Tête d'Ampoule

28 pages
Extrait
de Laure Malaprade
Tête d'Ampoule Laure Malaprade
Synopsis

Elle a neuf ans. Elle est surdouée. Et si vous découvriez le monde à travers ses yeux ?
Julie entre en sixième à neuf ans. Sa différence attire l’intérêt mais elle se heurte à l’incompréhension de ses camarades. Les petites réflexions se changent bientôt en harcèlement…
Ce roman a pour vocation d’expliquer la douance à ceux qui accueillent, dans leur classe, un camarade si particulier.
Le lecteur trouvera en fin d'ouvrage des questions-réponses sur les surdoués.

L'avis des lecteurs :
"Un excellent ouvrage sur la question de la douance et du harcèlement scolaire."
"Un livre qui se lit très facilement, écrit avec une jolie plume."
"J'ai ri, j'ai pleuré, bref j'ai adoré !"
"À mettre dans tous les CDI !"

5753 lectures depuis la publication le 18 Janvier 2016

Les statistiques du livre

  253 Classement
  105 Lectures
  +4 Progression
  4.8 / 5 Notation
  39 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

18 commentaires , 17 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@ Laure Malaprade . Votre livre ma fait replonger dans mes souvenir collège. Je vous invite à découvrir mon livre jeunesse.

Publié le 11 Septembre 2018
5
C'est une histoire bien émouvante. On rentre très vite dans la peau du personnage. Merci pour cet éclairage.
Publié le 01 Avril 2017
4
@ Laure Malaprade Bonjour, j'ai trouvé votre histoire très bien écrire, sur un sujet sensible qui traite de la différence bravo. Je vous invite en retour à découvrir mon livre jeunesse. bien à vous loly h
Publié le 28 Mars 2017
5
C'est vraiment très bien écrit, on se met tout de suite dans la peau de la petite! ;)
Publié le 18 Février 2017

Merci @laure malaprade lais je le voudre gratuitement

Publié le 05 Février 2017

Merci

Publié le 05 Février 2017

Merci @Steppe pour vos étoiles ! Vous pouvrez trouver la suite de Tête d'ampoule sur Amazon en version numérique ou papier, il n'y a qu'à suivre le lien à droite de la page ! :)

Publié le 03 Février 2017
5
j'adore se livre mais je croyez qu'il étais en entier
Publié le 03 Février 2017

Merci @Estelle LG pour votre commentaire. En effet, outre la précocité intellectuelle, ce livre défend toutes les différences.
Vous pouvez bien entendu le lire sur n'importe quelle tablette, ordinateur ou même smartphone : il suffit de télécharger l'application (gratuite) Amazon Kindle, et de créer un compte Amazon, si vous n'en avez pas encore. Si vous avez déjà fait des achats ou des ventes sur Amazon vous avez un compte, il n'y a pas besoin de compte spécifique pour Kindle.
Sinon... La version papier est également très confortable ! :D (Vous pouvez commander le livre papier chez n'importe quel libraire, ou directement en ligne sur le site de l'éditeur).

Publié le 06 Mars 2016

Merci @Cathy Plassais pour votre commentaire, et un bisou à votre petit frère ! ;)

Publié le 06 Mars 2016
5
J'ai beaucoup aimé ce début. Ayant une fille qui vient de rentrer en 6e (à 11 ans !) je peux tout à fait imaginer ce que vit un élève "différent", quelque soit la raison qui le rende différent aux yeux de ses camarades. Je pense que je lui ferai lire, c'est toujours une belle leçon de vie que de leur montrer l'effet que leurs remarques et moqueries peuvent avoir sur les autres. Petite question : est-ce qu'on peut lire le livre sur n'importe quelle tablette en l'achetant sur amazon ? Je n'en ai jamais acheté, je découvre !Merci d'avance
Publié le 06 Mars 2016
4
Bravo Laure. On se met direct dans la peau de la petite Julie. et on s'y attache. Mon petit frère a eu les mêmes remarques, certes il n'a pas sauté de classe mais il se débrouille très bien à l'école et les remarques tel qu'intello l'on touché et isolé des autres. Maintenant cela va mieux. Bonne continuation.
Publié le 24 Février 2016

