FAIRE LA PART BELLE

254 pages de Nathalie AUBRUN
FAIRE LA PART BELLE Nathalie AUBRUN
Synopsis

Des femmes et des hommes dont les vies se mêlent ou s'entrechoquent. "Cascades et ricochets" aurait pu être le titre du roman tant la rupture abrupte entre Pierre et Marie aura des effets sur leurs parents, frère et sœur, amies et employeurs.

Un roman d'aujourd'hui entre Paris, Marseille et l'Occitanie sur les relations humaines, amoureuses et filiales, la quête de l'autre et la recherche de soi.

Des lignes où bon nombre peut-être se reconnaîtront, se sentiront moins seuls dans leurs modes de fonctionnement ou agissements. Des mots aux termes desquels j'aimerais que les lecteurs puissent trouver un réconfort et se dire, je suis comme elle, je suis comme lui, je fais au mieux de ce que je peux, selon qui je suis.

Publié le 16 Juin 2024

Les statistiques du livre

  23 Classement
  835 Lectures 30 jours
  1116 Lectures totales
  -1 Progression
  87 Téléchargement
  18 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 4 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Revenir un peu différent... Quel magnifique retour @Christina S qui me touche plus que je ne saurais l'écrire. Il sous-entend que mes lignes peuvent avoir un effet, je n'aurais osé l'espérer. Un GRAND merci à vous !

Publié le 18 Juillet 2024
3
Bravo à vous ! Un plongeon qui nous revenir à la surface un peu différent. Belle continuation à vous.
Publié le 17 Juillet 2024

Vos lignes @Felix le chat sont porteuses de l'espoir que les miennes puissent toucher la gent masculine. Mon souhait était d'écrire tant pour les femmes que pour les hommes et, à vous lire, j'y suis un peu parvenue.

Je n'ai nullement la prétention d'apporter des clés de lecture aux comportements de mes congénères mais plutôt de leur témoigner mon soutien dans les épreuves qu'ils traversent et qui ont pu ou auraient pu être les miennes. J'aurais aimé pouvoir me comprendre au travers des lignes que je lisais autrefois et m'exclamer "je suis comme elle, je ne suis donc pas la seule".

Je suis ravie que votre téléchargement sans conviction se soit transformé en pistes intéressantes que je vous invite à creuser...

Un grand merci Félix pour ce premier retour masculin qui m'encourage vivement.

Publié le 11 Juillet 2024

Merci beaucoup @Marie Claude Cavagnac pour votre touchant et encourageant retour.

Je suis vraiment ravie qu'au fil des pages vous ayez été emportée. Embarquer le lecteur était un de mes objectifs en écrivant l'histoire des personnages.

Publié le 11 Juillet 2024
3
Ma compagne me dit toujours que je ne compris rien aux femmes… A force de l’entendre, et après des tentatives, toutes infructueuses, j’ai commencé à chercher dans la littérature contemporaine, Madame Bovary, éternelle, me semblant pourtant dépassée par la femme du 21ème siècle... Pardon chère Emma! La quatrième de couverture « virtuelle » a éveillé un petit truc. J’ai téléchargé, sans conviction malgré tout, et j’ai lu ce roman qui au demeurant est très féminin. Et pourtant ! Combien de fois je me suis retrouvé et sans dire que j’ai maintenant tout compris aux femmes (ce serait tellement condescendant), j’ai quelques pistes très intéressantes. Et je le fais lire à ma compagne et je la vois sourire pendant qu’elle lit à côté de moi, et parfois elle glousse d'assentiment dans notre lit !!! Je recommande ! Merci Madame AUBRUN d’éclairer les pauvres hommes que nous sommes ! Félix
Publié le 11 Juillet 2024
3
Livre très bien écrit, qui nous emporte pour en savoir un peu plus au fil de l’histoire ! Et j’ai aimé le fait que les chapitres soit courts : cela nous permet d’être plus actif lors de la lecture !
Publié le 10 Juillet 2024

Je vous remercie sincèrement @Lucy in the sky de votre éclairant retour. Vous n'êtes pas la première à me faire part de cette inquiétude liée à la présentation des personnages, raison pour laquelle, depuis quelques jours, ils sont répertoriés à la fin dans la nouvelle version en ligne. Je voulais faciliter la lecture, je me suis trompée.

J'ai choisi d'écrire des scènes courtes pour essayer de donner un rythme que je souhaitais rapide. Mais je comprends, en vous lisant, que cette "rapidité" ne permet pas forcément de s'approprier totalement les personnages. C'est bien possible en effet mais je ne serais pas surprise que les femmes et les hommes qui composent mon roman aient à cœur de ne pas être complètement appréhendés, de rester insaisissables...

