La Naine noire

119 pages de Philippe Aquilina
La Naine noire Philippe Aquilina
Synopsis

La Naine noire est un court roman de 120 pages. C’est l’histoire d’une héroïne singulière qui a décidé de prendre en main son destin, ceux qui se mettent en travers de sa route l'apprendront bientôt à leurs dépens.
Mais Adélaïde Gondwana est-elle une victime ou une coupable ? Est-elle une meurtrière ou un assassin ?
Qui se cache derrière ce personnage au caractère bien trempé ? Le dénouement de La Naine noire est certainement plus inattendu qu'on ne pourrait le penser.

Publié le 08 Janvier 2024

Les statistiques du livre

  19 Classement
  888 Lectures 30 jours
  3506 Lectures totales
  -3 Progression
  320 Téléchargement
  20 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

13 commentaires , 21 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Très bon roman, captivant du début à la fin. J' ai adoré, la touche d' humour un régal.
Publié le 18 Avril 2024
5
@Philippe Aquilina Quel magnifique roman ! Pas un mot inutile ! Toute l’importance va à ce qui est dit, avec des mots justes, sans emphase, sans descriptions inutiles ou style ampoulé. Une histoire poignante, racontée avec simplicité et profondeur, une narration riche en rebondissements, extraordinairement vraisemblable et vivante. Bravo et merci pour cet émouvant chef-d’œuvre !
Publié le 07 Avril 2024
5
J'ai été littéralement subjuguée par cette histoire imaginée par un auteur qui ne manque nullement de talent. Ce livre est un pur plaisir tant par l'humour, l'intrigue et le rythme. Je recommande vivement à toux ceux qui cherchent une histoire cocasse et bien menée.
Publié le 22 Mars 2024
5
J'ai adoré ce roman que j'ai lu d'une traite. On s'attache à l'héroïne malgré sa folie. L'auteur nous invite au voyage en faisant référence au monde cosmique. Un grand talent, une écriture fluide et un humour que j'ai dégusté avec plaisir tout au long de ma lecture. Un grand Bravo Monsieur!
Publié le 20 Mars 2024
5
Un livre surprenant, original, une écriture fluide qui se dévore. De la dérision, de l’intrigues qui nous captive. Je recommande la lecture de ce livre.
Publié le 20 Mars 2024
5
Livre fabuleux, magnifique écriture, j'ai avalé les 118 pages avec un immense plaisir ! Quelle sensibilité, je recommande ce livre qui m'a touché au plus haut point !
Publié le 16 Mars 2024

A lire absolument

Publié le 25 Février 2024
5
Bon
Publié le 11 Février 2024

J’ai bien aimé le caractère plutôt surréaliste de l’héroïne. L’écriture très naturelle rend tous ses actes invraisemblables presque crédibles et « allant de soi ».
Un peu déçu, seulement, par le dénouement un peu cryptique et qui rompt avec le fil de l’histoire. J’aurais préféré qu’elle finisse heureuse - enfin - avec un bébé d’une couleur sans importance dans les bras…
Mais au total, une longue nouvelle que j’ai lue d’un coup sans avoir envie d’une pause.
Merci !

Publié le 11 Février 2024

@Lila L
Merci pour votre commentaire et tous ses aspects positifs. J’entends et je comprends que vous ne soyez pas entrée en sympathie avec le personnage qui n’est certes pas consensuel. Adélaïde Gondwana refuse d’endosser un rôle de victime, elle refuse de se complaire dans la plainte et les lamentations, je conçois que son choix puisse surprendre certains (ou les mettre mal à l’aise). Quant à la complaisance pour décrire la différence, elle est assumée. Elle est d’une certaine manière militante car il n’y a, à mon sens, pas davantage de voyeurisme à s’attarder sur la difformité que sur ce qui est couramment reconnu comme beau. Mais merci encore pour votre très intéressant retour.

