Le nouvel associé

352 pages de Jean-Christophe Maréville
Le nouvel associé Jean-Christophe Maréville
Synopsis

...
— Merci… Tu es quelqu’un d’exceptionnel mais je ne te mérite pas.
— Qu’est-ce que tu racontes ?
En se libérant légèrement, elle ajoute entre deux hoquets :
— J’ai eu la chance de tomber sur quelqu’un avec lequel je me sens bien … Mais tu réalises ? J’étais prête à rentrer dans la vie de n’importe quel homme … Que penses-tu d’une telle femme ?
— Ce que j’en pense ?… Une telle femme est une bénédiction.
— En quoi est-ce une bénédiction ? dit-elle en me regardant dans les yeux.
— Une femme capable de faire un tel geste pour son frère, est une bénédiction pour l’homme qui partage sa vie, car il pourra compter sur elle, au-delà de toute attente…

Une extraordinaire affaire politico-économique et deux femmes bouleversent l'existence d'un jeune patron de la finance.

3420 lectures depuis la publication le 19 Mars 2016

Les statistiques du livre

  1395 Classement
  32 Lectures
  +151 Progression
  4.1 / 5 Notation
  29 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

24 commentaires , 8 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@nana1972

Merci pour votre appréciation. Les auteurs se nourrissent de ce genre de commentaire.

Je vous souhaite une bonne lecture pour les autres aventures de Marc Seignier.

Au plaisir de vous lire

Publié le 14 Octobre 2018
5
Beau roman, merci de cette lecture
Publié le 12 Octobre 2018

Merci Jean-Chistophe, bien sûr que je veux bien poursuivre cette communication

Publié le 01 Mars 2017

@ Rose Letsa

Désolé pour ma réponse tardive. Un voyage et un moindre suivi de Mbts en est la cause.
Heureux de découvrir que le livre a pu vous apporter quelque chose sur le plan personnel.
Concernant la méditation, je vous invite à découvrir les ouvrages de Thich Nhat Hanh et de Christophe André, cités tous deux dans la bibliographie. Ils sont facile à lire et à mettre en application.
Si néanmoins vous avez besoin d’être aidée, vous pouvez faire appel à un coach ou suivre des cours de méditation. N’en connaissant pas, je ne pourrai malheureusement pas vous en recommander.
Dans tous les cas, les bienfaits de la méditation ne sont perceptibles qu’à la condition de pratiquer les exercices, encore et encore. Car il en va de la méditation comme de toutes activités humaines, les bienfaits viennent avec le temps à condition de s’y tenir.
Si vous souhaitez poursuivre cet échange, vous trouverez en début de livre mon adresse email.
Au plaisir de vous lire

Publié le 16 Février 2017

Salut Jean-Christophe, moi je me suis plus concentrée sur le fond et non la forme de votre livre. Je ne sais vraiment pas comment vous remercier. Je suis exactement comme le personnage Marc de votre livre: instabilité émotionnel (surtout face au problèmes), difficultés familiales et relationnelles, etc. Je ne sais pas encore ce que votre livre va m'apporter dans l'avenir, mais j'y ai trouvé une grande inspiration et surtout toutes les pratiques de votre Coach me seront d'une énorme aide; j'ai photocopié la page 351, que j'ai mis dans mon sac, j'irai partout avec. J'aimerais beaucoup savoir sur ces pratiques et surtout la méditation. Pouvez-vous m'aider?
Bien à vous

Publié le 20 Janvier 2017
2
Comme je n'ai pas fini la lecture de ce livre, je ne peux que commenter sur l'écriture. Ce qui m'agace, ce sont les tounures de phrases ainsi qu'un assez grand nombre de coquilles. Il manque certains mots dans des phrases... ou il y a répétition de mots. Une relecture est obligatoire à mon avis. Je vais lire votre livre jusqu'à la fin car le récit est accrocheur.
Publié le 27 Décembre 2016

@kado

La mise en bibliothèque d’ « Une autre vie » laisse supposer que vous ne vous êtes pas contenté d’ouvrir le livre. Vos remarques et critiques seraient appréciées. Merci d’avance et d’ici-là, bonne lecture.

