Juste un peu plus loin

56 pages de Christine Rossier
Juste un peu plus loin Christine Rossier
Synopsis

Deux histoires pas très longues, nées de rêves.
L'amour peut-il survivre à la folie ?
Un grand-père est-il forcément un héros ?

Publié le 06 Juin 2024

Les statistiques du livre

  47 Classement
  476 Lectures 30 jours
  596 Lectures totales
  +26 Progression
  0 Téléchargement
  6 Bibliothèque
 

"Juste un peu plus loin" est le "Livre le +" du 5 juillet. Retrouvez l'article qui vous donnera envie de le lire.

Publié le 05 Juillet 2024

Ce livre est noté par

3 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Sylvie de Tauriac
Chère Sylvie, Je reçois vos cœurs en plein dans le mien et je vous en remercie. Oui, je n'ai pas su publier mon texte et ma reconnaissance envers ceux qui le lisent est d'autant plus grande qu'il est difficile à lire. Alors vos mots me touchent profondément.
Merci d'être venue dans mon monde, fait de toutes petites lettres...

Publié le 18 Juillet 2024
3
Je vous donne trois coeurs avec plaisir car j'aime votre style. Les caractères étant petits, j'ai eu un peu de mal à les lire même avec les lunettes mais c'est le résultat qui compte et vous parvenez à séduire le lecteur. @Sylvie de Tauriac
Publié le 16 Juillet 2024

@Fanny Dumond3

Hé bien, il m'en aura fallu du temps pour arriver à vous répondre et je ne suis même pas convaincue que ce commentaire vous parviendra.
D'ordinaire, je maîtrise un peu ce genre d'exercice, mais j'avoue que je galère un brin ici. Peut-être parce qu'il y a trop d'émotions à naviguer sur ce site. Trop d'implications qui me font perdre tous mes moyens.
Dans tous les cas, je vous dis le grand merci du cœur de m'avoir lue. Je n'ai pas su non plus faire une bonne mise en page. Et le confort de lecture étant si important, je comprends bien votre remarque tout à fait justifiée. Mais... je ne sais pas comment changer cela.
Si je vous dis que rien qu'en vous répondant, mes mains tremblent... Je m'en étonne. Car écrire, c'est mon refuge, j'y suis pleinement à l'aise... Sauf que lorsqu'on invente une histoire à son ordinateur, on ne pense pas à ceux qui pourraient potentiellement la lire. Alors c'est un vrai tête à tête avec les mots.
A présent, c'est un échange avec des lecteurs, dont vous faites partie et cela me met en position de vulnérabilité. Cependant, je suis très honorée, sincèrement touchée que vous soyez entrée dans mon monde quelques instants et que vous en ayez partager votre ressenti.
Si je vous dis la vérité, j'ai lancé ces deux nouvelles sur montestseller en étant viscéralement certaine que personne ne les lirait. Aussi, quand j'ai reçu votre commentaire, j'en ai été reconnaissante. Puis je n'ai pas su vous répondre.

J'avais lu le livre d'Anne Philippe, dans ma jeunesse, il y a plus de 30 ans. Je ne m'en souviens pas vraiment, hélas. Mais j'ai gardé en moi le sentiment qu'il a provoqué lors de sa découverte. Et c'était quelque chose de puissant, une intimité pleine de ferveur.
Si mon texte a pu susciter le dixième de ce qui s'est passé en moi au milieu de ces pages d'adieu, j'en serais heureuse.
Aujourd'hui, je sais que je ne rédigerais pas de la même manière ces deux nouvelles. Elles ont 15 ans...
Les phrases seraient différentes, je vous emmènerais sans doute ailleurs dans la pensée.
Mais en réalité, je me demandais si il était vraiment utile que je continue à écrire, alors j'ai jeté cette bouteille à la mer, comme l'a mentionné l'article...
C'était une manière de prendre conscience que peut-être, il valait mieux faire la cuisine, apprendre à coudre, m'adonner aux mots croisés plutôt que d'écrire.

Publié le 09 Juillet 2024

@Lisbeth-

Oh, comme vous entrez dans mon cœur en écrivant ce commentaire. Je vous en remercie. C'est précieux pour moi qui pensais abandonner l'écriture. Mais le renoncement aurait été un sacrifice dévastateur. Alors chacun de vos mots me touche profondément. Me donne envie de continuer peut-être encore un peu. Juste une ou deux histoires... Car celle que vous avez lue est vieille. Depuis, il y en a eu beaucoup d'autres. Mais que peu de personnes ont lues.
Quoi qu'il arrive, vous êtes ma bénédiction de la journée.

Publié le 09 Juillet 2024
3
J’aime beaucoup "le staccato de vos phrases, tantôt courtes, tantôt longues" décrit par @Fanny Dumond3. Et J’aime beaucoup les nombreuses très belles tournures que vous avez pour décrire cette relation entre elle et lui. C’est un sujet tant écrit à qui vous donnez néanmoins un ton particulier, intimiste, qui le rend unique. L’hiver est sans doute plus convenu, moins inattendu.
Publié le 09 Juillet 2024
3
Bonjour@Chritine Rossier bien que j'aie eu du mal à lire votre première histoire, (je ne suis pas sûre de lire la seconde si vous ne mettez pas le tout en format A5 et interlignes 1.5) voici 3 petits cœurs pour recommander votre livre pour l'écriture. J'aime beaucoup le staccato de vos phrases, tantôt courtes, tantôt longues. La première partie, le Printemps, me rappelle " Le temps d'un soupir " d'Anne Philipe, épouse du grand comédien Gérard du même nom. Elle se suffirait presque à elle-même, car j'ai un peu moins accroché à L'hiver et à la fin que vous nous proposez, un peu trop pathos à mon goût et tirée par les cheveux de l'amoureux plein de remords et qui n'a rien vu venir. Bien cordialement. Fanny
Publié le 11 Juin 2024