Jamais les pierres ne sauront

194 pages de BOSSY
Jamais les pierres ne sauront BOSSY
Synopsis

Le rire n'est plus le propre de l'homme. L'humanité patauge dans la haine et la vengeance. Les reporters filment la guerre et les hommes qui tuent. Michèle meurt à Byrsa, sur ordre des snipers. Robert n'est que blessé entre les Cordillères. Chacun avait son secret, mais il était trop doux: Ils n'ont pas osé le dire. Et les pierres ne sauront jamais raconter leur histoire.

2334 lectures depuis la publication le 02 Juillet 2015

Les statistiques du livre

  557 Classement
  61 Lectures
  +116 Progression
  4.9 / 5 Notation
  19 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

10 commentaires , 10 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@kroussar. C’est amusant, j’ai commencé dans la même carrière que vous avant de m’enfuir vers d’autres horizons...Ne risquez pas une indigestion avec mes livres, il y en a une bonne douzaine !
Oui, un petit regain d’’activités grâce à vous et quelques-uns de ce site que j’apprécie beaucoup

Publié le 16 Septembre 2018

Cher Gérard @BOSSY,

OUI @lamish est très bonne conseillère ! Comme j'ai dévoré tous les romans et nouvelles de Michèle, je me tourne vers vous. Votre plume et votre style qu'elle a tant vanté ont piqué ma curiosité. Et quelle récompense en vous lisant... Ce qui me réjouit le plus, c'est de découvrir votre réponse, rapide, qui signifie un regain d'activités. Recevez mes pensées sincères. Amitiés Kroussar

Publié le 16 Septembre 2018

@kroussar. Merci pour cette pluie d’etoiles. Oui j’aime assez l’amour du bout des doigts sans flonflon.
@lamish vous a sans doute incité à me lire et je l’en remercie . J.ai des difficultés en ce moment pour lire, en particulier sur MBS . Je n’ai encore rien lu de vous. J’apprecie d’autant votre commentaire
Amitiés BOSSY

Publié le 16 Septembre 2018
5
Très beau roman, magnifiquement écrit ! Trop court évidemment pour cette belle histoire d'amour. Les personnages sont attachants, le romantisme est à fleur de peau. Merci à vous Gérard @BOSSY pour ce BON moment de rêve, de voyage et d'aventure... Très respectueusement.
Publié le 16 Septembre 2018

@Karin. Comme souvent, j'arrive tard pour remercier...lamish est bonne conseillère, pas toujours objective. Mais le fait que les prénoms soient identiques est fortuit. Je vous avoue que , parmi tous mes bouquins, j'ai un petit faible pour celui-ci, car certaines séquences sont presque réelles, et il y a moins de "menteries" comme dans tout ce que je raconte...En tout cas je suis ravi de vous compter parmi mes lanceurs d'étoiles, bienvenue au club. Amitiés. BOSSY

Publié le 16 Juin 2017
5
Bonjour, C'est lamish, suite à mon commentaire sur le fruit de votre collaboration qui m'a conseillé pour ce choix de lecture et je ne regrette pas d'avoir suivi son conseil. D'ailleurs, très curieusement, j'ai fait un parallèle avec elle du fait du choix du prénom de votre personnage féminin. Vous avez une écriture précise qui me donne le sentiment que vous soupesez chaque mot avant de l'offrir au lecteur et je trouve cela très délicat. L'expérience vous offre peut-être ce privilège. Votre récit m'a beaucoup plu et me confirme que l'amour n'est pas obligatoirement un sentiment exclusif. Je vous remercie pour m'avoir permis de faire cette lecture.
Publié le 16 Mai 2017

@Romain Lebastard. Apparemment, vous pouvez persévérer dans l'écriture, car le nombre de commentaires élogieux sur votre roman "Arch" est impressionnant, et par les meilleurs critiques du site.
Moi, j'ai beaucoup moins de mérite, car cela fait cinquante ans que j'écris ( mais pas en continu, tout de même ). J'ai utilisé une grande part de mon expérience professionnelle dans les nombreux pays où j'ai exercé, ce qui aide bien l'imagination. Vous avez été nommé le livre le + en septembre dernier, c'est un bel encouragement sérieux qui doit vous conforter dans votre désir de continuer l'expérience. C'est la magie de ce site que de savoir tout de suite si ce que l'on écrit est valable, et de n'avoir que des avis désintéressés. En tout cas, c'est toujours un plaisir que d'accueillir de nouveaux arrivants avec de bonnes intentions. N'hésitez pas à poursuivre l'aventure, pour votre satisfaction, et la nôtre.
Et merci pour les étoiles qui se faisaient rares depuis octobre ! Je vais donc me mettre en m'Arch, moi aussi. Cordialement. BOSSY

Publié le 26 Janvier 2017
5
Chose promise sur Facebook, chose faite. J'ai dévoré votre livre d'une traite. J'ai d'abord été étonné par votre écriture particulière, très étudiée et nerveuse, puis je me suis laissé emporter. Vous savez instiller une douce tension dans tous les non-dits, nous faire voyager en décrivant paysages, saveurs et sons avec des mots parfaitement choisis, nous tenir en haleine dans la partie du reportage sur le Sendero Luminoso, bouleverser nos sentiments avec une fin bourrée d'émotion. Une écriture pleine d'expérience, si je puis dire, qui me donne envie de persévérer dans l'écriture. Bien à vous.
Publié le 26 Janvier 2017

