Les carnets intimes de la Baronne d'Arves

230 pages de Antoine Sibuaz
Les carnets intimes de la Baronne d'Arves Antoine Sibuaz
Synopsis

Cette histoire issue du journal de Margot, une jeune noble de Savoie pendant la Révolution a été relatée dans le roman « Les Doigts du Précurseur », disponible sur ce site dans le genre roman historique. Cette version comportait un certain nombre de passages, plus intimes, raturés (— biffure —) dans le texte par l’auteur : Margot.

Je les ai décryptés et vous les livre dans cette version « érotique ».
Loin des écrits parfois « pornographiques », de Sade et Casanova, ces passages nous plongent dans la sensualité de cette jeune fille du 18ème siècle, d’une éducation austère, mais aspirant à plus de liberté…

Publié le 17 Mai 2024

Les statistiques du livre

  8 Classement
  1410 Lectures 30 jours
  2573 Lectures totales
  +1 Progression
  203 Téléchargement
  13 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci à tous pour vos commentaires. Cependant, je ne peux pas les transmettre à Margot, qui est la véritable autrice de sa propre vie. Je ne suis que le gardien de sa mémoire.

Publié le 11 Juin 2024

@Antoine SIBUAZ je dégusterai avec joie et plaisir cette histoire relatant une époque assez intéressante de cette jeune femme.

Publié le 08 Juin 2024
3
Bonjour 5 étoiles, pour l'effort, ( juste une chose pour commencer : Qui êtes-vous ? votre bio est discrète, où êtes vous né ? Qu'avez-vous fait etc. ? ) contrairement à ma bio où j'en dis peut-être trop, la vôtre est mystérieuse car elle n'existe pas et si, je vous le souhaite, vous deviez être publié les critiques commenceraient par vous avant de parler de votre récit. Ecriture simple, les lettres intrigantes, cela suffit pour bien commencer. Etes-vous, comme moi, hédoniste dans "Prophetia..." en effet on écrit toujours un peu ce que l'on est. Les révolutions et toutes les guerres passées et celles qui approchent maintenant très vite sont toujours l'occasion pour les gens "confortables" à des extases inavouables cachées ou à des orgies, les gens sentent alors que n'ayant plus rien à perdre soit devant la guillotine ou une mitraillette il vaut mieux en profiter tout de suite, récemment quelqu'un me disait, un homme je précise, non déconstruit, "Je ne vais pas attendre que Poutine nous lance une bombe atomique pour tout essayer..." c'était clair, qu'a-t-il été essayer, j'ai un doute, si je le revois on pourra alors essayer ensemble, c'est déjà implicite dans " Prophetia"... Bref bonne lecture à tous les auteurs libres COMME VOUS ET MOI sur monbestseller
Publié le 05 Juin 2024
2.01
C’est tout à fait délicieux, absolument charmant, mais en quoi est-ce érotique ? Pour quelques effeuillages bien convenables il me semble ? Mais cela mis à part, votre langue est un délice à lire, que j’ai lue portée par ce côté suranné et tout à fait raffiné. Peut-être quelques excès de dialogues aux dépens de descriptions comme on y est habitué dans les films d’époque, mais je chipote !
Publié le 03 Juin 2024

Solange Yuste @ Antoine Sibuaz. J'ai lu presque d'un trait tant cette histoire est passionnante.. Cette façon de découvrir votre région ainsi que votre style d'écriture m'ont beaucoup plu.

Publié le 02 Juin 2024

J'ai été déçu que vous ne parliez pas davantage de la révolution Française, période que j'ai trouvée passionnante. Alors que les personnes frivoles qui envahissent les salons, je concède que je ne suis pas fan de cela. Vos anecdotes sont assez joyeuses, vous avez un ton léger et entraînant que j'aurais aimé que vous utilisiez aussi pour parler de la révolution française. Vous me direz peut-être aussi que le ton n'aurait pas forcément été aussi joyeux pour évoquer certains moments de la Révolution Française avec des personnes montant sur l'échafaud pour se faire couper la tête. Mais sinon à part cette critique constructive que je me permets, vous avez une écriture ravissante et gaie qui possède un rythme mélodieux charmant.

Publié le 25 Mai 2024