Trois Jours, Trois Nuits

267 pages de BOSSY
Trois Jours, Trois Nuits BOSSY
Synopsis

Le même jour, elle apprend sa rechute, après cinq ans de rémission, et l'arrivée de celui qu'elle attend depuis deux ans.
Elle fixe les priorités, et ils auront trois jours et trois nuits d'amour fou. Si, à la fin, c'est toujours la mort qui gagne, ils se retrouveront au royaume des mouettes où le temps est aboli et où le ciel se mérite à tire-d'aile.

2911 lectures depuis la publication le 22 Juillet 2015

Les statistiques du livre

  538 Classement
  65 Lectures
  -107 Progression
  5 / 5 Notation
  25 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 3 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@mancini anne-marie@orange.fr.Votre commentaire émotionnel me comble. Vous avez mis ce livre en bibliothèque pour le lire aussitôt et vous me traduisez votre émotion sans fioritures, ce que @mary COUSIN exprimait sous une autre forme,celle du mythe. Le mythe ayant mission de transmettre et pérenniser la violence d'une histoire d'amour que tout le monde peut souhaiter connaître à un moment de sa vie, même en cas de déchirure tragique pour en marquer la fin. Moi, j'ai ressenti avoir commis beaucoup de maladresses dans le fil du récit, mais j'ai atteint mon but si j'ai suscité l'émotion.
C'est tout le charme de mBS de rencontrer des lecteurs émus par leur lecture. Merci à vous.

Publié le 17 Juillet 2016
5
Superbe merci !!! très bien écrit bravo.
Publié le 16 Juillet 2016

@Mary COUSIN Comme vous me faites plaisir d'avoir intuité qu'il s'agissait d'un mythe dans ce roman. J'ai eu peu de commentaires, les lecteurs étant un peu chahutés entre mythe et réalité. Le mythe étant une réalité rêvée jamais atteinte. L'envol vers le royaume des mouettes était pourtant une indication explicite.Mais on peut aussi le lire comme une passion vécue, ce que chacun souhaite pouvoir atteindre dans la réalité. Tous mes personnages féminins ne pourraient exister dans la vie réelle, ce serait inhumain.Tout comme Anne dans Destins décroisés,dont la scène finale se réfère pourtant clairement à des mythes existants. ( Je viens de me le faire pirater sur Amazon par un indélicat ). Quant à Manus Dei, je reste écrasé par votre érudition sur l'époque que vous traitez. Je lis cela comme je lisais,enfant,la légende du Roi Arthur Je prendrai mon temps pour me baigner avec délices dans votre récit. Sincèrement, vous êtes très au-dessus du niveau moyen de mBS,notamment en écriture,ne me dites pas que vous n'avez pas trouvé un éditeur classique pour vous embaucher ! A bientôt dans votre propre espace.

Publié le 01 Mai 2016
5
Quelle belle ode à l’amour dans cette fiction qui chante vos regrets de ne pas l’avoir trouvé dans la réalité ou votre désespoir qu’il ne soit qu’un mythe. Et vous entretenez ce mythe, à la manière de celui Orphée et d'Eurydice que vous revisitez pour faire croire au lecteur que de tels personnages féminins en l’occurrence Françoise et Pierre, puissent exister dans la vie réelle. En lisant votre prose musicale, je me sentais flattée d’être une femme sentimentale et j’ai refermé votre livre avec moins d'amertume au cœur. Merci @Boissy d'avoir ajouté "Manus Deï" l'Amour à l'épreuve du duel à votre bibliothèque. J'attends votre vote avec impatience et j'espère que vous prendrez autant de plaisir à lire mon ouvrage que moi à savourer votre récit rédigé avec la plume souple et bleutée d’une mouette s'abandonnant au vent. J'ai aimé suivre avec curiosité son vol, tantôt léger et clair s’étirant en longs cercles joyeux sur les vents chauds de l’amour, tantôt pesant et direct en plongeant dans les embruns de vie.
Publié le 01 Mai 2016

Merci à vous d'avoir un coeur qui bat. Ce roman n'est qu'une reconnaissance de dette envoyée trop tard.

Publié le 24 Août 2015
5
Vous avez décidément l'art et la manière de faire battre nos coeurs Bossy... Merci !
Publié le 24 Août 2015