César

353 pages de alain.lamoliatte
César alain.lamoliatte
Synopsis

Mon grand-père est entré dans la résistance en 1942. Comme des milliers de Français, il a lutté pour libérer notre pays. Vous partagerez le quotidien de ces hommes et de ces femmes ordinaires qui firent quelque chose d’extraordinaire. Car avant d’être des héros, c’étaient des êtres humains qui mangeaient, dormaient, avaient peur mais aussi aimaient. Ce roman ne se veut nullement un livre d’histoire. Ce livre est un cri d’amour d’un petit fils à son grand-père et à sa grand-mère. Mon grand-père ne parlait pas beaucoup de son action dans la résistance et c’est à travers quelques anecdotes que j’ai reconstitué ce récit. Si vous faites des recherches sur la prise de la batterie de Foresta, vous ne trouverez aucune trace de ces Marseillais et Polonais qui y sont morts.

Publié le 31 Décembre 2023

Les statistiques du livre

  147 Classement
  210 Lectures 30 jours
  1415 Lectures totales
  -51 Progression
  66 Téléchargement
  6 Bibliothèque
 

"César" est le "Livre le +" du 19 janvier. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à alain.lamoliatte, c’est pour cela qu'il publie son roman sur monBestSeller.

Publié le 19 Janvier 2024

Ce livre est noté par

20 commentaires , 10 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@soso64 Merci, j'aime que vous disiez que mon livre se lit facilement. En effet à chaque nouveau roman, je me dit que je vais écrire des descriptions avec des phrases dignes de vrais romans, mais je préfère nettement aller droit au but. Je pense quand même avoir fait ressortir la beauté de corps et d’âme de mes grands parents.

Publié le 04 Mars 2024
5
Merci pour votre livre qui se lit facilement et pour ce petit bout d'histoire de France qui a fait la Grande Histoire.
Publié le 04 Mars 2024

@AHMED BEN LAKHDHAR Merci beaucoup pour votre appréciation et les étoiles.

Publié le 04 Mars 2024
5
magnifique hommage
Publié le 04 Mars 2024

@Alhéna Skat
Merci Alhéna pour ce magnifique commentaire et ces étoiles. Oui, César et Léontine étaient mes grands parents et Maryse ma mère. C'était un couple soudé par l'amour et les épreuves qu'ils ont traversées. Ils m'ont donné cet amour et je suis content de voir que cela se ressent dans mon roman. Je ne peux que vous inviter à lire "L'hermitage de Marie" sur ce même site. C'est aussi un livre fort qui raconte la dernière enquête du commissaire César Montagni. Encore merci et oui, je vais continuer à raconter les "exploits" de mon grand père.

Publié le 28 Février 2024
5
@alain.lamoliatte Bonjour, Alain, Je vous espère en bonne forme pour pouvoir nous écrire un nouveau roman de la qualité de « César » que je viens de terminer. Tout d’abord, un grand merci de nous amener à partager ces moments uniques de ces vaillants soldats œuvrant dans l’ombre. Pour ma part, je vous suis reconnaissante de m’avoir fait partager la vie de la famille de César, d’un courage et d’une haute valeur morale. J’ai été émue par le refus de César à trahir sa femme, en dédaignant la tentation, pensant combien il ferait de la peine à son épouse… Si j’ai bien compris, il existe un lien d’hérédité qui vous lie à cette famille. Devant ce portrait, je ne puis que rester admirative et avoir le regret de ne pas figurer au nombre de vos amis. Cordialement, de tout cœur avec vous. Un seul conseil, continuez ! Alhéna.
Publié le 28 Février 2024

@MouniaF Merci pour ce commentaire et ces étoiles.

Publié le 27 Février 2024
5
Bel hommage aux anciens combattant des grandes guerres!
Publié le 27 Février 2024

@elisabeth thomas Merci madame pour votre commentaire. Oui, comme je le dit ce sont des hommes simples qui ont été plongés dans l'horreur de la guerre. Malheureusement elle est encore d'actualité.

