Martin Contremage et le Vol de l'Albatros

37 pages
Extrait
de Robert Dorazi
Martin Contremage et le Vol de l'Albatros Robert Dorazi
Synopsis

Si vous vous demandez où les sorciers se procurent leurs baguettes magiques, leurs balais volants ou leurs miroirs enchantés, et bien ne cherchez plus ! Ils viennent à Toupourlamagy, le fameux village. Mais Toupourlamagy a également son côté sinistre, et il est caché derrière la Grande Haie. Entrez donc et faites connaissance avec Martin Contremage, le jeune héros de cette histoire, ses amis Pilon et Myrtille, mais aussi Corbizar le sorcinistre, ou encore Mortimer le maginettoyeur.

2221 lectures depuis la publication le 05 Avril 2016

Les statistiques du livre

  915 Classement
  46 Lectures
  +62 Progression
  4 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
Bien cher Robert Dorazi, me revoilà ! Je m'étonne de voir que votre livre est si peu commenté. Pour ma part, j'ai trouvé beaucoup de plaisir à découvrir les rebondissements offerts par votre imagination indéniablement fertile. Mais plus que cela, vous avez, à mon sens, une écriture très intelligente ! Beaucoup de finesse dans l'humour, bien des capacités ! Ne vous attristez pas de ne pas voir briller la cinquième étoile au firmament de mon vote, si vous le voulez bien. Voilà à quoi je pense : votre récit regorge d'anecdotes, de mystères, de possibilités, et je suis sûre qu'il pourrait ravir de nombreux Lecteurs. Cependant, ce que j'ai lu, de grande qualité, me fait penser à un extrait d'arôme... concentré ! Ce que j'entends par là, c'est que la trame du récit se noie un peu sous l'abondance de vos superbes détails, -références multiples à l'Histoire, aux coutumes de ce monde magique-. Pourtant, comment vouloir se passer de si remarquables digressions, quand elles rappellent les déboires des écrivains de l'Encyclopédie pour décrire la véritable apparence des Canicrodilosaures ! Pour cette raison, je me disais que si les aventures de Martin étaient "diluées" dans un récit plus étendu, vous auriez le loisir d'égrainer tout au long dudit récit une foule de ces détails savoureux... Voyez dans cette remarque l'appétit d'une lectrice intriguée, qui souhaite à votre livre un bel envol (sans jeu de mots !). Je vous souhaite amicalement une excellente continuation, et vous assure que je serais heureuse d'en apprendre plus sur vos mondes magiques. Élizabeth.
Publié le 28 Novembre 2016

Merci @Élizabeth M.AÎNÉ-DUROC
Merci pour ce joli commentaire. Je peux tout de suite vous repondre que le titre du roman aurait du etre "Martin Contremage et le Vol de l'Albatros" Tome 1... ;)
En fait je pensais qu'Amazon ajoutait Tome 1 automatiquement des lors qu'on precisait lors du telechargement qu'il s'agissait du premier livre d'une saga?. Donc vous avez tout a fait raison de penser qu'il faudrait developper beaucoup plus. C'est ce que je m'efforce de faire en ecrivant le tome 2 qui me prendra, j'en ai peur, plusieurs mois de plus. Mais je vous confirme qu'il s'agit la du debut du premier livre et que d'autres suivront dont j'ai les plans bien en tete. C'est un peu le probleme des sagas, mais je crois sincerement que ce premier tome, comme les suivants d'ailleurs, se lit individuellement meme si chacun gardera une part de mystere et de questions non resolues jusqu'au denouement final :)

Publié le 20 Octobre 2016

Bien cher Robert Dorazi, je n'ai pas tout à fait achevé ma lecture de "Martin Contremage et le Vol de l'Albatros", (c'est fou ce que je suis prise en ce moment !), et dès que ce sera fait, je reviendrai pour noter votre ouvrage.
Cependant, je souhaitais vous mettre une petite note dès maintenant car, ma lecture à peine commencée, j'ai été frappée par votre indubitable capacité à "camper des mondes", pleins de réalisme. Il existe de ces recueils où vous êtes plongés dans des univers, fictifs ou de mi-fiction, qui regorgent de détails (pseudo-historiques, mythologiques, géographiques, etc.), et vous donnent le sentiment d'évoluer sur des terres fantastiques (au sens du 'merveilleux', donc pouvant être fondamentalement empruntes de réalisme), qui auraient leur Histoire, leurs légendes et leurs mythes, leur langue, leur géographie, etc.
Personnellement, et pourvu que ces détails savoureux servent le récit en nous mettant en immersion dans un monde où les éléments de la fiction trouveront leur logique propre, j'aime beaucoup ce genre de littérature.
J'espère que vous me pardonnerez ce long préambule, qui n'a qu'un but en réalité, celui d'en venir à ma question : avez-vous pensé à faire de votre récit une épopée bien plus longue, décor qui vous permettrait de placer, sans encombrer le texte, de bien plus longues descriptions de ce monde magique, des références à la mythologie de votre récit, des annotations géographiques, etc. ?
Ne croyez pas que je me mêle de ce qui ne me regarde pas !, c'est simplement que je me suis fait cette réflexion au tout début de ma lecture, et j'ai réalisé que, développée à plus grande ampleur, l'histoire de Martin pourrait entrer, ce me semble, dans la lignée des récits épiques où l'on apprend à connaître le sens des rouages de la fiction... (Je pense aux descriptions que vous pourriez faire des 'Dikaras', qui nous donnent envie d'en savoir plus, je pense également à 'Maã Ra Jik', figure énigmatique sur laquelle vous auriez la liberté de vous étendre !).
Dans l'attente d'une éventuelle réponse de votre part, je poursuis ma lecture, et reviens bientôt vers vous pour faire briller les petites étoiles de mBS !
Amicalement,
Élizabeth.

Publié le 20 Octobre 2016

Bientot franchie la barre des 100 lectures (enfin j'espere...) pour Martin Contremage et le village de Toupourlamagy!

Publié le 27 Avril 2016