Publié le 27 Décembre 2016

@lilimay39

Vous avez mis «Le nouvel associé» dans votre bibliothèque. Vos commentaires et retours sur votre lecture me seraient utiles. D’avance Merci.

Publié le 27 Décembre 2016

@ Céline VALLANCE

Merci pour votre appréciation, Céline. Au-delà du plaisir de la création, c'est ce type de retour qui nourrit un auteur.

Publié le 27 Décembre 2016
5
Je ne suis pas capable de vous donner des appréciations sur votre style ou sur la fluidité de l'histoire ou sur quoi que ce soit d'autres... J'ai dévoré votre livre en 4 jours et il m'a procuré beaucoup d'émotions, de remises en questions. J'ai beaucoup aimé votre livre, merci de nous le faire partager.
Publié le 13 Décembre 2016

@ Florent Terassin

Cher Florent,

Vous avez eu la gentillesse d’ouvrir « Le nouvel associé » et de le mettre dans votre bibliothèque. Merci de me faire un retour sur votre lecture.

Publié le 30 Septembre 2016

@ Patricia140166

Chère Patricia,

La mise en bibliothèque de « Le bonheur est le chemin » laisse supposer que vous ne vous êtes pas contenté d’ouvrir le livre. Vos remarques et critiques seraient appréciées. Merci d’avance et d’ici-là, bonne lecture.

Publié le 30 Septembre 2016

@ agnés.b

Chère Agnès,
La mise en bibliothèque de « Le nouvel associé » laisse supposer que vous ne vous êtes pas contenté d’ouvrir le livre. Vos remarques et critiques seraient appréciées. Merci d’avance et d’ici-là, bonne lecture.

Publié le 30 Septembre 2016

mancini.anne-marie@orange.fr

Merci pour votre appréciation et votre notation. Si vous prenez du plaisir à lire "Le bonheur est le chemin" alors faites-le moi savoir. Je vous réserverai la primeur de l'opus suivant.

Publié le 20 Septembre 2016
5
Bravo j'ai bien aimé l'intrigue de votre histoire l'écriture est fluide facile a lire. Hâte de lire "Le bonheur est le chemin" Bonne continuation.
Publié le 16 Septembre 2016

@ Muriel E.

Bonjour, je viens de mettre en ligne un deuxième livre: "Le bonheur est le chemin". J'en profite pour vous remercier pour vos commentaires encourageants et vous demander si de votre côté vous avez un autre ouvrage en cours. Je peux l'imaginer sinon vous nous priveriez...

Cordialement

Publié le 29 Août 2016
4
Bonjour, Je viens de terminer votre livre. C'est un premier roman prometteur. Le style d'écriture est fluide, l'histoire prenante et les personnages bien campés. Un milieu professionnel très inscrit, certes, et quelques coquilles qu'une bonne relecture éliminera. Je vous encourage à le faire car vous pourrez au passage alléger le livre des quelques longueurs qui persistent, mais rien de bien grave à la lecture. Je vous souhaite toute la réussite possible avec "Le Nouvel Associé" et bien d'autres encore. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin ! Bonne soirée, Bien cordialement, Muriel E.
Publié le 20 Mai 2016

@ Mary Cousin

Merci Mary pour votre commentaire. J'en ai tenu compte, comme vous le montre la version du « Nouvel Associé » désormais en ligne.

A bientôt

Publié le 16 Mai 2016

@Patrick Rousson

Merci pour votre appréciation. J’ y suis très sensible. Mon commentaire sur votre livre est sincère. Si vous me promettez de ne pas prendre la grosse tête, je vous dirai même que j’y trouve un petit air de James Elroy, notamment par le réalisme de la description des personnages.
Je tiendrai compte de votre remarque sur la mise ne page pour le prochain livre qui sera mis en ligne d’ici un mois. Comme vous l’avez noté dans votre commentaire, lorsqu’on a pris le virus de l’écriture on ne peut plus s’arrêter.