Publié le 07 Février 2024
4
Votre roman a suscité pour moi des sentiments contradictoires. D’abord, chapeau pour votre art de la description, vous faites rentrer votre lecteur avec une lente progression, on la découvre peu à peu, vous nous laissez le temps peu à peu de la comprendre. C’est fin. Et vous avez su créer un décalage entre sa situation et l’empathie qu’elle pouvait générer. Il y a de la dérision. Mais, compte tenu de sa personnalité, de son apparence, j’ai ressenti une espèce de voyeurisme, comme s’il y avait une espèce de complaisance à décrire sa différence avec ce talent de fluidité, d’aisance. Et à la fin, je ne suis pas arrivée à me l’approprier, à avoir de la sympathie (et on peut en avoir pour les personnes les pires qui soient dans la littérature ou le cinéma). C’est vraiment pour moi, une question d’équilibre dans le traitement de ce que vous avez voulu en dire. Mais je reviens sur la manière progressive de la description que j’ai trouvé très subtile.
Publié le 05 Février 2024

@Djamila Abdelli Labiod
Merci, chère lectrice, pour l’intelligence de votre critique. Au-delà de vos compliments, (que j’accepte sans bouder mon plaisir!), la finesse de votre analyse me touche particulièrement. En effet, vous avez su percevoir le conte philosophique qui se cache derrière le roman, sans pour autant vous priver de la dimension divertissante de celui-ci.
Je ne m’opposerai pas à vos légitimes questionnements car les raisons du lecteur valent bien celles de l’auteur. Mais si certains comportements d’Adélaïde vous ont interpellée ou même chagrinée c’est que vous avez donné du crédit à son personnage et que vous vous y êtes attachée. En cela, vous avez toute sa gratitude car la fin de l’histoire nous apprend que derrière ses outrances se cache une seule chose, son besoin d’être aimée.
Je m’en vais à présent lire votre propre ouvrage car la pertinence de votre commentaire m’assure que je vais découvrir le texte d’une - à mon tour de vous faire plaisir - d’un écrivain.

Publié le 04 Février 2024
5
@Djamila Abdelli Labiod, @ Philippe Aquilina Bonsoir cher Monsieur, J'ai adoré ce livre. Je dois m'en expliquer. Excusez-moi cependant un petit préambule. J'ai eu le même plaisir à lire '' Stupeur et tremblements'' de Amélie Nothomb, un écrivain reconnu(la féminisation des noms m'importent peu) que votre ouvrage même si ce n'est pas pour les mêmes raisons .Ce sont comme deux mets délicieux, mais différents n'ayant pas les mêmes saveurs. Je me dis l'auteur est un génie, en l'occurrence vous! Mais le personnage principal , c'est à dire Adélaïde est également (géniale) en tout cas avant sa série de meurtres ou assassinats, ça m'a permis de connaître la nuance entre ces deux mots. J'ai aimé son côté caustique toujours teinté d'humour même son cynisme ne manque pas d'humour. Et pour être dans le ton de son vocabulaire lorsqu'elle est énervée(pisseuse etc.)je me dis, j'aime cette '' nana'' ! Et tous ceux qui lui ont fait affront ont, eux , des tares, elle est juste singulière. Intelligente à outrance, mais malgré cette méchanceté apparente due à un rejet systématique de tous ces gens qui ont croisé sa route , elle a en réalité du cœur, puisque elle a su se faire de Patricia une amie. Patricia l'a abordée comme n'importe quelle personne dite'' normale ''. J'ai beaucoup souri, parfois j'ai ri , le sens de la formule, de la répartie, les petites ruses pour décrocher son premier travail( trop de diplôme, certes) mais elle a trouvé le change ( pas d'expérience)Tout le texte : La religion est un régal. Son désaccord avec la mère religieuse et sa détermination m'ont fait rigoler, le kiffe! Il y a une dimension philosophique dans ce récit . Vous avez une façon de dépeindre les personnages ou les situations avec un sens du détail aiguisé et approprié. En tant que lecteur , j'apporte en toute modestie ma grille de lecture. Ma question , serait: Pourquoi n'avoir pas choisi comme personnage un nain à la place d'une naine? Je m'explique , car ça m'a titillée lorsque , en boîte je crois , un postérieur qui se trouvait malencontreusement devant elle , elle avait dit qu'elle aurait voulu le mordre à cet endroit. Disons que le vocabulaire de Adelaïde lorsqu'elle est en rage , est plus un vocabulaire qu'utiliserait un homme mais point une femme, trop cash. Dès le début du récit, sans savoir pourquoi, car tout est question de perception, et c'est subjectif, je l'ai ressentie comme une personne asexuée, c'est étrange! Une femme, serait-t-elle capable d'une telle violence , en se vengeant par le meurtre? Ce serait ma question? J'aurais peut-être aimé qu'au lieu d'écraser ses collègues , qu'elle soit juste vache par une vengeance plus subtile, qui pourrait leur faire perdre par exemple leur travail. Vous êtes l'auteur et sans doute vous avez vos raisons, puisque la fin du roman nous fait comprendre que c'est un récit qui provient de son imagination et qui se trouve dans la Clé USB. Encore Bravo! Mes salutations chaleureuses.
Publié le 03 Février 2024