@Marguerite Rothe. Trop, c'est trop, chère Marguerite. Car, de tous les commentaires que je récolte sur le site, le vôtre est toujours des plus justes. Oui, le roman était prévu comme un film, basé sur la technique du flashback. Michèle est une de mes "femmes" favorites, comme il en existe quelques unes, quand elles n'ont pas envie d'être égales aux hommes. Le Tambo de Oro n'existe plus, et c'est bien dommage...Merci pour vos avis qui donnent envie de continuer quand on a des doutes. Gérard

Publié le 17 Octobre 2016
5
194 pages, un format que j’aime plus que de raison. Un titre qui me fait pâlir d’envie… Et des phrases toujours aussi belles, conjuguées à cette atmosphère qui vous est propre, entre rêve et réel. Votre histoire m’a tourneboulée, comme celles des romantiques du 19e siècle. Et tout cela arrosé d’une sensualité délicate et raffinée, de mystères, d’aventures… Il n’y a pas a dire, vos recettes d’écriture sont parfaites ! Merci pour ce beau voyage à Lima (le dîner au Tambo de Oro était excellent !) Plus sérieusement, j’ai aimé la dernière partie du roman, quand Robert est en mission (c’est réel au point qu’on y croit à fond). J’ai lu votre livre comme on regarde un film, et c’était vraiment très bien ! Merci Bossy pour cette belle lecture, bonne continuation à vous, Marguerite.
Publié le 17 Octobre 2016

Mais,chère mariehavard34, c'est elle qui le pense, moi je ne fais que transcrire ! Je suis de votre avis, il n'est pas aussi traître que ça. Même pas une seule fois. Mais elle a besoin d'un alibi pour tromper celui auquel elle n'a rien dit.

Publié le 01 Novembre 2015
5
C'est vraiment un bon roman : de l'action, de l'amour, de l'émotion, des dialogues vivants... Bravo ! Une seule chose, c'est la répétition du mot "traître" au 2e chapitre je crois... Pourquoi tant d'insistance ? Le dire une fois ou deux aurait peut-être suffi. Mais cela ne gâche en rien le texte !
Publié le 01 Novembre 2015
5
Superbe roman. Merci.
Publié le 07 Septembre 2015
5
Voilà que votre plume laisse, une fois de plus, votre lectrice sous le charme de ces amours contrariés aux parfums enivrants des passions éternelles...Si sorcière je suis, vous êtes un incroyable démon !
Publié le 27 Août 2015

Cher Bossy, si vous ne connaissez pas ce film, allez le voir, vous serez étonné ! (Il s'appelle Personnel et Confidentiel)

Publié le 28 Juillet 2015

C'est très agréable, et constructif, d'avoir un commentaire détaillé. On peut aussi souligner des défauts.
Non, les prénoms de Michèle et Robert sont pure coïncidence avec ceux des acteurs du film avec Robert Redford, que je ne connais pas.
En tout cas , merci de prendre du temps pour formuler une opinion qui permet à l'auteur de savoir qu'il ne s'est pas trompé.

Publié le 28 Juillet 2015
5
Votre titre est une merveille. Et votre récit ne le trahit pas. Au fil de vos romans, toujours la même histoire des amours empêchées (oui, j’ai aussi lu « Destins décroisés » que j'ai aimé). Vous êtes possédé ;-) par les mystères de l’amour, les histoires d’amour définitives, malgré tout…, vous déclinez formidablement cette obsession, jamais tout à fait la même, jamais tout à fait une autre… avec beaucoup de talent. Vous avez le sens de l’image précise, parfois lapidaire, comme les reporters de guerre dont vous parlez dans ce roman, de la formule qui claque, le sens de la dramatisation, du rythme qui s’accélère et puis qui se casse et se ralentit. C’est très agréable à lire. Franchement, bravo à vous. PS : oui, vous avez bien fait de commencer par la fin, c’est ce qui tient le suspense, car dans cette fin du début il y a une promesse qui nous tient jusqu’au bout et qu’on est heureux d’avoir attendue.
Publié le 28 Juillet 2015
5
Vos personnages sont beaux, esthétiques, en retenus de leurs sentiments, ce qui rend le récit encore plus prenant, car on a envie de savoir comment il déroule. Cela m’a fait penser à un film avec Robert Redford grand reporter, et je crois Michelle Pfeiffer. Cela n’est peut-être pas un hasard, vu les prénoms que vous avez donnés à vos deux protagonistes !
Publié le 28 Juillet 2015

Merci d'apprécier ce roman, car j'ai hésité à commencer par la fin. Le lecteur va se dire : bon, eh bien c'est fini, quoi qu'il arrive. Et il n'aura plus envie d'aller plus loin. J'essaye toujours , dans mes romans, de créer la surprise au dernier chapitre.
Si vous avez le temps, regardez "Floreleina ", que je viens d'ajouter.

Publié le 25 Juillet 2015
4
fab
Roman d’aventures, d’aventuriers, grand reportage de guerre, votre livre c’est tout ça, et aussi, roman d’amour, qui commence par la fin, et dont cette fin qu’on connaît rend encore plus dense et dramatique l’histoire qui déroule, l’amour dont on ne comprend qu’à la fin pourquoi il n’est pas possible.
Publié le 25 Juillet 2015