Publié le 12 Février 2024
3
Un témoignage poignant qui sonne juste et nous plonge dans l'univers de la Résistance pendant la seconde Guerre Mondiale. Un récit simple et touchant, émaillé parfois de mots ordinaires, ordinaires comme ses protagonistes, hommes et femmes dont le destin a été tributaire des vicissitudes de l'Histoire récente.
Publié le 12 Février 2024

@Regis Wallon Merci Regis d'avoir lu mon roman. Oui, c'est la petite histoire de l'histoire. En même temps, quand j'ai fait mes recherches la grande histoire ne parle pas de ces "petits" résistants. Pourtant mon grand père y était. Ce qui est drôle c'est que j'ai vécu au plan d'aou comme Soprano qui en a fait une chanson. Et mon épouse est née à Foresta.

Publié le 06 Février 2024

Comme le precise son auteur ce recit est destine a rendre justice a ces anonymes qui ont bon gre mal gre servi la France occupee . J’ai bien aime l’histoire meme si elle n’èst pas avec un grand H. Regis Ŵallon

Publié le 06 Février 2024

@Gwenn A. Elle
Merci j'adorais mes grands parents.

Publié le 02 Février 2024

@alain.lamoliatte

C'est à mon tour de vous visiter...
Je n'aime pas lire sur écran et j'avoue donc ne pas avoir tout lu...
Mais j'ai trouvé votre livre très intéressant et agréable à lire.
Et je rejoins les autres auteurs concernant le bel hommage que vous avez fait à vos grands-parents...
Bonne journée !
Gwenn

Publié le 02 Février 2024

@Zoé Florent Non, César n'a pas fini maire. Il est entré dans la police pour traquer les collabos. Amicalement.

Publié le 01 Février 2024

@alain.lamoliatte Merci pour votre réponse. Je ne manquerai pas pas de m'enquérir de "L'hermitage de Marie", dans quelque temps. Un temps qui me manque en ce moment. Par contre, j'ai oublié de vous demander si César a fini maire ou pas, question posée en début de roman... dont j'ai peut-être zappé la réponse.
Amicalement,
Michèle

Publié le 01 Février 2024

@Zoé Florent
Merci madame pour votre commentaire. C'est vrai, j'ai un style sans fioritures, mes romans vont à l'essentiel sans omettre un brin d'humour. Vous pourrez éventuellement retrouver ces deux personnages dans "l'hermitage de Marie" sur ce même site. Merci pour vos encouragements, ils me vont vont droit au cœur car mes grands parents ont tenu une place énorme dans ma vie. (Maryse était ma mère).

Publié le 01 Février 2024
5
@alain.lamoliatte En plus d'être un bel hommage à la mémoire de votre grand-père, "César" en est également un à celle de tous ces hommes et ces femmes de l'ombre qui ont contribué à libérer notre pays. J'ai aimé qu'il rétablisse un peu l'équilibre dans la mémoire collective. Mémoire qui reste très axée sur des événements considérés majeurs, tel le débarquement de Normandie, qui ont tendance à occulter ce qu'il se passait dans d'autres zones de conflit. /// J'ai beaucoup aimé les personnalités de César et de Joseph. Leur amitié vraie, mâtinée d'une complicité, d'une sincérité rares et d'une propension à l'humour, qui arrache des sourires au lecteur en dépit d'un contexte dramatique. /// Pour la forme, elle reste perfectible encore, mais votre style sans fioritures colle bien à ce genre de récit, le rend immersif. /// Merci pour ce partage et bonne fin de journée. Amicalement, Michèle
Publié le 01 Février 2024

@Monbuvard.com Bonjour madame, j'ai repensé au concept du "grand méchant". Je vous invite à lire "l'hermitage de Marie" sur ce site, la dernière enquête du commissaire Montagni. Merci.

Publié le 26 Janvier 2024

@Monbuvard.com
Merci, merci et merci de votre appréciation de mon roman. Je souscris totalement à votre analyse. Comme je l'ai dit, ce roman est avant tout une ode à mon grand-père. C'est le roman le plus long que j'ai écrit et n'est pas souhaité l'alourdir. Si je le publie, je tiendrai compte de vos remarques. Encore merci.

Publié le 25 Janvier 2024
5
Un très bon moment de lecture, merci à l'auteur.
Publié le 25 Janvier 2024

Dans les rues étroites et animées de Marseille, se déroule l'histoire de César Montagni, un homme ordinaire confronté à des circonstances extraordinaires. "César" est un roman historique profondément émouvant, et nous plonge au cœur de la Seconde Guerre mondiale, dans une France déchirée par l'occupation allemande et la résistance acharnée de ses citoyens.