@Isarii
Bonjour, cela va être compliqué car je n’ai pas d’original du roman. Je l’ai écrit directement à l’ordinateur. Et puis, si vous devez tout écrire à la main, l’entreprise va être longue et difficile ! Si j’ai la chance d’être publié je ne vous oublierai pas et je vous proposerai à mon éditeur pour traduire La Naine noire ! Merci encore de votre gentillesse.

Publié le 03 Février 2024

Bonsoir Philippe!Merci de votre réponse et de votre accord pour traduire le roman « La naine noire »Le problème c’est que,étant de la vieille génération je ne maîtrise pas la nouvelle technologie,concernant l’écriture sur ordi,donc je vais essayer tout d’abord de l’écrire en manuscris’c’a d sur les feuiles or sur un cahier et ensuite de le faire écrire à l’ordi.J’aurais besoin tout d’abord d’un exemplaire en original et si vous aviez par hasard un exemlaire en original ce serait mieux car je viens de le lire en PDF et s’il y’a un problème de traduction or un petit malentendu je vous ferai le connaître.Merci encore de votre compréhension!C’est pas une tâche facile mais je vais l’essayer.Bien cordialement!Jean Isarii

Publié le 02 Février 2024

@Isarii
Bonjour, je suis ravi que mon roman, La Naine noire, vous ait plu au point de vouloir le traduire !
Je vous donne bien volontiers l’autorisation de le faire.
Et si vous trouvez un éditeur pour votre traduction, nous partagerons les droits d’auteur !

Publié le 02 Février 2024
5
Un roman palpitant que l’on lit d’une seule traite car il vous tient en haleine.
Publié le 01 Février 2024
5
Bonsoir!Je viens de lire le roman »Une naine noire » de Philippe Aquillina et je serais tenter de le traduire en roumain.Comment pourrais- je le faire?Je suis une personne âgée et je n’ai pa se moyens à acheter les droits d’auteur.J’attends de vos nouvelles.
Publié le 01 Février 2024
5
Quelle étrange histoire ! De celle dont on se demande de quels tréfonds du cerveau elles ont été conçues ? Vous êtes un fin observateur et vous percez les noirceurs du ciel de nuit et de l’âme, tant vous creusez jusqu’à la moindre petite particule pour nous faire comprendre à qui on a à faire, qui nous parle et pourquoi. Observateur et expert en suspense, car effectivement, elle nous intrigue beaucoup cette petite personne et on ne peut pas résister à aller jusqu’à la chute…
Publié le 01 Février 2024

@djamila Abdelli Labiod,

Bonjour,

Un roman qui tient en haleine, il me presse de le terminer pour mieux comprendre les tourments et les mystères de l' âme humaine. Merci ! A bientôt!

Publié le 31 Janvier 2024

Une naine noire. Que de rancoeur chez cette enfant que la vie a desservie. Mais elle e elle est inteĺligente. Elle n’a eu que de la mechancete. Sa vie sera iðentique. Le bien ou le mal elle n’y verra pas de difference. Puis c’est le mira
Cle chirurgical. La voici physiquement a egalite. Mais son mental restera marque par ses annees de jeunesse.
Un livre qu’on a plaisir a lire. Tres interessant pour moi. Regis wallon

Publié le 28 Janvier 2024

@Matteo07
Merci d’avoir souligné les différents niveaux de lecture du roman !