Merci Fridou, Nikolas, Jean-Marc, Yaki, Julie, Muriel, Christophe et Sandaug pour vos commentaires et vos étoiles qui me vont droit au cœur !
J'avoue être surprise (mais tellement heureuse) du succès de Tête d'ampoule, qui s'est classé en première page avant même que je n'aie le temps de comprendre ce qui se passe.
C'est un grand bonheur, et c'est grâce à vous, mes nombreux lecteurs ! <3

Pour répondre à Saudaug : Je pense que tu peux le proposer à ton fils, oui. Ceci dit, Tête d'ampoule s'adresse plutôt à des élèves non surdoués. Quand je l'ai écrit, c'était dans l'idée de proposer une explication ludique de ce qu'est ma fille à ses camarades de classe... Disons que ça a pris des proportions un peu supérieures à l'intention première puisqu'aujourd'hui qu'il est publié en version numérique et papier, j'ai un retour très enthousiaste de quelques élèves de 6ème à qui j'ai demandé un avis (je travaille en collège). La documentaliste du CDI du collège de ma fille a également proposé de l'inclure dans leur rallye-lecture !
Je suis fière !!! :D

Merci à tous !!

Publié le 07 Février 2016
5
On s'y croirait ! Votre récit est si réaliste... Pensez-vous que je puisse le faire lire en "prévention" à mon fils zèbre de 9 ans, petit gabarit ayant sauté une classe, n'ayant pas trop de préoccupations communes avec les garçons de sa classe, et qui va rentrer au collège en septembre ?
Publié le 07 Février 2016
5
...
Publié le 06 Février 2016
5
Bonsoir Laure. Le thème m'a tout de suite intéressée. Je ne suis pas "surdouée", mais j'avais un an d'avance et je suis de fin d'année. Du coup, hormis l'extraordinaire perspicacité de cette petite fille que je n'avais pas et l'incident du bus qui m'a rappelé à quel point les enfants peuvent être cruels entre eux, je trouve que ce récit est très réaliste. Pour mon époque, pour la vôtre sans doute aussi. Pour ma part, j'ai refusé que mon fils saute une classe. Je ne voulais pas qu'il vive ça. Parce qu'aujourd'hui, au collège, les enfants ont déjà accès à tous les réseaux sociaux. C'est effrayant, n'est-ce pas? Merci d'avoir écrit cette histoire. Bien à vous. Muriel E.
Publié le 04 Février 2016

Moi c'est pareil mais avec mon nom de famille

Publié le 04 Février 2016
4
Très intéressant pour comprendre un peu mieux le fonctionnement des enfants dits précoces, l'idée de se mettre dans la tête de l'un d'entre eux est réussie
Publié le 04 Février 2016

En cours de lecture en ce moment, à voix haute avec mon épouse. Un vrai de plaisir de lire un texte bien écrit,clair, vivant et qui nous tient en éveil chapitre après chapitre. je remettrai un mot quand nous aurons terminé.

Publié le 04 Février 2016
5
Un livre très bien écrit, je suis passé également dans les même mésaventures que Julie mais en ayant eu un défensive plus agressive. En conclusion, ce livre m'a fait vibrer intérieurement et j'encourage les lecteurs qui verront les commentaires à le lire, et d'avoir plus de tolérance sur les différences d'autrui.
Publié le 31 Janvier 2016

De rien ! Et je pense que tu as bien fait de souleverle problème des toilettes, car j'ai l'impression que c'est pareil dans tous les collèges ! Sarah m'a dit : "Quand même, c'est bizarre qu'elle n'ait pas pu se retenir ! Moi, je n'y vais pas de la journée, aux toilettes, et je me retiens !". Donc en lui demandant pour quoi elle n'y va pas: il y a toujours la queue (avec des filles qui discutent), il n'y a jamais de papier toilette, et il y a un trou sous les portes (donc quelqu'un pourrait regarder par en-dessous)... Effectivement, je comprends que ça ne soit pas très engageant...