A bientôt

Publié le 05 Mai 2016

Je viens de lire les premiers chapitres de votre livre dans lequel j'ai suivi, comme happée par votre plume, votre jeune chef d'entreprise installé dans cette métropole dont le nom signifie « le port parfumé ». Par contre, la présentation me gène un peu. Si le retrait en début de paragraphe était plus important ( environ 1,25 cm) et les paragraphes "justifiés" votre texte gagnerait tout de suite en confort de lisibilité. C'est juste mon avis !

Publié le 30 Avril 2016

Merci @Jean-Christophe Maréville d'avoir ajouté "Manus Deï" l'Amour à l'épreuve du duel à votre bibliothèque. Je m'en vais, de ce pas, faire de même avec le vôtre car si j'en crois les commentaires de mes collègues, mérite le détour. Cordialement

Publié le 30 Avril 2016
5
@Jean Christophe Maréville - Veuillez m’excuser pour le retard pris sur la notation et l’appréciation donnée à votre livre, mais j’étais déjà dans la lecture de « Manus dei » de Marie Cousin qui est un roman historico-médiéval de fort bonne facture. Et puis je semble avoir vraiment du mal à lire deux livres en même temps, et à plus forte raison sur un ordinateur. Le livre est tellement plus beau et pratique, n’est-ce pas ? Je vous remercie pour vos critiques dithyrambiques sur mon livre qui m’ont fait chaud au cœur. Quant à votre livre , « le nouvel associé », mis à part la mise en page qui mériterait d’être revue pour en faciliter davantage encore la lecture, j’ai trouvé l’histoire fort intéressante, agréable à la lecture avec un bon côté didactique qui pourrait faire de ce texte une excellente monographie. Nous en apprenons ainsi beaucoup sur le monde de la finance, ses rouages, ses implications qui ont le droit de vie et de mort sur nos pauvres petites vies d’en bas de « serfs » assujettis à la « glèbe ». Je vous souhaite bonne inspiration pour de prochains livres, car une fois que l’on commence on ne s’arrête plus. A bientôt de vous lire à nouveau !
Publié le 27 Avril 2016

@ Palamède

Merci pour votre commentaire. S’agissant d’un premier roman, c’est appréciable. Il me serait utile de connaître les clichés auxquels vous faites allusion. Peut-être seriez-vous prêt à prolonger votre analyse par mail ? (jcmareville@yahoo.fr)
Dans ce cas je pourrai vous donner la primeur de la suite de cet opus. Elle est déjà écrite.
Dans tous les cas, encore merci pour votre appréciation.

Publié le 24 Avril 2016

@ Palamède

Merci pour votre commentaire. S’agissant d’un premier roman, c’est appréciable. Il me serait utile de connaître les clichés auxquels vous faites allusion. Peut-être seriez-vous prêt à prolonger votre analyse par mail ? (jcmareville@yahoo.fr)
Dans ce cas je pourrai vous donner la primeur de la suite de cet opus. Elle est déjà écrite.
Dans tous les cas, encore merci pour votre appréciation.

Publié le 24 Avril 2016
4
C’est assez « marrant » de lire la vie - l’œuvre - le satisfecit de Marc. Il y a du Sullitzer dans l’air. Et donc un côté 1990 à la mode d’aujourd’hui assez rafraichissant. Bien vu. Bon rythme. Belle intrigue. (à laquelle vous pourriez ôter quelques clichés qui ne servent pas forcément le récit)
Publié le 22 Avril 2016

@ binta.diallo

Voici près de deux semaines, vous avez ajouté « Le nouvel associé » à votre bibliothèque et je vous en remercie. S’agissant d’un premier roman, il me serait agréable de recueillir vos réactions. Soit sous forme de commentaire ou via mon adresse mail (jcmareville@yahoo.fr).