César, un jeune Marseillais, voit sa vie bouleversée par l'avènement de la guerre. De son mariage avec la belle Léontine à la naissance de leur fille Maryse, en passant par le travail à l’usine de savon, sa vie semblait suivre le cours paisible de l'existence. Mais lorsque l'ombre de l'occupation nazie s'étend sur Marseille, César se retrouve entraîné dans un monde de résistance clandestine, de courage et de sacrifice.

Au fil des pages, l'auteur tisse habilement les fils d'une narration où se mêlent l'amour, l'amitié, et le devoir, dans un Marseille à la fois vibrant et meurtri. Chaque personnage, qu'il soit résistant, collaborateur ou simple citoyen, apporte une nuance à cette fresque historique, révélant les multiples visages de la guerre et de l'humanité.

Ce roman n'est pas seulement l'histoire de César, mais aussi un hommage à tous ceux qui, dans l'ombre, ont lutté pour la liberté. "César" est une ode à la résilience de l'esprit humain, un récit qui résonne avec force dans le cœur des lecteurs, les invitant à se souvenir des leçons du passé pour éclairer l'avenir.

A travers ce récit, nous suivons César dans son voyage à travers les épreuves et les triomphes, dans une ville qui ne s'est jamais rendue, et découvrons une histoire qui, bien qu’ancrée dans le passé, parle à chacun de nous aujourd'hui.

Selon moi, les plus gros Points Forts :
- ***Intégration historique*** : L'histoire s'intègre habilement dans le contexte historique de la Seconde Guerre mondiale à Marseille, offrant un aperçu réaliste des événements et de la vie sous l'occupation.
- ***Construction de l’intrigue*** : L’intrigue est très bien construite, l’enchainement des rebondissements se faisant au bon rythme. Ainsi, le récit dispose d’une « colonne vertébrale » solide guidant habilement le lecteur dans son expérience de lecture, lui donnant des étapes clés :
1. Introduction et contexte : Le roman commence par présenter César Montagni, le protagoniste, et le contexte historique de Marseille avant et pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette partie inclut également la présentation de sa famille, de sa vie avant la guerre et de sa rencontre avec Léontine (très jolie scène du bal).
2. Début de la guerre et effets sur la vie quotidienne : L'intrigue progresse avec le début de la guerre et son impact sur la vie quotidienne à Marseille. César est confronté aux défis posés par l'occupation allemande et aux difficultés de maintenir une vie normale.
3. Engagement dans la Résistance : César, motivé par un sentiment de devoir et d'injustice, rejoint la Résistance. Cette partie du roman décrit ses premières activités de résistance, les risques encourus, ainsi que la dynamique et les stratégies de son groupe.
4. Actions de résistance et répercussions : Le roman détaille diverses opérations de résistance menées par César et son groupe, y compris des actes de sabotage, de collecte d'informations et d'attaques contre les forces allemandes. Les répercussions de ces actions sur les personnages et la communauté locale sont également explorées.
5. Conflits et dilemmes personnels : César est confronté à des conflits internes et des dilemmes moraux, partagé entre son engagement envers la Résistance et sa responsabilité envers sa famille. Ces tensions sont exacerbées par les dangers croissants auxquels il est exposé.
6. Climax et libération de Marseille : Le roman atteint son apogée avec le débarquement allié en Provence et les efforts concertés des résistants pour libérer Marseille. Cette partie est marquée par des combats intenses, des stratégies audacieuses et des sacrifices héroïques.
7. Conclusion et reconnaissance : Après la libération de Marseille, le roman se conclut avec la reconnaissance des efforts de César et de ses compagnons résistants. César est honoré pour son courage et sa contribution à la Résistance (visite du Général à l’hôpital notamment).
8. Épilogue et réflexion : L'épilogue offre une réflexion sur les événements du roman, avec un accent particulier sur l'héritage de la Résistance et l'impact personnel de la guerre sur la vie de César et de sa famille.

- ***Narration Engageante*** : La narration du roman est fluide et engageante, facilitant une immersion rapide dans l'histoire et maintenant l'intérêt des lecteurs tout au long du récit.
- ***Traitement équilibré des personnages*** : Le roman présente un équilibre entre les personnages masculins et féminins, montrant les contributions et les sacrifices des femmes pendant la guerre, ce qui est souvent négligé dans les récits historiques.
- ***Sens du détail*** : L'auteur montre un sens aigu du détail, particulièrement dans la description des tactiques de résistance et des scènes de combat, donnant au lecteur un aperçu réaliste de la guerre de guérilla.
- ***Thèmes universels*** : Les thèmes de la résistance, du courage, et du sacrifice sont traités avec profondeur, rendant l'histoire à la fois inspirante et émotionnellement impactante.
- ***Utilisation d'anecdotes familiales*** : L'intégration d'anecdotes familiales dans le récit ajoute une dimension personnelle et authentique, renforçant l'impact émotionnel de l'histoire.