Publié le 31 Janvier 2016

Ho merci !!! Formidable le dessin !!! :) :)

Publié le 31 Janvier 2016

Et Hannah a un très joli prénom ;)

Publié le 31 Janvier 2016
5
Merci beaucoup pour ta réponse, que j'ai fait lire à ma fille. J'ai eu droit à grand sourire assorti d'un "Ah, tu vois !" (euh non, je ne vois pas quoi, mais ça a l'air de la satisfaire !). Elle m'a redit ce matin : "Mais moi, je ne suis pas harcelée ! D'accord, c'est pénible ces questions sur mon âge, mais ce n'est pas du harcèlement !". Mais la semaine dernière encore, elle me disait qu'elle en avait assez qu'on lui dise que si elle avait sauté deux classes, c'est parce que sa mère était instit et la faisait travailler à la maison... Et ça m'a fait sourire de voir "quelqu'un qui n'avait pas accroché" gribouiller cela en faisant autre chose : <a href="http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=734991DSCN5514.jpg"><img src="http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_734991DSCN5514.jpg" alt="Heberger image" /></a> Bravo encore pour ton "témoignage".
Publié le 31 Janvier 2016

Fridou, grand merci pour tes commentaires !
Je vais tenter de répondre à tes questions concernant la "part de vérité".
La vraie Julie s'appelle Hannah, et les mésaventures qu'elle a vécues sont très proches de ce que j'ai écrit. Ce qui a été romancé c'est le pipi dans le car, qui a bien eu lieu mais parce qu'elle n'a pas osé demander, pas à cause d'autres filles. La poubelle a réellement eu lieu, mais malheureusement il n'y avait pas de Célia pour l'aider. La scène finale dans le bureau de la CPE est aussi romancée. Le fait de raconter l'histoire à la troisième personne, c'est mon idée.
Pour ce qui est de se reconnaître, Julie ressemble beaucoup à Hannah, mais elle est également inspirée de la petite fille que j'étais moi-même à son âge, et de quelques autres gamins. J'ai voulu créer un personnage fictif, qui me permette d'être plus "pédagogique" sur le sujet.
A dire vrai, lorsque j'ai eu l'idée d'écrire cette histoire, c'était suite à une conversation avec ma fille qui se plaignait que ses camarades ne comprenaient pas, n'avaient aucune idée de ce qu'elle était. Ce livre s'adresse donc plus spécifiquement aux élèves non surdoués... Au départ je pensais juste écrire quelque chose pour le donner à sa prof principale qui j'espère l'aurait relayé auprès de sa classe, mais c'est devenu un livre entier ! :)
Et pour terminer, à la lecture du livre, Hannah m'a aussi dit qu'elle non plus, elle n'en avait rien à faire des planètes. Et que c'était bien, parce que comme ça ce n'était pas trop elle quand même. Elle préfère rester discrète !

Publié le 31 Janvier 2016

Merci beaucoup, Cheval à rayures, pour ton commentaire, les étoiles, et aussi pour ta chronique sur ton blog ! Je suis heureuse que cette histoire ai trouvé un écho à tes yeux !

Publié le 31 Janvier 2016

Ma fille vient de lire le livre, et elle n'a pas vraiment accroché. Au lieu de voir les similitudes, elle voit les différences (elle n'a jamais été passionnée de planètes et se moque de connaître la différence entre les poneys et les chevaux). La seule qu'elle envie, c'est la documentaliste de Julie, qui est très sympa ;) Elle se sent mal à l'aise aussi face au fait que l'auteur soit la maman de la pseudo-Julie, et pas "Julie" elle-même comme elle l'écrit. Elle aimerait bien connaître la part de fiction et de réalité.