D’avance Merci

Publié le 14 Avril 2016

@ MARIE-CLAIRE D’AVIGNON

Merci d’avoir ajouté « Le nouvel associé » à votre bibliothèque. Je vous souhaite une bonne lecture. S’agissant d’un premier livre, un commentaire de votre part serait précieux, en ligne ou via mon email (jcmareville@yahoo.fr). D’avance Merci.

Publié le 12 Avril 2016

@ bella pascaline

Merci d’avoir ajouté « Le nouvel associé » à votre bibliothèque. J’espère que vous prendrez plaisir à le lire. S’agissant d’une première publication, un commentaire de votre part serait précieux, en ligne ou via mon email (jcmareville@yahoo.fr). D’avance Merci.

Publié le 09 Avril 2016

@ bella pascaline

Merci d’avoir ajouté « Le nouvel associé » à votre bibliothèque. J’espère que vous prendrez plaisir à le lire. S’agissant d’une première publication, un commentaire de votre part serait précieux, en ligne ou via mon email (jcmareville@yahoo.fr). D’avance Merci.

Publié le 09 Avril 2016

@Jean Christophe Maréville.
Je tiens à corriger une grave erreur que j'ai faite. Il faut lire "L'utilisation du présent a rendu MA lecture inconfortable". Ce commentaire est MON avis personnel. Il ne représente en rien l'évaluation de votre œuvre. Ne soyez donc pas désolé. D'autant que vous avez accompli un vrai travail de transmission avec références à l'appui. Et je sais que le défi n'est pas simple. Je souhaite sincèrement que votre texte soit lu par de nombreux lecteurs car il laissera forcément quelques empreintes. Bonne continuation. Corinne Le Gal

Publié le 03 Avril 2016

@Corinne Le Gal

Bonjour Corinne et Merci pour votre commentaire.

Au-delà du plaisir d’écrire et de se laisser porter par une histoire, la motivation de ce manuscrit est de faire connaître les bonnes pratiques inspirées de la spiritualité. Sauf à lire les ouvrages cités en référence dans « Le nouvel associé » — ce que nous sommes encore peu nombreux à faire — il me semble qu’un amateur de lecture a peu de chance de les découvrir. Or vous savez d’expérience combien elles peuvent changer la vie. A vous entendre, j’aurai pêché par excès d’enthousiasme et vous avez sans doute raison. J’en tiendrai compte. Concernant les erreurs de frappes, les fautes de conjugaison ou de construction de phrases, mes multiples relectures n’ont visiblement pas suffi. Nouveau venu sur MBS je ne sais pas ce qu’il faut penser de l’offre Pack Correcteur. C’est peut-être la solution.
Enfin, il me serait agréable de savoir en quoi le choix du « présent » rend la lecture inconfortable.
Je vous laisse mon adresse email: jcmareville@yahoo.fr.
Désolé de n’avoir pas répondu à votre attente et encore merci pour votre précieux retour.
Jean-Christophe Maréville

Publié le 02 Avril 2016
3
Bonjour Jean Christophe Maréville. Belle écriture, flirtant parfois avec la poésie, mais que l’utilisation du présent a rendu inconfortable. Une relecture aurait été nécessaire afin d’éviter certaines erreurs de frappe, comme des fautes de conjugaison ou de construction de phrase. Mais tout ceci est remédiable. Férue de spiritualité et bouddhiste dans l’âme, j’ai espéré lire un roman qui transmette habilement quelques belles pensées et méthodes pour vivre heureux. Vous en dévoilez tellement et de manière tellement répétitive que votre texte s’est transformé en sermon au fil des pages. La "coach" m’est devenue insupportable. J’ai fini par m’ennuyer. Quant à l’histoire qui vous sert de support, elle ne m’a pas convaincue. Il n’empêche que les conseils que vous délivrez tout au long de votre tapuscrit sont avérés. Merci de les partager. Corinne Le Gal.
Publié le 31 Mars 2016