Publié le 20 Janvier 2024

@MICHELET FREDERIC
Merci d’avoir utilisé l’adjectif “sensible” pour qualifier La Naine noire, adjectif qui n’est pas celui qui vient d’emblée à l’esprit quand on est confronté au personnage d’Adélaïde, mais qui sous-tend pourtant chacun de ses actes, comme le révèle le dénouement du roman.

Publié le 20 Janvier 2024
5
sensible. Un magnifique coup de ❤
Publié le 20 Janvier 2024

@Agostini Francois-Xavier

Merci pour votre appréciation et pour vos cinq étoiles qui sont aussi métaphoriques que le titre de mon roman. Car La Naine noire n'est pas une étoile ! Les passionnés d'astrophysique risquent d'être déçus en lisant mon ouvrage après avoir pris connaissance de votre commentaire ! Commentaire qui est très intéressant au demeurant.

Publié le 18 Janvier 2024
5
Bonjour 5 étoiles par principe et pour l'effort, faites bien relire votre récit par une personne de confiance idéalement quelqu'un qui lit beaucoup, professeur ou autre, comme moi je l'ai fait par une bibliothécaire d'Angers avec qui j'ai travaillé en 1992 et qui a relu "Prophetia et Clémence la revanche la barbarie.." en tout cas la première version. Bref, le sujet que vous évoqué a son sens si on s'intéresse au sort de l'humanité, sachant que les astrophysiciens ont calculé que la Lune s'éloigne de la Terre de 3,8 centimètres par an, donc l'univers a déjà prévu pire que le changement climatique, mais la fin de l'humanité. En effet la Lune s'éloignant donc de la Terre si vous reveniez dans 10 millions d'années la Lune ne serait plus dans le ciel, plus de marées, le climat catastrophique le rythme de rotation de la Terre changée autour du soleil et le soleil lui-même deviendra une naine blanche l'humanité n'existera plus, sauf si on ne s'est pas auto-détruit dans l'intervalle et là j'ai un doute avec toutes ces guerres totales qui recommencent. En attendant bonne lecture à tous les auteurs LIBRES COMME VOUS ET MOI SUR MONBESTSELLER.
Publié le 18 Janvier 2024
5
Roman court, dense, avec une protagoniste mystérieuse et charismatique, un peu comme le titre du livre. C'est intéressant de voir comme rien est comme semble, et que certains événements qu'on apprend pendant la lecture cachent des significations différentes et sont ouverts à plusieurs interprétations, parfois étonnantes.
Publié le 17 Janvier 2024
5
Une héroïne a priori peu attachante, mais fascinante ! Passé le prologue, le style est enlevé et limpide. Difficile de poser ce roman avant d'en connaître la fin.
Publié le 17 Janvier 2024

@Aznar Lydia
Merci pour votre commentaire. Si j’en reçois d’autres aussi chaleureux, je publierai bientôt un nouveau roman !

Publié le 09 Janvier 2024
5
J ai été très sensible a votre écriture ,a votre façon d amener les situations parfois avec dérision sur des sujets graves . J ai tellement été imprégné sur le personnage que je suis même aller voir si c'était vous la naine noire car votre faculté à interpréter l'heroine m a complètement bluffer . Je ne sais pas s il s agit d un premier roman mais c'est comme si j avais l impression que vous écrivez depuis toujours . Bref j ai beaucoup beaucoup aimé. Je conseille vivement votre œuvre bonne continuation
Publié le 09 Janvier 2024
5
Je recommande fortement la lecture de ce roman. L'histoire - très originale et écrite avec une ironie mordante - ne manquera pas de vous surprendre.
Publié le 09 Janvier 2024
5
Inattendu, original, fluide, on suit avec délectation la trajectoire de ce personnage hors du commun. J'ai pris un plaisir fou à lire ce roman. C'est pas souvent que je me laisse à ce point emporter par une histoire.
Publié le 08 Janvier 2024
5
Une très bonne surprise. Histoire aussi passionnante que surprenante! A découvrir absolument
Publié le 08 Janvier 2024
5
Roman très captivant! Vivement le prochain :)
Publié le 08 Janvier 2024