décembre 2023

Bonsoir, j'ai vraiment lu votre texte à fond, et même avec plaisir, jusqu'à ce que je perde les pédales. Là, effectivement, je n'ai pas poursuivi. Peut-être qu'une transition est nécessaire. Pour le savoir, il faudrait que d'autres lecteurs s'expriment sur le sujet. Bonne soirée.

Publié le 24 Décembre 2023

Bonjour @Catarina Viti et merci pour avoir lu ( ou parcouru ?) cette histoire dans l'histoire... Oui, la toute première partie est historique. Bien sûr que la suite est inventée puisqu'il fallait faire la transition mais à partir de la fin de la page 6, l'histoire est une véritable histoire que j'ai vécu à l'âge de 20 ans... Une belle histoire... Alors, oui, mes textes arrivent parfois de la lune, des nuages, des étoiles... Oui, mes textes ne sont pas parfaits comme ces hérétiques et oui, j'ai du mal avec la ponctuation et l'orthographe... Alors, installez vous confortablement sur le premier nuage venu et éteignez votre smartphone. Assurez vous que personne ne vienne squatter votre nuage et relisez mon petit texte maintenant que en savez un peu plus... Je suis sûr que l'effet produit sera différent... Clin d'œil !
Amicalement,
Jean-Pierre

PS :Sur votre commentaire... " j''ai dû donc penser "... re-clin d'œil

Publié le 24 Décembre 2023

Bonjour J-P LAURIER (très beau nom, soit dit en passant, qui me rappelle de beaux moments de vie (voir L'aurier de Collobrières). Mais ce n'est pas cela qui importe. Cette prochaine année, je vais avoir un peu plus de temps pour lire les auteurs (les brefs, c'est plus dans mon planning), j'ai dû donc pensé à ce que j'allais leur dire. Que j'ai aimé ou pas votre texte, l'univers entier s'en moque, et vous-même, je l'espère. C'est après "progéniture" que je n'ai plus du tout réussi à vous suivre (vous m'avez larguée avec pertes et fracas). Avant, les difficultés de lecture ne venaient que de votre ponctuation fantaisiste, mais au-delà, c'est le sens global de votre nouvelle que j'ai perdu.
Avant j'ai suivi sans peine, car les Parfaits, les Cathares et tout ce qui s'en suit me sont très familiers, mais pour qui tomberait de la lune, je ne sais pas... faudrait sonder le lectorat.
Bonne continuation et amitiés.

Publié le 24 Décembre 2023

Merci @Zoé Florent pour cette appréciation illuminée. Ce nid d'aigle est une source à laquelle je m'abreuve dès que je suis en manque... Elle est bien meilleure que celles supposées miraculeuses. Toute la fin du récit est authentique, miracle ! Miracle de mes vingt ans ! Miracle partagé avec un nombre incroyable de mes amis ! Un miracle qui parfois m'a fait souffrir mais ne faut-il pas souffrir pour apprécier...............................................
Merci Michèle,
Jean-Pierre

Publié le 24 Décembre 2023
3
@J-P LAURIER J'ai beaucoup aimé ce récit qui mêle Histoire, fiction et contexte plus contemporain, que j'ai supposé être celui d'un certain nid d'aigle Cathare, comme j'ai supposé qu'elle a été écrite durant un des séjours de l'ermite sporadique ;-). /// Une histoire joliment écrite, agrémentée d'esquisses et de vers, pour un plus grand plaisir de lecture. /// Merci pour ce partage inspiré et joyeuses fêtes de fin d'année, ainsi qu'à tes proches. Amitiés, Michèle
Publié le 23 Décembre 2023