Publié le 31 Janvier 2016

Bravo ! J'y ai totalement retrouvé ma fille (de juin 2005), rentrée l'an dernier en 6ème à 9 ans. Nous avions eu les mêmes questionnements pour le collège privé avec un accueil pour enfants précoces, à 40 km de chez nous, mais avons finalement décidé comme vous de faire un essai dans le collège de secteur du village voisin... Pour notre fille, son âge s'est su dès le premier jour, parce qu'une prof lui a demandé de dire sa date de naissance devant toute la classe. Elle ne voulait déjà plus retourner au collège, mais elle a pris sur elle... Elle n'avait pas comme votre fille le réconfort du CDI, parce que leur documentaliste à eux crie beaucoup et qu'elle ne l'apprécie pas... Elle a eu des remarques sur son âge toute l'année (et encore maintenant, en 5ème), mais elle a fini par s'y faire. Et heureusement, beaucoup ne se sont pas arrêtés à son âge, et elle s'est fait de bonnes copines.
L'an prochain, son frère rentre au collège avec elle, lui aussi avec deux ans d'avance. Etre à deux, c'est une force,mais je pense que ce ne sera pas toujours si simple que ça... A suivre donc !
Une dernière chose m'a fait sourire : les choix de métiers. Depuis longtemps, ma fille veut être journaliste, ou actrice, ou enquêtrice... Elle s'oriente plus pour le journalisme (ou le métier d'écrivain, car elle commence à écrire de petites histoires), mais se dit parfois qu(elle aimerait bien aussi être psychologue, ou orthophoniste, ou instit, ou bibliothécaire ;)
Merci encore pour votre histoire, qui m'a touchée (et que je laisse à lire à ma fille quand elle se réveillera demain matin) !

Publié le 31 Janvier 2016
5
Merci pour cette lecture du soir, que je vais proposer à ma fille. J'ai versé quelques larmes, pourtant l'entrée au collège de ma neuvans c'est bien passé (c'était l'an dernier). Mais j'y ai retrouvé des bouts d'elle et de ses cyber-ami(e)s qui se sont retrouvés dans 'la cour des grands' à cet âge peu habituel. Merci aussi pour l'espoir qu'il apporte, pour montrer des réactions d'adultes exemplaires. Même si tout semble aller bien (mais sait-on vraiment les choses), je proposerai cette lecture à ma zébrette ! http://www.le-cheval-a-rayures.fr/?p=3989
Publié le 30 Janvier 2016

Grand merci à vous Thollota, Adelyre et Sandrine pour vos commentaires et vos étoiles !
Sandrine, peut-être avez-vous attendu un peu pour écrire votre commentaire, après votre lecture, si j'en crois votre dernière phrase... Puisque le texte est maintenant publié dans son intégralité !

Je vous invite donc toutes les trois à découvrir la suite (et la fin) de l'histoire de Julie !

Très bonne lecture à vous ! ;)

Publié le 28 Janvier 2016
4
Oui, nous en avons toutes connu ou entendu parler. Mais je n’ai effectivement jamais imaginé que cette différence là pouvait être difficile à vivre pour l’enfant. Elle le dit bien, avec simplicité, honnêteté, générosité, et on compatit pour elle. Et sans aucun doute, votre petite héroïne va inspirer l’écriture des dernières pages avec autant de talent que les premières !
Publié le 27 Janvier 2016
5
Bonjour Laure, quel délice que la lecture de votre livre pour la jeunesse !!!! L'histoire de la petite Julie est profondément touchante... Le milieu collégien est assez difficile, et se faire une petite place est parfois tout un art ! J'en ai quelques souvenirs pas toujours bons ! Envie, très envie de lire votre livre en entier ! Et avec des illustrations ce sera d'autant plus parfait ! Bon dimanche à vous Laure, Adelyre
Publié le 24 Janvier 2016
5
Merci d'aborder ce thème. J'ai beaucoup aimé votre façon de décrire les sentiments de la petite Julie, c'est très juste et très touchant. J'espère lire bientôt la suite, et que Julie va se faire plein de supers copines intellos ;-)
Publié le 20 Janvier 2016

Merci infiniment, Colette et Singlantane, pour vos sympathiques commentaires et les jolies étoiles !
(Merci aussi à Anna Girac qui m'avait laissé une appréciation fort positive mais dont le message a mystérieusement disparu...)

Colette, pour ce qui est de le mettre en CDI, j'avoue que j'en rêve !

J'ai proposé, au collège où je travaille, de laisser quelques collégiens bêta lecteurs volontaires faire une relecture commentée du manuscrit, et cela a été accueilli avec enthousiasme !

C'est important que les bêta-lecteurs soient bien la cible du public à laquelle ce livre s'adresse...

Il ne me reste plus qu'à rédiger la fin de l'histoire (quelques pages tout au plus, pour un total d'environ soixante-dix) et à relancer mon illustratrice de fille !

Publié le 19 Janvier 2016
5
A la lecture du livre, je me suis sentie dans la peau de la petite Julie. J'attends la suite avec impatience.
Publié le 19 Janvier 2016