Je crois toutefois comprendre que vous vous êtes un peu retrouvée dans cette essence qui fait nos vies et j'en suis ravie.

Votre retour est très intéressant @Lucy in the sky et je vous renouvelle mes remerciements.

Publié le 09 Juillet 2024

Pas facile de rentrer dans une galerie de portraits. Et encore plus impressionnant si à la première page, vous nous dites qui est qui et connecté comment. On aborde le début inquiète de se perdre. Après, j’ai trouvé que vos chapitres étaient trop courts pour nous laisser rentrer dedans, nous les approprier. Car, et c‘est le principal, comme vous le dites, c’est un peu de nous que vous parlez, c’est un peu nous que nous lisons, nos grands et petits problèmes, nous allers et retours, nos doutes, nos coups de foudre, tout ce qui fait des vies. Qui dans un roman, paraissent toujours plus belles et attirantes que les notres…

Publié le 09 Juillet 2024

Je ne réponds que tardivement à votre commentaire tellement j'ai été touchée @C.-M. B., aux larmes j'écrirais tant vous avez su lire entre mes lignes.

Je suis heureuse et je pèse ce qualificatif, que vous ayez perçu ce que j'ai voulu écrire, délivré, communiqué sans pour autant juger aucun de mes personnages quoi qu'il fasse, quelle que soit sa réaction ou son absence de réaction ainsi que vous l'avez si justement relevé.

Je suis honorée que votre lecture ait évoqué chez vous des films de la qualité de ceux de Claude Sautet. Des "vies ordinaires", oui, comme il y en a tant, mais dans lesquelles il est parfois bien compliqué d'évoluer.

Mille mercis pour votre précieux, bienveillant et encourageant retour.

Publié le 05 Juillet 2024

Je ne découvre que ce matin votre message @Luz GUTTON et vous remercie vivement de votre enthousiasme. J'espère que la lecture de mon roman vous laissera le même goût que celle de son synopsis.

Vous avez employé deux verbes qui font directement écho à mon souhait, celui de parler au lecteur et de l'embarquer dans une histoire qui pourrait être la sienne au travers de celle d'un des personnages.

Je serai heureuse de lire votre retour et j'aimerais savoir quelle scène vous a touchée et quel personnage émerge de votre lecture.

Merci de votre intérêt pour mes lignes.

Publié le 05 Juillet 2024

Un livre directement ajouté à ma bibliothèque tellement le synopsis me parle et m’embarque… Hâte de découvrir cette histoire et vous faire mon retour !

Publié le 28 Juin 2024
3
Quelle jolie surprise ! Attirée par le titre, et curieuse de savoir à quoi ou à qui cette « part belle » était faite, je me suis laissée accrocher par la lecture du synopsis. Ce n’est pas tant l’histoire servant d’argument qui intrigue, elle a été mille fois traduite en mots, mais le traitement prometteur qui en est proposé, associé à un roman qualifié de psychologique. Et aussi prometteur soit-il, le synopsis est moins riche que le contenu qui se révélé au fil des pages. Le récit alerte et vif dresse une galerie de portraits incisifs et de tranches de vie qui font rapidement écho. Avec l’agilité d’un maitre tisserand, l’auteur entrecroise les chaines et trames pour nous proposer une œuvre qui, sans prétention, permet de se retrouver dans plusieurs traits de caractères, réactions ou absence de réaction. Certaines phrases sont saisissantes car renvoyant à un sentiment de vécu personnel, au travers de détails parfois infimes. En conclusion, le roman « parlera » à ceux qui voudront bien se laisser embarquer. Ni pontifiant, ni lénifiant, il fait « la part belle » au lecteur qui prendra ça et là, des éléments pour mettre en perspective sa propre vie. Par certains aspects, ce roman rappelle les jolis films, simples et justes, de Claude Sautet orfèvre des vies ordinaires. Et si les personnages évoluent dans un univers plutôt privilégié, on réalise très vite que les souffrances, les épreuves, les surprises, bonnes ou mauvaises, n’épargnent personne et surtout suscitent des remises en question dans lesquelles chacun peut se retrouver. Enfin, qualité très appréciable, l’auteur laisse à son lecteur la liberté d’interpréter, d’imaginer et d’apprécier ou pas ses personnages. Vraiment une jolie surprise ! Merci !
Publié le 25 Juin 2024