Éventuellement, quelques axes d’amélioration (mais c’est subjectif) :
- ***L’antagoniste*** : J’ai parfois eu le sentiment, à la lecture du roman, de manquer d’un antagoniste personnifié fort. Un « vrai méchant », disons-le trivialement. Peut-être est-ce un parti prix de l’auteur, toutefois, à mon sens, les personnages antagonistes ne sont pas présentés comme des individus spécifiques, mais plutôt comme des entités ou des groupes représentant les forces d'oppression et de collaboration pendant la Seconde Guerre: il y a évidemment les forces d'occupation allemandes, le Gouvernement de Vichy, les ‘collabos’ français, la Guerre elle-même, avec son lot d’horreurs, et qui s’avère finalement être le véritable antagoniste omniprésent de ce roman, affectant tous les aspects de la vie des personnages. Je suis d’avis (mais c'est personnel) que le récit pourrait gagner encore en puissance et en dynamisme par la création d’un personnage supplémentaire, antagoniste, et qui viendrait personnifier la Guerre. Un personnage avec lequel César et son groupe serait amener à interagir frontalement. Cela maximiserait d’avantage le conflit.

- ***Traitement de la psychologie des personnages secondaires*** : Le roman présente un éventail de personnages secondaires de différents milieux, ce qui permet d'atteindre une variété de perspectives et de réactions face à la guerre et à l'occupation. Ils sont pertinents et ajoutent de la profondeur au récit et à l’évolution du personnage principal. Cependant, peut-être que l'accent mis sur César limite parfois le développement des personnages secondaires, les reléguant à des rôles de soutien sans exploration suffisamment approfondie de leurs motivations et conflits internes. Certains personnages secondaires pourraient bénéficier d’un traitement plus riche de leur psychologie et de leur histoire personnelle, pour éviter le risque qu'ils ne soient perçus par certains lecteurs comme des figures unidimensionnelles.

En conclusion, "César" est un roman captivant qui offre une perspective profonde et personnelle sur la résistance à Marseille pendant la Seconde Guerre mondiale. À travers le parcours de son protagoniste, le livre explore les thèmes de courage, de sacrifice et de résilience, tout en rendant un hommage émouvant à ceux qui ont lutté dans l'ombre de l'histoire. C'est une lecture enrichissante qui allie avec brio la narration historique et le drame humain.

Publié le 25 Janvier 2024

@MICHELET FREDERIC Merci pour votre commentaire. Si vous aimez cette période je vous conseille EMCHA (Les Schermann de Staline) sur le site lirenligne.net.

Publié le 20 Janvier 2024
4
J'adore les romans historiques... celui-ci m'a embarqué... Merci
Publié le 20 Janvier 2024

@Annabelle Markarian
Merci madame pour votre commentaire et les cinq étoiles. Merci pour mon grand père également. C'est ce que j'aime, la petite histoire dans l'histoire.

Publié le 19 Janvier 2024

@Brice Epédrague Merci beaucoup pour cet éloge, cela m'encourage à continuer à écrire. Je vous conseille "l'hermitage de Marie" sur ce même site.

Publié le 17 Janvier 2024
5
Oui, c’est très bon, c’est un roman, vous le dites, pas un livre d’histoire, mais vous avez su raconter une histoire, la rendre poignante, la rendre tout à fait vraie. On vit avec ces hommes, avec leurs combats, avec leurs peurs et leurs espoirs, on vit ces scènes, et on les voit. Bravo, bel hommage à votre grand-père.
Publié le 17 Janvier 2024

@Romain2023 Merci Romain, j'ai mis tout mon cœur dans ce roman.

Publié le 12 Janvier 2024
4
j'ai trouvé le récit concis et poignant. Bravo à l'auteur pour cette immersion dans une époque passionnante, bien que tragique.
Publié le 12 Janvier 2024

@outofafrica Merci pour ce commentaire qui me touche.

Publié le 09 Janvier 2024