L'oiseau de Paracas

29 pages de BOSSY
L'oiseau de Paracas BOSSY
Synopsis

L'oiseau s'envole de Paracas, survole le Pérou et revient lancer ses trilles dans nos mémoires. Toute nuit douloureuse blanchira innocente.

1924 lectures depuis la publication le 25 Septembre 2015

Les statistiques du livre

  577 Classement
  69 Lectures
  +184 Progression
  5 / 5 Notation
  7 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

9 commentaires , 8 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Pascale Lécosse. Merci pour votre appréciation , mais les mots et les couleurs ne sont pas de moi. Ils appartiennent à ces peuples qui ont une âme, NON monnayable...Cet oiseau existe, qui est chargé de la transmettre aux héritiers, leur unique richesse.

Publié le 13 Mai 2017
5
@Bossy Entre plume et pinceau, entre littérature et peinture, vous nous embarquez dans votre univers flamboyant. Avec vous, nul besoin de monter dans un avion ou à bord d'un bateau, vos mots si joliment assemblés nous véhiculent et nous guident pour un voyage unique et merveilleux. Merci et chapeau bas!
Publié le 13 Mai 2017
5
Je planais au dessus des vastes contrées de mBS quand soudain, un oiseau étrange à attirer mon attention. Son nom "L'oiseau de Paracas". De suite, ai-je senti l'invitation au voyage, c'est ainsi que je suis venue me poser sur son île. Si tôt débarquée, je l'ai juste dévoré. Devant mon empressement, j'ai bien tâché de prendre mon temps, mais impossible. La raison en est simple, c'est que je volais avec lui, me laissant porter par l'envol de ses mots. Que d'évocations, que d'images merveilleuses, j'y étais. Voici, une plume fraiche et droite à la fois, faite de raison et d'émotion, le tout est équilibré et subtil. C'est authentique, épuré et généreux à la fois. Un esprit libre comme je les aime, sans aucun doute. Merci pour ce voyage. J'ai déjà envie de refaire un tour sur votre bel oiseau.
Publié le 12 Mars 2017

Merci pour votre appréciation, Marguerite. J'ai passé de nombreuses années au Pérou, ce pays fabuleux qui incite à penser devant chaque merveille étrange. Ces petits textes me permettaient de fixer leur mèmoire. Votre parcours professionnel m'a amusé, car j'ai écrit un roman qui décrit les aventures d'une libraire qui, comme vous,organisait des réunions de lecteurs clients le jeudi soir et qui est tombée sous le charme de l'un d'eux. "Destins décroisés" a été nominé Prix Concours du mois d'Août 2015, mais a été battu par le livre de Mel Pilguric pour le Prix Concours 2015.Il s'est attiré de nombreux commentaires élogieux. C'est un modèle de fidélité féminine assez incroyable pendant plusieurs décennies auquel je vous souhaite de vous associer et dont vous auriez pu être l'héroïne très romantique. une partie importante se déroule également au Pérou.Les livres sont faits pour rêver...Bien à vous.BOSSY

Publié le 19 Janvier 2016
5
Cette inspiration, qui vient d'on ne sait où, et qui va à sa guise vers qui elle veut, quand elle veut, est de toute évidence venue vous visiter dans les moments où vous avez écrit, ciselé ces textes. Mieux, cette inspiration qui nourrit et illumine l'espace intérieur de l'écrivain, rayonne jusqu'au lecteur par on ne sait quel tour de magie intellectuelle. Pour l'un comme pour l'autre, ce sont des moments rares. Quoi qu'il en soit, pour moi, "'L'Oiseau de Paracas" synthétise parfaitement ce qu'écrire veut dire. Grand merci pour cette très belle lecture. Bien à vous, Marguerite Rothe.
Publié le 19 Janvier 2016
5
Votre recueil est assez surprenant, il y a une certaine musicalité qui nous emmène au coeur de votre voyage... De brefs tableaux sur un fond de "contemplations" diverses qui se laisse découvrir. Merci de ce partage, Adelyre
Publié le 17 Novembre 2015

C'est assez merveilleux. Particulièrement tous les textes sur les oiseaux comme des tableaux en mouvements qui se figent dans un tableau final pour laisser une sensation vibrante. Ce n'est ni prétentieux , ni élementaire, ni cliché. J'y suis très sensible.

Publié le 09 Novembre 2015

Cher Leo. J'ai vu que vous avez ajouté tous mes livres à votre bibliothèque. J'espère ne pas vous donner une indigestion. En poésie vous êtes meilleur que moi, alors je me vengerai peut-être avec mes romans.

Publié le 09 Novembre 2015
5
Bonjour Bossy, Je commence la semaine par la lecture de ton recueil. Ambiance, émotion... et quel rythme! Je suis touché par ces poèmes, ils me laissent des sentiments d'optimisme et de sérénité, et ils sont aussi une démonstration magistrale que la poésie c'est bien au delà des rimes.
Publié le 09 Novembre 2015

Merci de nous faire partager la suite de vos poèmes, invitation au voyage dans ce pays dont vous exprimez la force et la beauté avec votre talent habituel. j'ai aimé le détour par le "Rincón del Artista", "Guayas" et beaucoup d'autres ainsi qu'une phrase qui me parle "Il faut beaucoup d'amour et de ferveur pour écouter sans peur le bruissement du temps". Comme je ne peux plus noter, voici ***** issues de mon clavier.

Publié le 08 Novembre 2015

Voici cette complainte complète
L'oiseau s'est envolé

Publié le 06 Novembre 2015

Merci, Marc, pour tant d'étoiles. Je pense mettre sur le site prochainement l'ensemble de mes petits poèmes en prose, en hommage à ce pays qui m'a violemment interpellé sur nombre de problèmes simplement humains.

Publié le 24 Octobre 2015
5
Magnifique! Les correspondances qui se nouent et se dénouent à chacune de vos phrases, ce paysage mouvant d'images et de sons. Ah oui, on veut vivre dans ce pays! Merci de nous l'avoir ouvert. Mais, j'en suis sûr, il y a tellement à voir et à sentir encore ... Marc
Publié le 24 Octobre 2015

Merci, Isabelle. Ce sont des petits textes sans prétention ( il y en aura une vingtaine ), dédiés à ce pays qui m'a ébloui, il y a de nombreuses années.

Publié le 30 Septembre 2015
5
C'est un superbe poème ! C'est bien sûr de la prose, mais enfin votre prose ce sont des vers plus ou moins longs, distendus ou resserrés, qui mis ensemble bout à bout atteignent à la grâce de la forme et du fond. Bossy is the Boss :-)
Publié le 30 Septembre 2015

merci lamish, je vous souhaite d'être cet oiseau, ce dont je ne doute pas

Publié le 26 Septembre 2015
5
Premier commentaire, première note, j'en suis heureuse...Bravo cher Bossy ! Il me semble que je ne vous avais pas encore applaudi !
Publié le 26 Septembre 2015